AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330120656
Éditeur : Actes Sud (13/03/2019)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Tom Hazard, 41 ans en apparence, vient de postuler pour devenir professeur d’histoire dans un collège londonien. Il n’a ni amis ni relations, passe son temps sur Internet, et se tient résolument à l’écart des autres. Tom a un secret. Il est atteint d’anagérie, une condition qui survient à la puberté et qui provoque un vieillissement extrêmement plus lent que la normale. Âgé de 439 ans, il doit désormais, tous les huit ans, changer de vie pour ne pas éveiller les sou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
SagnesSy
  13 mars 2019
« Pendant des décennies et des décennies, les gens qui se plaignaient de leur âge m'ont exaspéré, mais je comprends maintenant qu'il est parfaitement possible de se sentir accablé par le poids des ans. C'est à la portée de n'importe qui : il suffit de devenir enseignant. »
J'avais lu « Humains » de Matt Haig et voici ce que mes notes en disent : « Sympa mais excessif et un poil sentimental. » Il y a toujours ça en réalité dans ce gros roman, mais ça m'a emportée bien plus efficacement. le premier abordait la thématique séduisante de notre place dans l'univers, celui-ci s'ébat avec volupté dans le Temps. le narrateur, Tom, a la bagatelle de plus de quatre cent ans et s'il vieillit bel et bien (il n'est pas du tout immortel), sa façon de le faire est énormément ralentie par rapport à celle d'un humain ordinaire (il nous appelle « les éphémères »). Il a pas mal tâtonné pendant ces centaines d'années car évidemment ce n'est pas simple de survivre à tout et à tout le monde mais il a trouvé un certain sens à la vie en se joignant à une société secrète composée d'autres personnes comme lui, sans que cela le rende heureux, pourtant. Fidèle à la mémoire de son grand amour (il n'y a eu personne depuis), il cherche désespérément sa fille, atteinte de la même « maladie » que lui. Ayant aujourd'hui l'apparence d'un homme d'à peu près quarante ans, il décide de revenir à Londres en tant que prof d'Histoire. Alternant les différentes époques de son passé (il a côtoyé Shakespeare lui-même, et tant d'autres…) et sa vie à Londres de nos jours, il nous donne à voir un individu qui se débat aussi bien avec le concept du Temps qu'avec les problématiques de l'ultra-moderne Solitude, et c'est prenant comme tout. À la fois très romanesque (ce coté est très réussi) et pas assez SF, il y a un tout petit peu trop de sentimentalité pour que je m'enthousiasme complètement mais les cinq heures de lecture sans interruption témoignent tout de même d'un savoir-faire certain. Dès 16 ans.
(Shakespeare)
« Il tira sur sa pipe. « Je déteste écrire, lâcha-t-il dans une volute de fumée. C'est la vérité vraie.
– Vous le faites pourtant fort bien.
– Et alors ? Mon talent ne vaut pas un pichet d'ale. Il ne signifie rien. Absolument rien. Être doué pour écrire, c'est comme être doué pour s'arracher les cheveux. À quoi sert un talent qui vous fair souffrir ? C'est un don qui embaume jusqu'aux cieux, et il sent la fiente de renard. Mieux vaut encore être putain à la mitre du Cardinal que dramaturge. Ma plume est une malédiction. »
J'étais tombé sur un mauvais jour. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Milie_Baker
  14 mars 2019
Très belle histoire, qui permet de nous remettre en question sur notre notion du temps.
Tom est un homme qui ne vieillit pas. Ou du moins, il vieillit très très lentement. Il a toujours vécu comme un fantôme, se cachant des autres, déménageant tous les 8 ans afin de ne pas se faire remarquer.
L'époque durant laquelle il est né était très difficile et le présent est différent, mais il y a des choses qui ne changent pas.
Voulant récupérer sa fille Marion, qu'il a abandonné il y a des années de cela, il est prêt à tout. Il respecte scrupuleusement les règles d'une société secrète qui le protège depuis longtemps et qui mène sa propre enquête. Mais quand il accepte le job de professeur d'histoire dans un collège et qu'il rencontre la douce et jolie Camille, tout change et Tom ne sait plus quoi faire.
Ce qui nous frappe dans ce roman, c'est à quel point Tom est effrayé de faire un mouvement qui sort de ses habitudes. Il évite les groupes, les personnes, les anecdotes et les amis (encore plus les petites amies). Les nombreux flash-back permettent de nous montrer son histoire, mais ils démontrent à quel point Tom vit dans le passé. Il est sans cesse en train de revivre ce qu'il a laissé derrière lui et n'arrive pas à avancer. Il est terrifié par le futur et se refuse à être heureux.
Il est sans cesse en train de revivre ce qu'il a laissé derrière lui et n'arrive pas à avancer. Profitons-nous suffisamment de chaque jour ? Sommes nous heureux ? Qu'aimerions-nous vraiment faire ?
Toutes ses questions semblent utopiques, et pourtant. Il faut parfois se contenter des petits plaisirs de la vie. Des choses simples, comme ne pas se priver de ce que l'on veut (chacun avec ce qu'il peut et veut).
Dire je t'aime aux personnes qui nous sont proches et savoir dire non ou oui quand il le faut.
Un beau roman, qui a ses longueurs et qui même s'il apporte une fin positive, est assez négatif pendant un moment. Mais cela permet aussi d'appuyer sa morale, et ce n'est pas si mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sebito
  17 mai 2019
Un roman jeunesse sympathique, traitant du temps et des amours impossibles. C'est bien écrit. Les personnages sont un peu trop lisses et caricaturaux à mon gout. Cela se lit très bien. Mais je ne restais pas accroché à cette lecture. A lire pour passer le temps.
Commenter  J’apprécie          10
Anarya
  31 mars 2019
Après avoir exploré notre humanité à travers les yeux d'un extraterrestre dans le génialissime Humains, Matt Haig le fait maintenant à travers le temps et ce personnage « immortel » qui traverse les âges. Un roman fascinant et passionnant dont la construction, qui pourrait être complexe – des incessants allers et retours dans le passé, sans aucune chronologie si ce n'est celle des souvenirs au moment où Tom y pense -, est d'une fluidité remarquable. de l'époque Élisabéthaine aux années folles à Paris en passant par les grandes explorations en Polynésie, le périple à travers le temps de Tom est l'occasion pour l'auteur de le faire interagir avec de nombreuses « célébrités » de l'Histoire et des Arts.
Mais c'est bien l'aspect philosophique de la réflexion autour de l'amour, et de la mort, qui rythme toute l'histoire de Tom. Celui d'un amour perdu des siècles plus tôt, qui ne s'est jamais tari, mais qui pourrait bien le titiller à nouveau dans cette vie citadine et professorale dans un lycée de Londres. Celui d'un amour filial lui aussi déchiré par la séparation et c'est cette recherche de Marion qui va déterminer tout le parcours de Tom, qui sera au coeur du roman, alors que d'autres éléments viennent parfois détourner son chemin. Car, vous vous en doutez, Tom n'est pas le seul à souffrir de cette condition et, au fil de son histoire, va être confronté à d'autres personnes comme lui. Des personnes effrayées, parfois encore plus vieilles que lui, mais des personnes aussi organisées en une Société secrète qui oeuvre à les protéger des autres et de certaines compagnies malveillantes. Mais comment concilier cette vie immortelle que l'on a parfois envie de quitter, cette recherche de sa fille et ces « obligations » que Tom a envers la société secrète ? Un petit côté thriller qui apporte une touche en plus à cette histoire et cette vie étonnante.
Lien : http://bobetjeanmichel.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
antigoneCH
  13 mars 2019
De Matt Haig, je connaissais surtout ses écrits sur la dépression, maladie dont il est victime depuis sa jeunesse… J'avais été très marqué notamment par Rester en vie, son opus sur le sujet. Ici, je rencontre l'écrivain dans ce roman pour jeunes adultes, roman avec lequel j'ai passé un agréable moment de lecture, dépaysant et distrayant. Tom Hazard vient de rentrer dans un collège londonien pour enseigner l'histoire. Mais il n'est pas un professeur comme les autres. En effet, et même si Tom a l'air d'avoir la quarantaine, il a en réalité derrière lui déjà plus de 400 d'existence. Il souffre d'anagérie, une affection qui intervient à la puberté et ralenti le vieillissement. Ce mal dont il est atteint a déjà fait souffrir bon nombre de personnes autour de lui, et notamment sa mère, considérée à cause de lui à l'époque comme une sorcière, et condamnée à être noyée sous le regard de son fils. Tom a eu une femme et une fille, dont il a dû se séparer autrefois pour préserver la survie. Mais il s'avère que Marion, sa fille, est atteinte du même handicap. C'est donc pour la retrouver qu'il a finalement accepté de faire partie d'un réseau qui aide les gens comme lui à changer de vie tous les huit ans, afin de ne pas éveiller les soupçons. A travers ses souvenirs, on découvre l'histoire de Tom, les rencontres fabuleuses qu'il a pu faire, William Shakespeare, Scott F Fitzgerald, etc… et on revit l'Histoire avec un grand H comme si on y était. L'affection de Tom est très crédible et habilement utilisée par l'auteur. Elle entraîne le lecteur dans un récit addictif digne des grandes fresques et des grands romans d'aventures. J'ai aimé pour ma part ce voyage là, et que l'histoire soit conjuguée pour une fois au présent. de plus, le fait que le fragile équilibre de Tom puisse être mis en péril par une nouvelle rencontre amoureuse donne du piment à un texte dans l'ensemble bien intéressant. Les droits cinématographiques de ce roman ont apparemment été achetés par l'acteur Benedict Cumberbacht, voilà qui promet également…
Lien : https://leslecturesdantigone..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   21 mai 2019
I am old.
That is the main thing to tell you. The thing you are least likely to believe. If you saw me you will probably think I was about forty, but you would be very wrong.
I am old - old in the way that a tree, or a quahog calm, or a Renaissance painting is old.
To give you an idea: I was born well over four hundred years ago on the third of March 1581, in my parents' room, on the third floor of a small French château that used to be my home.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SagnesSySagnesSy   13 mars 2019
Il tira sur sa pipe. « Je déteste écrire, lâcha-t-il dans une volute de fumée. C’est la vérité vraie.
– Vous le faites pourtant fort bien.
– Et alors ? Mon talent ne vaut pas un pichet d’ale. Il ne signifie rien. Absolument rien. Être doué pour écrire, c’est comme être doué pour s’arracher les cheveux. À quoi sert un talent qui vous fair souffrir ? C’est un don qui embaume jusqu’aux cieux, et il sent la fiente de renard. Mieux vaut encore être putain à la mitre du Cardinal que dramaturge. Ma plume est une malédiction. »
J’étais tombé sur un mauvais jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
GabySenseiGabySensei   06 mai 2019
Il n’y a pas besoin d’être un génie pour regarder les nouvelles et conclure : nous n’en avons sans doute plus pour longtemps. Les autres sous-espèces humaines – comme l’homme de Néandertal, l’homme de Denisova en Asie, les hominidés d’Indonésie qu’on a affublés du sobriquet de « hobbits » - se sont avérées nulles pour le long terme, et nous ne ferons probablement pas tellement mieux.

(P 44)
Commenter  J’apprécie          00
SagnesSySagnesSy   13 mars 2019
Pendant des décennies et des décennies, les gens qui se plaignaient de leur âge m’ont exaspéré, mais je comprends maintenant qu’il est parfaitement possible de se sentir accablé par le poids des ans. C’est à la portée de n’importe qui : il suffit de devenir enseignant.
Commenter  J’apprécie          00
Sophie_BazarSophie_Bazar   19 avril 2019
C'est, j'imagine, le prix à payer pour l'amour : absorber la douleur de l'autre comme si c'était la nôtre.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Matt Haig (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matt Haig
http://www.librairiedialogues.fr/ Adeline de la librairie Dialogues nous propose ses coups de c?ur du rayon Jeunesse : "Le bain de berk" de Julien Béziat (l'école des loisirs), "Un garçon nommé Noël" de Matt Haig (Hélium) et "Atlas comment va le monde ?" de Jessie Magana et Laure Flavigny (Actes Sud). Réalisation : Ronan Loup. Questions posées par : Caroline Mucchielli.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues/ Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues/
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

humains, de Matt Haig

Comment s'appelle le corps dans lequel le héros extraterrestre a été placé?

Lucas Martin
André Martin
Andrew Martin
Louis Martin

6 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Humains de Matt HaigCréer un quiz sur ce livre