AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226076824
Éditeur : Albin Michel (07/02/1995)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Dans un paysage désertique majestueux, au bord de la mer Morte, se dressent les ruines de Massada. Les fouilles archéologiques ont largement confirmés les descriptions de Flavius Joseph, le seul historien à rapporter la chute de la forteresse, au terme de la longue révolte des Juifs contre Rome (66-73), et le suicide collectif de ses défenseurs qui préfèrent la mort à l'esclavage. Au-delà de l'histoire, ce lieu a pris une valeur symbolique.

Après avoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
finitysend
  20 novembre 2013
J'ai eu le plaisir de suivre les cours de l'auteure à Paris IV et c'est une expérience que je vous recommande , si le judaïsme antique vous intéresse .
L'auteur a écrit plusieurs monographies très accessibles pour certaines , car il s'agit fréquemment de vulgarisation .
J'ai parfaitement en mémoire ce site archéologique époustouflant de Massada , une forteresse naturelle , suspendu dans le ciel et surplombant « Yam ha mélakh « ( la mer de sel ) la mer morte , d'un côté , et le désert de Judée à perte de vue de l'autre .
L'étendue d'eau à bien reculée aujourd'hui mais le site écrasé de soleil a gardé quelque chose d'absolument authentique . Il faut d'ailleurs absolument regarder des photos car l'environnement de Massada est très facilement lisible et naturellement très parlant .
Ce petit ouvrage pointu et rigoureux s'attache à principalement analyser les événements historiques antiques autour de ces lieux de mémoire juive et donc évidement de l'ultime siège de cette forteresse .
L'analyse des écrits de Flavius Joseph y est solide et très développée .
L'auteur consacre du texte , pour examiner le rôle mythique qu'a joué la trame évènementielle des évènements tragiques de Massada , dans la mythologie née autour de la renaissance de l'état du peuple juif à nouveau souverain depuis 1948 .
Massada et les zélotes , les combattants du ghetto de Varsovie , passèrent le flambeau dans l'imagerie populaire judéo-hébraïque ( en diaspora comme Ba haretz ), la flamme de la liberté , aux combattants de la Haganah , du Stern ou de l'Irgoun de la guerre d'indépendance .
Aujourd'hui , l'archéologie , la paléogéographie et d'autres sources font abondement parler la terre du pays qui fut le creuset du peuple juif ( n'en déplaise à l'Unesco ) et il suffit de creuser ce sol pour s'y trouver aux prises avec la plus haute antiquité hébraïque et même avec la préhistoire , car Israël est désormais un lieu central pour la paléoanthropologie .
Le peuple juif est donc de nos jour le propriétaire de son histoire et c'est souverainement que l'état décide de quand et de qui fouille , quand , quoi et où .
Et les objets restent sur la terre de leur découverte dans les musées nationaux .
De même les publications en anglais et en hébreu paraissent abondement et révolutionnent les poussiéreuses et quelquefois racistes et orientées , études antérieures concernant l'histoire juive de l'antiquité .
Le siège de Massada est donc considérablement banalisé .
De ce point de vue le travail de l'auteur de cette histoire de Massada est capital pour les lecteurs de langue française , car elle est une des rares historiennes françaises qui soit capable de se confronter aux sources historiques , et historiographiques , variées , en vo et rédigées dans les langues du proche orient antique et contemporain .
Personnellement , si je suis conscient de l'importance symbolique de cette forteresse , sur laquelle avec beaucoup d'émotion , je suis monté plusieurs fois à pied , je pense qu'il ne faut pas perdre pour autant le point de vue du témoignage hautement critique de Flavius Joseph .
La cause nationale et la révolte avaient évidement une légitimité fondamentale à être , cependant Flavius Joseph était opposé au parti des zélotes et donc également opposé aux aspects suicide collectif qui clôturèrent ce siège ultime et d'autres épisodes de la révolte des juifs contre les romains .
Il faut savoir que Flavius Joseph était personnellement viscéralement et intimement opposé au martyr et donc pour la vie . Lui-même alors que révolté et capturé , il avait refusé une fois et définitivement , le martyr et de ce fait il fut classé comme traitre par les sicaires .
Il y a quelque chose de grandiose , de profondément tragique et intense dans le siège de Massada , qui fut le denier espace de liberté du peuple juif , le dernier souverain avant 2000 ans , le dernier à tomber .
Mais il n'empêche que j'ai toujours été frappé par le fait que les sectateurs de la liberté , n'hésitèrent pas à exécuter ceux qui doutaient , ceux qui avaient peurs et d'autres qui auraient pu légitimement s'enfuir et vivre , mais qui furent exécutés , comme par exemple les paysans qui cultivaient la terre et à qui les zélotes prirent les récoltes , mais aussi la vie , au pied des contreforts lumineux et splendides de Massada ....
Je voudrais insister sur le fait qu'une lecture attentive des sources concernant l'ultime révolte juive contre Rome , renseignent sur le fait que ces évènements ont fondé historiquement quelque chose de spécifique aux religions du livre et qui n'est donc pas nouveau . Il s'agit des logiques fondamentalistes , celles qui conduisent à légitimer le meurtre et le martyr involontaire d'innocents , en invoquant le nom divin .
Ce n'était pas évident si on se réfère à l'ancien testament comme code de conduite , et pourtant c'est à mon humble avis quelque chose qui est né dans le monde juif des débuts de l'ère commune et avant , pour les prémices , à l'époque de l'occupation hellénistique et donc de celle des « Maccabim « .
La légitimation fondamentale de la mort au détriment de la vie . La mort prenant le pas sur la vie , tire sa légitimité de l'histoire nationale , qui l'a justifiée et validée , un peu comme dans une ordalie , et un peu aussi de l'imitation pourtant non statutairement légitime , de certaines figures bibliques .
Ce trait est dès cette date une constante nouvelle et acquise de l'histoire juive , et ce malgré une abondante littérature rabbinique qui sans s'y opposer , viendra quand même par la suite la cadrer méticuleusement et donc viendra encadrer cette aspiration contrenature de la mort comme sublimation de la vie ( cf. entre autre Maimonide ) ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          333
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LenocherdeslivresLenocherdeslivres   04 juillet 2018
Sans doute Josèphe aurait-pu trouver dans la tradition juive des arguments permettant d'affronter la mort avec courage, mais il est significatif qu'il ait dû aller chercher chez les Indiens le modèle du suicide. Certes le suicide n'était pas inconnu parmi les Juifs de son époque. [...] Cependant, les arguments contre le suicide n'étaient pas négligeables non plus.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Mireille Hadas-Lebel (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mireille Hadas-Lebel
Mireille Hadas-Lebel - Hérode
Dans la catégorie : Histoire du monde ancienVoir plus
>Histoire du monde ancien (531)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
465 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre