AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782490869190
281 pages
Éditeur : AFNIL (28/03/2019)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Lorsqu’Andrew, architecte à l’avenir prometteur, commet un faux pas en mêlant vie sentimentale et affaires, il se retrouve parachuté à Madagascar pour superviser la construction d’une école de brousse. Loin de Seattle, il vit mal son exil et ne s’acclimate ni au pays ni à ses habitants.
Sa rencontre avec Tiana, un jeune autochtone venu de la capitale pour alphabétiser des adultes, est explosive. Si le maire du village n’y prend pas garde, ces deux-là pourrai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
MenInBooks
  06 avril 2019
Une bien jolie romance servie par une écriture propre et sans défaut faisant couler les mots comme un doux ressac pour nous emporter dans une vague dépaysante de chaleur, de sel et de couleurs locales.
Nous partons donc, car ce récit est un vrai voyage, à la rencontre de Tiana jeune malgache qui se cherche professionnellement et qui a décidé sur un coup de tête de se consacrer à l'alphabétisation des habitants d'un petit village du bords de mer. Parallèlement, c'est l'arrivée d'A.J Turner dans ce même village pour y chapeauter, en tant qu'architecte, la construction d'un nouveau collège prévu pour l'essor et l'avenir de la population locale.
Andrew débarque de son monde fait de lumière et de technologie, de réussite et de perspective professionnelle pleines de reconnaissance. C'est un homme qui rêve de prix, d'excellence et de satisfaire la petite voix paternelle, bien ancrée en lui, de pousser toujours plus loin et de ne jamais baisser les bras pour parvenir à son but. Un homme honorable qui suite à une mésaventure d'un soir se retrouve dans un village perdu au bout du monde où le temps n'a pas la même dimension.
Perdu dans un espace temps qui défie toutes les lois de sa patience et de son caractère, c'est par l'intermédiaire de sa relation naissante avec Tiana qu'il découvre une autre facette de la vie, des autres et de lui-même. Un personnage dont le petit côté hypocondriaque, tout comme son obsession de tout googliser, sont assez drôles et dont les automatismes vont peu à peu s'envoler dans une brise marine plus forte que lui.
Tiana plus jeune, plus émotif et moins sûr de lui, est pourtant le plus raisonnable des deux même si ses racines le prédisposent à s'accoutumer bien plus facilement aux nouveaux changements auxquels il est également confronté. Un jeune homme qui doit faire des choix aussi bien sur son avenir que sur ses désirs. Un duo charmant et plein de douceur qui fonctionne bien et navigue réellement sur le fil d'une écriture toute emprunte de poésie et de savoir faire.
Les deux auteurs semblent s'être parfaitement trouvées pour nous délivrer un roman à la fois dense dans son contenu social et touristique et léger, touchant dans leur approche simple et concrète de la romance.
Ici point de corps qui s'emballent mais plutôt une douce rencontre des âmes et des coeurs qui se découvrent aussi bien mutuellement qu'individuellement et ça se lit avec la langueur du sable fin qui vous file entre les doigts.
Le récit et son intrigue tiennent parfaitement la route, ou plutôt le chemin sableux, mais, et j'indique cela vraiment à titre personnel car je ne pourrais en faire un reproche "technique", il m'a tout de même manqué une certaine dose de sensualité entre nos deux héros même si je sens pertinemment que c'est pur volonté d'auteur d'avoir traiter la romance de cette façon plus soft. Et si j'ai énormément apprécié chaque touche d'attention psychologique portée aux différents personnages de cette histoire j'aurais également souhaité en savoir un peu plus sur celle de nos deux protagonistes phares. Ce sont deux points qui minorent légèrement la romance au profit du vrai héros, le village et ses habitants qui se dressent comme l'élément central du livre.
Un des plus gros points forts de ce livre, en dehors de sa riche palette de personnages tous plus sincères et attirants les uns que les autres, c'est cette formidable invitation au voyage qu'il nous propose. Une véritable découverte des us et coutumes, des croyances et des difficultés que la population malgache, des villes comme des endroits plus reculés, est amenée à vivre. du problème vital de l'alphabétisation des campagnes et du développement économique à la persistance des croyances anciennes, mais toujours actuelles, au bénéfice des aspirations nouvelles, de la beauté des sites et de ses habitants, de la simplicité du mode de vie érigé en philosophie tout est fait pour que notre immersion soit totale et all inclusive. le tout, qui aurait pu être mortellement ennuyeux, est très habilement mené, discrètement éparpillé au fil des événements pour que les couleurs locales, sans tomber dans la carte postale idyllique, nous offrent leurs plus belles teintes et leurs plus belles saveurs.
Un très joli moment de détente qui ne se contente pas d'une approche revendicative de l'amour entre hommes, et qui même ne s'en soucie pas trop, et j'avoue que dans la marée de romans étendards de la cause du love is love ça fait du bien de lire simplement un récit où les gens sont simplement ce qu'ils sont. Yop.

Lien : http://meninbooks.eklablog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlouquaLecture
  04 avril 2019
Ayant déjà lu les deux auteures séparément, je savais que je ne pourrais qu'aimer ce quatre mains, impossible que cela ne soit pas le cas ! Et, j'avais raison de le penser, les deux plumes réunies donnent ne très belle histoire que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir.
Déjà, rien qu'avec la couverture, j' m' sentais loin de chez moi, j'ai eu envie de partir en vacances, de voir la plage, de sentir le sable glisser entre mes doigts. Oups je m'égare quelque peu !
Il y a un point qui pour moi donne énormément de réalisme au récit, c'est le fait de devoir prendre du temps pour s'acclimater lorsque l'on voyage, le décalage horaire, le jetlag, le changement de coutumes parfois. Je trouve que ce n'est pas assez souligné dans les livres que j'ai lu et qi parfois on un voyage de plusieurs heures pour leur personnage. Donc, déjà un excellent point, peut-être pas important pour vous, mais pour moi, cela rend le tout plus crédible que si untel arrive quelque part après un voyage et que pour lui tout roule directement.
AJ est un homme qui collectionne les coups d'un soir, jusque là tout va bien pour lui, cela ne lui a jamais causé de tort, jusqu'au jour où ce n'est plus le cas. Mauvais choix pour lui avec ce coup-là, il lui causera une mise à pied ayant pour conséquence de se retrouver bien loin de chez lui à devoir construire une école. Cet événement le mènera-t-il à se remettre en question ? Pourra-t-il changer sa manière d'être avec ses amants ? Réussira-t-il à mieux les choisir ?
Tiana, je l'ai adoré à la seconde-même où j'ai fait sa connaissance, il est unique en son genre, difficile de ne pas l'aimer. Je l'ai trouvé pétillant, j'aurais adoré le rencontrer dans le réel, mais chuuut ne le répétez surtout pas
Si vous aimez découvrir des couples carrément explosifs, pas de doute possible, D'autres horizons est franchement la prochaine lecture qu'il vous faut. Si en plus cela vous fait découvrir de nouveau paysage, un superbe décor, une culture que j'ai aimé découvrir, inutile d'attendre plus longtemps pour faire le voyage, embarquez pour un aller simple direction Madagascar
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mateiva
  08 avril 2019
Un véritable coup de coeur pour ce roman atypique et envoûtant.
Cette histoire est un dépaysement total, une bouffée d'oxygène, un enchantement pour l'âme et pour les yeux, une délicieuse parenthèse pleine de sensations.
Un très beau récit qui nous raconte une histoire de vie, de soi, de choses simples, une histoire de temps, de sincérité, de bonheur et d'amour.
Ce récit, c'est aussi un questionnement sur ce que l'on est vraiment, ce que l'on ressent au plus profond de soi, une peur du regard des autres, de décevoir si l'on révèle sa vraie nature, ses vraies envies, son idéal de bonheur et d'amour.
Ce récit, c'est aussi prendre conscience des choses essentielles de la vie, de ce qui compte vraiment, essayer d'accepter les autres comme ils sont, de les comprendre.
Ici, nous suivons parallèlement la vie d'Andrew et de Tiana. Deux vies totalement à l'opposée l'une de l'autre. Deux vies qui vont se rencontrer, s'entremêler, s'apprendre, grandir.
J'ai aimé leurs interactions, leurs réflexions qui sont de bon sens.
Ce sont deux personnes attachantes malgré leurs différences et parfois ce petit côté agaçant qu'ils ont quand ils ne savent plus, n'osent plus. Chacun apprendra de l'autre. Mais ce qu'ils apprendront le plus sera leur bonheur, cet horizon auquel ils n'ont jamais cru et qui doucement se profile. J'ai apprécié que cette relation prenne son temps, qu'elle évolue "moramora", qu'elle soit vivante, vibrante... sensuelle.
Mon petit plus par-rapport à cette relation entre Andrew et Tiana, c'est cette délicatesse et cette tendresse dont ont fait preuve les auteures pour la décrire : toute en pudeur, suggestion... cela rend les choses tellement plus intenses et sincères !!!
Ces deux-là nous font vivre une drôle d'aventure, faite de sourire, de tristesse parfois, d'espoir et de joie.
L'environnement est grandiose, une description des paysages magnifiques, à couper le souffle, avec cette impression de ressentir les éléments, leur force, leur beauté, leur puissance. J'ai aimé aussi ces croyances bien ancrées, ces gens à la vie rude mais qui sont heureux de ce qu'ils ont, conférant ainsi une authenticité parfaite au récit.
Les personnages secondaires sont exquis. Ils ont tous un petit quelque chose qui fait boom au coeur. Ils sont vrais, émouvants, nous montrant la dureté de leur condition et le courage dont ils font preuve à chaque fois, nous montrant également ces petites failles et ces qualités qui font tout leur charme. J'ai adoré l'enthousiasme de Monsieur le Maire et j'ai été très attendrie par le petit Jean de Dieu, avec son innocence et son aplomb.
La plume combinée des deux auteures nous donne quelque chose de magique, d'unique. Une plume poétique et espiègle à la fois. Une plume qui vous inonde d'émotions, de sensations et vous emporte dans un maelstrom de sentiments. Que ce soit la beauté du paysage, la sagesse du pays ou les personnalités de chacun, vous serez irrémédiablement transporté et envoûté par cette plume unique et riche que constitue la combinaison de nos deux auteures.

En bref, un roman magnifique qui nous fait voyager à travers les âmes et les coeurs.
Une histoire d'amour, une histoire de soi, une histoire de différence, une histoire de culture, une histoire de renaissance, une histoire de vie.
Page après page, chaque mot, chaque phrase, vous happe, vous bouleverse, vous entraînant dans un paysage sublime, au coeur des hommes et des petits riens qui font tout.
Des bonheurs tout simples.
Andrew et Tiana m'ont beaucoup émue, m'ont fait rire aussi, par leurs réflexions intenses et graves, par leur légèreté parfois retrouvée, par leur charisme et leur sensualité. Par leur incompréhension mutuelle aussi.
Ce texte est tout en pudeur, profond, plein de poésie et de vérité.
Un vrai régal pour l'esprit et pour les yeux.

A découvrir absolument.
Lien : http://mateiva.blogspot.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Satinesbooks
  01 avril 2019
Je n'ai pas fait attention, il est vrai que cela semble évident à la lecture du résumé (vilaine Pauline ! A force de lire en diagonale les résumés, voilà !). La romance est un genre que j'apprécie grandement. Vous savez que je ne suis pas forcément hyper à l'aise avec l'homo-romance (pas que cela me dérange, c'est juste un genre que je connais très mal). J'ai donc découvert un peu plus un genre que je ne côtoie pas souvent ainsi que deux nouveaux auteurs.
On fait la rencontre de AJ – Andrew Justin- qui est un architecte assez talentueux. Si sa vie professionnelle est excellente, sa vie personnelle est assez mouvementée. En effet, AJ collectionne les nuits sans lendemain. J'ai apprécié le personnage d'Andrew Justin, il prend des risques, se moque de ce que l'on peut dire de lui et fait en sorte de toujours être responsable et respectueux (sauf en amour, on ne peut pas être parfait). Une nuit d'un soir est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, mauvais choix, mauvaise personne, le voilà mis à pied. Il est envoyé à l'autre bout du monde pour y construire une école.
Tiana est un jeune homme originaire de Madagascar. C'est un jeune homme qui m'a beaucoup fait sourire. Je l'ai apprécié tout de suite, il respire la bonne humeur et le soleil. Voilà un personnage original qui donne un second souffle au roman. C'est très sympathique.
La rencontre entre les deux jeunes hommes est explosive. Ils ne sont d'accord sur rien. Ils deviennent rapidement des experts lorsqu'il s'agit de faire monter la pression d'un côté comme de l'autre. J'ai apprécié ce couple de personnages qui est vraiment très sympathique à découvrir.
Un voyage
Bon, clairement, si la couverture ne vous donne pas envie de partir en vacances, je ne vous comprends pas ! En effet, j'ai trouvé très sympathique de nous proposer Madagascar et plus précisément Belo sur Mer. Si le dépaysement est total pour le lecteur, AJ se prend une claque monumentale à son arrivée, en effet, la nostalgie et le mal du pays s'emparent très rapidement de lui. J'ai trouvé cela très bien amené dans le roman. Je suis moi-même partie à l'étranger et je peux vous dire que l'acclimatation peut être parfois compliquée ! J'ai trouvé que cette notion apportait beaucoup à la crédulité de ce roman.
J'ai apprécié le dépaysement : les décors, la mise en avant des cultures et des traditions, tout cela m'a beaucoup plu. J'ai trouvé quelques longueurs au début du roman mais j'avoue qu'une fois que le décor est planté, on se prend au jeu !
Les plumes
J'avoue que j'ai pris du bon temps avec ce texte. Les plumes sont sympathiques. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de roman écrit à quatre mains. Merci pour cette belle découverte.
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ginnyzz
  13 juin 2019
Tout d'abord, je remercie La Voie de Calliopé, Conseil littéraire bénévole, et les deux auteures de leur confiance.
A Seattle, Andrew Justin Turner, dit A.J., est un architecte de 38 ans ambitieux, qui a le vent en poupe. Mais voilà, à refuser toute attache et à n'avoir que des amants d'une nuit, il commet un faux-pas. Son dernier amant en date, le fils d'un gros client de son cabinet, n'apprécie pas d'être aussi vite expédié. Scandale… Alors, pour essayer de calmer le jeu, son patron va le mettre un temps sur la touche. Il l'envoie alors à Madagascar, où Andrew représentera son cabinet dans un projet de mécénat: construire un collège à Belo-sur-Mer. Pour Andrew, c'est le début du cauchemar.
A Tananarive, Tiana, 26 ans, se remet en question. Il n'a pas réussi à percer dans la chanson. Il se cherche. Bref, ça ne va pas fort pour lui. Alors, il décide de se mettre au vert. Pour cela, il s'engage dans un programme d'alphabétisation pour les habitants de Belo-sur-Mer.
Fatalement, Andrew et Tiana vont se rencontrer. Pour le meilleur ou pour le pire?
Son débarquement à Tananarive, puis son voyage et son arrivée à Belo, vont être un violent choc culturel pour Andrew! Pur produit de notre société de consommation, où toute activité est régie par son rendement, hypocondriaque et narcissique, Andrew se voit parachuté dans un autre monde! Ici, point de coca, de hamburgers, ou de pharmacie à portée de main… Il va se heurter de plein fouet au rythme de vie local.
L'arrivée d'Andrew va aussi être un choc pour Tiana, déjà en poste à l'arrivée de l'Américain. Qu'est-ce que c'est que cet homme arrogant, tout le temps pressé, suant et agité, irrité d'un rien? S'où sort-il celui-là, à crier sur tout le monde, se prenant pour un nabab? Ca lui fait tout drôle, à Tiana. Parce qu'à Belo, la vie se déroule sur un autre rythme. Il y avait Hakuna matata, à Belo, c'est moramora (comprendre: doucement et pas trop vite)… Ici, les gens n'ont pas reçu d'instruction, ils n'ont presque rien. Ils vivent du peu que leur environnement leur donne, ils sont solidaires et s'entraident comme ils le peuvent. Ici, c'est rustique et rudimentaire. Et ici, le quotidien est porté par les croyances et traditions.
Andrew, lui, traduit ce mode de vie simple d'une toute autre façon: dépit, renoncement, capitulation, inertie. Tout l'énerve. Y compris Tiana, doux rêveur, même s'il le trouve extrêmement sensuel et attirant. Tiana qui est là pour accomplir une mission qui lui tient à coeur: « faire pousser des ailes à tous ces oubliés du monde ».
Il s'agit d'une romance, tu l'auras compris, mais pas que… C'est la rencontre de deux êtres que tout sépare. C'est la rencontre de deux mondes que tout oppose. C'est la rencontre de Madagascar, de ses habitants, de sa culture et de ses traditions. C'est l'évocation du choc des cultures bien sûr, mais aussi de la tolérance, de la recherche d'identité, de l'acceptation de soi. On parle amour, amitié, respect, don de soi, empathie.
Le style est fluide, agréable, plein d'humour. L'écriture est fraîche et légère, même familière, sur le ton de la discussion, avec une touche d'insouciance.
Une très agréable découverte. Une réussite.

Lien : https://lyseelivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : nouvelle vieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3724 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre