AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081350610
Éditeur : Flammarion (16/05/2018)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
C’est un sentiment que vous avez déjà éprouvé : derrière les objets qui émaillent notre quotidien se cache une impalpable beauté. Elle semble le fruit d’un ordre naturel ou voulu, d’une organisation sous-jacente, mais aussi d’une fonction que nous percevons sans parvenir à en saisir le sens. Vous en avez eu l’intuition en admirant la mystérieuse élégance de la tour Eiffel, les intrigants motifs que dessinent les argiles en se craquelant, voire l’extrême courbure de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Guetemme
  12 septembre 2018
Comment les physiciens voient-ils le monde ? Un pont, des bulles de savon, une feuille de salade, un coquillage, du fil de soie, des cheveux mouillés, un tas de sable, un ballon de foot, les verres Duralex, une surface craquelée… Et bien d'autres choses. Tous ces objets, particulièrement courants, sont aussi source d'émerveillement. Les scientifiques qui en analysent les fonctionnements et les structures observent en effet des réponses aux tensions et aux compressions qui ne cessent de les étonner du fait de leur adéquation à un environnement tout en interactions et en évolution. Ils mettent en évidence un monde « efficace », « optimal », « équilibré » : les auteurs de ce livre parlent d'« élégance» pour décrire un univers mécaniquement cohérent où des principes scientifiques tels que la tenségrité, les surfaces minimales, le cosinus hyperbolique, la géométrie des empilements ou l'instabilité de flambage, pour n'en citer que quelques-uns, s'illustrent avec clarté.
Ces principes sont parfois exploités, intuitivement ou non, par des artistes et permettent de produire des merveilles : la charpente d'Azay le rideau, toute en lignes brisées par exemple ou la cape en soie d'araignée Nephila crée par Simon Peers et Nicolas Godley dont la légèreté et la solidité n'ont pas d'égal.
Pour les auteurs de ce livre, la mécanique des matériaux produit de la beauté. Leur réflexion devient esthétique : le plus efficace, le plus solide, le plus équilibré étant aussi le plus harmonieux. Mais « L'harmonie, la délicatesse, la sobriété » (p.4) n'ont jamais été pour les artistes une obligation, l'objectif des oeuvres exemplaires étant avant tout d'interroger ce qui, dans une culture donnée, fait « oeuvre ». Parfois c'est le plus inefficace, le plus déplacé, le plus dissymétrique, le plus déconstruit et excessif, le plus inélégant qui sera le plus artistique.
Ce livre est un outil pour comprendre – et admirer – des phénomènes naturels. Il fait écho à l'engagement perceptif – phénoménologique – du scientifique et de l'artiste pour nommer le monde, développer ses formes, établir des connections et essayer de faire sens dans un espace continuellement en cours d'élaboration. Cet ouvrage montre le dessous des formes. Il les illumine en y projetant des modèles physiques et mathématiques donnés. Il les dépasse pour montrer ce que la science et l'art ont en commun : une capacité à s'étonner face aux évidences et à leur complexité.
Le plus important en effet n'est pas de découvrir la beauté formelle tout en équilibre d'un matériau aux propriétés étonnantes : il s'agit de révéler la multiplicité des combinaisons entre les choses. Et il s'agit surtout de transmettre aux non-spécialistes la capacité de s'étonner, de comprendre et de s'émerveiller, sachant que cet étonnement face à un lit de bulles, un cabestan ou une tasse de porcelaine passe toujours par l'expérience. Des manipulations sont donc proposées à la fin de chaque chapitre pour toucher les objets et faire tout autant l'effort de l'analyse scientifique que de la création. L'iconographie abondante et variées conforte d'ailleurs ce choix d'une approche sensible et concrète des matières et des phénomènes. Les images et les expériences ramènent la science et l'art au quotidien, le quotidien à un espace rigoureux, scientifiquement saisissable, et les matières les plus ordinaires à des structures régulées que l'imagination des artistes ouvre à tous les possibles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JCLDLGR
  01 novembre 2018
S'extasier devant la beauté et l'élégance des formes naturelles ou des constructions humaines, et creuser un peu autour des forces physiques qui les créent ; c'est le propos de ce livre.
Très beau avec de belles illustrations, des explications de physique à la portée de tous, des anecdotes.
C'est facile à lire, ludique (chaque chapitre se termine par une expérience). il manque juste parfois quelques éléments de physique plus poussés, avec quelques formules ou schémas pour un peu mieux approfondir les propos.
Commenter  J’apprécie          30
Lauryn
  04 juin 2018
J'ai déjà lu des livres sur ce thème, mais j'avoue que celui-ci m'a particulièrement intéressée. Pour trois raisons : la manière d'aborder le sujet, son traitement et la présence de petites expériences faciles à réaliser.
Les auteurs ont séparé l'ouvrage en plusieurs parties, afin de pouvoir regrouper les sujets dans des thématiques précises. Nous avons donc les bâtisseurs, pour tout ce qui concerne les constructions ; la mise en formes, avec les formes et les déformations des constructions naturelles ou humaines ; bâtir en fils, avec les poils, les toiles ou l'herbe ; du grain au verre, avec le sable, la porcelaine, la terre ou le béton ; la matière en mouvement, avec les plantes ; et enfin les ruptures, avec les exemples de géométrie dans la nature.
Chaque chapitre présente une merveille de la nature ou de l'invention humaine, avec des explications simples et très claires, et une petite expérience rigolote à la fin. Ces expériences, qui ne nécessitent pas de matériel que nous n'avons pas à la maison, peuvent facilement être réalisées avec des enfants, que ce soit à domicile ou à l'école. C'est cet ensemble, cette manière d'aborder les merveilles de notre quotidien, qui rend cet ouvrage si riche et intéressant. Il vous invite à réfléchir, à observer votre environnement, et à vous questionner. Après sa lecture, vous ne regarderez plus un pont ou une fleur de la même manière !
Bien entendu, il n'est pas nécessaire d'avoir des connaissances particulières pour lire ce livre. C'est vraiment de la vulgarisation, avec des concepts aisés à comprendre, même lorsque les auteurs parlent de forces, et vous pouvez suivre chaque sujet sans finir avec un mal de crâne. le seul problème de ce livre, c'est qu'il se lit trop vite. Une fois terminé, le lecteur aimerait découvrir d'autres merveilles cachées : il en existe tant autour de nous ! Les auteurs, physiciens, ont réussi leur pari : parler d'harmonie et d'élégance, tout en restant dans leur domaine d'étude.
Lien : http://sciences.gloubik.info..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
JCLDLGRJCLDLGR   07 octobre 2018
On raconte qu'une des premières éditions de l'America's cup fut gagnée par l'équipage américain qui avait pris en compte ce principe : pour qu'une voile ne se déforme pas au détriment de la prise au vent, il faut la tailler de sorte qu'elle se présente en droit fil au niveau de la bordure de la voile, ce qui n'était pas le cas des voiles britanniques taillées dans le biais. La reine Victoria assistait à l'arrivée en tête du voilier américain et voulait savoir où étaient les navires anglais ; il lui aurait été répondu "Majesté, il n'y a pas de second!" les voiles anglaises furent rectifiées dès la compétition suivante. Dans les années 1920, Madeleine Vionnet comprendra que couper les tissus de biais autorise justement des déformations qui étaient proscrites par le droit fil et dont elle saura tirer parti.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : physiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
282 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre