AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782330066116
252 pages
Éditeur : Hélium (05/10/2016)
4.06/5   34 notes
Résumé :
La VÉRITABLE histoire (de Noël) d’un garçon au destin extraordinaire… Une histoire qui prouve qu’il faut croire en l’impossible. Par l’auteur de HUMAINS !
« Si vous êtes de ces gens persuadés que certaines choses ne sont pas possibles, autant refermer ce livre tout de suite. Il n’est pas pour vous. Car ce livre est plein de choses impossibles. Vous êtes toujours là ? Bravo. (Les lutins seraient fiers de vous.) Alors, commençons… »
« Nicolas est de tou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,06

sur 34 notes
5
10 avis
4
9 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

letilleul
  10 décembre 2016
Ce joli roman à partir de 9 ans, idéal en période de fête de fin d'année raconte le voyage initiatique de Nicolas à la découverte de Lutinbourg, le village magique des lutins pour devenir le VÉRITABLE Père Noël. Mat Haig met de la magie dans son récit et les illustrations de Chris Mould donnent un côté Roald Dahl à l'ouvrage pour notre plus grand plaisir.
A travers ce roman, c'est tout l'univers de la Finlande et les Noëls douillets qui est retrace, nul doute que ce titre devrait faire l'objet d'une version cinématographique rapidement tant l'univers fantastique, la magie de Noël et le côté modernisé correspond à la magie de Noël.
Commenter  J’apprécie          190
LightandSmell
  30 décembre 2018
J'avais acheté ce roman dans l'optique de le lire pour le Cold Winter Challenge, ce que j'ai fait avec grand plaisir ayant été complètement séduite par la beauté de ce livre autant au niveau du fond que de la forme.
Le choix est assez conséquent en matière de lectures de Noël, mais A Boy Called Christmas sort quelque peu du lot grâce à sa magnifique couverture qui attire tout de suite le regard surtout si l'on aime les paillettes. À cela s'ajoutent de belles illustrations signées Chris Mould.
Elles apportent un plus indéniable à l'histoire en nous permettant de nous immerger complètement dans cette histoire mignonne qui n'est, néanmoins, pas exempte de passages plus sombres. Il y en a d'ailleurs un qui m'a particulièrement touchée même si l'auteur ne s'appesantit pas dessus.
Mais rassurez-vous, nous sommes bien ici dans une lecture jeunesse qui donne le sourire aux lèvres et qui touche le coeur des lecteurs. Grâce à l'histoire de Nikolas, on ressent tout un panel d'émotions, mais surtout, on se rappelle ce que sont les vraies valeurs de Noël…
Nikolas vit seul avec son père depuis la mort brutale de sa mère. Les conditions de vie sont difficiles, le métier de bûcheron ne payant pas beaucoup en Finlande, un pays où les arbres sont légion. Mais la situation s'empire quand le père du jeune homme s'engage dans une expédition destinée à prouver l'existence des elfes et de leur village. Laissé seul aux mains de son affreuse tante, Nikolas finit par prendre une décision courageuse et un peu folle pour un enfant de son âge : retrouver son père ! Il sera accompagné, dans son expédition, par son seul ami, Miika, une souris plutôt attachante.
Matt Haig nous offre ici un joli conte de Noël dans lequel son héros va vivre des péripéties qui le mettront à l'épreuve, qui le pousseront à se dépasser, à croire en lui et aux autres, et qui le feront indéniablement grandir. L'univers est enchanteur avec ses elfes, ses fées un peu étranges qui aiment voir les têtes de trolls exploser, ses rennes volants que l'on connait tous et, bien sûr, cette magie qui fait des miracles quand on accepte de croire en elle. C'est quelque chose que Nikolas découvrira progressivement et qui changera à jamais le destin de ce petit garçon qui deviendra, ni plus ni moins, que le Père Noël. Une destinée qui s'imposera à lui, au fil de ses rencontres, de ses joies, mais aussi de ses peines.
La plume de l'auteur est immersive et non dénuée d'humour, je me suis ainsi surprise à sourire à de nombreuses reprises. le roman étant destiné à des enfants, le style reste très accessible, ce qui convient d'ailleurs très bien au caractère de Nikolas. Même s'il fait preuve d'une grande témérité, il reste un enfant avec parfois des réflexions un peu naïves ou, du moins, empreintes de l'optimisme d'une personne n'étant pas encore durablement impactée par la vie et ses vicissitudes.
C'est d'ailleurs l'atout de ce personnage ! Il va, tout au long du livre, découvrir que les gens ne sont pas tous gentils, et que même les elfes connus pour leur jovialité et leur générosité peuvent se révéler méchants, haineux, racistes et enfermés sur eux-mêmes. Malgré cette brutale prise de conscience, il va continuer à essayer de voir le meilleur en chaque être… Cela ne signifie pas qu'il va garder les yeux fermés devant les problèmes, mais qu'il va tenter de les résoudre avec sa légendaire gentillesse, sa joie, sa bonne humeur, son don naturel pour offrir à chacun ce qu'il désire…
A Boy Called Christmas est une aventure divertissante et prenante, mais l'auteur en profite également pour aborder avec simplicité, mais efficacité, de nombreux thèmes : l'amitié, bien sûr, la nécessite de croire en l'impossible et de toujours rêver, la complexité de l'être humain qui n'est jamais tout noir ou tout blanc, la quête de soi et d'identité, la peur et la haine de l'étranger, les vraies valeurs de Noël comme le partage, la solidarité, la joie…
En conclusion, Matt Haig nous offre ici un joli conte de Noël qui contient tous les ingrédients d'une bonne aventure, mais qui, sous couvert de divertissement, aborde des thèmes importants. C'est donc le sourire aux lèvres, le coeur empli de magie et avec l'envie de vous réunir autour des vraies valeurs de Noël que vous tournerez la dernière page. Une belle histoire que je vous recommande en cette période de fin d'année ou quand vous avez besoin d'une lecture qui vous redonne le moral et vous incite, à votre tour, à partager un peu de bonheur autour de vous. La magie est en chacun de nous, il suffit de savoir regarder…
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Biancabiblio
  26 décembre 2017
Nicolas, dix ans, vit seul avec son père Joël, bûcheron. Sa maman est morte après être tombée dans un puits et ils sont très pauvres. Un jour de juin, un chasseur nommé Anders, propose à Joël de se joindre à lui pour une expédition. Ils ont pour but de trouver Lutinbourg et prouver au roi que les lutins existent.
En retour, le monarque a promis au groupe d'hommes une forte récompense, qui mettrait Joël et Nicolas à l'abri du besoin. Mais comme il est impossible pour Joël de laisser son fils seul pendant des mois, il demande à sa soeur Carlotta de venir prendre soin de Nicolas.
Malheureusement pour le jeune garçon, Carlotta est loin d'être une tante aimante et elle le fiche à la porte de sa propre maison, lui intimant l'ordre de désormais dormir dans le jardin.
Affamé, triste et terriblement seul, Nicolas décide, au bout de plusieurs semaines, de rejoindre son père. Sur son parcours, il tombe sur un renne blessé qu'il va soigner, et ensemble, ils vont vivre une formidable aventure…
S'il y a bien un roman que je souhaitais absolument lire pendant l'Avent, c'est celui-là ! Je me suis donc empressée de l'acheter en novembre afin de pouvoir le lire à quelques jours de Noël et je n'ai pas été déçue par ma lecture.
Vous le savez sans doute mais j'adore les romans qui proposent de nous raconter la naissance du père Noël et chaque année, je lis un roman dans ce genre. Il y a eu Une seconde avant Noël et Sauver Noël de Romain Sardou, L'elfe du Père Noël de Lucy Daniel Raby et bien sûr La véritable histoire de Noël de Marko Laino. A chaque année, son histoire et cette fois-ci j'ai jeté mon dévolu sur Un garçon nommé Noël de Matt Haig illustré par Chris Mould.
Un garçon nommé Noël n'est donc pas le seul à nous proposer la genèse du jeune orphelin devenu le Père Noël. L'histoire n'est pas toujours gaie car il arrive pas mal de mésaventures à notre héros et tout n'est pas rose dans ce roman jeunesse, il est cependant moins triste que La véritable histoire de Noël pour lequel j'avais versé ma petite larme.
Dans ce roman destiné aux 9 / 12 ans, Matt haig nous conte donc l'histoire de Nicolas, petit orphelin de Finlande, qui devient le Père Noël, une fois recueilli par les lutins de Lutinland, à qui il redonne la joie de vivre et l'envie de faire le bonheur autour d'eux.
L'auteure met au coeur de son récit de belles valeurs comme l'entraide, l'amitié, la solidarité… des valeurs qui font chaud au coeur et qui sont toujours utiles à prôner auprès des plus jeunes et qui sont au coeur même de l'esprit de Noël : la générosité, le désintéressement, donner sans rien attendre en retour.
On assiste donc à la genèse du Père Noël : de la transformation physique de Nicolas qui fait pousser ses cheveux et sa barbe, revêt des habits rouges, au vol des rennes, en passant par à la première distribution de jouets.
Mon petit bémol vient que cette transformation de Nicolas en père Noël arrive un peu tard dans le récit, Matt Haig se concentre sur l'aventure qui mène Nicolas à Lutinland et aux péripéties multiples qui l'amèneront à se faire adopter par les lutins et vivre auprès d'eux.
Reste que l'histoire est jolie, les illustrations abondantes de Chris Mould apportent de chouettes respirations au récit et permettront aux lecteurs confirmés comme à ceux qui ont encore quelques difficultés à prendre du plaisir à lire cette histoire de Noël.
Entre réalisme et fantasy, Un garçon nommé Noël, insuffle la magie de Noël que j'aime tant et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire les aventures mouvementées de Nicolas au pays des lutins et si vous aimez ce genre d'histoire, je ne peux que vous la recommander.
Lien : https://deslivresdeslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Selvegem
  24 décembre 2016
Merci à Hélium !
Nicolas est surnommé « Noël » par son père Joël, étant donné qu'il est né ce jour-là. Père et fils vivent pauvrement dans une cabane au fond des bois. le métier de bûcheron ne rapportant pas énormément d'argent, Joël est suffisamment désespéré pour accepter une mission royale : aller jusqu'à Lutinbourg, la ville des lutins, et en ramener un au roi. Pour veiller sur Nicolas, c'est sa tante qui va venir habiter avec lui jusqu'au retour de son père. Mais les semaines passent, et aucun signe de Joël... Maltraité par sa tante, Nicolas décide de partir sur les traces de son père et trouver Lutinbourg. Après moult aventures et péripéties, le petit garçon parvient à la ville des lutins, qui s'avère bien différente de ce qu'il imaginait. La joie n'est plus là, remplacé par la peur et la méfiance. Nicolas décide de faire tout son possible pour ramener le bonheur au pays des lutins.
Un garçon nommé Noël m'a attiré grâce à sa couverture et aux dessins de Chris Mould, et quoi de mieux qu'un livre sur Noël en cette période de l'année ? Surtout qu'au fur et à mesure de ma lecture, cet univers imaginé par Matt Haig me faisait penser à un mélange entre Charles Dickens et Roald Dahl. Cela ne pouvait donc que me plaire !
(Mon avis complet sur mon blog)
Lien : http://chezlechatducheshire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
La_Licorne_a_lunettes
  18 février 2017
Ok Noël c'est passé, mais quand on aime rêver, c'est un peu Noël tous les jours non ?
Ne vous êtes-vous jamais demandé comment était le Père Noël quand il était petit ? S'il était né barbu avec un bidon rebondit ? S'il riait déjà en faisant des Ho-Ho-Ho ? Si les lutins et les rennes volants existaient vraiment ?
Et bien moi si.
Si vous êtes de ces gens persuadés que certaines choses ne sont pas possibles, autant refermer ce livre tout de suite. Il n'est pas pour vous. Car ce livre est plein de choses impossibles. Vous êtes toujours là ? Bravo. (Les lutins seraient fiers de vous.) Alors, commençons…
Dès la première page, le ton est donné : caustique et percutant, j'adore ! Un style pas comme les autres, très prometteur…
Nicolas – surnommé Noël car il est né ce jour-là – est un jeune garçon qui vit misérablement avec Joël, son père bûcheron, dans une petite cabane au fond des bois, en Finlande. Sa mère est morte, il fait froid et faim, et pour tout jouet, il n'a qu'un navet moisi en guise de poupée : un décor façon Hugo et non Disney, tiens, tiens… Lorsqu'un chasseur se présente pour proposer à Joël une mission royale, celui-ci y voit une occasion rêvée d'accéder à une vie meilleure. Objectif : rapporter une preuve de l'existence des lutins en allant à Lutinbourg.
Confié malgré lui à son horrible tante des plus acariâtres, le jeune garçon s'échappe et se lance à la poursuite de son père, bravant l'autorité de la mégère et la tempête de neige. Dès lors, un fabuleux voyage initiatique commence, façon road-movie. Sur son chemin semé d'embûches et de rebondissements extraordinaires, Nicolas peut compter sur l'aide d'un renne blessé qui va le suivre courageusement dans son aventure jusqu'au pays des Lutins.
Au coeur de Lutinbourg, la joie de vivre a disparu, remplacée par la peur et la méfiance. Dès lors, Nicolas n'a qu'une idée : faire tout son possible pour ramener le bonheur au pays des lutins.
Rebondissement après rebondissement, le lecteur est tenu en haleine jusqu'au dernier chapitre. Progressivement, tous les ingrédients de la magie de Noël se mettent en place au fur et à mesure : le traineau, le bonnet rouge, les rennes, les lutins, les jouets, la magie, les chaussettes suspendues pour les cadeaux, le plaisir d'offrir… vous commencez à entrevoir le personnage ? 😉 Je n'en dis pas plus pour préserver le final !
Point fort de cet ouvrage, la qualité de la traduction, indispensable ingrédient pour une bonne lecture réussie !
Les illustrations participent entièrement à la féérie de ce roman-conte, un peu décalées et grinçantes à la manière des personnages de Roald Dahl croqués par le talentueux Quentin Blake, ça colle parfaitement : beaucoup de malice, un peu de part d'ombres, de la magie, quelques monstres terrifiants et une tonne de tendresse et d'humour.
Si vous croisez une Fée de Vérité, méfiez-vous…
Lien : http://la-licorne-a-lunettes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet   07 décembre 2016
Que l’on ait neuf ans ou beaucoup plus, voilà une histoire à dévorer le plus rapidement possible.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   07 décembre 2017
Ti Kip ouvrit les yeux et regarda droit vers Nicolas. Pendant un moment, il parut sur le point de crier. « Chhht, fit doucement le garçon, un doigt sur les lèvres. Je suis là pour t’aider. » Ti Kip était encore un très petit lutin ; il ne connaissait pas ce jeune humain, mais il était doué pour repérer la bonté chez les autres, et il la vit dans ses yeux.
Commenter  J’apprécie          00
LightandSmellLightandSmell   22 décembre 2018
An impossibility is just a possibility you don't understand
Commenter  J’apprécie          30
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   07 décembre 2017
Nicolas fit volte-face et vit un des hommes, un grand maigre au visage tordu, portant un bonnet de laine avec des rabats sur les oreilles. Et une arbalète chargée d’une flèche, pointée sur lui.
Commenter  J’apprécie          00
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   07 décembre 2017
« J’ai peur », dit-il dans la langue des lutins. Mais Nicolas comprit. « Tout va bien.
- C’est vrai ?
- Enfin, non. Pas maintenant. Mais ça va aller… »
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Matt Haig (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matt Haig
http://www.librairiedialogues.fr/ Adeline de la librairie Dialogues nous propose ses coups de c?ur du rayon Jeunesse : "Le bain de berk" de Julien Béziat (l'école des loisirs), "Un garçon nommé Noël" de Matt Haig (Hélium) et "Atlas comment va le monde ?" de Jessie Magana et Laure Flavigny (Actes Sud). Réalisation : Ronan Loup. Questions posées par : Caroline Mucchielli.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues/ Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues/
autres livres classés : noëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

humains, de Matt Haig

Comment s'appelle le corps dans lequel le héros extraterrestre a été placé?

Lucas Martin
André Martin
Andrew Martin
Louis Martin

6 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Humains de Matt HaigCréer un quiz sur ce livre