AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782804190965
250 pages
Éditeur : De Boeck Supérieur (01/01/1900)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
“Les enfants de parents fous”/quatrième de page

Combien d’enfants doivent endosser des responsabilités matérielles et psychologiques importantes du fait de la maladie d’un proche ? Comment survivre à la maladie mentale d’un proche, au risque de sa propre santé mentale ? Quelles sont les stratégies résilientes mobilisées par ces enfants ?

Les « enfants de parents fous » nous invite aujourd’hui à poser un regard différent sur la folie.>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Yves-Hiram
  19 juin 2015
Présentation de l'ouvrage
« Les enfants de parents fous » relève d'une thématique impressionnante et remarquablement étayée par des références multiples, variées, complémentaires que l'auteur sait présenter et représenter de manière didactique,… tant sur le fond que sur la forme, cet ouvrage a du coffre, du volume et de l'épaisseur. Bien que positionné sur un champ clairement théorique et parsemé de quelques vignettes clinques, cet ouvrage reste accessible aux professionnels de la relation. Au plan scientifique, il est charpenté de belle façon par un praticien dont on mesure l'intégration et le maniement des concepts. Il n'impose à ce propos nulle théorie dogmatique, ni concept radical. Il laisse une grande liberté à la pensée du lecteur et lui concède une véritable marge pour élaborer ses propres idées. Empreintes de cohérence et de cohésion, les notions forment un tout impactant et éclairant.
Encore taboue, tout au moins dans l'ombre, cette thématique originale est abordée de manière novatrice par un auteur qui ne manque pas d'érudition, d'expertise et d'expérience clinique. D'une manière fouillée, profonde et aboutie, l'auteur soulève de nombreuses questions, nous livre une somme d'hypothèses qui en découle et nous ouvre un champ de réflexion riche. L'assemblage de plusieurs modèles théoriques à propos de ce thème est tout aussi innovant, … de toute évidence, le fait d'être l'enfant d'un parent fou, d'une mère Münchausen ou d'un parent meurtrier de son autre parent, … n'est pas une sinécure et implique toute une série de remaniements psychiques dont l'auteur nous livre quelques explications. Sensible et sensibilisé à ces enfants et à leur drame, l'auteur nous invite à entrer dans le vif de cette problématique. Sur un ton qui demeure très doux et respectueux, l'auteur nous donne ainsi à connaître la pleine mesure du phénomène et met en avant l'expérience même de ces enfants qui ne veulent pas lâcher leur rôle.
Par le truchement d'une histoire de la folie en passant par cette notion intéressante de « folie à deux », l'auteur met en exergue l'entrée de l'enfant dans cette « danse folle » de son parent, ou comment partant d'un délire individuel, les proches peuvent en être « contaminés ». Ce regard est passionnant, et étayé par une historicité qui prend tout son sens. Par ailleurs, cet éclairage remarquable balaie large et propose des perspectives sans en imposer aucune. En ce sens, l'auteur nous laisse libres de notre façon de penser, de voir, d'imaginer.
L'auteur humanise son propos en le colorant de courts témoignages dans les expériences de vies des enfants, … Il en a croisé bon nombre et donc nous livre quelques vignettes cliniques qui nous confrontent au plus prêt à leur réalité. Il souligne la difficulté récurrente chez les intervenants à intégrer la réalité parentale telle qu'elle est et à quel point la souffrance psychique peut devenir une forme de violence intrinsèque, … Si tous les parents maltraitants ou négligents ne souffrent pas d'une pathologie mentale, quelques-uns manifestent des transactions pathologiques/toxiques/violentes, révélant ainsi un pan de leur souffrance psychique. Un parent peut être dommageable à ce point-là !
Dans la mesure où il situe l'enfant au coeur même du propos, cet ouvrage remarquable le singularise. Les recommandations de prises en charge sont clairement présentées et marquent une détermination de l'auteur, … Il s'agit bien de survivre à la maladie mentale du parent ! Parce que ces enfants « survivants » ont une connaissance empirique, intuitive et sensible de la maladie mentale de leur parent, ils deviennent des partenaires à part entière.
En tant que lecteur ou intervenant, concerné par cette problématique, on en sort informé, éprouvé, impacté et rendu conscient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Yves-HiramYves-Hiram   19 juin 2015
Préface



Les enfants de parents fous : d’emblée notre curiosité est éveillée sur une question que beaucoup de cliniciens, beaucoup d’éducateurs et tout simplement beaucoup d’êtres humains se sont posés en s’interrogeant sur la conséquence d’un trouble mental, d’un trouble de la personnalité sur le développement de l’enfant. Le premier mérité du livre de Yves-Hiram HAESEVOETS, est de tenter de théoriser aussi bien l’impact émotionnel que le travail psychique qui émerge dans la tête de l’enfant.
Pour construire son propos, l’auteur a d’abord voulu répertorier tous les états cliniques pouvant être connotés à la folie ; décrivant aussi bien les maladies mentales à proprement parler que les structures de personnalité, en articulant les différences entre structure névrotique, structure psychotique et structure perverse.
En filigrane, Yves-Hiram HAESEVOETS a tenté de délimiter les contours du normal et du pathologique en montrant la complexité souvent contrastée des personnalités humaines.
Chemin faisant, il s’intéresse aux réactions d’un enfant, à toutes les particularités possibles que peut prendre la folie d’un parent. Au-delà du repérage classique de la maladie mentale, il s’intéresse aussi à celui des troubles de la personnalité.
L’auteur traite également des situations très particulières aussi différentes que le syndrome de Münchhausen par procuration que celui des parents meurtriers. Car c’est l’impact sur le psychisme de l’enfant qui est le fil conducteur du livre, permettant à chacun d’être plus utile dans l’accompagnement d’un enfant de parents « fous ».
L’auteur passe en revue diverses problématiques psychopathologiques s’inscrivant comme troubles du lien, notamment : les troubles de l’attachement, le concept d’enfant symptôme, le double lien,… entre autre.
Puis, Yves-Hiram HAESEVOETS développe des conséquences possibles sur le psychisme de l’enfant : problématique anxio-dépressive avec inhibition, repliement sur soi ou émergence de troubles du comportement (irritabilité, agressivité…), etc.
Il étudie plus particulièrement la parentification en en développant les aléas et aussi, il s’attache à la description de l’enfant éducateur ou l’enfant soignant ; capacité de l’enfant de sublimer en devenant un aide thérapeutique de façon plus ou moins intuitive. Le livre est émaillé de nombre de vignettes cliniques qui viennent de façon tout à fait heureuse nous offrir un abord concret et réaliste des thématiques exposées.
Et surtout, après avoir proposé plusieurs lectures de la souffrance psychique des « enfants de parents fous », Yves-Hiram HAESEVOETS nous donne les clés pour s’en dégager et découvrir celles d’un processus : celui de la résilience.
L’auteur développe une pensée ouverte, libre, débouchant le plus souvent sur plusieurs scénarios hypothétiques ; sans céder à la tentation d’une théorisation figée.
Enfin, le livre s’inscrit comme la pensée d’un psychologue-psychanalyste de sensibilité humaniste ; rendant sa lecture vivante, permettant de ressentir un plaisir de lecture ; intégrant à la fois réponse à la curiosité psychique et vibrato émotionnel pour se sentir en empathie avec l’enfant.
Ce livre intéressera tous les cliniciens, les éducateurs ; ainsi que tous les humanistes curieux du fonctionnement psychique d’un enfant au défi d’un parent « fou ».
ROLAND COUTANCEAU
Psychiatre des hôpitaux, psychanalyste, psychocriminologue, expert près des tribunaux, Président de la Ligue Française pour la Santé mentale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01
Yves-HiramYves-Hiram   15 avril 2017
Combien d’enfants doivent endosser des responsabilités matérielles et psychologiques importantes du fait de la maladie d’un proche ? Comment survivre à la maladie mentale d’un proche, au risque de sa propre santé mentale ? Quelles sont les stratégies résilientes mobilisées par ces enfants ?

Les « enfants de parents fous » nous invite aujourd’hui à poser un regard différent sur la folie.
En s’apuyant sur une pratique éprouvée de la psychopathologie clinique et sa grande érudition, l’auteur revisite quelques thèmes-clés permettant de donner un autre sens au concept de folie : de la « Neffe des fous » à « l’Histoire de la folie », en passant par la « folie à deux » et « l’effort pour rendre l’autre fou », il éclaire d’un jour nouveau les modes de fonctionnement psychologiques des enfants confrontés à la souffrance mentale de leurs parents.

Au-delà des concepts phares de la psychopathologie clinique, comme la relativité de la normalité, la transmission transgénérationnelle, les transactions toxiques, le délire circulaire, l’aliénation familiale,… l’auteur accorde une dimension de sujet dynamique à ceux qui souffrent de ces situations si alambiquées.

Vivre avec un parent malade mental est loin d’être une sinécure pour l’enfant.
Après avoir rencontré de nombreux enfants dont les parents souffrent d’une maladie mentale, l’auteur constate qu’ils ont pour la plupart appris à se débrouiller à travers un dédale bien compliqué d’obstacles et d’épreuves.

Indépendamment de la pénibilité de leur existence, ces enfants ont besoin de réponses et de soutien thérapeutique, non seulement pour comprendre, mais également pour survivre psychiquement. Ils font de la maladie mentale de leur parent une expérience de vie dont ils ont des choses à dire et à nous apprendre. Lorsqu’ils nous ouvrent les portes de leur monde, en nous faisant passer de l’autre côté du miroir, ces enfants nous montrent à quel point ils questionnent le sens de la vie et les réponses que nous pouvons leur apporter. En vivant de très près cette « différence », ils nous invitent ainsi à porter un autre regard sur la folie.

Cet ouvrage s'adresse tout particulièrement aux psychologues, aux psychothérapeutes, ainsi qu'aux professionnels de la santé mentale. Il intéressera également les assistants sociaux, les éducateurs et les intervenants judicaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Yves-HiramYves-Hiram   15 avril 2017
« Jamais la psychologie ne pourra dire sur la folie la vérité, puisque c’est la folie qui détient la vérité de la psychologie. »
Michel Foucault – Maladie mentale et psychologie
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : folieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
336 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre