AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Cassiopee42


Cassiopee42
  01 septembre 2021
« Ce livre est le temple de notre mémoire »
C'est l'histoire d'un amour, celui d'un couple : Gérard (l'auteur) et Antonietta, son épouse. Il l'a aimée et accompagnée jusqu'au bout, même lorsque son esprit a pris le chemin de l'errance, perdant toute rationalité. Alors, il lui écrit, ou plutôt, il crie en silence combien elle a été présence, combien il voudrait encore partager, écouter, discuter avec elle.
Les mots le brûlent, merci, pardon, se bousculent en lui. Peut-être pour la faire exister encore et encore alors qu'elle prend le chemin de l'oubli, il raconte, il explique. Les premiers troubles, son déni, puis le diagnostic et son idée absolue qu'un traitement allait stabiliser les « absences » et que ça n'irait pas plus loin. Puis la situation qui se dégrade, les choix difficiles qu'il faut faire, le deuil de celle qui a été et qui n'est plus, les petites, si légères, si improbables, rémissions…. Et enfin le basculement, le placement qui a des accents de culpabilité, n'aurais-je pas pu, pas dû, faire autrement ? Et le COVID qui s'invite par-dessus tout ça et qui limite, interdit, les visites …Quelle décision prendre à ce moment-là, existe-t-il une solution ? Peut-on laisser l'autre seul, abandonné ?
Gérard Haddad nous offre un texte lumineux, avec une écriture empreinte de tendresse, de respect, d'amour, pour celle qui a été sa compagne. Il ne larmoie pas, il ne se plaint pas. Il exprime les hauts, les bas de leur couple, les difficultés, les ressentis face à la maladie, les amis qui viennent moins, les conseils des uns et des autres, les peurs, les espoirs …
Ce qui ressort toujours et encore, c'est l'amour infini qui a uni ces deux êtres. Elle tenait la barre et ils avançaient ensemble contre vents et marées. Il a pris le relais quand elle n'a plus pu le faire.
Malgré le sujet difficile, qui évoque la perte d'autonomie d'un être cher, cette lecture n'est pas déprimante. Sans doute, parce que l'auteur a évité de s'épancher sur les moments difficiles qu'il présente, sans non plus trop les détailler, ce qu'il en dit suffisant largement à nous faire comprendre sa détresse, sa tristesse, son mal-être.
L'amour lui a donné la force, le courage, nécessaires pour faire face et être là, toujours, pour Antonietta …. comme elle l'aurait sans aucun doute fait pour lui.

Lien : https://wcassiopee.blogspot...
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (4)voir plus