AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811215200
648 pages
Éditeur : Milady (10/07/2015)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Présentation de l'éditeur

Léo a bien grandi depuis que son père a abandonné son rôle d'alpha de la meute de Riverdance. À présent avocat, père d'une petite fille et divorcé, le jeune homme est écartelé entre ses rêves et la réalité, ses désirs et ses responsabilités. Difficile de choisir sa voie quand tant de gens attendent autant de vous. Cependant des enlèvements d'enfants métamorphes ne vont pas lui laisser le choix. Pas plus que sa rencontre avec ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Loryane
  05 août 2015
C'est assurément la seule saga de Bit-lit qui me fait autant vibrer. Il y a une panoplie d'émotions dans ce second tome, et elles valent le premier livre. Encore maintenant, après avoir tout juste terminé ma lecture ; l'histoire me manque déjà et en particulier les personnages. La peur, le courage, la tristesse, l'amour, la passion sont les sentiments essentiels qui enrichis le plus ce roman. Mais dans ce deuxième opus de la saga « Les loups de Riverdance », l'humour rentre aussi en scène et au fond c'est une distraction que j'apprécie avec tous les malheurs que les protagonistes vivent. D'ailleurs dans cette suite c'est Léo, le fils de l'ancien Alpha, qui est mis en avant ; avec un autre héros inconnu, du nom de Zacharie.

Léo a toujours le même caractère, 7 ans après la rencontre entre Lucas et Marcus. Homme au grand coeur, détestant la violence. Mais c'est un père divorcé d'une petite fille maintenant, avocat et encore dans la recherche de lui-même. Perdu, terrorisé par ce qu'il peut ressentir ; il ne sait plus vers qui se tourner malgré sa meute, sa famille. Il m'a ému d'une certaine manière, pas parce qu'il est quelqu'un de sensible ; son manque de confiance et son côté protecteur et doux avec son entourage parvient suffisamment à le rendre bon et touchant. Je me suis attachée fortement à ce garçon, rien que dans la précédente oeuvre il m'a séduite par son humanité, son amour pour les autres. Il est très attendrissant pour un homme de vingt-huit ans. Mais il n'est pas parfait, son Loup peut devenir sauvage comme tous les autres et parfois la haine prend le dessus et rien ne peut l'arrêter. Par contre il prend tout sur ses épaules, il veut faire de son mieux ce qui montre sa force ; sauf qu'il a aussi la capacité à avoir des faiblesses, ce qui en fait un être à part entière. Sa personnalité, sa vie, son autorité quand il s'autorise à l'utiliser, ses peurs et son coeur ; un héros comme ça j'en veux tout les jours et dans tout les livres !

Zacharie Blackhawke est un homme arrogant et assez frimeur ; du moins au début. Il est gay et père adoptif d'un petit garçon, petit à petit je l'ai découvert, il s'est ouvert en restant toutefois distant sur son passé et ses sentiments. Il ne connaît pas vraiment la tendresse, les câlins d'un père à un fils alors il ne donne que ce qu'il peut à Cody. En tout cas c'est un protagoniste assez surprenant, il est humain mais il possède quelque chose d'inimaginable et de très original. Je me suis pris d'affection pour ce héros, différent et un peu lasse de sa propre vie. Il aime voyager et vagabonder, mais il a aussi besoin d'amour même s'il ne le dit pas. Zach est plutôt du genre fière et ne parle pas de lui-même, il ne se consume pas dans ses problèmes, il essaye d'avancer. Il n'est ni égoïste, ni bête et ce n'est pas non plus un véritable bad boy, pour cela il fait semblant. Ce qui le rend si vrai et sincère, c'est sa fuite ; certains peuvent considérer ça comme de la lâcheté mais venant de son personnage c'est plutôt de la peur d'être abandonné un jour ou l'autre, donc il préfère pendre les devants.

Dans cette histoire tous les protagonistes sont importants et attachants. Ils ont pour chacun d'entre eux, une personnalité unique.
Tout d'abord il y a Benny, le métamorphe ours ; il est un peu agaçant mais malgré ça j'ai adoré son caractère. C'est un chasseur de prime, un détective, c'est aussi un cousin qui s'inquiète pour une partie de sa famille et c'est là où il est le plus touchant. C'est quelqu'un que j'aimerais découvrir un peu plus.
J'ai pu retrouver Marcus et Lucas, quel bonheur ! Marcus est le père que tout le monde rêverait d'avoir, il est de bon conseil et il sait être tendre envers son grand garçon ; Léo. Lucas est plus mature, mais il a gardé cette sensualité et surtout cette chaleur en lui.
Lily-Rose fille de Léo et Cody fils adoptif de Zach sont deux enfants merveilleux, tout les deux sont entrés dans mon coeur, tout comme leur père respectif.

L'histoire en elle-même est plutôt bien construite, même si elle tourne parfois en rond. Des enlèvements d'enfants et des meurtres ; ça donne la touche thriller en plus. Au-delà de ça, c'est de la Bit-lit et de la Romance Slash. La meute va se mettre en quête de ces kidnappings et en dehors de ça il y a aussi l'histoire d'amour entre Léo et Zach ; ils ont des sentiments l'un pour l'autre mais ne se les avouent pas, mais un accident vont toucher leur coeur et leur âme et à partir de là, ils sont vraiment en couple. Franchement par rapport au premier tome c'est moins centré sur la meute et leur culture, au fond ce n'est pas plus mal. Ici il y a moins de magie, de pouvoir ; c'est le côté policier et investigation qui prend ces places là. Ce n'est pas forcément très original, mais il y a une grande authenticité dans les sentiments et rien que pour ça, je suis fan ! Ensuite c'est clair qu'il y a du suspense, pendant toute la lecture l'auteur m'a tenu en haleine ; pourtant H.V. Gavriel laisse des indices ici et là. Il y a de très bons rebondissements, ils sont plutôt mis au bout moment et pour la plupart ils sont pleins d'actions.

L'émotion est intense, forte, sensible. Comme je l'ai dis précédemment, c'est la saga Bit-lit qui me fait ressentir milles sentiments à la fois. J'ai eu les larmes aux yeux, le sourire aux lèvres, la peur au ventre, le coeur qui bat pour cette famille. J'ai admiré la loyauté, le courage et la force des personnages tout autant que les faiblesses qui les rendent si humains, les larmes qu'ils versent pour les pertes ou l'inquiétude, les peurs qu'ils rencontrent pour lesquelles ils se battent sans relâche. C'est un gouffre à émotions et à sensations cette oeuvre, un feu d'artifice tout simplement.

L'écriture de l'auteur est magnifique, ses mots sont pratiquement chantés ; de la poésie à l'état pur avec une pointe de propos crus. C'est fluide et pleins de rythme, H.V. Gavriel m'a emmené dans son univers du début à la fin. Les déclarations d'amour sont d'une qualité magistrale, elles sont authentiques. Je suis tombée encore une fois sous le charme de la plume de cet écrivain.

En conclusion ce second opus de la série « Les loups de Riverdance » m'a totalement conquise ; c'est un coup de coeur de nouveau ! Les personnages ont tellement l'air d'être proche de la réalité en dehors de leurs pouvoirs surnaturels que s'en est déconcertant. Chacune des émotions éprouvées par les héros m'ont touchés de plein fouet. L'intrigue est captivante malgré certaines longueurs ; l'histoire d'amour est douce, attendrissante et passionnante. Il y a du suspense, de l'action de temps en temps qui relance toujours le rythme, une originalité minime sur la synopsis ; mais une authenticité sur les protagonistes et les sentiments ; grandiose. Une écriture prenante, vivante où il y a une fluidité sans faille. L'auteur nous emmène droit vers son monde avec de belles descriptions et des développements sur les personnages quasiment parfait. Léo est quelqu'un d'unique en son genre tout comme Zacharie, ils se complètent tout les deux ; je suis totalement ravie de les avoir rencontrés, connus et découverts au fil du récit. Ce roman est fascinant et électrisant de sensation, je suis plus que curieuse pour la suite de cette saga.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
EloEmma69
  26 octobre 2015
J'ai longuement réfléchi avant d'entamer ma lecture de ce second tome, le premier m'ayant passablement déçu par sa longueur, sa lenteur et le personnage de Lucas beaucoup trop ambivalent à mon goût.
Cependant, quand je commence une série, j'essaie (sauf profond dégoût de ma part) de la terminer.
Et quelle agréable surprise! J'ai dévoré ce tome en 2 jours! le personnage de Léo qui ne m'inspirait pas plus que ça dans le tome sur Lucas a connu une évolution impressionnante et très intéressante. En effet, nous le retrouvons avec quelques années de plus et un bon degré de maturité supplémentaire, ce qui lui va pour le mieux. Nous le voyons évoluer vis à vis de sa sexualité, de ses priorités, de ses principes et de ses rapports avec les autres.
Fini le jeune homme de 19 ans qui n'a rien connu de la vie qu'une vision bisounours un monde tout beau tout rose jusqu'à l'apparition de Lucas!! Nous le voyons beaucoup plus terre à terre, avec plus de vécu, plus sage même s'il garde ce côté doux rêveur qui le rend dans ce tome plus attachant que niais. En plus du changement étonnant de Léo nous rencontrons Zach, le beau porteur de peaux. Leur relation va lui aussi le changer et le faire évoluer tout au long du récit. Ce personnage, bien que très arrogant et très secret au début, brise peu à peu ses habitudes et sa carapace pour devenir quelqu'un d'attachant et de sensible.
Ce que j'ai aussi particulièrement apprécié dans ce tome c'est l'histoire autour de la rencontre de Léo et Zach. Nous avons ici une véritable intrigue très bien montée et très intéressante qui nous tient en haleine du début à la fin. Nous ne sommes pas là dans un livre policier mais l'enquête est assez présente et bien menée pour tenir le lecteur en haleine jusqu'au bout.
De plus, l'histoire d'amour entre nos deux héros est beaucoup mieux traité de mon point de vue que dans beaucoup de livre avec relation mm. de fait les deux personnages sont tour à tour dominants ou bien plus passifs laissant affleurer une sensibilité que beaucoup d'hommes possèdent mais que très peu laissent voir.
Et enfin malgré mon manque d'enthousiasme pour le premier tome j'ai tout de même été ravie d'avoir des nouvelles des autres personnages surtout Marcus.
Voilà tout ça pour vous dire que si vous avez encore quelques réticences à entamer ce deuxième tome dues au premier, n'hésitez pas, vous ne serez, je pense pas déçus!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lyzabeth
  06 septembre 2019
On retrouve notre gentil Léo plusieurs années après la fin du tome 1. On le découvre plus vieux mais aussi avocat, divorcé et parent. Je me rappelle que cela m'avait fait bizarre que le livre ne soit pas la suite direct, je n'avais pas encore l'habitude d'une série où chaque tome parle d'un personnage différent mais en même temps cela donne une autre dynamique qui est tout aussi charmante. Léo a grandit mais pour moi, il garde toujours une certaine naïveté qui me charme. Ah mon Léo, j'avais adoré le découvrir dans le tome 1 et je suis contente de pouvoir en apprendre plus ici. L'histoire commence avec une rencontre de Léo et son ex-femme et on peut dire que je ne l'aime pas du tout. Laisser son gosse ainsi , il y a des claques qui se perdent. Et pauvre Léo qui va devoir faire face à la mine déçue et triste de sa petite fille.
Quelques pages plus tard, on découvre Benny et avec lui arrive une mystérieuse histoire d'enlèvements qui perdura tout le long du tome. J'ai beaucoup aimé cette intrigue car on voit Léo dans un rôle peu habituel, celui de commander et il est vraiment bien dans ce rôle. Plus tard, il fera un bon Alpha. Je comprends les autres membres de la meute qui attendent avec impatience la décision de Léo. Dans cette histoire, on apprend à connaître les amis de la petite bande de Léo. Ils m'ont bien fait marrer avec leur petite taquinerie entre eux. Ils peuvent aussi être sérieux surtout quand cela concerne la meute et l'Alpha. Parmis tous les amis de Léo, la relation entre Benny et Jimmy m'intrigue totalement, j'espère qu'on sera plus dans le prochain tome car il y a sûrement un truc derrière qu'une simple amitié! Maintenant je me fais peut être des films aussi (ce qui m'arrive souvent haha) mais ils feraient un beau couples tous les deux.
Dans tous ce méli mélo de nouveaux personnages, on fait aussi la connaissance de Zach, un indien qui rentre dans la vie de Léo et de sa fille. Zach et Cody sont attendrissants surtout le petit. Il y a des moments où j'aurais bien aimé le prendre dans mes bras ce petit chéri mais Léo l'a fait pour moi. Ce mec est juste parfait. J'ai adoré la façon dont Léo s'occupe des enfants et en même temps sans s'en rendre compte, il donne une leçon de la façon d'être parent à Zach qui a tellement du mal à montrer ses sentiments envers ce petit bout. Pourtant, je l'aurais jamais cru vu le caractère qu'il a envers Léo. J'ai beaucoup aimé la touche indienne qui a été ajoutée à cette histoire grâce au passé de Zach, un triste passé qui a formé cet homme courageux. D'un certain côté il m'a fait pensé à Lucas. Léo a trouvé son Lucas a lui, une âme écorchée par la vie et qui a un grand besoin d'affection. Leur mise en couple met du temps et c'est dans les moments tragiques que la révélation se fait comme pour beaucoup de choses.
Sinon j'ai adoré la fin de livre, plein de rebondissement de tous les côtés. Beaucoup d'amour qui entoure les pages du livre mais aussi beaucoup de frayeur avec Zach, Cody et Marcus. L'auteur m'a fait pleurer avec Marcus! Quelle idée de faire çà aux pauvres petits coeurs des lecteurs(rices) comme moi… Enfin elle a bien rattrapé son coup 🙂
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gayane
  02 août 2016
Cela fait quelques années que Marcus a abandonné son rôle d'Alpha de la meute de Riverdance pour vivre sa romance avec son amant et maintenant mari, Lucas.
Léo est aujourd'hui un jeune homme, père d'une petite Lily-Rose, avocat compétent et futur Alpha de la meute. Cependant, alors que sa vie a tout pour plaire, tout s'effondre. Divorcé, son ex-femme s'enfuie lui laissant sa fille sur les bras du jour au lendemain. Il se sent seul et dépassé et ce n'est pas ce mystérieux beau gosse qu'il croise tous les soirs à la sortie des écoles qui va arranger les choses.
Rajoutez à cela les enlèvements qui sévissent dans la région et la mise en danger de la meute pour parfaire le tableau et Léo sera bien obligé de se surpasser et faire des choix.

Par quoi commencer ... je m'étais promis de ne pas lire ce second volume de la série des Loups de Riverdance. En effet, le premier tome m'avais beaucoup déçue. J'attendais beaucoup de cette romance paranormale gay mais je ne vais pas refaire, ici, une critique du premier volume (car ça a déjà été fait) et vais directement attaquer avec le second volume.
J'ai donc craqué par curiosité et j'ai acheté ce second volume.
M'attendant à une nouvelle grosse déception, je n'ai finalement pas particulièrement été déçue.
J'ai aimé les personnages de Léo, Zach, Lily-Rose et Cody ainsi que les autres personnages qui apparaissent au second plan. J'ai également aimé le déroulé de l'histoire dans sa globalité.
Cependant, cela n'a pas été suffisant pour rattrapé ma lecture du précédent volume. Si l'idée globale est bonne et promet une lecture entraînante, ma lecture n'a pas été pleinement positive.
Je pense tout simplement que l'écriture de H. V. Gavriel n'est pas à mon goût : un récit au présent, une écriture superficiellement donc le récit manque de profondeur tout comme les personnages et l'univers. Des pistes, des détails sur l'univers sont lancés presque à l'aveuglette tout comme les réactions des personnages qui sont, tout à fait justifiables, mais pas anticipées par l'auteure. Ces réactions semblent sortir de nulle part, semblant avoir été provoquées sans éléments déclencheurs ...
Pourtant, ce nouveau volume m'est apparût moins brouillon que le précédent et j'en suis même venue à apprécier Lucas lors de ses quelques apparitions.
Je ne me laisserai plus prendre par ma curiosité et ne lirai pas la suite de cette série...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mateiva
  26 février 2017
Un très bon roman, même si parfois j'ai éprouvé un sentiment de longueur dans ma lecture, car la narration prime sur les dialogues. Cependant, tout ce que nous conte l'auteur est nécessaire à la compréhension des personnages, de l'histoire et de tout ce qui l'entoure.
Dans ce tome, nous entrons en plein coeur dans la meute de Riverdance et suivons Léo, le fils de Marcus et meilleur ami de Lucas.
Ce tome est plus calme, plus doux, à l'image de son personnage principal. Mais ne vous y trompez pas, car nous avons droit à du suspens, du danger, de la peur, le tout entremêlé à la relation de Léo et Zach.
J'ai beaucoup aimé le personnage de Léo et ce que l'auteur en a fait. Son caractère et sa psychologie sont décortiqués et excellemment bien retranscrits. Nous ressentons toute sa pression, tous ses doutes, ses espoirs et ses joies. Son amour pour sa meute et pour sa fille est sans borne, profond.
Sa rencontre avec Zach va quelque peu le déstabiliser, et conjugué à tous ses devoirs, à ce qu'il s'impose parfois, il va commettre quelques maladresses qui feront de cette relation naissante un ensemble bancale, et qui feront de lui quelqu'un de terriblement humain, même si le loup n'est jamais loin.
Léo est doux, attentionné, toujours à l'écoute. Il est dévoué, volontaire, généreux, calme, tendre.
Il est montré sous tous ses aspects : père, amant, fils, membre de la meute...Beaucoup de rôles pour beaucoup de soucis et de responsabilités. Et si parfois il se perd lui-même, il peut compter sur son père pour être là, présent, l'aider, le soutenir, l'entourer de sa chaleur et de sa force.
Zach est un personnage ténébreux, énigmatique, provocateur, dur et solide. Cependant, sous cette façade rugueuse qu'il arbore si facilement, vous découvrirez un homme seul, blessé, un homme différent et attachant. A travers les yeux de Léo, l'auteur a réussi à nous le montrer tel qu'il est, avec ses imperfections, sa fragilité, sa vérité. J'ai aimé ses origines, ce qu'elles lui apportent et ce qui en découle.
J'ai apprécié de retrouver Marcus et Lucas, voir ce qu'ils sont devenus, leur évolution, les voir participer à ce tome. D'ailleurs, Madame l'auteur, j'ai eu une belle frayeur pour eux, j'ai pleuré, beaucoup. Je pense que je vous ai détesté à ce moment.
Nous découvrons aussi pas mal de personnages de la meute, ainsi que le monde des vampires. Je vous laisse les découvrir par vous-même. Je veux juste vous dire qu'ils ont tous un quelque chose d'attachant, de poignant.
Page après page, nous plongeons avec délice dans une histoire palpitante, effrayante, faite de danger, de sang, de réflexion, d'action, de combat.
L'histoire d'amour de Léo et Zach est belle, compliquée, faite de non-dit, de peur, de fierté, d'orgueil. Elle prend son temps et c'est beau. Au fil de l'enquête, elle évolue, elle se brise, se reconstruit, elle se révèle.
Ils auront du mal à exprimer leurs doutes, leurs sentiments.
Les scènes de sexe sont délicieuses à souhait, décrites avec passion et ardeur. Par contre, un certain mot trop de fois employé m'a quelque peu hérissé le poil, car je le trouve si froid, si impersonnel, dénué de sentiment, d'émotion (même si parfois il est nécessaire pour exprimer certaines situations)...mais heureusement, les gestes, les regards, décrits par l'auteur viennent carrément contredire ce mot, et reflète bien au final l'état d'esprit de Léo et Zach.
Les enfants sont omniprésents dans ce récit. Lily-Rose et Cody sont adorables, attachants, émouvants...Et Cody est si courageux....
Ce qui m'a marquée profondément, c'est la plume de l'auteur. Elle est fabuleuse, soutenue, fluide, parfaite, élégante. Elle sait manier les mots à la perfection, elle nous régale par la richesse et la diversité de son vocabulaire. Une plume qui vous procure pléthore d'émotion et de sensation et qui vous touche en plein coeur, dans n'importe quelle situation.
Un roman qui au fil des pages augmente en tension, en danger, en rythme. La fin est poignante, magnifique. Bref, un roman superbe.
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   21 juillet 2015
Je vois un sourire sinueux jouer ses lèvres. Il est là, debout devant moi… bien plus grand et costaud que moi, et il attend, cet enfoiré, il attend que je le supplie. J’ai une féroce envie de tourner les talons, éventuellement après avoir effacé ce sourire suffisant de sa face, et je crois qu’il s’en doute car il sourit encore plus. Mais deux petits visages implorants sont tournés vers moi comme si j’étais Dieu, et je suis bien incapable de résister à leur prière muette.

— S’il vous plaît, acceptez mon invitation. Je vous offrirai à boire pendant que les enfants goûteront si vous préférez être présent et ne pas laisser Cody seul chez des inconnus.
— On boira quoi, du thé ?
— Si vous voulez…
— Je préfère les trucs plus forts, ceux qui vous grisent…
— Heu… d’accord.
— Et on fera plus ample connaissance ?
— Oui, nous pourrons discuter.
— Discuter, hein ? Ce n’est pas tout à fait ce que j’avais en tête. J’aime pas la parlote, je préfère l’action.
— Oh ! (Je pique un fard en me rendant compte de ce qu’il dit et lui jette un regard effaré.) Mais je… je ne suis pas comme vous, moi. Je ne joue pas dans votre camp ! Je ne vous donne pas un rendez-vous, ou quelque chose comme ça !
— Ça va, l’hétéro, du calme ! Je plaisante, je saurai me tenir. Les costards-cravates coincés du cul, c’est pas trop mon truc de toute façon.
— Papa, il a dit un gros mot, t’as entendu ?
— Lily-Rose, tais-toi. Et vous aussi. Demain, ici, même heure ?

Pour la première fois, il penche son visage et ses yeux noirs se posent sur Cody. Le gosse le regarde, l’air concentré comme s’il déchiffrait un problème de mathématiques compliqué. Il n’y a pas eu un seul geste de tendresse ou d’affection entre eux, et, en y réfléchissant, je crois n’en avoir jamais vu. Mais il y a quelque chose qui passe du grand Indien au petit bout de chou, impalpable, intangible, fort et douloureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   07 décembre 2016
« – Oui. Excuse-moi, mais je… Mon Dieu, Zach, je suis tellement désolé! Tu comptes pour moi, je t’assure, et je veux une vraie relation avec toi, pas juste un… arrangement sexuel. Mais tout est arrivé si vite, et tout en même temps, alors je suis complètement perdu. Me rendre compte que je suis gay, ou bisexuel ou Dieu sais quoi qui fait que j’ai toujours envie de toi, ça a été… étrange, tu sais. Je suis encore en train de digérer cette révélation, je crois, et de comprendre tout ce que ça peut changer dans ma vie. Alors peut-être que savoir nommer ce que nous avons me permettrait de mieux comprendre, d’être moins perdu, peut être que parler de nos émotions et de ce que nous ressentons rendrait les choses plus réelles, plus vraies. Parce que parfois, au milieu de tout ce merdier dans lequel nous nous débattons, je ne sais vraiment plus ce qui est vrai et ce qui est faux. Parfois, je me réveille le matin, ta place dans le lit est déjà froide, et j’ai l’impression que j’ai juste fait un rêve, que mon esprit a inventé un homme dénommé Zacharie pour me tenir compagnie aux pays des songes, me donner un peu de bonheur fictif avant de s’évanouir et de disparaitre à la froide lueur du matin. Parfois… parfois j’ai peur que tu ne reviennes pas, Zach. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EstherJulesEstherJules   30 janvier 2018
Alors j'essaie d'éviter de fixer mon regard sur cet homme qui me trouble tant et je me concentre sur les enfants, entrant dans leurs jeux, me glissant dans ce rôle de père que je connais mieux, même s'il n'est pas exempt lui aussi de peurs et d'interrogations. Mais à cet instant, dans la cuisine ensoleillée, avec leurs rires aigus, être un père est bien plus simple que d'être un homme.
Commenter  J’apprécie          20
NaheikoNaheiko   09 juillet 2019
L'homme redresse alors la tête et me dévisage.

- Ça marche, alors. À demain, monsieur Costard.

- Léo. Je m'appelle Léo Cleary.

- Zach. Zacharie Blackhawke.

- À demain, monsieur Blackhawke.

Il se détourne sans un mot et part à grandes enjambées vers sa moto, suivi du minuscule Cody. Je force mon regard à se détacher de sa silhouette, attrape le cartable de Lily d'une main et sa menotte de l'autre, et je fais semblant de ne pas l'entendre quand elle me demande si "hétéro" c'est une insulte, comme "cul serré".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   07 décembre 2016
« — Tu ne l’as jamais fait ?
Son expression abasourdie me donne à la fois envie de rire et de pleurer.
— Non, si, enfin, une seule fois, il y a longtemps, et j’étais bourré. Je ne m’en souviens pas…
Menteur !
— Oh ! Alors, laisse-moi faire, d’accord ? Je prends…
— … le manche ?
— Leo ! Elle est pourrie, cette vanne !
— Je la trouvais plutôt de circonstance, moi ? »
Commenter  J’apprécie          00

Video de H. V. Gavriel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  H. V. Gavriel
Extrait de la conférence "Quand le héros a les crocs... Vampires et Loups-garous!" avec Jeanne-A Debats, Marika Gallman, H.V. Gavriel et N.M. Zimmerman.
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1148 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

.. ..