AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782824614939
304 pages
City Editions (12/06/2019)
3.91/5   35 notes
Résumé :
Après leur rencontre sur les bancs du lycée, le mari de Valentine l’avait prévenu : « À 37 ans, je te quitterai. » Ce qu’elle prenait pour une plaisanterie est devenu une cruelle réalité lorsqu’il est parti refaire sa vie de l’autre côté de l’océan. Elle est désormais célibataire avec trois enfants à charge !

Pour oublier son quotidien, la jeune femme se réfugie dans l’écriture. Grâce à des concours de nouvelles, elle se lie d’amitié par Internet ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,91

sur 35 notes
5
9 avis
4
12 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
0 avis

Hippocampelephantocamelos
  15 juin 2019
Valentine est mariée à Franck. Ensemble, ils élèvent leurs trois enfants. Pourtant, Valentine vit avec une épée de Damoclès : Franck l'avait prévenue, il la quittera le jour de ses trente-sept ans. Ce jour arrivé, voilà Franck prenant le large pour un autre continent, laissant Valentine seule avec ses trois enfants. Ils vont devoir apprendre à vivre différemment. La maman célibataire est épaulée par Léa, une amie virtuelle du groupe de lecture qu'elles suivent toutes les deux. Un concours : écrire les paroles d'une chanson pour Julien Doré. le défi est lancé : « Si tu le fais, je le fais ».
Comme j'ai déjà pu le suggérer sur ce blog, l'écriture de Tiphaine Hadet est comme un bonbon, qui, en fondant, révèle différentes saveurs. Dès les premières pages, on entre dans l'intimité de cette famille qui n'en est plus une pour longtemps. Livre feel good, assurément, avec des pointes de réflexion sur la façon dont nous choisissons de vivre notre passage sur terre. Bien-sûr, l'omniprésence de Julien Doré dans ce roman n'a pu que me plaire, moi qui suis une véritable fan de ce chanteur, de ses chansons et de son style. La soirée organisée à la fin du roman m'a replongée dans mes propres souvenirs… J'ai participé à un concours (il fallait proposer deux questions à lui poser) et j'ai été choisie – aux côtés de six autres journalistes d'un jour – pour lui poser, donc, mes deux questions, dans sa suite, à l'Hotel Majestic sur la Croisette…
Vous ne pouvez que lire ce roman en suivant les titres des chapitres pour créer votre playlist… Si le début du roman pourrait être accompagné par Mon Apache, vous pouvez faire quelques pas de danse sur Soirées Parisiennes à la fin de ce roman. Un joli pied de nez à la vie 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LadyRomance
  03 juillet 2019
Les promesses de nos lendemains est un roman qui se lit facilement et avec lequel j'ai passé un bon moment.
L'histoire est celle de Valentine qui n'avait jamais pris au sérieux la petite phrase de son mari, Franck, qu'il annonçait déjà lorsqu'ils étaient au lycée, à savoir que s'il se mariait un jour, il quitterait sa femme lorsqu'elle aurait 37 ans.
Valentine vit dans une maison de la région lyonnaise avec son mari et leurs trois enfants. Il se trouve qu'effectivement au lendemain de ses 37 ans, Franck la quitte et part s'installer à New York avec une jeune femme. Même s'il ne coupe pas les ponts totalement avec ses enfants qu'il continue de voir, il ne s'encombre pas de ce qu'ils peuvent ressentir. Ce n'est pas facile évidemment pour Valentine de vivre une telle situation. Divorcer dans de telles conditions ne peut que la laisser que dans l'incompréhension. Mais Valentine garde courage pour ses enfants et reçoit heureusement l'aide de son ex-belle-mère qui croit en un possible retour de son fils en rampant. Par ailleurs, Valentine trouve du soutien auprès d'un groupe d'écriture sur Internet qui lui permet de se lier d'amitié de manière virtuelle avec Léa. Celle-ci est pourtant une jeune célibataire, étudiante à Paris, qui va apporter à Valentine écoute et fraicheur. Sa spontanéité et sa franchise vont l'aider à y voir plus clair et à positiver l'avenir. Valentine trouve du réconfort dans l'écriture et le moyen de s'évader. Et puis, apparait un nouvel internaute qui s'inscrit sur le groupe et s'intéresse à elle. de son côté, Léa sollicite tous les membres du groupe à participer à un concours qui leur permettra de se retrouver à Paris. Entre temps, la soeur de Valentine qui avait coupé les ponts avec le reste de la famille mais gardée un lien avec elle vient chercher de l'aide pour sa fille de 12 ans dont on vient de découvrir une grave maladie nécessitant une greffe pour guérir.
Les promesses de nos lendemains est un roman au ton dynamique ponctué d'humour. Les thèmes de la désertion soudaine du mari sans raisons sérieuses, de grave maladie concernant la nièce de l'héroïne et de conflits familiaux sont les points centraux autour desquels évolue l'intrigue. L'aspect plus léger que vient apporter Léa, l'amie virtuelle de Valentine n'a pas été suffisant pour moi, le thème de l'écriture restant trop en second plan à mon goût. Il m'a manqué du rêve, du souffle, de la fantaisie ou autres qui auraient permis de s'évader davantage du quotidien difficile de l'héroïne assez confiné et pesant.
Néanmoins, j'ai passé un bon moment et trouvé de l'intérêt à connaître le devenir de cette héroïne malmenée dans sa vie de femme, d'épouse et de mère, sollicitée de surcroît par sa soeur pour de lourdes raisons mais qui trouvera un échappatoire positif dans l'écriture qui la mènera vers une issue qu'elle n'attendait pas grâce à l'amitié et pourquoi pas à l'amour.
Un roman qui parle de courage et de résilience avec une héroïne attachante qui garde espoir tout en assumant ses responsabilités auprès de ses enfants grâce à sa créativité et au soutien qu'elle trouve dans un groupe d'écriture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jangelis
  13 juin 2019
Un bien joli roman, très "page turner", assez surprenant par la multiplicité des sujets.
Je l'ai lu très rapidement, sans pouvoir le lâcher.
Plusieurs thèmes qui s'entremêlent, comme dans la vie de tous les jours. C'est bien la vie quotidienne qui nous est racontée, avec beaucoup d'empathie et de chaleur.
Valentine est abandonnée par son mari, et comme si ça ne suffisait pas, son fils aîné s'enferme dans une adolescence boudeuse et silencieuse, et malgré tous ses efforts elle n'arrive pas à renouer le contact, furieux qu'il est de la séparation de ses parents.
Malgré la présence d'une petite soeur de cinq ans très drôle, et d'un bébé qui occupe bien, il se met en retrait de la famille, comme absent, et c'est dur à vivre pour la maman. Déjà qu'avoir un adolescent à la maison n'est jamais facile !!
Heureusement, pour la soutenir, elle a des amitiés virtuelles, au sein d'un groupe d'écriture. Des apprentis auteurs, qui se soutiennent ou s'agacent mais échangent régulièrement. Surtout, elle s'y est liée avec Léa, et une véritable amitié est née, même si elles n'ont en commun ni l'âge ni le quotidien.
Quand sa soeur, qui vit à l'étranger, lui apprend que sa fille a une leucémie, le monde bascule.
Et elle va en plus devoir renouer avec une famille qui les a élevées de façon si rigide et sans chaleur que sa soeur a coupé totalement les ponts, et que pour elle, malgré des efforts pour maintenir un semblant de lien, c'est un réel cauchemar de devoir leur demander quelque chose.
En l'absence de soutien et même de liens avec sa famille, elle s'appuie plus sur Edwige, sa belle-mère (ex !), avec une relation un peu curieuse, parfois de l'aide et même des confidences entre elles, qu'elle prend un peu pour une mère de remplacement. Mais parfois Edwige est plus présentée comme très envahissante voire insupportable.
Je m'attendais plus à un roman feel good, et un peu chick litt, mais on en est assez loin. Au-delà de l'abandon par son mari, Valentine est une mère de famille, en plein dans les soucis d'une mère : adolescence difficile de l'un, bébé à s'occuper constamment, et entre les deux une fillette vive et amusante mais qui commence à tout comprendre.
Je pense que si j'avais su que ce roman nous mettait en plein coeur de la maladie d'une fillette, et d'une leucémie, sujet qui m'est particulièrement douloureux, et encore plus en ce moment, (même si actuellement ça me touche de moins près) je ne l'aurais pas lu. Et ça aurait été dommage.
Parce que c'est un roman tout en émotions, très musical aussi.
Étonnant par le nombre de thèmes qui apparaissent, mais tout se relie, rien d'inutile, et j'ai suivi avec plaisir Valentine et les autres personnages, malgré le côté hôpital.
Une agréable lecture, qui se laisse dévorer.

Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LeslecturesdeNinon
  14 juin 2019
Je remercie City Editions et Tiphaine Hadet pour m'avoir permis de découvrir ce roman qui vient de sortir (mercredi). J'aime énormément la plume de l'auteure, vous le savez si vous me suivez, puisque ces derniers mois, j'ai découvert son premier roman (Le bonheur arrive toujours sur la pointe des pieds) ainsi qu'une nouvelle parue il y a quelques mois en arrière (Il suffit d'un rien…et d'une fraise tagada). Bref, j'ai été ravie de découvrir ce nouveau roman, dont les thèmes diffèrent néanmoins des précédents écrits de Tiphaine.
Ici, on suit Valentine, donc, qui se fait lâchement abandonner par son mari et de manière assez brutale. J'ai été un peu choquée je l'avoue. En deux temps, trois mouvement, il avait plié bagage. Pas de discussion, rien. Pauvre Valentine. Je me suis mise à sa place, et je me suis dit qu'elle faisait preuve d'un sacré courage pour faire face à ce bouleversement. Elle doit, en plus, gérer ses trois enfants, qui n'ont pas tout compris, forcément, et sa belle-mère, qui reste inconditionnellement présente. Elle se réfugie dans l'écriture avec ce groupe, sur les réseaux sociaux, sur lequel elle a sympathisé avec Léa, une jeune fille pétillante et très drôle. Elle va, par ce biais, participer à un chalenge motivant.
En parallèle, sa soeur Claire doit elle aussi faire face à de gros soucis et Valentine va répondre présente, une fois encore. Leur famille (parents, frères et soeurs) est assez fermée, les relations sont compliquées et Claire a coupé les ponts depuis plus de vingt ans. Cette fois, pas le choix, il va falloir se revoir et renouer la discussion. L'auteur aborde donc ici de nombreux thèmes qui ne sont pas plus faciles les uns que les autres. Je ne sais pas vraiment si je qualifierais ce roman de feel-good, parce que les situations sont assez compliquées, tendues, difficiles, mais il fait la part belle à la résilience. Alors, oui, il y a des moments tristes, mais aussi des moments drôles, et parfois aussi des moments émouvants, tendres.
J'avoue que je n'ai pas toujours été à l'aise avec le personnage de Valentine, dont l'humour était parfois très acerbe et dont les critiques parfois piquantes m'ont un peu dérangée. Mais les différents personnages qui gravitent autour d'elle permettent un équilibre. Chacun a sa personnalité et c'est ce qui les rend attachants.
Un joli roman, donc, un de ceux qui donnent de l'espoir, qui montre que l'être humain est capable de surmonter n'importe quelle difficulté et qui montre l'importance, une fois encore, de la famille et des amis. Merci, Tiphaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Chroniquesparmilliers
  23 juin 2019
Je tiens à remercier encore énormement City Éditions pour l'envoi de ce bel exemplaire en service presse.
Rien que les tons de la couverture m'ont beaucoup plus, ça donnait déjà envie de découvrir ce qu'il se cachait derrière ce titre... Je n'est pas été déçue au contraire.
Nous faisons connaissance avec notre personnage féminin principale qui n'est autre que Valentine bientôt quadra comme elle le dit, c'est une femme avec trois enfants à charge et dont le mari vient de la quitter d'un seul coup après ses trente sept ans, il le lui avait pourtant toujours dit... Mais Valentine ne pensai pas que cela allait réellement se produire, c'est un gros point d'interrogation pour elle du jour au lendemain celui ci part à des milliers de kilomètres. Bien que cela la fasse souffrir elle tente de ne rien montrer, elle doit garder la tête hors de l'eau et garder le navire à flot pour ses enfants adorés. Les relations avec son adolescent Paul vont quelque peu se détériorer au fil du temps également.
Heureusement Val peut toujours compter sur son ex belle-mère Edwige, bien qu'un peu intrusive parfois, elle est présente pour elle et ses petits petits-enfants. J'ai bien aimé retrouver dans ce roman le fait que l'on suive enfin un personnage au-delà de la trentaine, le cliché des petites minettes de vingt ans m'ennuie parfois trop. Là ce n'est pas le cas, j'ai énormément aimé la personnalité de Val, elle est forte malgré les épreuves elle ne baisse pas les bras. Son humour particulier m'a bien fait rire et j'ai beaucoup accroché à ce trait de caractère. Dans le même temps nous suivons sa relation un peu chaotique avec sa fratrie qui sont un peu trop éparpillés mais un événement choc va alors devoir les rapprocher pour le bien d'une petite fille qui n'a rien demandé de tout ça, une belle solidarité va évoluer pour tenter de l'aider... La maladie va être abordée d'une belle façon malgré tout. J'ai été un peu moin emballé lors des conversations sur la plate-forme mais c'est le contexte donc on doit forcément passer par là, l'auteure a réussi à ne pas en faire trop non plus sur ce côté là. L'auteure nous parle de la vie, de l'amour, l'amitié, la maladie, les peines et les chagrins avec une telle délicatesse et tout en émotion. le récit nous parle vraiment de la vie quotidienne avec plusieurs sujets qui s'entrelacent, pour rendre l'histoire vraiment réelle et plausible. J'ai bien bien apprécié toutes les références cinématographiques et musicales amenés avec humour. La plume de l'auteure est très agréable, très fluide, on glisse sur les mots sans aucun mal, la dose d'humour est bien dosé comme il faut même dans les moments critiques, c'est un vrai plaisir d'avoir lu ce roman qui me change de ce qu'on peut lire à longueur de temps, l'auteure passe de beaux messages dans ses lignes et beaucoup de sentiments.
Je vous recommande cette lecture à la fois drôle, émouvante et fraîche qui va vois faire passer un bon moment avec les personnages assez attachants quels qu'ils soient.
● NOTE: 4/5
Lien : https://www.facebook.com/soy..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   04 août 2019
J'attrape sans attendre une couche, un body et le pyjama du petit, je le dépose sur le canapé, l'habille pendant qu'il ne trouve rien de mieux à faire que de mordiller la télécommande afin de soulager son mal.
- Gabriel, pose ça ! J'aimerais pouvoir changer de chaîne quand vous serez couchés !
Et ne pas avoir à passer à soirée avec Elena d'Avalor ou Lady Bug. Pendant ces quelques minutes, je jette des coups d’œil furtifs en direction de Constance qui n'a pas bougé d'un iota, assistant sans rien laisser paraître à l'étalement inexorable de son dessert préféré sur ses chaussons favoris.
- J'arrive, mon bouchon ! J'ai presque fini !
Elle opine de la tête doucement, les yeux humides devant le spectacle de ce suicide collectif inattendu d'une rangée de yaourt certainement en mal d'aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2019
Ce mec est pire qu’un moustique qui cherche à te piquer au creux de l’oreille au milieu d’une nuit estivale. Tout m’agace dans ses publications. Il est inscrit ici depuis longtemps. Je me demande même s’il n’a pas fait partie des créateurs. Mais, à part un ou deux concours au siècle dernier, il ne fait qu’évoquer un potentiel roman qu’il écrit et fait lire à sa femme depuis au moins quatre ans. En tout cas, c’est ce qu’il ne manque que rarement de préciser. Il est pointilleux et veut que tout soit parfait. Si c’est pareil dans sa vie quotidienne, je suis certaine qu’on peut manger à même le sol chez lui et que ses chaussettes et ses caleçons sont rangés par couleur. Tout ce qui serait prompt à me filer de l’urticaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2019
Franck. Le père de mes trois enfants. Mon premier amour. Celui qu’on croise sur les bancs du lycée et dont on est persuadé qu’il sera l’unique. Nous nous sommes rencontrés avant d’être majeurs, laissant nos maturités respectives se développer en même temps que nos sentiments. Nous avons grandi ensemble, fait nos études ensemble. Le mariage, la maison, les enfants, les amis, le boulot. Une vie normale. Nous n’avons jamais quitté la région. Après quinze ans de carrière professionnelle, Franck occupait depuis peu un poste à responsabilité dans le service administratif et financier d’une grande entreprise et je suis devenue et restée assistante dans une PME. Je ne gagne pas un salaire très important mais l’ambiance est bonne et mon patron est d’une gentillesse infinie. Il m’a toujours permis d’organiser mon emploi du temps en fonction des aléas de ma vie de mère d’un, deux puis trois enfants, sans se préoccuper du Code du travail dont il se moque royalement depuis qu’il gère sa société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2019
Voilà de quelle manière j’avais appris que mon ex-mari, dont je n’étais pas encore divorcée, avait non seulement mis à exécution ses menaces puériles en me larguant du jour au lendemain, mais qu’il avait aussi choisi de fuir à des milliers de kilomètres avec une nouvelle venue dont j’ai imaginé dès les premières secondes qu’elle ne devait pas dépasser la trentaine. Grâce au tact légendaire de ma belle-mère, j’ai découvert sans difficulté que « l’autre » s’appelait en réalité Mégane, qu’elle était jolie mais sans plus, qu’elle était vendeuse dans une boutique de vêtements criards – dixit Edwige – et qu’elle avait à peine vingt-trois ans. Donc Franck s’était barré avec une nana qui porte un prénom de voiture et qui a vraisemblablement la carrosserie d’une Lamborghini. Désormais, je me consolais en imaginant sa tête à elle lorsqu’elle a découvert que les performances physiques du quadra père de mes enfants relevaient plus d’une 2 CV que d’un modèle dernier cri.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2019
Ce fameux samedi soir au cours duquel j’ai soufflé vaillamment mes trente-sept bougies m’a soulagée. Je l’ai vécu légèrement, amoureusement, naïvement. Telle une adolescente emplie d’un bonheur certain. Telle une enfant devant son tout premier sapin de Noël. Je me souviens encore précisément de toutes ces heures festives, passées avec tous nos potes à danser, à boire, à chanter faux des airs indémodables.
On va s’aimer, sur une étoile, ou sur un oreiller, au fond d’un train ou dans un vieux grenier. Je veux découvrir ton visage où l’amour est nééééé…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : écritureVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4522 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre