AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841116212
Éditeur : Editions Nil (03/04/2014)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Une maison dans un coin perdu du pays de Galles ou les portables ne passent pas. Un temps à ne pas mettre le nez dehors. Quatre adultes, trois ados et un enfant coincés là pour une semaine. car Richard a eu l'idée saugrenue de vouloir se réconcilier avec sa soeur, Angela, qu'il évitait depuis vingt ans. Médecin quadragénaire, il est accompagné de sa dernière épouse en date, Louisa. Angela est venue avec Dominic, son mari. Leur couple bat de l'aile, elle déprime sec ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Momiji
  17 février 2016
Richard décide d'inviter sa soeur et sa petite famille à passer une semaine de vacances ensemble dans un village du pays de Galles car depuis un moment, leurs relations ne sont pas au beau fixe. Quatre adultes, trois ados et un enfant qui se retrouvent à partager une maison pour le meilleur et pour le pire...
Je vous ai parlé récemment d'un gros coup de coeur pour un livre de Mark Haddon, le bizarre incident du chien pendant la nuit et de mon envie de découvrir une nouvelle oeuvre de cet auteur. Si j'ai passé un moment divertissant, je n'ai pas été aussi emballée que pour la fois précédente.
Le thème et la construction de l'intrigue sont bien pensés : si la comédie de moeurs et le sujet des relations familiales sont déjà très exploités dans la littérature, Mark Haddon réussit dans Vacances à l'anglaise à apporter une saveur personnelle et originale qui renouvelle l'approche. Mi-comédie, mi-tragédie aux accents parfois lyriques et bucoliques, il nous fait pénétrer dans les méandres d'une famille qui comme de nombreuses autres à ses problèmes, ses non-dits, ses griefs, en alternant la perspective pour permettre à tous les personnages de poser leur regard personnel sur la situation. Et ce, sans jamais nous étourdir ni nous faire perdre le fil.
Mordant et brillant, ce procédé permet de prendre du recul et apporte un humour d'autant plus fort au tableau général, en insérant sans la nommer, l'idée que nul ne détient la vérité suprême ou la raison, et que chacun a ses torts. Sans rien dévoiler du conflit majeur latent, atome autour duquel gravite des conflits électrons divers et variés qui donnent un rythme et un rebondissements rapides au récit, dignes d'une pièce de théâtre, on peut apprécier la capacité de l'auteur à nous faire nous poser des questions sur nos propres soucis similaires. Qui en effet peut affirmer avoir une famille parfaite sans conflits (auxquels on ne comprend parfois rien et dont on se contrefiche souvent) dans lesquels nous avons pu être intégrés d'office, de manière subjective et souvent ridiculement ?
Le contexte et les obstacles se présentant sont classiques mais on se prend au jeu tout de même : météo pluvieuse, lave-vaisselle qui tombe en panne, etc. Des ingrédients simples mais qui bien travaillés fonctionnent et ne lassent pas.
Dernier point positif, les personnages ont des personnalités à la fois bien définies et détaillées, crédibles et intéressantes pour la majorité d'entre eux. On regrettera quelques facilités dans les traits de caractère ou les faits, qui auraient pu être évitées et n'apportent pas grand chose au récit, à la construction des rouages déterminants faisant avancer l'intrigue. Mais dans l'ensemble, la recette est bonne.
Alors, pourquoi un enthousiasme moins marqué cette fois ? Ressenti venant probablement de quelques longueurs hasardeuses, qui ralentissent le rythme et nous décrochent du récit. Fort heureusement, elles sont peu nombreuses et bien vite oubliées une fois que l'auteur nous replonge avec une plume acérée dans l'univers de cette famille étonnante à bien des égards.
Vacances à l'anglaise constitue donc un agréable livre à parcourir, dont l'humour souvent doux-amer suscite l'intérêt et s'achève sur sur une touche plaisante non dénuée d'ironie toute anglaise.

Lien : http://wp.me/p12Kl4-Fv
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
CelineGe
  13 juin 2014
Vacances à l'anglaise est le nouveau roman publié en France de Mark Haddon, l'auteur du Bizarre incident du chien pendant la nuit.
J'ai été attirée par cette belle couverture !
Richard, 46 ans, invite sa soeur Angela, 47 ans, son mari et ses trois enfants à passer une semaine de vacances au pays de Galles, dans une maison de campagne.
Ils ne se côtoient pas habituellement, sentent le besoin d'un rapprochement depuis l'enterrement de leur mère.
Pas forcément évident quand on ne sait rien, ou pas grand-chose de la vie de l'autre, que de vieilles rancoeurs et souffrances inavouées sont encore bien présentes de part et d'autre.
Richard est accompagné de sa nouvelle épouse et de sa belle-fille.
En tout, 4 adultes, 3 ados et un enfant, plus ou moins paumés, plus ou moins mal dans leur peau, qui se connaissent à peine et qui vont devoir cohabiter 24h/24, dans un trou perdu.
Une mère qui n'a pas fait le deuil d'un bébé mort-né il y a 18 ans de cela et qui complexe face à la réussite sociale de son frère... qui est tourmenté par une faute professionnelle qui pourrait lui causer quelques soucis... Un mari qui a une maîtresse et se rend compte que cela ne lui apporte rien...
Une ado en pleine crise mystique qui récite le bénédicité à table... son grand-frère en proie avec ses hormones qui fantasme à fond sur la belle-fille de son oncle... et le petit frère à l'imagination débordante qui vit dans une sorte de monde parallèle...etc, etc...
7 jours pour se découvrir les uns les autres, et se découvrir soi-même.
J'ai aimé les personnages, les histoires personnelles des uns et des autres. On se plaît en leur compagnie.
Comme le dit l'éditeur au dos de la couverture, c'est une "brillante comédie de moeurs" où les relations familiales sont dépeintes avec un regard très tendre et non dénué d'humour. Ce n'est pas pour autant une comédie hilarante, comme j'ai pu le lire.
J'ai eu un peu plus de mal avec le style à base de nombreuses listes, énumérations, de suites de bouts de phrases. Pas toujours bien fluide, voire limite incompréhensible parfois. C'est particulier. Je comprends ceux qui ont abandonné en cours de route mais l'intérêt de la lecture, en général, est aussi de se frotter à des styles différents pour s'enrichir.
L'éditeur précise, au dos de la couverture, "que l'on retrouve la patte de l'auteur du Bizarre Incident du chien pendant la nuit". Personnellement, je n'ai pas trop fait de rapprochement et j'ai même trouvé ça très différent. Enfin, je ne suis pas spécialiste...
Point remarquable, les dialogues ne sont pas marqués par des tirets et peuvent être "inclus" dans le texte. Ils se différencient par une typographique en italique. Il faut faire une petite gymnastique de l'esprit mais on s'y habitue.
Lien : http://linecesurinternet.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lenaig1
  29 mai 2014
Richard et Angela, frère et soeur, se sont perdus de vue pendant des années.Ils vienent de perdre leur mère.
Pour renouer les liens familiaux après l'enterement, Richard invite Angela, son mari et ses enfants à passer queleques jours de vacances dans une maison qu'il a louée pour l'occasion au pays de Galles.
Il pleut, les ondes de portables ne passent pas.
4 adultes, 3 grands ados et un gamin de 9 ans...
Théoriquement ensemble, mais si seuls dans la réalité.
Chacun est confronté à ses peurs, ses désirs, ses complexes...
Certains d'entre eux vivent aussi avec des fantômes.
Ce roman ne se livre pas tout de suite.L'auteur a chois une écriture très morcelée, éclatée, assez allusive.
Des paragraphes courts,on passe très vite des pensées et sensations d'un personnage à celle de son voisin.
Du coup, on met un peu de temps à découvrir chacun d'entre eux,à comprendre les problématiques de chacun, et ce qui les lie.
Les 70 premières pages sont rendues un peu ardues par ces parties pris stylistiques, mais ça vaut la peine de s'accrocher.
Certains vont se révéler à eux mêmes, d'autres se libérer de certains pans de leur passé, d'autres resteront figés dans ce qui les paralyse.
Après des débuts de lecture difficile(j'ai vraiment cru que je n'allais jamais voir la centième page!!!), je les ai trouvés très attachants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tombetoile
  27 août 2014
J'aime beaucoup le style de Mark Haddon. Après un début de lecture un peu difficile suite à toutes ces phrases courtes qui se suivent, s'empilent les unes derrière les autres, à l'idée qui en amène une autre, et puis une autre, et puis une autre …
Cette idée entraîne une autre et ainsi de suite pendant un demi-paragraphe. Cela peut-être très déstabilisant mais ensuite l'on prend plaisir à toutes ces digressions inattendues. J'ai bien aimé la thématique. Tous ces personnages qui souffrent de secrets bien gardés et finissent par s'en ouvrir ou pas aux autres membres d'une famille recomposée. A coeur ouvert, chaque personnage se livre au lecteur. Une agréable lecture cet été.
Commenter  J’apprécie          30
Griselda20116
  10 août 2017
ABANDON
Je n'étais pas arrivée à lire, du même auteur, son célèbre: "Le Bizarre Incident du Chien pendant la Nuit" qui date de 2003.
J'ai voulu retenter l'essai mais mal m'en a pris: je n'ai pas pu "entrer" dans l'histoire.
Le style de cet auteur est décidément trop incongru pour moi. Ces phrases décousues, dont aucune n'a l'air achevée, me déroutent complètement.
Les personnages me semblent flous pour ne pas dire flasques, il m'est impossible de les "visionner". La trame elle-même paraît dériver et ne présente aucun point stable.
Perdant le fil, je perds aussi l'envie de continuer ma lecture.
Le thème du livre m'attirait cependant, j'ai déjà lu plusieurs de ces histoires mettant en scène une famille - ou un groupe d'amis - qui se retrouvent pour des vacances et se déchirent à belles dents! Traité avec talent et humour, cela peut procurer de beaux moments de détente et même d'émotion.
Ce n'est pas le cas ici.
Pour des amateurs de style bizarroïde ou surprenant!
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
Lexpress   29 juillet 2014
Le Britannique Mark Haddon orchestre une sorte de huis clos tragicomique et dissèque jusqu'à l'os des relations familiales pas tout à fait banales. Caustique, précis, fin psychologue, l'auteur du best-seller mondial Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit [...] n'a pas mis son talent entre parenthèses.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LesEchos   30 avril 2014
On frôle le drame dans ce roman doux-amer, à l’atmosphère feutrée, où les déra­pages restent malgré tout contenus. A l’anglaise.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Marylou26Marylou26   24 juin 2018
Qu’ils doivent être tristes, ces enfants uniques. Grandir dans une maison d’adultes, écrasés par la supériorité numérique et par la puissance de feu, ignorant tout de cette bêtise débridée, de ces blagues qu’on peut répéter cent fois de suite, personne avec qui chanter, personne avec qui se battre, personne pour être le prince, pour être l’esclave. Les frères et sœurs peuvent pourtant être cruels, la camaraderie refusée est pire que la solitude et tu peux parcourir du regard une cour de récréation sans savoir qui vient d’une nichée de sept et qui est le seul enfant de sa famille. Mais plus tard, quand les parents auront chu de leur piédestal pour devenir des humains ordinaires et perturbés et se seront peu à peu transformés d’êtres dont on dépend en être dépendants, qui partagera ces frustrations croissantes, qui ressassera les millions de détails insignifiants de ce long feuilleton télévisé commun qui n’a aucun sens pour les autres ? Et quand, finalement, ils auront disparu, qui se tournera vers toi pour te dire Oui, je me souviens du cheval à bascule rouge… Mais oui, je me rappelle le lit imaginaire sous l’aubépine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SolochiSolochi   15 mars 2019
Une ville de livres. Tout ce se savoir rassemblé et offert. Fouiller, dénicher, feuilleter. Mais maintenant qu'il était dans les entrailles de la Librairie du cinéma... Cette odeur. C'était quoi, au juste ? La colle ? Le papier ? Les spores d'un lichen bibliophile ? Des catacombes de papiers jaunissant. Tous ces bouquins dont on ne voulait plus, bradés ou charroyés depuis les maisons des morts. SPA pour livres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   02 juillet 2014
C'était bizarre que votre main fasse partie de votre corps, comme une de ces pinces mécaniques qui attrapent des peluches dans une vitrine, à la foire. On pouvait facilement imaginer qu'elle avait un cerveau à elle et qu'une nuit, elle vous étranglait.
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   02 juillet 2014
Il regarda par la fenêtre et aperçut une péniche sur le canal voisin, un connard barbu à la barre, pipe, tasse de thé. Ohé du bateau. Faut-il être idiot pour passer ses vacances à se cogner la tête chaque fois qu'on se lève.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Mark Haddon (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mark Haddon
"Une petite zone de turbulences", un film français réalisé par Alfred Lot, sorti en 2010, d'après "Une situation légèrement délicate" de Mark Haddon. Avec Michel Blanc et Miou-Miou. Bande annonce.
autres livres classés : vacancesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le bizarre incident du chien pendant la nuit

Quel objet transperce le chien de Mme Shears

Un couteau
Une pelle
Une fourche
Une hache

10 questions
92 lecteurs ont répondu
Thème : Le bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark HaddonCréer un quiz sur ce livre
.. ..