AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791026229117
58 pages
Auto édition (20/02/2019)
4.2/5   25 notes
Résumé :
Du haut de ses 24 ans, Caroline a grandi avec sa mère, gouvernante des Freunberger, richissime famille parisienne qui vit dans un immeuble cossu en plein cœur de Paris. Lorsqu'elles sont invitées au mariage de Victoire, petite-fille du clan, dans un immense château en banlieue, Caroline y va à reculons pour faire plaisir à sa mère. Sur les conseils d'Hervé, son meilleur ami, la jeune femme va tenter d'enfouir ses rancœurs afin de ne pas mettre de désordre au milieu ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 25 notes
5
11 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

coquinnette1974
  16 juillet 2019
Après deux lectures qui m'ont mis les larmes aux yeux, j'avais envie de lecture légère et distrayante. Cela tombe bien, Librinova m'a envoyé, via net galley : Il suffit parfois d'un rien... et d'une fraise Tagada ! de Tiphaine Hadet.
Caroline, 24 ans, a grandi avec sa mère, gouvernante des Freunberger, richissime famille parisienne qui vit dans un immeuble cossu en plein coeur de Paris.
Lorsqu'elles sont invitées au mariage de Victoire, petite-fille du clan, dans un immense château en banlieue, Caroline y va à reculons pour faire plaisir à sa mère.
Sur les conseils d'Hervé, son meilleur ami, la jeune femme va tenter d'enfouir ses rancoeurs afin de ne pas mettre de désordre au milieu des festivités.
Mais c'est sans compter sur une rafale de quiproquos qui va mettre à mal la sérénité de Caroline... et sa solitude d'éternelle célibataire, a priori bien dans ses baskets...
Il suffit parfois d'un rien... et d'une fraise Tagada ! est un court roman qui m'a parfois fait rire aux éclats.
Caroline est une jeune femme haute en couleur. Elle a l'habitude de côtoyer des riches toutefois elle est bien loin de ce monde, dont elle ne pense pas que du bien. Elle sait qui elle est.. et ses anciennes amies avec qui elle jouait étant enfant... aussi, savent qui elles sont ! Et les jeunes femmes ne sont visiblement pas du même monde..
Caroline est amie avec Hervé, un personnage encore plus haut en couleur qu'elle, et dont le franc parler m'a beaucoup fait rire. C'est un couple atypique, ils ne seront jamais qu'amis, et ils sont très sympathiques tous les deux.
Caroline va au mariage à reculons, et les quiproquos qui s'y déroulent sont simples.. mais bien trouvés.
L'ensemble m'a énormément plu et j'ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de ce court roman. Presque trop court pour moi car la plume de Tiphaine Hadet est agréable, quelques pages de plus ne m'auraient pas dérangé.
Certes, cette petite comédie est un peu prévisible mais cela ne m'a pas du tout dérangé et je suis ravie de la découverte. Elle m'a bien distrait, comme je le souhaitais, ce qui est parfait :)
Ma note : 5 étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Marie-Nel
  06 novembre 2020
C'est le titre qui m'a tout de suite interpelée et aussi beaucoup plu. Il commence comme un titre d'un roman feel-good pour se terminer par une note burlesque avec une fraise Tagada. Rien que cela laissait présager une lecture pleine d'humour. Et je n'ai pas du tout été déçue. Je ne connaissais pas du tout Tiphaine Hadet, c'est une totale découverte pour moi, et je suis très contente de l'avoir fait, car j'ai passé un très bon moment en sa compagnie.
C'est une courte histoire, au format d'une nouvelle d'un peu plus d'une cinquantaine de pages. Je ne vais donc pas pouvoir vous en parler de trop, au risque de trop spoiler, ce qui serait vraiment dommage. le résumé dit juste e ce qu'il faut savoir pour se donner une idée du contenu.
J'ai donc fait la connaissance de Caroline. C'est une jeune femme vive, aux idées bien arrêtées. Elle vit avec sa mère qui est gouvernante d'une riche famille. Elles vivent toutes deux dans l'immeuble cossu de cette famille, qui est tenue par une main de fer par la grand-mère. Pourtant, plus jeune, Caroline a souvent joué avec les enfants de cette famille, mais en grandissant, chacun a repris son rang, et Caroline est redevenue la fille de la gouvernante. Mais tout pourrait bien changer avec le mariage de Victoire, l'une des petites-filles. Caroline doit se rendre à la cérémonie avec sa mère. C'est déjà un gros sacrifice pour elle, surtout quand on sait qu'elle ne se sent bien qu'en jean baskets et qu'elle doit pour le coup, mettre une robe à froufrou et des talons et se faire coiffer et maquiller. Elle fait tout ça pour sa mère, qui risque sa place si sa fille ne se comporte pas bien. Mais Caroline n'avait pas prévu les quiproquos qui allaient survenir et mettre à mal ce qui était prévu…
Je me suis très vite attachée à Caroline, j'aime sa façon d'être, son franc-parler, ses idées bien arrêtées. Elle sait ce qu'elle veut et n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, même si ce n'est pas bien vu dans la haute société, où tout est toujours fait de faux-semblants. J'ai beaucoup aimé son humour, ses réparties. Les personnages secondaires sont tout aussi charmants, son ami Hervé mérite d'être connu et apporte également beaucoup d'humour à l'ensemble. Tiphaine Hadet a très bien travaillé ses personnages, on aime les gentils, et on déteste les nantis et ceux qui se la jouent. Elle a su rendre ses personnages attachants.
Le style est très bon, très fluide, ça se lit tout seul, comme un bonbon qu'on déguste. Je sortais d'une lecture précédente un peu difficile, j'ai bien fait de lire cette nouvelle qui a su me distraire, me divertir, m'amuser. Je me sentais bien dans l'histoire et n'avais pas envie de la quitter. Alors oui, on se doute de la fin, on sait à peu près où l'auteure va nous emmener, mais le principal est le chemin qu'elle a pris pour arriver à ce résultat. Un chemin rempli de quiproquos qui font sourire.
Le choix narratif de l'auteure est à la première personne du singulier, je me répète à chaque fois, mais j'aime beaucoup ce procédé. L'emploi de ce « je » me permet de m'attacher encore plus au personnage principal, de me mettre à sa place, de rentrer dans sa tête et d'être au plus près de ses émotions. Et de me prendre le temps d'une lecture pour une autre personne. En plus de ça, l'auteure décrit très bien les différents sentiments, les lieux, le physique des personnages, il est très facile de se les représenter et de les imaginer.
J'ai bien aimé les messages que fait passer l'auteure au travers de son histoire. de parler des gens d'univers et de classes différents, de montrer qu'il y a encore des personnes qui croient que l'argent va faire leur bonheur et leur permettre de tout obtenir. Et que bien souvent, on est aussi heureux tout en n'étant pas né dans les hautes sphères. Et qu'il est tout aussi possible de rencontrer et d'aimer quand on ne vient pas des mêmes couches sociales.
Je vais arrêter là mon bavardage. J'ai beaucoup aimé cette histoire, qui a mis du peps, de la bonne humeur et des bons sentiments dans mon quotidien, me permettant d'oublier mes tracas, et avec la conjoncture actuelle, ce n'est as négligeable. La fraise Tagada du titre prend tout son sens dans l'histoire et c'est si drôle.
Je ne peux que vous conseiller cette nouvelle si vous avez envie de passer un moment léger et bienfaisant. Moi, je vais vite me précipiter sur la suite, qui vient de sortir récemment. J'ai hâte de retrouver tout ce petit monde. Cette lecture m'a permis de découvrir une nouvelle plume que je vais continuer à suivre dans d'autres de ses écrits.

Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Hippocampelephantocamelos
  30 mars 2019
Caroline vit avec sa maman, gouvernante d'une riche famille, celle des Freunberger. Caroline a une aversion pour la superficialité et l'hypocrisie, trop récurrente, chez les gens de la haute société. le mariage de Victoire – une de ses anciennes amies, que la condition sociale de chacune a séparées – se prépare. Une dernière retouche maquillage et la voici au bras d'un chevalier qui lui est inconnu : manifestement, elle s'est trompée de carton d'invitation…
L'autrice, en alliant avec justesse humour et simplicité, lance une réflexion sur la scission qui peut exister entre les bien nés, et les autres. Pourtant, la fin de cette nouvelle laisse envisager une véritable union de ces deux univers, par le biais des sentiments humains, qui, eux, sont universels. La fin, ouverte, vous permettra de tisser la suite de l'histoire… Parce que, oui, nous attendons bien la suite ! Tiphaine Hadet, à coup sûr, vous fera passer un bon moment lors d'une cérémonie de mariage, où les amuse-bouche sont… des fraises Tagada !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lireparelora
  10 juillet 2019
Vous cherchez une petite nouvelle qui se lit très rapidement ? Pour un voyage en transports en commun ? Une après-midi en terrasse ou à la plage ? Pour un moment de détente lors d'une pause méridienne ? « Il suffit d'un rien... et d'une fraise Tagada » est fait pour vous ! On ne peut qu'apprécier Caroline, cette Cendrillon des temps modernes et son ami loufoque, Hervé. Quant à Victoire, c'est la fille que tout le monde adore détester. Hautaine et superficielle, elle ressemble méchamment à Javotte et Anastasie. (Tant qu'à faire, autant continuer la comparaison !). Les situations sont rocambolesques et hilarantes. Oui, ce n'est absolument pas crédible mais on passe un excellent moment. Il faut savoir, parfois, lire uniquement pour se détendre.
Drôle et efficace, cette nouvelle est à glisser dans votre liseuse pour l'été.
Commenter  J’apprécie          40
Waterlyly
  22 juillet 2019
Nous sommes ici avec Caroline, jeune femme modeste, qui a grandi auprès de sa mère, Luisa. Cette dernière est la gouvernante des Freunberger, une famille très riche et prétentieuse. Lorsque Victoire, jeune fille du clan des Freunberger les invite à assister à son mariage, c'est à reculons que Caroline accepte.
Ce court roman, que l'on pourrait qualifier de nouvelle, est une véritable réussite. C'est frais, léger et pétillant. Tous les ressorts propres à ce genre littéraire sont présents, mais pourtant, je n'y ai pas forcément retrouvé tous les clichés qui m'agacent généralement. Bien au contraire, j'ai passé un excellent moment de lecture.
J'ai adoré le personnage de Caroline. J'ai souvent ri de ses aventures rocambolesques, et je me suis laissée entraîner par ses déboires. L'auteure a su créer un personnage très attachant et haut en couleurs. Aucun ennui n'est possible pendant cette lecture.
Je dois accorder une mention spéciale pour la couverture et le titre. J'ai totalement craqué, j'avoue. Il faut dire qu'ils sont en adéquation totale avec ce que l'on va découvrir au travers des pages, à savoir une histoire aussi sucrée qu'une fraise Tagada et un moment de lecture tout en douceur.
La plume de l'auteure est très soignée et précise. Je n'ai finalement qu'un seul bémol à ce récit : il est trop court et j'en aurais bien lu quelques pages de plus. Ce n'est bien évidemment pas un véritable bémol, mais plutôt une preuve d'à quel point cette lecture m'a plu.

Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   11 février 2019
J'attrape un pan de ma robe et me dirige vers la chambre 125 en bloquant ma respiration pour ne pas être déséquilibrée par mes poumons. Subterfuge idiot et inutile mais c'est le seul moyen qui me vient à l'esprit pour tenter d'apparaitre sereine. Au lieu de cela, je sens rapidement mes joues rougir et prendre feu. Quand j'ouvre la porte de la pièce dans laquelle une certaine Karen piétine d'impatience, je me sens que je me suis transformée moi-même en fraise Tagada tombée dans l'huile bouillante. […]
- Vous devez être Caroline ? Je suis Karen. Venez ! Suivez-moi ! Il nous reste à peine une demi-heure avant le début des festivités. […]
- Karen, je suis désolée, vous allez avoir un peu de boulot avec moi ! […]
- Croyez-moi sur parole, avec votre chevelure soyeuse et votre peau satinée, dans un quart d'heure, vous serez capable de monter les marches du palais du Festival de Cannes sans honte. Alors que, pour la plupart des autres, une truelle n'y suffirait pas !
Enfin une alliée dans ce marasme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
HippocampelephantocamelosHippocampelephantocamelos   30 mars 2019
Pas tous. Mais ils sont nombreux. Aveuglés par leur image. Par l’argent. Par le bling-bling qui en découle. Le jour d’un mariage, ce qui compte, ce sont les mariés. Certes, on doit se faire beau mais pas vouloir à tout prix être l’attraction de la journée. Une telle fête, c’est pour honorer l’amour de deux êtres, pas un défilé de mode qui leur volerait la vedette. 
Commenter  J’apprécie          10
HippocampelephantocamelosHippocampelephantocamelos   30 mars 2019
Sans regret, je regagne la chambre du château dans laquelle nous avons déposé nos affaires. Luisa dormira là ce soir. Pour ma part, je préfère retrouver le centre parisien et mon lit. Je repose prestement ma robe fraise Tagada sur son cintre, quitte mes bourreaux pédestres pour retrouver le confort de mes baskets mais ne touche pas à mon chignon. 
Commenter  J’apprécie          10
Entre2LivresEntre2Livres   20 février 2019
Hors de question que j’aille bouffer des crevettes roses habillée comme une danseuse du Lido au milieu de pantins richissimes
Commenter  J’apprécie          10
JLB21JLB21   28 mars 2021
- Eh bien mon petit, on se reprend ! Je ne vous ai pas demandé d'aller dépuceler l'armée prussienne non plus.
Je ne sais si l'âge avancé de la doyenne la rend sénile ou simplement marrante mais je découvre un côté fort attrayant de son caractère.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : comédie romantiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4512 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre