AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9780141039169
528 pages
Éditeur : Penguin (24/07/2013)
4.6/5   5 notes
Résumé :
In this “landmark contribution to humanity’s understanding of itself” (The New York Times Book Review) social psychologist Jonathan Haidt challenges conventional thinking about morality, politics, and religion in a way that speaks to conservatives and liberals alike.

Drawing on his twenty five years of groundbreaking research on moral psychology, Haidt shows how moral judgments arise not from reason but from gut feelings. He shows why liberals, cons... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Xian
  11 novembre 2020
Ce livre, écrit en anglais, est une très bonne surprise avec ses nombreuses pistes de réflexion.
L'auteur commence par rappeler que l'intuition arrive en premier, la raison en second. Il image son propos avec un éléphant et son conducteur. L'éléphant (l'intuition) réagit à son environnement et son conducteur (la raison) tente de le remettre sur son chemin. L'analogie est explicite et on la retrouve tout le long de l'ouvrage.
Ensuite, l'auteur nous expose sa matrice, les piliers de la morale en quelque sorte : la bienveillance, l'honnêteté, la liberté, le sacré, la loyauté, l'autorité. Et son analogie avec le goût est très inspirante. le principe que chacun réagisse à un événement par ses propres « capteurs » de morale, à l'instar des capteurs de goût, est très révélateur. Et avec cette théorie, il explique les clivages, notamment celui des partisans des deux grands partis américains conservateur et démocrate.
Il explore la politique donc, mais aussi les grandes entreprises et la religion. En ce qui concerne cette dernière, j'ai noté un de ses propos que je résumerais ainsi : ce n'est pas le fait de croire qui est le plus important pour être un bon fidèle, c'est le fait d'appartenir à une communauté qui partage les mêmes rites, la même morale.
L'auteur évoque aussi la théorie de l'évolution génétique avec laquelle il explique le fait que les hommes se comportent un peu comme les abeilles dans un essaim. Les hommes ont acquis une tendance naturelle à former des groupes qui partagent de mêmes valeurs pour être plus efficaces.
Bien qu'il faille souvent prendre du recul sur les théories de sociologie, ce livre m'a paru sain et facile à lire. L'auteur est très éloquent. Il semble maîtriser son sujet avec une approche scientifique et de nombreuses références. Son ouvrage s'avère être une aide précieuse pour réfléchir à notre condition humaine. Et pour comprendre l'autre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
neutrinou
  07 novembre 2018
Un livre intéressant qui montre comment la morale chez l'humain va bien au delà du bien, du mal et de l'équité. Qui montre aussi que les racines de la morale ne sont pas culturelle, comme tendrait à le faire penser la diversité des morales selon les pays et les peuples. Mais que la morale s'organise dans le cerveau bien avant la naissance. Et que la raison en est l'esclave.
J'en fais une recension plus large dans mon blog cf. ci-dessous.
Lien : https://lesquantasanstranspi..
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : valeursVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Jonathan Haidt (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
357 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre