AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791096165032
226 pages
Editions Jentayu (16/07/2017)
4/5   2 notes
Résumé :
La revue semestrielle Jentayu (ISSN 2426-2536) est dédiée à la traduction de textes courts ou d'extraits de roman. À chaque numéro, entre douze et quinze textes provenant d'une variété de pays et de régions d'Asie sont sélectionnés sur un thème donné et traduits par des traducteurs chevronnés. Pour certains de ces textes, ils sont aussi mis en contexte sur le site internet de Jentayu par le biais d'un entretien avec l'auteur, le... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Fuyating
  09 septembre 2017
L'amour sous diverses formes
Dans ce sixième numéro de la revue littéraire d'Asie Jentatyu, l'amour est à l'honneur. Qu'il prenne une forme maladroite, profonde, fraternelle, etc., nous nous rendons compte de l'universalité de ce sentiment.
De la Birmanie à la Chine, en passant par l'Inde et d'autres pays, nous partons à la découverte de l'expression des sentiments. La revue est de nouveau à la hauteur de nos attentes et tient ses promesses. Ses textes sont choisis avec soin et nous permettent de plonger dans des cultures différentes tout en découvrant de nouveaux (ou redécouvrant) auteurs.
Nous pouvons ressentir une certaine sensualité dans les vers de Fernando Sylvan (particulièrement dans son poème "9"), ou encore de la tristesse dans les photos nous présentant les Hjiras, ces personnes qui ne se sentent pas reconnues par les autres, et qui sont parfois même rejetées par leur famille et leur pays. Nous nous attachons à ces personnages que nous suivons tout au long des nouvelles ou des extraits de roman, ces êtres qui sont parfois plutôt maladroits pour exprimer leur amour (nous pensons notamment à Tan Huiying) ou qui se sentent peut-être perdus face à ce sentiment.
La moiteur et la langueur ambiantes qui règnent dans plusieurs nouvelles sont décrites avec brio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tarsier69
  06 août 2018
Commenter  J’apprécie          00


Lire un extrait
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Song fen Guo (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Une didascalie initiale. Une pièce de théâtre.

Une grande cuisine, dont les plafonds et les murs sont dissimulés par des tentures. Le mur du fond remonte obliquement vers l’avant et vers la droite; à gauche, deux étagères portant des récipients de cuivre, de fonte et d’étain; les étagères sont garnies de papier gaufré; légèrement vers la droite, à travers deux portes vitrées, on voit une fontaine avec un amour, des lilas en fleurs et un peuplier. À gauche de la scène, un fourneau en faïence avec une partie de la hotte. À droite, une table en pin blanc, sur laquelle est posé un pot à épices japonais avec des lilas en fleurs ; quelques chaises. Le fourneau est orné de branches de bouleau, le sol jonché de branches de genévrier. Une glacière, une table pour la vaisselle, un évier. Au-dessus de la porte, une grande sonnette d’un modèle ancien ; à gauche aboutit un tube acoustique. Kristin fait cuire quelque chose dans une poêle; elle porte une robe en cotonnade claire et un tablier de cuisine; Jean entre, en livrée, portant une paire de grandes bottes d'équitation avec des éperons qu'il dépose par terre, à un endroit bien visible.

Le Père
Mademoiselle Julie
La Danse de mort
Le Pélican

12 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : théâtreCréer un quiz sur ce livre