AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782379242267
306 pages
Presses Universitaires de Vincennes (PUV) (03/05/2022)
4.17/5   3 notes
Résumé :
Empruntant les chemins de la création artistique, cet ouvrage ambitionne d’en éclairer le sens et la portée. Il s’interroge à la fois sur ses motivations profondes, son processus interne, et ses fonctions dans la société.

Cet ouvrage enquête sur la nature de l’art et de la création artistique. Afin d’enrichir la réflexion sur l’art de nouvelles perspectives, il met en œuvre une méthode originale qui consiste à s’interroger dans chaque chapitre sur les... >Voir plus
Que lire après Philosophies de la création artistiqueVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Quelle est la nature de la création artistique ? C'est à cette question que Laurent Guyot, docteur en philosophie, professeur de philosophie au lycée Emile-Littré d'Avranches va s'attacher à répondre dans l'ouvrage Philosophies de la création artistique, publié aux Presses Universitaires de Vincennes.
Pour mieux définir la création artistique et dégager de nouvelles pistes de réflexion, Laurent Guyot a choisi d'analyser la notion d'art en la rapprochant d'une autre notion proche : la création, le langage, la marchandise, la philosophie, la politique, le style, la forme, le Beau, et l'intuition intellectuelle. Neuf notions, neuf chapitres qui vont développer une réflexion.
Philosophies de la création artistique est un ouvrage complexe ; chaque chapitre constitue un ouvrage en soi. Tout au long de son analyse, Laurent Guyot emprunte des exemples précis à la littérature ou à la peinture, à Verlaine comme à Munch.
J'ai beaucoup aimé lire l'ouvrage de Laurent Guyot. Me replonger dans le langage philosophique n'a pas été si facile. S'interroger. J'ai pris des notes encore et encore. Mais cet exercice -un peu scolaire, qui m'a rappelé des heures de cours – m'a beaucoup apporté. Je me suis demandé si une oeuvre d'art était une marchandise – et j'ai répondu non. J'ai réfléchi avec l'auteur sur les rapports de l'art et du langage du poète et cela m'a donné envie de relire certaines oeuvres que j'avais oubliées.

L'ouvrage se termine sur une réflexion sur l'art et les multiples perspectives de la création artistiques. de nouvelles pistes de réflexion s'ouvrent à l'infini... tel est le propre de la philosophie.

Philosophies de la création artistique est un ouvrage de référence très pointu. Il est destiné à des étudiants en philosophie, aux créateurs, aux professionnels. L'amateur de philosophie pourra le lire et l'accueillir dans sa bibliothèque, pas sur le rayon du haut, celui qui prend la poussière et reste inaccessible, mais celui-là, pas très loin, où se trouvent "ceux qu'on aime bien", faciles à retrouver pour une consultation rapide ou pas.

Prendre un ouvrage comme Philosophies de la création artistique, lire un passage, si ardu soit-il, consulter la bibliographie, rattacher le texte aux oeuvres d'art qu'il analyse, demande temps et concentration, mais procure un grand plaisir, lorsque tout finit enfin par s'éclairer.
En des temps où l'opinion péremptoire est souvent toute puissante, le message du philosophe, sa rigueur, sa modestie, sa richesse, a toute sa place.

Je remercie Masse Critique de Babelio, ainsi que les Presses Universitaires de Vincennes, pour m'avoir adressé l'ouvrage de Laurent Guyot : Philosophies de la création artistique afin d'en faire la critique.
Commenter  J’apprécie          232
Pour la masse critique de février, j'ai choisi de cocher la case pour recevoir ce livre, et je l'ai bien reçu! Merci beaucoup à Babelio et aux éditions de me l'avoir envoyé !! (et pour la petite lettre avec, c'est vraiment chouette). L'esthétique du livre me plaît beaucoup.

Bon déjà juste pour préciser que je suis qu'une amatrice de philosophie, et donc je n'ai pas toutes les références inscrites dans le texte (et déjà mon cerveau de dix-sept ans n'arrive pas toujours à comprendre les idées, mais c'est pas la faute du livre haha).

J'ai bien aimé que l'essai se découpe en plusieurs chapitres traitant d'une notion différente (donc neuf notions traitées ici), ça me permettait d'avoir une motivation nécessaire pour voir où se terminait l'idée traitée. Je pense que mon chapitre préféré reste le premier, celui sur art et création qui était vraiment intéressant et qui m'a de loin le plus captivé.

C'était vraiment passionnant de m'arrêter sur les passages, prendre des notes sur ma lecture et essayer de comprendre les idées traitées par Laurent Guyot.

Je ne sais pas si mon opinion est pertinente vu que je n'ai absolument pas les connaissances pour juger la qualité du livre, mais je dois dire que j'ai vraiment apprécié la lecture ! (et très fière quand je connaissais les auteurs & artistes mentionnés) bien que je pense qu'il va me falloir plusieurs relectures pour bien m'impregner des idées...

bref, merci encore une fois à babelio et aux presses universitaires de vincennes de m'avoir envoyé le livre pour que j'en fasse la critique (:
Commenter  J’apprécie          00
Alors, suis-je à même de dire quelque chose de pertinent sur ce livre ? C'est la question. N'étant pas étudiant en philosophie, ni amateur livresque du genre philosophique, ni philosophe tout simplement, cela paraît un peu ardu. Je n'ai ni les références, ni de point de comparaison pour dire si dans le corpus, sur le sujet, dans cette veine, celui-ci est meilleur qu'un autre.

Vous connaissez Masse Critique ? On coche plein de cases dans une liste de livres et on vous en envoie un gratos. Il vous suffit en échange de le lire et de le chroniquer, ce que je m'applique présentement à faire.
Alors dans la liste de bouquins, il y a de tout. On choisit en fonction des titres, des auteurs, des éditeurs. Et ensuite vient la surprise. Pourquoi ai-je coché celui-ci ? Sans doute parce que la création artistique m'intéresse, me passionne même. D'habitude, je m'attache plus aux ouvrages qui abordent l'aspect pratique de la dite création. Pourquoi pas, pour une fois, voir les choses de plus haut ? me suis-je dit.
Et j'ai coché la case.
Et j'ai reçu le livre.
Et je l'ai lu.

Je peux commencer par dire que j'aime beaucoup l'objet en soi. Ce n'est pas une blague, je suis attentif toujours à la maquette, à la typo, au papier, à la couv. Ici, tout est beau et bien fait. Quand j'ai découvert l'ouvrage, je me suis immédiatement dit que ce serait classe d'en avoir une petite dizaine du même type collés les uns aux autres pour se tenir chaud et faire beau sur une étagère. C'est déjà un premier point, du bon boulot.

Pour le reste ? J'ai trouvé très intéressant le chapitre sur "art et création", de loin celui qui m'a le plus captivé. La partie "art et marchandise" offre aussi des réflexions passionnantes. Après, je dois avouer m'être un peu perdu, sans doute par manque de références. le style est pourtant tout à fait limpide, ni ampoulé ni jargonneux.

Simplement, je ne suis pas armé.

Par contre, je perçois tout de même assez de qualités à ce livre pour être certain qu'il conviendra à d'autres qui le sont plus que moi.


Philosophies de la création artistiqueLaurent Guyottous les livres sur Babelio.com
Lien : https://www.tristan-pichard...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Art et marchandise

L’homme cherche à donner une forme, un style, une allure, intéressants, qui ne sont pas commandés exclusivement par la fonction qui les suscite, aux objets dont il s’entoure, preuve que l’homme veut en toute occasion et en toute circonstance se donner le reflet de sa nature spirituelle, et non pas seulement de sa nature animale et matérielle. p54
Commenter  J’apprécie          40
Peut-on assimiler une œuvre d’art à une marchandise ?

Y a-t-il quelque chose de commun entre une paire de bottes et un tableau de Rembrandt ? La question paraît saugrenue. Elle ne l’est pourtant pas. Tout porte à croire que l’œuvre d’art est assimilable à une marchandise. Ce qui tend, de manière générale, à endosser le statut de production artistique, ce qui se réclame de la « production artistique », est de près ou de loin en rapport avec le marché de l’art, au sein duquel et pour lequel il n’est pas d’œuvre d’un artiste qui ne puisse se voir attribuer un prix, soit une valeur marchande. Comme n’importe quelle marchandise, une œuvre d’art a son estimation possible et peut être achetée et vendue. p51
Commenter  J’apprécie          10
Art et création

Créer, c’est arriver à faire comprendre ce que l’on sent en arrivant d’abord à se le rendre clair et intelligible pour soi-même (p18)
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : philosophieVoir plus

Lecteurs (6) Voir plus



Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
408 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

{* *}