AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781705815922
547 pages
Éditeur : Auto édition (27/11/2019)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Il existe deux versions de ce livre, une "intégrale" et une "Soft". Le résumé est commun aux deux versions.

Jude est membre de la fervente communauté religieuse de Littlewood, un petit village perdu dans la forêt. Saul, lui, vient de Boston, est issu de parents divorcés et ne connait que la liberté.

Malgré leurs différences, le miracle se produit. Les deux enfants se découvrent complémentaires et liés par une étrange alchimie. Au fil de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
carine13400
  02 juillet 2020
Comme je vous l'ai déjà annoncé, Pray for Me ne sera par un coup de coeur, mais beaucoup plus que cela. Je pourrais plutôt dire qu'il a été un coup dans le coeur ou encore un coup dans l'âme… Un roman coup de poing qui m'a mise plusieurs fois à terre.
Avec Pray For Me, Marie HJ met en avant un sujet qui n'est pas commun. Un sujet fort, épineux, tabou et sensible, car l'auteur va aussi toucher l'église. La dangerosité de la religion à travers l'intolérance qu'elle porte, l'absence de liberté et le poids d'une culpabilité. Un roman qui touche avec un récit qui percute et des protagonistes attachants, magnifiques et tellement émouvants que trouver les bons mots pour vous donner mon ressenti va être vraiment difficile. Ils ne seront jamais à la hauteur, mais j'espère qu'ils sauront vous convaincre. Car ce roman devrait être lu par tous.
« Ses yeux sont ma lumière, ses lèvres ma bible et son corps ma terre sacrée. Il est ma foi, mon dieu, ma religion. Il est celui qui m'a sauvé… »
Lorsque Saul quitte Boston pour s'installer à contre coeur dans la petite commune de Littlewood, il n'aurait jamais pu imaginer tomber dans une ville si pieuse, ni être jugé par le seul fait que sa mère soit divorcé et donc, non fréquentable. Quitter Boston, son père, ses amis, est très difficile pour lui et il n'aspire qu'à une seule chose, repartir. Mais à 14 ans ce n'est pas lui qui décide malheureusement, et il devra s'y faire dans l'attente d'une solution. Tout est si différent… Même les gens le sont … Et ce voisin qui a l'air si sympathique et à la fois si étrange. Comment peut-on être fou de joie de se rendre à la messe ou encore organiser une Kermesse lorsqu'on a simplement 13 ans ? Saul ne comprend pas, mais le respectera toujours tout en le poussant un peu plus chaque jour dans un vent de liberté.
Deux ados complètement différent et pourtant si complémentaire… Jude et Saul vont se lier d'une belle amitié qui traversera le temps malgré quelques couacs que vont engendrer les sentiments naissants qui pousseront Jude dans des réflexions et des prières qu'il espère, lui apporteront la lumière. Ce dernier est élevé dans la foi de Dieu. On ne ment pas. On suit les règles et on s'aime les uns et les autres. Mais jusqu'à quel point peut-on laisser libre cours à notre amour s'il ne correspond pas à tout ce qu'on nous enseigne depuis toujours ? S'il s'approche plus de l'abomination que du Paradis ? Comment laisser libre cours à son coeur lorsque c'est toute une communauté que l'on trahi ? Dieu le met-il à l'épreuve ? Doit-il vraiment faire un choix ? Saul lui imposera-t-il les siens ? Tant de question qui se bousculent dans sa tête et aucun signe de Dieu pour l'aider à y répondre…
Jude va osciller entre courant ultra religieux, premier amour et famille, perdu dans ses réflexions, ses remises en question en fonction de son coeur, mais aussi de sa foi. Ce roman magnifique et bouleversant m'a fait verser des torrents de larme et m'a gonflé le coeur si souvent qu'il en est devenu très vite addictif. Une lecture m'a prise aux tripes, j'ai ressenti tellement de frustration de haine et de douleurs envers certains et tant de tendresse pour d'autres. Tout l'amour de nos protagonistes hurlent aux travers des pages. C'est poignant, déchirant percutant, mais c'est aussi beau et c'est Amour…
Cet amour impossible à combattre si pur, inconditionnel et magnifique que nos deux protagonistes se portent, illumine les pages les une après les autres. Des pages pourtant rempli de haines et souvent très obscures… J'ai été touchée, émue, bouleversée par l'histoire de Jude et Saul qui fait écho à un sujet réel et on ne peut en aucun cas enlever ce fait lors de notre lecture, ce qui l'a rendu d'autant plus intense émotionnellement. Être gay est une abomination de dieu pour la communauté de Littlewood. C'est une maladie qu'il faut combattre et éradiquer par n'importe quel moyen et Jude va en faire les frais… L'auteur nous ouvre les portes de l'enfer et nous montre à quel point la bêtise humaine est sans limite. Elle va les refermer sur Jude qui va vivre l'horreur pour le bien de ses parents et de sa foi.
Marie HJ ne va rien lui épargner et nous n'épargnera pas à nous par la même occasion en nous emportant dans une tempête d'émotion qui va nous broyer le coeur encore et encore. Un roman dur à encaisser, on refuse d'imaginer que cela existe vraiment et c'est pour cela que Pray For Me mériterait d'être lu par un grand nombre de personnes pour faire évoluer les mentalités. Aujourd'hui, il n'est plus possible de pouvoir encore imaginer l'homosexualité comme une maladie mentale ou encore une abomination de Dieu. le coeur a ses raisons que la raison ignore. Aimer un homme ou une femme n'est-il pas juste aimer tout simplement ? N'est-ce pas ce que l'on nous apprend dans les saintes écritures aimez vous les uns les autres ?
Au milieu de toute cette aberration, il y a l'amour… Une belle et magnifique histoire d'amour tellement intense et si touchante qu'elle nous apportera la lumière indispensable à notre pauvre petit coeur qui va subir autant que celui Jude. Mais aussi de Saul. Car si ce dernier ne souhaite pas aller à l'encontre des choix de Jude, il souffre tout autant et n'aspire qu'une seule chose… Qu'il soit heureux et en paix avec lui-même et non, au nom des autres.
Pray For Me ne vous laissera pas indifférents et saura vous toucher comme il se doit. Marie H.J a écrit là une pépite livresque hors du commun. Sa meilleure pépite livresque, et pourtant je suis fan de tout ce qu'elle a écrit jusqu'à aujourd'hui. Mais je me dois de vous dire que ce roman les dépasse tous pour ma part. Elle a su donner le bon ton avec les bons mots. Elle y a mis tout son coeur, laissé elle aussi ses tripes au travers les pages avec une intensité palpable. On voit qu'elle a passé du temps dans ses recherches et que ces dernières l'ont touché au plus haut point. Tout est approfondi et réaliste, même si par pudeur, elle n'a pas tapé encore plus fort. Elle aurait pu, mais comme à son habitude, elle a su faire cette balance entre le côté sombre et la lumière pour nous faire passer son message dans l'émotion, la finesse et la douceur tout en nous percutant le coeur. Une fois de plus, elle nous offre une belle leçon de vie… Un grand merci pour cette pépite livresque qui restera à jamais dans mon coeur. Pray For Me fait partie de ces romans que je ne pourrais jamais oublier et que je ne cesserai de conseiller encore et encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
amoureusedeslivres0103
  24 février 2020
Tout d'abord, je voudrais remercier Marie HJ pour sa confiance en son superbe roman en service-presse.
Que dire de ce roman, à part qu'on en ressort pas indemne ? Je ne parlerais pas ici de mon avis sur la religion, chacun a ses propres croyances. Alors j'aborderais de manière neutre ce sujet dans ma chronique.
Jude vit dans la petite ville de LittleWood, une communauté religieuse où tous les habitants, ou presque, sont de fervent pratiquants. Suite à un drame dans sa famille, ses parents se réfugient encore plus dans la religion, aidés par leur pasteur. Sa vie se résume à l'école, le culte, les activités mises en place par le pasteur et ses amis. Une routine bien installée jusqu'à l'arrivée de Saul dans la maison d'à côté. À partir de là, sa vie va basculer.
Saul est obligé de suivre sa mère qui a décidé de quitter Boston avec son nouvel amour et de racheter un bars de motards en périphérie de LittleWood. Il ne pratique pas le culte, autant dire qu'il se retrouve bien dépaysé. Il est plutôt du genre à utiliser un langage familier et se moque de ce que les autres pensent, faisant le choix de garder son libre arbitre au lieu d'être un petit mouton.
Au début du roman, Saul et Jude sont au début de l'adolescence. Malgré leurs différences, un lien très fort se noue déjà entre eux. J'ai apprécié de pouvoir les suivre dès le début de leur relation. Un malentendu fait que Saul retourne chez son père. À partir de là, les années suivantes seront faites de réconciliations et de séparations, tout cela par le biais de leur messagerie sur Playstation. Au retour de Saul à LittleWood, leur relation amicale évolue radicalement. Chacun ayant compris qu'ils ne pouvaient pas vivre l'un sans l'autre et surtout l'un éloigné de l'autre, c'est viscéral.
Mais comment faire pour deux jeunes hommes de s'aimer dans une communauté religieuse aussi fervente ? Avec des parents comme ceux de Jude ? Saul et sa mère sont déjà victimes de jugements depuis leurs arrivée dans cette ville , alors s'il faut en plus de cela rajouter son homosexualité ? Ils savent que rien de bon ne pourrait en sortir s'ils sont découverts, malgré leur amour inconditionnel.
Et ce qui devait arriver, arriva. Si dans la première partie du livre était bercée par la découverte, la tendresse, l'amitié, le questionnement ou alors encore même la jalousie par moment ; cette deuxième partie est tout autre. Je vous conseillerais juste de préparer votre paquet de mouchoirs parce que certains passages sont littéralement difficiles. Si dans un premier temps Jude accepte de renoncer à Saul, mais au premier écart le pire lui est réservé. le pire pour une personne à la sexualité « anormale » (que je déteste ce mot…) On ne peut pas imaginer le calvaire ou se mettre à la place de Jude, c'est impossible sauf pour les personnes ayant subi cette horreur. Je n'arrive tout simplement pas à me dire que ce genre de choses sont toujours autorisées, légalement ou pas, en 2020. Que des personnes censées aimer leurs enfants, les protéger, les guider dans la vie même si leurs choix diffèrent des leurs, puissent à ce point être capables d'autoriser des sois-disant professionnels briser leur propres enfants, leur supprimer leur libre-arbitre, leur faire croire qu'ils ne sont que des abominations, des erreurs de la nature. Leur faire subir toutes sortes de souffrances physique ou morales tout ça pour quoi ? Pour les faire revenir dans le « droit chemin ». Sauf que ça n'existe pas ! À part dans la tête de ces gens ignobles aux esprits étriqués, tellement enfermé dans leurs croyances qu'ils en oublient la réalité, persuadé d'avoir raison.
Mais à côté de ça, ce roman, cette pépite, montre aussi l'espoir. Montre aussi la valeur de l'amour, que l'on est prêt à tout pour ce sentiment si beau. Que tout le monde n'est pas mauvais et qu'il existe des gens qui tiennent vraiment à eux, qu'ils les acceptent comme ils sont, qu'ils n'ont rien « d'anormal ». Qu'ils sont libres d'aimer qui ils veulent et que ce soit quelqu'un du même sexe ou pas, l'amour est tout aussi beau.
Jude va le découvrir, certes avec difficulté et méfiance, mais il réapprendra à vivre aux côtés de Saul. Grâce aussi à la famille de Saul, sa mère et sa grand-mère qui vont lui apporter toute la tendresse qu'il aurait dû avoir de sa famille ainsi que le soutien. Un groupe de bikers qui n'hésite pas à employer certaines méthodes pour le sauver de son enfer. Ses deux amies qui, même si elles ont été élevées de la même manière que lui, lui montrent leur soutien et leur amitié indéfectible. Ça ne sera pas facile pour lui, surtout envers Saul mais l'amour est plus fort que tout.
Je n'ai qu'une chose à dire pour conclure ma chronique. L'amour n'a pas de frontières, l'amour n'a pas de sexe. Nous sommes libre d'aimer qui l'on veut. L'amour ne se définit pas par une normalité. Oui deux hommes ou deux femmes peuvent s'aimer au même titre qu'un homme et une femme. Mais il serait malheureusement utopique d'espérer qu'en 2020, cela rentre dans la tête de tous ces étriqués d'esprit.
Ce livre est une merveille, dans son ensemble. Les personnages sont touchants, même les secondaires. Les émotions sont fortes, les liens indéfectibles. Qu'importe ce que la vie nous fait subir, qu'importe les horreurs, si l'on est pas seul, il y a toujours un espoir. Mais la personne la plus forte reste Jude, malgré tout cela, il a la capacité de pardonner et ça c'est une véritable victoire. J'aurai pu me montrer plus vindicative mais ce n'est pas le but d'une chronique et j'aurai pu en écrire des pages. Cela me parait tellement évident que ce roman est pour moi un énorme coup de coeur.
Lien : https://lesperegrinationsdun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lixia
  25 février 2020
😱😢❤😱😢❤😱😢❤😱😢❤😱😢❤😱😢❤
Voilà à peu près dans quel état m'a mis cette lecture aussi belle que bouleversante qu'ignoble.
Je n'ai cessé d'osciller entre compassion, rage, empathie, détresse, amour, colère, amusement, violence, reconnaissance et tant d'autres sentiments encore...

Ce livre ne se lit pas, il se vit.
C'est un véritable coup de foudre pour moi ❤❤.

Jude et Saul. Saul et Jude.
Que dire pour vous inciter à les rencontrer tout en ne vous en disant pas de trop non plus...

L'un est un croyant pratiquant tandis que l'autre avance dans la vie sans croyance quelconque.
L'un est poli, serviable, respectueux et d'une très grande gentillesse tandis que l'autre est injurieux, menteur et épris de liberté.
Ce sont ces différences qui finalement vous être complémentaires pour tous les deux et qui font que l'entente va être immédiate, fusionnelle et salutaire dès leur rencontre.
Deux garçons qui évoluent ensemble. Deux âmes soeurs qui se reconnaissent. Un amour pur, simple et magnifique à voir grandir et s'épanouir.

Mais, malheureusement, tout le monde ne voit pas ce rapprochement d'un très bon oeil, surtout dans la communauté de Jude, et c'est là que les ennuis vont réellement commencer.

Jude va devoir faire ses choix et son cheminement sans se perdre en chemin sur lequel certains cherchent à le manipuler en sachant jouer les bonnes cartes.
Saul va devoir redoubler d'efforts et être d'une patiente d'ange pour ne pas perdre le seul être qui compte à ses yeux. Et pour cela il pourra compter sur sa famille et des amis connus et surprenant qui seront là pour l'épauler et les aider coûte que coûte.

Une romance semée d'embûches et d'ignominies qui prouve que l'amour est bon et pur quelle que soit la forme qu'il prend, et qu'il faut se battre sans relâche pour ne jamais le perdre.

N'hésitez plus et partez aux côtés de Jude et Saul pour découvrir leur histoire et les soutenir dans leur combat.
Dans mon cas, ils resteront à jamais dans un coin de mon coeur ❤.
Merci Marie pour cette histoire 😄.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Floreen
  03 février 2020
Voilà un livre dur et qui ne peut pas laisser indifférent. Entre homosexualité, religion, petit village et manipulation des masses, voilà un résumé des sujets abordés sans en dire trop. Si j'ai trouvé le premier quart du livre un peu trop ado, justifié par l'âge des personnages principaux, et Jude beaucoup naïf, ce qui m'a un peu énervée parfois, le ton change radicalement après. On passe sur des sujets plus graves mais bien traités. Par contre, coeurs sensibles s'abstenir car l'auteur ne nous épargne par sur certains détails glauques, j'ai parfois eu la nausée, envie de taper (voir plus) certains personnages détestables à souhait. J'ai eu l'impression de vivre ce que les personnages vivaient car leurs sentiments, leurs chemins de pensée et de réflexion sont crédibles et intelligents. Mais ça n'en rend la lecture que plus douloureuses parfois. Heureusement, au milieu de cela, il y a des personnages drôles et sympathiques qui mettent de la joie au milieu de la noirceur.
J'ai adoré le personnage de Saul, sa mère et sa grand-mère sont adorables et perspicaces, maternelles, le gang de bikers m'a beaucoup fait rire et Jude m'a émue.
Dans ce roman, l'auteur ne s'attaque pas à la religion en elle-même mais plutôt à la manipulation de masse qui peut être engendrer par certaines personnes manipulatrices et désireuses de pouvoir sur les gens, mais aussi à l'étroitesse/faiblesse d'esprit des gens qui se laissent influencer. Il est aussi et surtout question de connaissance et d'acceptation de soit, de combat, d'amitié et d'amour. Et finalement, ce qui est une abomination, ce n'est pas l'homosexualité, mais les horreurs que l'homme lui-même est capable de faire pour éliminer ce qu'il considère comme un problème.
Ce livre et ses personnages Jude & Saul resteront longtemps dans ma mémoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fihi72
  12 janvier 2020
Merci à Marie H-J. pour son SP.
Jamais je ne la remercierai assez pour ce roman qui est un énorme coup de coeur, mais vraiment énorme; derrière ça, les autres lectures sont fades.
Ce n'est pourtant pas du tout mon style de lecture, mais là...
Jude et Saul sont tellement touchants!
Ils sont fait l'un pour l'autre et la religion ne doit pas se mêler aux histoires de coeur.
Jude vit dans une petite ville Littlewood et là, l'homosexualité est mal vu, très mal vu.
Le pasteur du coin est un vrai ..., mais il n'est pas le seul; je ne dirai rien pour ne pas spolier, mais quel salopard!
Envoyer Jude en maison pour se faire soigner, parce qu'il est " malade", mais quelle ânerie!
Et dans cette institution, on leur dit qu'ils sont des êtres humains défectueux; non mais je rêve?!
Bon, ce n'est qu'un roman, mais je suis bien certaine que cela doit exister pour de bon, malheureusement.
Paola et Luce sont deux jeunes filles qui ne portent aucun jugement; la grand -mère Amélia est un rôle secondaire, mais elle dit ce qu'elle a sur le coeur.
Lincoln est aussi secondaire, mais tellement essentiel.
Jude va en baver, Saul ne va pas l'oublier et quelle histoire d'amour touchante.
J'ai peur de trop en dire, alors je vais arrêter là, mais avant, je voulais dire que je ne suis pas homosexuelle, mais je respecte ces personnes.
On ne choisit pas de le devenir, comme on le ferait croire dans cette institution pour redresser ces gens qui ne demandent qu'à vivre leur vie tout simplement.
Que vous choisissiez la version soft ou intégrale avec des scènes explicites, ce que j'ai fait et ne le regrette pas, vous réfléchirez plus sur ces histoires hors normes, mais aussi touchantes que les autres.
Jude est une pépite pour Saul, mais ce livre aussi est une pépite, à ne pas râter surtout.
Je vous dis, un vrai coup de coeur.
Encore merci à Marie H-J., un grand merci
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1289 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre