AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781092954112
Éditeur : MxM Bookmark (07/08/2015)
  Existe en édition audio
4.17/5   109 notes
Résumé :
Il a le regard vairon, des yeux qui m’ont poursuivi pendant des années. Si je l’aime… »
Gwenn a deux rêves, la danse et Sevan. Après avoir réussi ses auditions à la célèbre Julliard School, il prend sa voiture malgré les conseils de son meilleur ami et roule jusqu’à chez Sevan. Gwenn a l’arrogance de ses dix-sept ans, la prétention des sentiments. Sevan a vingt-quatre ans ; militaire de carrière, il est sur le point de quitter Portland pour se marier. Gwenn r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (56) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 109 notes
5
26 avis
4
16 avis
3
7 avis
2
3 avis
1
0 avis

coquinnette1974
  16 juin 2020

Dans une box reçue pendant le confinement se trouvait : Clair Obscur de Lily Haime, que j'ai dévoré.
Gwenn, 17 ans, a deux rêves, la danse et Sevan. Ce dernier a vingt-quatre ans ; militaire de carrière, il est sur le point de quitter Portland pour se marier.
Gwenn, avec la fougue de ses 17 ans part avouer ses sentiments à Sevan mais rien ne se passe comme prévu.
Gwenn repart en cachant ses larmes, démarre trop vite, prend la fuite en faisant déraper les roues de sa Jeep. Une seconde d'inattention et un chauffard ivre… Un arbre au bas d'une pente…
Sept ans plus tard, Gwenn est un jeune homme qui n'a plus rien à voir avec l'adolescent qu'il a été, ce rêveur aux grandes ambitions. Professeur de danse, propriétaire d'un bar en chantier, fils, frère, ami et tonton, il a appris à composer avec une vie différente de celle qu'il pensait mener.
Si ses espoirs ont foutu le camp, s'il reste cabossé et rafistolé, il ne cache pas ses cicatrices.
Quand Sevan revient à Portland, Gwenn a appris à le haïr pour ne plus l'aimer... mais est ce si simple quand l'objet de vos désirs est en face de vous ??
Clair Obscur est une jolie homo-romance, très bien ficelée et avec des personnages forts.
D'un coté un jeune homme amoureux qui a vu ses rêves voler en éclat suite à un bête accident de voiture. Quelle idée de prendre le volant si jeune alors qu'il était si en colère. Il a croisé le chemin d'un chauffard ivre et sa vie a volée en éclats. Il a du désigner un coupable et celui fût tout trouvé en la personne de Sevan, qui a rejeté son amour.
Sevan, qui était parti mais revient au bout de 7 ans, en ignorant tout de l'accident de voiture de Gwenn... Sevan qui est divorcé et qui n'a pas l'air d'être indifférent au jeune danseur... Mais comment expliquer qu'à un moment de sa vie on s'est trompé, et que cela a fait de gros dégâts...
Les deux hommes sont touchants, aussi bien Gwenn que Sevan. Tous deux ont de sacrés fêlures, des colères et un passé difficile à oublier...
Ils m'ont beaucoup touché tous les deux, un peu plus Sevan qui est un personnage très fort. Il a rejeté Gwenn mais depuis sept ans il ne l'a pas oublié...
Autour d'eux gravitent les amis de Gwenn, sa famille et j'ai également beaucoup aimé les personnages secondaires. Notamment celui du jeune Valentin, un ado mal dans la peau.
C'est une jolie romance, un peu prévisible mais comme souvent avec ce genre :)
Je ne suis pas une grande habituée des homo-romance mais celle ci m'a beaucoup plu ; je suis ravie de ma lecture et c'est avec plaisir que je lui mets quatre étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
MaggyM
  30 avril 2021
Gwen, 17 ans, est amoureux, depuis qu'il est enfant, du meilleur ami de son frère, Sevan, un militaire qui a sept ans de plus que lui. Mais l'impétuosité de la jeunesse fracassera tous ses rêves et son avenir sur un tronc d'arbre le soir où Sevan lui apprend qu'il part pour Chicago pour s'y marier.
Sept ans plus tard, un genou en mauvais état, une cicatrice lui balafrant le visage, sa carrière de danseur professionnel laissée au pied de l'arbre, Gwen est prof de danse et écume les nuits à la recherche de mignons lui permettant de s'oublier pour quelques heures. Et voilà que Sevan revient au pays...
Voilà une romance qui semble bien classique, et par certains côtés, c'est bien exact. Lily Haime a créé toute une galerie de personnages très sympathique pour entourer les deux personnages principaux, tous deux tourmentés, chacun tentant d'affronter ses démons.
Si le roman est raconté à la première personne par Gwen, l'autrice laisse régulièrement la parole à Sevan en début de chapitre. Ce qui permet au lecteur de savoir ce qu'il se passe dans la tête de l'ex-militaire devenu flic; ses regrets, ses doutes, ses espoirs,... dont Gwen n'a pas conscience. Et ce sont ces interludes qui apportent un peu de consistance au récit car on devine quelques tourments qui seront autant d'obstacles sur le chemin qui mène vers le happy end qu'on attend. Parce qu'on s'attache à Gwen et Sevan et on se surprend à vouloir les encourager à franchir les barrières qu'ils placent eux-mêmes devant eux.
Beaucoup de personnages secondaires sont tout aussi sympathiques que notre couple phare. Et tout ce petit monde, une grande famille qui compte plus d'amis que de membres officiels, allège le contexte qui aurait pu être plombant en son absence. Les phrases en arménien qui ponctuent les paroles de Sevan ajoutent quant à elles une petite touche d'exotisme bienvenue.
Bien entendu, même si les personnages se posent mille et un problèmes, à tort ou à raison, tout semble quand même bien facile dans un univers qui ne l'est sans doute pas. Car ce n'est pas banal un ancien militaire, flic en activité, divorcé d'une femme qui se lance dans une relation avec le frère de son meilleur ami, qu'il connait depuis qu'il est enfant. Les obstacles extérieurs au couple lui-même auraient du être nombreux, mais finalement ils furent quasi inexistants. Et ce n'est pas plus mal, ça a rendu cette romance gay encore plus romantique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
GaranceDeJorna
  24 mars 2020
Grâce aux packs offerts (merci à ces dons, d'ailleurs) pour le confinement, j'ai reçu gratuitement Clair-Obscur de Lily Haime, surnommée la « reine de MxM », et l'ai lu en voyant tous les bons retours sur cette histoire. Eh bien je suis désolée de ne pas suivre l'unanimité, parce que cette histoire a été pour moi une déception. Je précise, avant de développer mon avis, que ce dernier est relativement subjectif.
Premièrement, le résumé ainsi que la couverture m'ont beaucoup plu, alors j'ai commencé cette histoire avec envie. Pour la détailler brièvement : Gwenn, le protagoniste, est un jeune homme dont les rêves ont volé en éclats après un accident qui lui a coûté beaucoup, notamment son amour de jeunesse parti se marier avec une femme, Calie.
Tout partait bien, l'écriture était simple mais fluide, les thématiques intéressantes, le contraste entre l'art de la danse et celle de l'atrocité de la guerre très bon. En gros, les 25 premiers pourcents de l'histoire sont plus que corrects. Les personnages secondaires sont curieux, notamment Jek et Valentin, que j'ai trouvés très chouettes et bien travaillés dans leur personnalité.
Puis, Sevan revient à Portland et là… et là j'ai très vite déchanté avec la cohérence du livre. le temps passé à introduire les personnages secondaires devient inutile, ceux-ci deviennent plats et trop nombreux pour être tous correctement développés, surtout Pat qui change d'un état émotionnel à un autre, complètement lunatique. Seul Valentin garde de la crédibilité à mes yeux.
Et Gwenn, le protagoniste, devient une contradiction à lui seul… Je sais que l'amour peut faire perdre les moyens, etc, mais selon moi c'était trop exagéré, parce que Gwenn perdait en crédibilité à mesure que Sevan prenait de la place dans l'histoire.
SPOILER // Exemples : Au tout début, Sevan demande combien de points de suture ont été nécessaires pour la blessure de Gwenn, qui lui dit clairement que ça ne le regardait pas, pour la page d'après, sans aucune insistance de son vis-à-vis, répondre brusquement sans raison.
À la fin, Gwenn dit à Sevan de lui foutre la paix (mot pour mot) pour réclamer deux paragraphes en dessous qu'il l'embrasse… J'ai ri jaune. // SPOILER
Une fois la romance à moitié lancée, tout fait du sur-place, tant la psychologie que l'attitude des personnages. Mais j'ai conscience que des scènes niaises, romancées, etc, plaisent à beaucoup, alors ce n'est pas une critique à proprement parler. Néanmoins, les protagonistes avaient cette fâcheuse manie de résoudre les choses par le sexe, les baisers, etc. La fin en est un exemple typique. Je n'ai d'ailleurs pas compris ce que celle-ci apportait, en vérité, si ce n'est l'attachement immense de Gwenn déjà évident à l'égard de Sevan.
Mais ce qui m'a vraiment fait ne pas aimer ce livre, qui m'a fait grincer des dents à de nombreuses reprises : c'est la présence de sexisme. Certains trouvent ça normal, personnellement ça m'a refroidie. Dans cette histoire, la femme est considérée comme celle qui fait naître les hommes, et les hommes quant à eux sont ceux qui portent l'humanité sur leurs épaules, c'est dans le texte mot pour mot :
« La danse est faite pour les hommes, pour leur corps puissant, leurs mouvements masculins, gracieux. Parce que la femme fait naître l'humanité et que les hommes la portent sur leurs épaules. »
Et tout le long, c'est comme ça… les femmes sont expansives, aussi.
Également, la masculinité et la virilité, deux « notions » que j'estime absurdes, sont trop présentes. Il est dit que l'on est un homme qu'une fois pénétré ? : « Que tu comprennes que ta virilité, cette masculinité, sera décuplée lorsque j'irai chercher loin dans ta chair ce qui fait chavirer les hommes. »
Tout est prétexte à rendre le livre plus « masculin » : l'apparence masculine, la virilité, les désirs bestiaux selon Gwenn durant un rapport, tout ça… ça ne m'a pas plu et m'a seulement donné l'image d'un fantasme décrit à travers une histoire qui pourtant avait un très bon potentiel. Les idées étaient là, mais redondantes, répétitives et menées par des protagonistes qui perdent de la crédibilité à chaque chapitre.
En soi, c'était une lecture agréable si je ne tiens pas compte des propos tenus au-dessus, même si j'aurais apprécié plus de profondeur dans les thèmes abordés. Je recommande ce livre aux friands de romance assez niaise et personnages prises de tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
LightandSmell
  10 juin 2020
J'ai reçu ce roman en format numérique et en version audio durant le confinement. Après quelques hésitations, j'ai privilégié le livre audio, ce que je ne regrette pas puisque je pense que je n'aurais pas terminé ma lecture si je n'avais pas pu faire une autre activité en même temps. Je n'ai, en effet, pas été particulièrement emballée par cette histoire.
Je reconnais néanmoins que ce roman devrait ravir les amateurs de romance. Lily Haime a mis en place tous les ingrédients pour les enchanter et leur faire passer un très beau moment de lecture, à commencer par des protagonistes à la personnalité diamétralement opposée, mais qui semblent inéluctablement attirés l'un par l'autre. Mais si Gwenn a accepté son attirance pour le meilleur ami de son grand frère dès son adolescence, le second, plus âgé, a préféré fuir en s'engageant dans un mariage sans amour avec une femme. Une décision lourde de conséquences pour les deux hommes qui, chacun de leur côté, vont faire face à des situations difficiles qui ne pourront que les marquer durablement.
Mais sept ans plus tard, la vie leur offre une nouvelle chance. Sauront-ils la saisir et laisser les griefs du passé pour aller de l'avant ? Gwenn, toujours très en colère, aura des difficultés à accepter le retour de Sevan dans sa vie d'autant que malgré tous ses efforts, il n'arrive pas à détester ce premier amour qui fait toujours battre son coeur. J'ai trouvé ce personnage intéressant dans la mesure où malgré ce qu'il a vécu et ses rêves de danseur professionnel brisés, il demeure positif, du moins en ce qui concerne sa vie professionnelle. Alors qu'il aurait pu devenir aigri, il prend sa carrière de professeur de danse très à coeur faisant de son mieux pour aider ses élèves à se dépasser. Il possède néanmoins une bonne dose de colère en lui, ce qui le rend parfois assez agressif et m'a donné le sentiment de ne plus suivre un adulte, mais un adolescent capricieux et égocentrique dépassé par ses émotions.
Quant à Sevan, bien plus taiseux, il m'a souvent agacée par sa manière de vouloir être avec Gwenn sans dire les choses clairement. Mais au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, on comprend que ce dernier a également ses propres blessures et qu'il a besoin de temps pour accepter des événements qu'il repasse en boucle dans ses cauchemars. Je n'en dirai pas plus, mais j'ai apprécié que l'autrice évoque un sujet difficile sans pathos et avec une certaine sensibilité.
Les deux hommes se révèlent donc intéressants et leurs interactions plutôt mouvementées, peut-être un peu trop d'ailleurs puisqu'ils passent leur temps à se crier dessus ! C'est le gros problème du format audio, entendre des gens hurler à tout bout de champ ayant fini par légèrement me lasser, voire franchement m'indisposer. J'estime que deux adultes peuvent arriver à communiquer sans lever le ton à la moindre contrariété ou au premier désaccord.
Il y a heureusement de beaux moments de complicité, de tendresse, des déclarations émouvantes (bien que parfois un peu trop guimauves pour moi), et d'abandon charnel. Les deux hommes s'imposent vite aux lecteurs comme un tandem qui ne peut que finir ensemble, l'alchimie entre ces deux fortes têtes ne faisant aucun doute. Cela ne m'a néanmoins pas empêchée de souhaiter découvrir comment Gwenn et Sevan allaient arriver à affronter les obstacles qui se dressent ou qu'ils dressent eux-mêmes sur leur route.
En parallèle de ce couple tumultueux, on appréciera le travail effectué sur le cercle amical et familial de Gwenn. Sa famille et ses amis sont ainsi très présents dans sa vie, parfois un peu trop à son goût, l'homme étouffant sous les attentions de son père et de son frère. Il faut dire qu'ils ont failli le perdre et qu'ils ont du mal à tirer un trait sur ce tragique épisode… J'ai adoré la relation entre Gwenn et sa famille dont il est très proche. Son frère est parfois maladroit, mais on sent à quel point il aime son petit frère et qu'il ferait tout pour le protéger quitte à se montrer un peu trop intrusif. Quant à son père, c'est le genre de figure paternelle que l'on aimerait voir plus souvent dans la littérature et la vraie vie…
L'écriture de l'autrice est immersive, simple et dynamique, mais difficile d'en parler plus, le format audio me poussant en général à me concentrer sur le fond plutôt que la forme. À noter que Sevan, d'origine arménienne, parle parfois en arménien, ce qui apporte une certaine authenticité et beaucoup de charme au récit. Je regrette néanmoins qu'aucune traduction ne soit proposée même si je comprends que dans la version audio, les traductions auraient pu casser le rythme. Mais peut-être qu'un fichier texte aurait pu être proposé. Cette absence de traduction m'a un peu frustrée même si mon compagnon, d'origine arménienne, m'a traduit quelques mots. Mais je vous rassure, les mots en arménien ne nuisent nullement à la compréhension du récit puisqu'ils restent anecdotiques et qu'on peut parfois en deviner le sens en s'aidant du contexte.
En conclusion, Clair Obscur est une bonne romance pour ceux qui cherchent une histoire dans laquelle sont mis à nu les sentiments de deux hommes qui, au-delà de leurs différences, semblent faits l'un pour l'autre. Mais entre un passé que chacun va devoir surmonter et des blessures que seuls le temps et l'amour peuvent panser, ils vont devoir apprendre à s'apprivoiser avant de mieux s'aimer et se construire un avenir à la hauteur de leur amour et de leur relation passionnée. Il est juste dommage que les nombreuses disputes entre les deux personnages ont fini par me lasser et me faire perdre mon intérêt pour leur histoire. Je retiendrai toutefois les différents sujets évoqués durant le roman : la famille, les amis, la passion, la résilience, le suicide, la tolérance, l'acceptation de soi et de sa sexualité, les préjugés…
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Mateiva
  08 août 2015
Un énorme coup de coeur pour cette histoire fabuleuse, pour ces deux hommes qui se battent pour ce qu'ils souhaitent le plus au monde.
Gwenn est une personne qui a vu ses deux plus grands rêves voler en éclats à l'âge de 17 ans, brisés contre un arbre. Il lui aura fallu beaucoup de courage et de persévérance pour s'en sortir, pour retaper son âme et son corps, pour apprivoiser son apparence, pour remonter la pente, et enfin entrapercevoir un filet de lumière. Mais sa lumière n'est pas totalement éblouissante , un morceau d'ombre reste tapis au fond de son âme, de son coeur.
Il est comme le phoenix, il a réussi à renaître de ses cendres, tout du moins, partiellement.
J'apprécie beaucoup son personnage : têtu, provocant, arrogant, qui obtient tout ce qu'il veut en sachant très bien manipuler pour arriver à ses fins (un trait de famille d'ailleurs !). C'est un homme libre, léger, virevoltant...il s'abandonne dans la danse, se libère, se lâche, s'exprime à travers cet art qui fait parti intégrante de sa vie, de lui. Il ne se cache pas et exprime ce qu'il pense, ce qu'il ressent.
J'aime ces instants où il s'égare et part dans ses pensées, comme une envolée lyrique.
Sevan est un homme sombre, qui espère trouver sa rédemption, se faire pardonner. Même s'il est sûr de lui, il ne sait pas comment faire, n'ose pas. Il est gentil, consciencieux dans son travail de flic. Il reste cependant taciturne, perturbé par des événements qui ont marqué sa vie, gravé son cerveau. Ses apartés en début de chapitres nous montre sa douleur, cette douleur lancinante de ne pas réussir à exprimer ses sentiments, ses prières à l'égard de Gwenn, pour qu'il reste, se batte, ne le laisse pas tomber.
Et si parfois face à ses réactions j'ai eu envie de le secouer, grâce à ces intermèdes, je l'ai compris, j'ai réussi à imaginer sa frustration, sa rage à ne pas être plus fort, plus honnête, plus courageux, pour retenir et avouer ce qu'il ressent à celui qu'il chéri plus que tout.
Les quelques pensées de Sevan à chaque début de chapitre sont une très bonne inspiration de l'auteur, car elles nous apportent un réel plus dans la compréhension de son personnage, une percée à travers son âme sombre, qui s'éclaircie d'avantage jour après jour.
Quand ces deux là se revois, l'alchimie et l'attirance sont là, tapies au creux de leurs coeurs et de leurs corps.
Ils va leur falloir beaucoup de patience et de volonté pour construire quelque chose, pour éradiquer tous ces non-dits, pour s'avouer être ce qu'ils sont, pour se révéler, arrêter de mentir, estomper leurs angoisses, faire explorer leurs retenues et enfin se libérer de leurs chaînes...être libres de s'aimer.
Les déclarations de Sevan dans sa langue d'origine apportent encore plus de sincérité et de profondeurs à ses propos. Et aussi un brin d'évasion pour nous lecteur.
Puis, autour d'eux, gravite tout un tas de personnages, leur famille, leurs amis. Ils seront tous présents pour eux, chacun un rôle à jouer, important. Les relations entre tous sont fortes, sincères et véritables. Ils seront un soutien, un appui, une échappatoire pour nos deux protagonistes.
Ce qui m'a vraiment marqué dans ce roman, c'est ce contraste entre la danse et l'armée, entre liberté et rigidité, expression et contrôle, abandon de soi et retenue.
La danse qui permet d'extérioriser ses sentiments, de montrer ses envies, ses cris, ses espoirs, et l'armée, qui vous retranche dans une façade neutre, où les sentiments sont enfouis, cachés, ne rien laisser paraître.
Ça, ce contraste, c'est Gwenn et Sevan. C'est leur histoire, leur combat, leur espérance.
L'écriture est fluide, belle, douce. Elle vous entraîne dans un tourbillon qui vous fait voler jusqu'au firmament des étoiles, les phrases vous transportent à chaque mot, chaque ponctuation, chaque expression, une plume éclatante de tendresse, de vérité, de poésie.
Une histoire fabuleuse qui danse encore dans ma tête. Une histoire qui reste encrée au fond de mon coeur, car j'ai vraiment beaucoup apprécié la construction de ce couple après bien des difficultés, des déboires. C'est tout un ensemble de passion, de dépassement de soi, de persévérance. Une danse du corps et des coeurs, une liberté et une délivrance à chercher, à dompter, à adopter et à faire valoir. Un amour puissant, qui se construit petit à petit, qui fait apprendre de ses erreurs, qui fait grandir et devenir plus fort. Une confiance qui se gagne, des secrets partagés, des démons qui fuient petit à petit pour arriver aux portes du paradis.
Lily Haime a su encore une fois m'émerveiller avec son écriture si juste, si précise, si musicale, aérienne. Une valse des mots qui vous embarque tel un tsunami dans un concentré d'émotions à l'état brut. Chaque page tournée vous fait vibrer, une lecture qui file à vitesse grand V pour arriver à ce fameux mot FIN que l'on ne veut pas voir, car nous voulons encore un peu de Gwenn et Sevan encore un peu de leur amour, de leur caractère si humain, si vrai, un peu de leur famille, soutien indispensable, encore un peu de leur vie.
Merci pour ce très beau récit ma Lily. Une histoire qui reste dans ma tête, gravée, car avec Gwenn et Sevan, c'est tout un univers fait de danse et d'armée que tu as créé et que j'ai tout particulièrement apprécié, car je me retrouve dans la danse, cela exprime tellement de chose, de possibilité, de liberté, d'abandon. C'est un très beau couple que tu nous fait découvrir, un couple complémentaire au final, un couple courageux, qui n'abandonne pas facilement et se bat pour la seule chose pour laquelle ils vivent désormais : eux, ensemble, pour leur amour.
Voilà, je vous laisse à votre tour découvrir cette histoire, où il se passe pas mal de choses : du suspens, de l'action, du danger, de l'humour, de la rage, un combat émotionnel, de l'amitié....bref, tout un tas d'émotions qui ont fait complètement chavirer mon coeur, et qui je l'espère fera chavirer le vôtre à votre tour !
Bravo aussi pour la couverture, car c'est tellement représentatif de ce contraste, c'est tellement....eux !
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
jues88jues88   14 décembre 2015
À tous les Gwenn de cette terre parce qu’ils se sont relevés même lorsqu’ils ne se reconnaissaient plus et qu'ils ont eu la force de recommencer.
À tous les Sevan du monde, qui ont survécu à la guerre et aux horreurs qui peuplent leurs nuits.
Et enfin un grand merci à tous ceux qui savent revenir, qui savent dire "pardon" et qui méritent une seconde chance.
Commenter  J’apprécie          20
abookcatcherabookcatcher   22 mars 2020
Ca hurlait en moi, ça me bouleversait, ça faisait du bruit. Ca me foutait à l’envers. C’était fort et fou. Chaotique et tumultueux.
Sensuel comme un tango, effréné comme un charleston.
Ce qu’il me faisait ressentir était une danse au bon rythme, à la bonne mesure, lancinante.
Il y avait cette fureur et cette sauvagerie tapies en lui. Cette beauté.
Commenter  J’apprécie          20
IlfioredelmaleIlfioredelmale   30 avril 2017
— Tu passes ta vie à bouffer, marmonna Nathan en tapant sur son ventre. À croire que tu transformes chaque gramme de graisse en muscle.
Il y avait de ça.
— Tu sais le nombre d’heures que je danse par semaine ?
Nathan allait sur la quarantaine et avait tendance à prendre quelques kilos qu’il s’empressait d’aller perdre dans une salle de sport.
— Et puis, tu as vu notre père à cinquante-cinq ans ? lui fit remarquer Pat. On est de bonne composition, mon vieux. On est des Johnson.
Oui, ça aussi, ça comptait.
— Pareil pour Jek, râla Nathan. Il engloutit des sachets de chips à la pelle.
— Tu sais le nombre d’heures que je danse par semaine ? me singea-t-il.
Je ris en secouant la tête.
— La danse horizontale ? se moqua Pat.
— Pas seulement, sinon ce ne serait pas amusant.
— Debout, ce n’est pas mal non plus, s’amusa Sevan sans me regarder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
abookcatcherabookcatcher   22 mars 2020
Le repas fut bruyant, animé, heureux. Il y avait du bruit, de l’amour, de la joie. C’était l’un de ces moments qui comptent, même s’ils semblent banals, simples et quotidiens. Ils sont importants parce qu’une main en rencontre une autre. Qu’un sourire éblouit. Qu’un rire fait vibrer.
Commenter  J’apprécie          20
IlfioredelmaleIlfioredelmale   30 avril 2017
— Ne te mêle pas de ça, Gwenn. C’est clair ?
C’était le retour de la froideur, de la neige et des blocs de glace l’entourant comme des remparts.
— Et de quoi ai-je le droit de me mêler, Sevan ? lui balançai-je, acide. Pour que les limites que tu m’imposes soient tout à fait claires.
Il tapa du poing sur la table. Je ne bougeai pas, ne clignai même pas des yeux. Je commençais à être habitué à son caractère emporté.
— Mais putain ! gueula-t-il. Tout le monde fait des cauchemars, bordel ! Il est où le problème ?
Il récupéra rageusement ses clefs de voiture.
— Je te filmerai cette nuit. Tu vas vite comprendre où il est,le problème.
— Je n’ai pas besoin d’une putain de caméra !
— Tant mieux. Alors on peut passer au moment où on cherche des solutions ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Lily Haime (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lily Haime
Découvrez le premier extrait de Clair Obscur de Lily Haime en livre audio chez Hardigan.
Et n'oubliez pas, vous pouvez télécharger GRATUITEMENT votre premier livre audio sur audible.fr !
Sortie en MARS 2017 !
--------------------------------------------------------- ? de quoi ça parle : ?
« Il a le regard vairon, des yeux qui m?ont poursuivi pendant des années. Si je l?aime... »
Gwenn a deux rêves, la danse et Sevan. Après avoir réussi ses auditions à la célèbre Julliard School, il prend sa voiture malgré les conseils de son meilleur ami et roule jusqu?à chez Sevan. Gwenn a l?arrogance de ses dix-sept ans, la prétention des sentiments. Sevan a vingt-quatre ans ; militaire de carrière, il est sur le point de quitter Portland pour se marier. Gwenn repart en cachant ses larmes, démarre trop vite, prend la fuite en faisant déraper les roues de sa Jeep.
Une seconde d?inattention et un chauffard ivre... Un arbre au bas d?une pente...
Sept ans plus tard, Gwenn est un jeune homme qui n?a plus rien à voir avec l?adolescent qu?il a été, ce rêveur aux grandes ambitions. Professeur de danse, propriétaire d?un bar en chantier, fils, frère, ami et tonton, il a appris à composer avec une vie différente de celle qu?il pensait mener. Si ses espoirs ont foutu le camp, s?il reste cabossé et rafistolé, il ne cache pas ses cicatrices.
Quand Sevan revient à Portland, Gwenn a appris à le haïr pour ne plus l?aimer.
« Une seconde chance, un souffle sur ses lèvres, une main au creux de son dos. Des riens qui changent tout... »
---------------------------------------------------------
Pour retrouver tous nos ouvrages chez Audible c'est par là : ? http://bit.ly/AudibleHardigan
---------------------------------------------------------
Passez nous dire bonjour sur Facebook : http://facebook.com/playhardigan Suivez nous sur Twitter : http://twitter.com/playhardigan Rejoignez le cercle sur Google+ : http://google.com/+HardiganFrance
---------------------------------------------------------
Les musiques utilisées, le contenu des livres audio est copyright Hardigan et nécessité une autorisation pour diffusion. Hardigan est une marque protégée.
+ Lire la suite
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4193 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..