AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9798645902186
349 pages
Éditeur : Independendly Published (30/05/2020)

Note moyenne : 5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
“Une virée psychédélique !”

Le voyage ensorcelant d’un jeune homme qui tente de se guérir d’un deuil grâce au chamanisme.

Ce deuxième volet de la saga Borderline nous révèle quatre périodes clé de la vie fracassée de Travis : les épreuves que lui et sa sœur jumelle Tyler endurent au centre de redressement pour mineurs, leur virée dans l’ouest américain, la chute dans l’abîme de la toxicomanie, ainsi que ses premiers pas dans le monde de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
fbleumalt
  28 juillet 2020
Ce tome 2 m'a fait forte impression.
Sans doute plus que le premier. Pourquoi ? Par ces descriptions, plus présentes, plus poussées, plus belles aussi - trip oblige ! On assiste à une descente (une montée ?) en soi, la visite de ses propres mondes intérieurs. J'ai vraiment beaucoup aimé ces passages contemplatifs, c'est, je trouve, ce qui manquait un peu dans Borderline, très percutant, rugueux, dense.
Là, on a le droit à des errances sublimes (tant intérieures que physiques (avec les marches de Tyler et Travis dans le désert)) : des grands espaces inondés de soleil, des forêts bleutées, des grands moments de visualisation qui sont un peu comme des bouffées d'oxygène, une trouée dans le réel, dur, amer, compact.
Une mention spéciale pour la scène de sexe assez torride et sanglante du début qui valser la bienséance et la morale.
On entre vraiment dans l'ayahuasca avec ce tome, avec la préparation (diète), les sensations, le cérémonial, le conditionnement "mental" et surtout, le trip en lui-même. On apprend à mieux connaître Wish - ce personnage est plus présent, même s'il garde quand même tout son mystère dont il s'entoure volontiers.
Après tout, il est là pour accompagner, guider, pas pour se mettre en avant. On a l'impression de retrouver un ami, vous savez, ce genre d'ami bienveillant qui n'en dit jamais trop, distribue des paroles sibyllines dont le sens fait toujours écho, que ce soit à l'instant T ou plus tard, qui en sait plus qu'il ne dit, qui sent surtout.
Tout ça est entrecoupé de scènes Tyler-Travis, en scènes en maison de redressement où se trouve Travis et où il en bave, entre torture physique et psychologique.
J'aime assez la construction de Borderline (dans son apparente déconstruction) car elle permet vraiment de faire le parallèle entre la déconstruction d'un esprit / et la reconnexion à un souffle nouveau, oublié, à la réparation, même si le chemin est tout juste entamé...
J'ai bien sûr été séduit par l'aspect "au-delà de la forme", "apprendre à voir autrement" - ce qui est un peu le but des psychédéliques - et de la littérature ?
Là, on abandonne LE conditionnement des conditionnements : la matière, nos schémas de pensées. Et ce qu'on découvre est dix, cent, mille fois plus grand que nous. Ça fait du bien et c'est terrorisant. Je trouve qu'on retrouve bien ses deux aspects.
La relation dyadique Tyler-Travis n'est pas pour me déplaire, et la description qu'en fait Travis nous montre le lien fondamental qu'il peut y avoir entre les jumeaux, d'une part, et de l'autre, cette fameuse unité perdue.
Je pense en avoir dit assez pour vous donner l'envie de sauter le pas sans trop en dévoiler.
Style direct qui peut rebuter certains, mais les thèmes qu'il aborde son universels - recherche de soi, dépassement, transcendance.
A qui ce genre de littérature peut-il ne pas parler ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Jen270908
  12 novembre 2020
On est reparti avec ce tome 2 pour un grand huit dans la tête de Travis qui vous secouera dans tous les sens. En avant, en arrière, tête en bas. L'histoire reprend là où on s'est arrêté précédemment et c'est comme s'il s'agissait d'un seul et même tome mais que l'autrice aurait coupé en plusieurs volets.
La structure est la même que le tome 1. On suit Travis dans le présent et dans ses souvenirs. Au début, ça peut faire peur. Les souvenirs dans la tête de Travis semblent mélangés et on peut se sentir un peu perdu mais très vite, la trame se redessine et on retrouve rapidement le rythme du tome 1.
Autant où ce dernier mélangeait les souvenirs de Travis, autant où cette fois, les puzzles se mettent facilement en place. Ainsi, on en apprend plus sur le séjour de Travis et Tyler au centre de redressement. Inutile de vous dire combien j'avais envie de rentrer dans le livre et d'aller fracasser ce Fletcher.
On découvre les expériences de Travis et sa soeur avec la drogue. Leur vie telle qu'elle était avant qu'ils ne soient séparés à tout jamais. Mais surtout, on comprend à quel point leur relation était forte (j'y reviens plus loin).
Ce second tome est beaucoup plus puissant que le tome 1. Les émotions de Travis sont plus fortes, plus intenses. Lors des cérémonies et ses expériences avec l'ayahuasca, on voit ce qu'il voit, on entend ce qu'il entend, on ressent ce qu'il ressent à tel point que j'avais l'impression de moi-même vivre les cérémonies. Les images s'enchaînent à la vitesse d'une montagne russe, pour ne s'arrêter que lorsque l'effet de la plante diminue.
Mais surtout, on voit le chemin que Travis parcourt avec l'abuelita et ce que la plante lui montre, les questions qu'il se pose. D'ailleurs, si vous pouviez prendre l'ayahuasca, ne fut-ce qu'une seule fois, quelle question lui poseriez-vous ?
La plume de l'autrice est fine et directe. On passe de la violence à la douceur avec des passages durs et d'autres touchants. On s'attache encore plus à Travis avec ce tome 2. A Travis mais aussi à Wish.
Je vous avais expliqué, dans la chronique du tome 1, qu'il s'agissait du curandero qui avait initié l'autrice à l'ayahuasca. On en apprend plus sur lui à travers ce tome. On découvre comment il est devenu chaman et son histoire est touchante. Si touchante que j'ai bien sûr demandé à Zoë Hababou si ces passages étaient inspirés de la vraie histoire de Wish.
Et effectivement, une partie en est inspirée, principalement l'apprentissage pour devenir chaman, les icaros, les diètes et surtout le Chullachaki. En tout cas, les passages sur Wish me donnent l'impression qu'il s'agit d'un hommage de l'autrice à son chaman.
Je reviens maintenant à la relation entre Travis et sa soeur, Tyler. Leur histoire est douloureuse, triste et pourtant, il y a quelque chose de magnifique entre eux. le ton change lorsque Travis parle de sa soeur, la décrit telle qu'il la voyait. Une fois encore, les mots sont puissants. Presque poétiques. On sent tout l'amour qu'il éprouvait envers elle et toute la douleur qu'il ressent, maintenant qu'elle n'est plus là.
Ce roman, c'est une véritable claque.
Lien : https://pagesetoilees.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GabrielKevlec
  23 juillet 2020
Le voyage continue
Si le tome 1 m'avait transporté, ce 2e opus m'a tout simplement terrassé.
On y retrouve Tyler et Travis, et on assiste à la fois impuissant et hypnotisé, aux souffrances qu'ils endurent et à la persistance de leur lien si spécial. En parallèle, l'auteure nous plonge dans la pratique de l'ayahusasca.
Les phrases s'écoulent comme dans un sablier, avec d'une part l'âme de Travis qui s'émiettent, et de l'autre l'accumulation des éléments nécessaires à sa reconstruction. Comme un puzzle, l'oeuvre nous offre les pièces disparates qui font une âme libre. Travis, assisté de Wish qu'on découvre réellement, les assemble pour créer un espace de liberté où rêver à nouveau.
L'auteure est fidèle à sa construction d'histoire et à son style : nerveux, puissant, sans compromis. Quand une scène de sexe au début du roman est décrite, ça sent la transpiration et le sang, le mélange avide des corps en manque de l'autre. Pas de faux semblants, rien pour enrober les faits, les mots sont livrés bruts, ils ont une odeur, un poids, ils incisent, ils claquent, et on se laisse malmener par les phrases comme une initiation.
J'ai préféré cet opus au 1er, peut être parce que le chemin de Travis vers sa propre lumière est déjà bien avancé, peut être parce que c'est une route intérieure que j'espère secrètement pouvoir parcourir un jour. Dans le labyrinthe d'un esprit humain, Zoë Hababou montre une voie possible... et j'attends le tome 3 avec impatience pour poursuive ce voyage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SimonPerdrix
  05 juillet 2020
Ayant déjà été conquis par le premier tome, j'attendais beaucoup du second... Et c'est peu dire que l'auteure a déjoué toutes mes attentes avec intelligence, pour m'en donner plus encore.
Si le premier tome était une ode enragée à la liberté qui posait quelques bases qui ne demandaient qu'à être empruntées, la suite s'en éloigne tout en creusant subtilement le propos de son prédécesseur pour lui offrir un contrepoids tout aussi parfait que complémentaire.
Plus posé sans s'être pour autant assagi, plus touchant mais sans tomber dans la mièvrerie, le livre demeure ce récit envoûtant (et même toujours plus envoûtant) qui approfondit encore la réflexion autour de la notion de liberté, sa nécessité, ses illusions, ses culs-de-sac, et bien évidemment ses révélations.
Difficile d'en dire plus sans spoiler, mais ce tome 2 fait clairement partie des suites "bigger and louder" qui marquent une véritable avancée artistique et créative tout en témoignant d'une démarche parfaitement réfléchie.
Vivement le 3.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MademoiselleH13
  20 juillet 2020
Pour la seconde fois, me voilà de nouveau plongée dans le récit de Travis et de Tyler. Je voue une profonde reconnaissance envers ZOË Hababou, grâce à elle et au Chaman Wish, j'ai pu apprécier, cette découverte de la plante Ayahuasca ! de cérémonie en cérémonie, le chemin à parcourir pour pleinement apprécier la force de cette plante. Toute l'histoire qui se cache derrière elle, son pouvoir sur l'âme, tout cela est raconté d'une telle manière, que j'ai eu l'impression moi même d'assister à chaque cérémonie. L'histoire de Travis et Tyler n'est pas terminé, et heureusement ! J'ai hâte de découvrir les prochains tomes !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
HababouZoeHababouZoe   06 juin 2020
Je savais pas dans quoi je m’embarquais, mais j’avais envie de m’y embarquer. J’avais roulé pendant des mois sans trouver d’issue, et sans en désirer. Je m’étais contenté d'avancer au sein de l’obscurité de mes propres souterrains. Quelque chose hurlait en moi sans interruption, mais sans dire que je m’étais habitué à ce cri, j’avais vécu avec, comme un nouveau constituant de mon être. Je pensais avoir plastiqué le pont qui me reliait au reste de l’espèce humaine. Je vivais encore, mais je n’existais plus. Tout sens, toute signification, toute direction avaient disparu. Du moins c’est ce que je croyais.C’était inadmissible, mais même sans Tyler, le destin continuait à me mener par le bout du nez. J’avais toujours cru que nos destins étaient liés. Pourtant la quête n’était pas encore arrivée à terme. Avec ma voiture en rade, j’allais maintenant faire mon entrée sur une autre sorte de chemin. Un autre voyage débutait.Tout ce que j’espérais, c’était de me perdre enfin, une bonne fois pour toutes, dans les circuits du labyrinthe de cette nouvelle errance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
HababouZoeHababouZoe   06 juin 2020
Par moment, Wish émettait ses sifflements étranges. Je savais pas pourquoi il faisait ça, mais tout autour de nous prenait alors une teinte surnaturelle, comme s’il nous faisait pénétrer dans un autre monde. D’une manière générale, le monde était plus le même quand j’étais avec lui. Sans le vouloir, sans même y penser, être à ses côtés m’incitait à porter un regard plus attentif sur les choses, ce que j’avais plus été capable de faire depuis la mort de Tyler.
La couleur de l’air ou l’odeur du lever du jour.
C’était peut-être ça, être chaman. Naviguer en permanence dans le même monde que les autres, mais en y décelant autre chose que le commun des mortels. Se maintenir en équilibre entre deux réalités, mais sans finalement appartenir à aucune
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
HababouZoeHababouZoe   06 juin 2020
J’adorais la façon qu’il avait de parler de trucs sacrés avec son humour décalé. J’avais jamais rencontré de praticien des choses de l’esprit qui se prenne à ce point-là pas au sérieux. La plupart, fallait les voir, ils touchaient quasiment plus terre. Comment il faisait, Wish, pour être tellement humain alors qu’il était capable de voguer à travers les dimensions comme un homme des hautes-mers ?
Commenter  J’apprécie          10
HababouZoeHababouZoe   17 juillet 2020
Tel Satan en personne, reposant languide sur son trône, sa fourche à portée de main, sa queue battant mollement l’air pour en chasser les mouches, se curant pensivement une griffe, songeant à tout ce qu’il avait accompli, il m’a observé d’un œil vague faire mon entrée fracassante dans son royaume
Commenter  J’apprécie          10
HababouZoeHababouZoe   17 juillet 2020
Quand t’es obligé de faire un truc pour en acquérir un autre, le boulot, c’est le boulot. Et t’es de retour en esclavage. T’es pas différent de ceux que tu t’es permis de juger. C’est un taff à temps plein, et tu t’assommes avec ton shoot comme d’autres comatent devant la télé
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : ayahuascaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
459 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre