AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La Quête de Wynne (11)

cardabelle
cardabelle   19 décembre 2016

Son grand-père lui avait appris que l'on reconnaît chez
l'autre ce que l'on a déjà en soi.

Et qu'un être dont le côté sauvage est modéré était toujours attiré par un être dont le côté sauvage est exacerbé.
Commenter  J’apprécie          150
cardabelle
cardabelle   16 décembre 2016

-- Lithium, dit Wheels.
--Tu dis ? demanda Russell
-- Lithium .
--Mais de quoi tu parles , enfin ?
--De l'Afganistan, répondit Wheels. C'est pour ça qu'on a envahi ce trou perdu....Ben Laden ,mon cul .

Russell dévisagea son compagnon un bon moment.
--D'où tu tiens ça ? demanda-t-il ?
--Les téléphones portables , dit Wheels.
-- Quoi ?
--Comment tu crois que ça fonctionne , tous ces BlackBerry ? Tous ces IPod et ces ordinateurs portables ?
Ce pays possède les plus importantes réserves en lithium de la planète.
Tu crois peut-être qu'on est ici à cause d'AL-Qaïda ?

Wheels poussa un grognement en secouant la tête .
-- On a besoin de leur lithium.

--C'est toi qui a besoin de lithium ! répondit Russell.
Commenter  J’apprécie          90
Thyuig
Thyuig   22 septembre 2015
Son grand-père est un héros de guerre, sa grand-mère lui est toute dévouée et l'adore littéralement, et le cheval qu'il sent sous lui est tous les chevaux à la fois, ses yeux sont des étoiles, sa robe du cuivre étincelant, et il monte au galop vers les paturages de la nuit.
Commenter  J’apprécie          92
Gehenne
Gehenne   10 décembre 2019
Il était en train d'en faire un bon cheval. C'était encore une formule de son grand-père : faire un bon cheval. Comme si le vrai cheval, celui dont vous aviez envie, était enfoui au plus profond de l'animal, dissimulé sous ses poils et les mauvaises habitudes.
Commenter  J’apprécie          40
JIEMDE
JIEMDE   06 septembre 2016
Il s'avança comme un homme en train d'essayer de nouveaux yeux.
Commenter  J’apprécie          40
Charybde2
Charybde2   23 juin 2016
L’armurier eut un haussement d’épaules évasif et pointa le doigt vers une feuille de papier jaune où figurait une liste détaillée. Il tendit le bras sous le comptoir et souleva une boîte en carton qu’il posa sur le plateau en contreplaqué avant de la pousser vers les deux rangers.
Elle contenait deux paires de chaussures de marche Merrell, une à la pointure de Russell et l’autre à celle de Wheels. Quatre pantalons North Face de couleur « beige sable », selon les étiquettes. Des polaires North Face grises et noires. Des vestes thermiques North Face. Des T-shirts à manches longues de chez REI. Des ceintures porte-outils en nylon fabriquées par une société spécialisée dans les équipements pour les pompiers et la police. Des bonnets en coton portant le logo de Nike en vert militaire. Des caleçons Under Armour, des amillots collants et des paires de chaussettes imperméables.
Ils sortirent les équipements, mesurant les vêtements en les posant contre leurs bras et leurs jambes, surpris de constater que tout était exactement à leur taille.
Wheels regarda Russell.
– Les gens vont nous prendre pour des Bérets Verts, dit-il.
– Des membres de la Delta Force, dit Russell.
– De la CIA, renchérit Wheels.
Il prit une des casquettes et la posa sur sa tête.
– Va falloir signer, dit l’armurier.
Les rangers le regardèrent. Il avait sorti une autre feuille de papier, d’un vert vif, et l’avait mise sur la jaune.
– Je ne peux pas le faire pour vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Judith63
Judith63   02 décembre 2018
On ne fouettait pas un cheval. Il fallait éviter tout ce qui pouvait provoquer une douleur. On n'imposait que la discipline, et la discipline bien comprise était un art à part entière. Il fallait être un artiste. Un exercice qui ne convenait pas était perçu par le cheval comme une corvée ; un exercice bien adapté devenait un divertissement. Ce qui était inadapté était difficile ; ce qui était approprié était facile. Ce qui était inadapté provoquait une pression ; ce qui était approprié entraînait un relâchement.
Commenter  J’apprécie          10
Rebka
Rebka   19 septembre 2016
Il y avait dans le monde un côté sauvage qu'on ne pouvait absolument pas contrôler.
Commenter  J’apprécie          00
Rebka
Rebka   19 septembre 2016
Il se rendait compte que jusqu'à présent il s'était préparé à mourir un certain nombre de fois, mais jamais il ne s'était - de manière significative, du moins - préparé à vivre.
Commenter  J’apprécie          00
Charybde2
Charybde2   23 juin 2016
– Vous avez une semaine pour vous remettre, dit le colonel. Je suppose que vous aimeriez avoir un peu de repos.
– Oui, mon colonel. Ça ne me déplairait pas.
Le colonel baissa les yeux sur ses documents puis les releva sur Russell. Un sourire plissa le coin gauche de sa bouche, mais il ne prit pas la peine de l’effacer.
– Est-ce que je peux vous poser une question ? dit-il.
– Bien sûr.
– Pourquoi diable avez-vous enlevé votre Kevlar ?
– Je vous demande pardon, mon colonel ?
– Sur la vidéo. Vous ne portez pas votre casque. Qu’est-ce qui vous a pris de l’enlever ?
Russell réfléchit avant de répondre.
– J’ai pensé que cela risquait d’effrayer le cheval, j’imagine.
Les yeux du colonel s’agrandirent l’espace d’un instant, puis ils se plissèrent.
– Effrayer le cheval.
– Oui, mon colonel, dit Russell.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox




    Quiz Voir plus

    Quelle guerre ?

    Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

    la guerre hispano américaine
    la guerre d'indépendance américaine
    la guerre de sécession
    la guerre des pâtissiers

    12 questions
    1849 lecteurs ont répondu
    Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre