AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253112105
566 pages
Le Livre de Poche (08/06/2005)
4.12/5   20 notes
Résumé :

En écrivant ses Pensées, Marc Aurèle bâtit en lui-même une citadelle inaccessible aux troubles des passions. Mais cette citadelle, où règne la sérénité, n'est pas une tour d'ivoire dans laquelle il se réfugierait en un égoïsme transcendant ; elle est bien plutôt à la fois le haut lieu, d'où l'on accède à un immense champ de vision, et la base d'opérations qui pe... >Voir plus
Que lire après Introduction aux 'Pensées' de Marc AurèleVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
A emmener partout avec soi comme le "manuel" d'Epictète, et sert surtout à comprendre le contexte historique des Pensées de cet empereur
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Ce qui compte, c'est de formuler à nouveau, c'est l'acte d'écrire, de se parler a soi-même, dans l'instant, dans tel instant précis, où l'on a besoin d'écrire(...) [ III, 5 ]
Commenter  J’apprécie          80
« Trois sont les choses qui te composent : le corps, le souffle vital, l'intellect (noûs). De ces choses, deux ne sont tiennes que dans la mesure où tu dois en prendre soin, la troisième, seule, est proprement tienne. C'est pourquoi si tu sépares de toi, c'est- à- dire de ta pensée (dianoia),– tout ce que les autres font ou disent,– ou encore tout ce que tu as fait et dit toi- même [dans le passé] et toutes les choses qui te troublent parce qu'elles sont à venir,– et tout ce qui t'advient, indépendamment de ta volonté, du fait du corps qui t'entoure ou du souffle vital inné,– et tout ce que fait rouler le flot tourbillonnant qui te baigne de son flux, en sorte que,– élevée au- dessus des entrelacements du Destin,– pure,– libre pour elle- même, la puissance intellectuelle vive– en faisant ce qui est juste,– en voulant tout ce qui arrive,– en disant la vérité, si donc tu sépares de ce principe directeur (hégemonikon) les choses qui se sont attachées à lui parce qu'il s'est attaché à elles, et si tu sépares du temps ce qui est au- delà du présent et ce qui est passé, et si tu te rends tel que le Sphairos d'Empédocle " à l'orbe pur, fier de son unicité joyeuse ", et si tu t'exerces à vivre seulement ce que tu vis, c'est- à- dire le présent, tu pourras vivre le temps qui t'est laissé jusqu'à la mort, sans trouble, avec bienveillance et sérénité à l'égard de ton daimôn intérieur. »
Commenter  J’apprécie          00
« Ne te trouble pas toi- même en te représentant à l'avance la totalité de ta vie. Ne cherche pas à additionner mentalement, dans leur intensité et leur nombre, toutes les difficultés pénibles qui pourraient vraisemblablement survenir. Mais à l'occasion de chacune, lorsqu'elle se présente, interroge- toi toi- même : " Qu'y a- t- il dans cette affaire d'insupportable et d'intolérable? " Car tu rougiras de toi- même si tu réponds oui à cette question. En outre, rappelle- toi que ce ne sont ni le passé ni le futur qui pèsent sur toi, mais toujours le présent. Mais celui- ci te paraîtra plus petit, si tu le circonscris en le définissant et l'isolant et si tu fais honte à ta faculté de réflexion si elle n'est pas capable d'affronter cette petite chose isolée. »
Commenter  J’apprécie          00
Désir et impulsion active représentent un dédoublement de la notion de volonté : le désir est en quelque sorte une volonté inefficace, et l'impulsion active (ou tendance) une volonté qui produit un acte. Le désir se rapporte à l'affectivité, la tendance à la motricité. Le premier se situe dans le domaine de ce que nous éprouvons, plaisir et douleur, et de ce que nous souhaitons éprouver : c'est le domaine de la passion, au sens à la fois d'un état de l'âme et d'une passivité à l'égard d'une force extérieure qui s'impose à nous. La seconde se situe, au contraire, dans le domaine de ce que nous voulons ou ne voulons pas faire : c'est le domaine de l'action, de l'initiative, avec l'idée d'une force intérieure à nous qui veut s'exercer.
Commenter  J’apprécie          00
Mon rapport à la Nature universelle et au cosmos est l'objet de la discipline du désir, mon rapport à la nature humaine, celui de la discipline de l'action, mon rapport avec moi- même en tant que pouvoir d'assentiment, celui de la discipline de l'assentiment. Mais il n'en reste pas moins que c'est la même méthode qui s'exerce dans ces trois disciplines : il s'agit toujours d'examiner et de critiquer les jugements que je porte, que ce soit sur les événements qui m'arrivent ou que ce soit sur l'action que je veux entreprendre. De ce point de vue, comme l'a dit É. Bréhier, « la logique pénètre toute la conduite 245
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Pierre Hadot (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Hadot
Pierre Hadot : La simplicité comme exercice spirituel.
Pierre Hadot : La simplicité comme exercice spirituel. "La vie comme elle va" du 3 janvier 2002. Francesca Piolot s'entretient avec Pierre Hadot, philosophe, spécialiste du stoïcisme ancien et du néoplatonisme, professeur honoraire au Collège de France, il est l'auteur notamment de "Exercices spirituels et philosophie antique", "La citadelle intérieure", "Qu'est-ce que la philosophie antique ?"
"Le monde et la raison, dit Merleau-Ponty, ne font pas problème? Disons si l'on veut qu'ils sont mystérieux, mais ce mystère les définit, il ne saurait être question de le dissiper pour quelque solution, ils sont en-deça des solutions. La vraie philosophie est de rapprendre à voir le monde." Réapprendre à voir le monde en toute simplicité ? C'est à cet exercice spirituel que nous nous livrerons en compagnie de Pierre Hadot, philosophe, auteur notamment de "La philosophie comme manière de vivre".
La chronique du jeudi 3 janvier 2002: "la simplicité : la valeur d'une illusion" Sur le thème de La Simplicité, une méditation philosophique en trois temps : - Rien n'est simple - C'était si simple - Soyons simples !
+ Lire la suite
Dans la catégorie : StoïcismeVoir plus
>Philosophie et disciplines connexes>Philosophie antique, médiévale, orientale>Stoïcisme (45)
autres livres classés : stoiciensVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (103) Voir plus



Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
432 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

{* *}