AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782330000134
93 pages
Actes Sud (02/10/2011)
3.75/5   26 notes
Résumé :
Dans ce texte poétique sensuel et fervent, Lilith la scandaleuse devient la porte-parole de toutes les femmes libres d’être et d’aimer.
Par l’auteur de J’ai tué Schéhérazade. «Je suis Lilith la femme destin. Aucun mâle n’échappe à mon sort, et aucun mâle ne voudrait m’échapper, Je suis la vierge Lilith, visage invisible de la libertine, la mère amante et la femme homme. La nuit car je suis le jour, le côté droit car je suis le côté gauche, et le Sud car je su... >Voir plus
Que lire après Le retour de LilithVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Un joli exercice de style et de féminisme. Une longue série de poèmes très courts, comme des proclamations à la face du monde:
« Je suis l'ange libertin. Première cavale d'Adam, et corruptrice de Satan. L'imagination du sexe inassouvi et son plus haut cri. »
Audacieux et téméraire, mais qui laisse un peu sur sa faim.

Puis c'est un long monologue qui est plus ambitieux, il va plus loin, faisant d'elle la mère de toute poésie et prenant un tour davantage épique et lyrique, à la hauteur du propos. Toute création est elle impudique? Toute inspiration est elle blasphème ? Toute passion est elle un feu dévorant? J'ai peut être lu ce texte trop sagement ou trop confortablement mais je ne l'ai pas trouvé assez dérangeant pour me mettre mal à l'aise.
Commenter  J’apprécie          40
Recueil de poèmes, pièces de théâtres sur le personnage de Lilith. Ève peut aller se rhabiller, elle est dans la place. Récit taquin mais s'avère un peu répétitif. En tout cas, il ne vaut pas son prix. Messieurs, si vous vous ennuyez le soir, appelez Lilith, elle sera quoi faire pour vous divertir. Personnellement, je suis restée de marbre.
Commenter  J’apprécie          50
Joumana Haddad propose au lecteur un portrait vivant de Lilith par elle-même, par les sept hommes : l'amant, le père, le fils, l'époux, le maître, le frère, l'ami et par LUI, Dieu. le poème en prose et le théâtre s'enchaînent avec une logique éclairante sur le propos. Les thèmes propres au mythe tissent un portrait à la fois proche du mythe et de ses acceptions et d'une originalité saisissante, d'une grande littérarité.
Commenter  J’apprécie          30
Je n'ai pas compris l'engouement et les avis élogieux sur ce court livre.. Que ce soit sur la partie poésie ou théâtre.. Je suis restée imperméable à cette oeuvre, malheureusement. Des références qui ne mènent à rien et qui sont répétées inlassablement. Je suis passée à côté
Commenter  J’apprécie          10
Connaissez-vous Lilith ? Il s'agit de la première femme née de l'argile, tout comme Adam, et de fait, son égale. Par refus de se soumettre au rôle d'épouse, elle a été bannie; Eve, plus docile, lui succèdera. Considérée tantôt comme démone, succube, tueuse d'enfants, et tantôt comme combattante, figure féministe, maîtresse de ses libertés… les interprétations sont nombreuses. Lilith est un être incompris, insaisissable, spirituel, qui continue de nourrir les fantasmes et semble parfaite pour une création artistique et littéraire.

C'est donc le parti pris de Joumana Haddad qui, dans cet ouvrage, s'inspire de cette figure apparaissant comme ultra contemporaine et finalement intemporelle. Elle a su miser sur les aspects de liberté, de passion, de désir et de féminité sacrée ,dans un récit relevant à mon sens, de l'ovni littéraire. Les mots savamment choisis s'entremêlent pour former une prose, tantôt poétique, tantôt théâtrale, voire les deux en même temps, grâce a une plume avisée et a des images sulfureuses.

A lire deux fois : une fois pour le plaisir des mots, la deuxième pour le plaisir du sens (les sens?).
Lien : https://littearts.wordpress...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Chant de Néfertiti fille de Lilith

« La belle est venue
La sève du soleil perlant sur ses lèvres
Et les étoiles couronnant son front.
Elle est venue, la belle au regard brûlant
A l’absence despote
Aux rendez-vous inconnus
A la main peuplée de forêts d’oiseaux .
La lionne brune est arrivée
Le charme de ses yeux consacrant la khôl
Et les fleurs d’Égypte ornant sa poitrine.
Venez ô peuples
d'Orient et d’Occident
Et présentez les offrandes à votre maîtresse.
Et toi, Akhenaton, réjouis-toi
Car ton épouse nocturne est arrivée :
Saute dans son lit
Détends la, embrase-(la.
Elle revient de son sommeil
Pour veiller la nuit avec toi. »

(p. 63)
Commenter  J’apprécie          40
«Je suis Lilith la femme destin. Aucun mâle n’échappe à mon sort, et aucun mâle ne voudrait m’échapper, Je suis la vierge Lilith, visage invisible de la libertine, la mère amante et la femme homme. La nuit car je suis le jour, le côté droit car je suis le côté gauche, et le Sud car je suis le Nord. Je suis la femme festin et les convives. On m’a surnommée sorcière ailée de la nuit, déesse de la séduction et du désir, reine des plaisirs solitaires.
On m’a délivrée du carcan de procréatrice pour que je sois le destin immortel. Je suis Lilith aux seins blancs. Irrésistible est mon charme car mes cheveux sont noirs et longs, et de miel sont mes yeux…»
Commenter  J’apprécie          40
Je suis Lilith la lionne séductrice.
Main de chaque servante, fenêtre de chaque vierge.
Ange de la chute et conscience du sommeil léger.
Fille de Dalila, de Marie Madeleine et des sept fées.
Pas d'antidote à ma damnation.
De ma luxure s'élèvent les montagnes et s'ouvrent les fleuves.
Je reviens pour transpercer avec mes flots le voile de la pudeur, et pour essuyer les plaies du manque avec le parfum de la débauche.
De la flûte des deux cuisses monte mon chant
Et de ma luxure s'ouvrent les fleuves.
Comment pourrait-il ne pas y avoir de marée
A chaque fois qu'entre mes lèvres verticales brille un sourire ?
Parce que je suis la première et la dernière
La courtisane vierge
La convoitée crainte
L'adorée méprisée
Et la voilée nue,
Parce que je suis la malédiction de ce qui précède,
Le péché disparut des déserts lorsque j'abandonnai Adam.
Il erra ça et là, il brisa sa perfection.
Je le descendis sur terre et allumai pour lui la fleur du figuier.
Commenter  J’apprécie          20
Je suis Lilith, la première partenaire d'Adam dans la création et non la côte de la soumission.
Commenter  J’apprécie          193
“Si vous abordez ces pages en quête de vérités que vous croyez
déjà connaître ; si vous espérez être conforté dans votre vision
orientaliste, ou rassuré quant à vos préjugés anti-Arabes ;
si vous vous attendez à entendre l’incessante berceuse du
conflit des civilisations, mieux vaut ne pas poursuivre. Car
je ferai dans ce livre tout ce qui est en mon pouvoir pour
vous «décevoir».”
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Joumana Haddad (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joumana Haddad
Rencontre autour des poétesses avec Diglee pour Je serai le feu : "une anthologie sensible et subjective, dans laquelle Diglee réunit cinquante poétesses et propose pour chacune d'entre elles, un portrait, une biographie, et une sélection de ses poèmes préférés" qui paraît le 8 octobre aux éditions La ville brûle.  On a parlé de désir, d'écriture, de Joumana Haddad, Audre Lorde, Natalie Clifford Barney, Ingeborg Bachmann, Joyce Mansour, Anna Akhmatova...
Les livres de cette anthologie sont réunis dans une sélection spéciale poétesses sur notre site Librest (https://www.librest.com/livres/selection-thematique-poetesses,1303.html?ctx=81551c627cc90eb2e85d6f7d5f4bcdfb) : https://www.librest.com/livres/selection-thematiq ue-poetesses,1303.html?ctx=81551c627cc90eb2e85d6f7d5f4bcdfb
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature libanaiseVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (70) Voir plus



Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
354 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre

{* *}