AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781092954112
Éditeur : MxM Bookmark (07/08/2015)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 73 notes)
Résumé :
Il a le regard vairon, des yeux qui m’ont poursuivi pendant des années. Si je l’aime… »
Gwenn a deux rêves, la danse et Sevan. Après avoir réussi ses auditions à la célèbre Julliard School, il prend sa voiture malgré les conseils de son meilleur ami et roule jusqu’à chez Sevan. Gwenn a l’arrogance de ses dix-sept ans, la prétention des sentiments. Sevan a vingt-quatre ans ; militaire de carrière, il est sur le point de quitter Portland pour se marier. Gwenn r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
GaranceDeJorna
  24 mars 2020
Grâce aux packs offerts (merci à ces dons, d'ailleurs) pour le confinement, j'ai reçu gratuitement Clair-Obscur de Lily Haime, surnommée la « reine de MxM », et l'ai lu en voyant tous les bons retours sur cette histoire. Eh bien je suis désolée de ne pas suivre l'unanimité, parce que cette histoire a été pour moi une déception. Je précise, avant de développer mon avis, que ce dernier est relativement subjectif.
Premièrement, le résumé ainsi que la couverture m'ont beaucoup plu, alors j'ai commencé cette histoire avec envie. Pour la détailler brièvement : Gwenn, le protagoniste, est un jeune homme dont les rêves ont volé en éclats après un accident qui lui a coûté beaucoup, notamment son amour de jeunesse parti se marier avec une femme, Calie.
Tout partait bien, l'écriture était simple mais fluide, les thématiques intéressantes, le contraste entre l'art de la danse et celle de l'atrocité de la guerre très bon. En gros, les 25 premiers pourcents de l'histoire sont plus que corrects. Les personnages secondaires sont curieux, notamment Jek et Valentin, que j'ai trouvés très chouettes et bien travaillés dans leur personnalité.
Puis, Sevan revient à Portland et là… et là j'ai très vite déchanté avec la cohérence du livre. le temps passé à introduire les personnages secondaires devient inutile, ceux-ci deviennent plats et trop nombreux pour être tous correctement développés, surtout Pat qui change d'un état émotionnel à un autre, complètement lunatique. Seul Valentin garde de la crédibilité à mes yeux.
Et Gwenn, le protagoniste, devient une contradiction à lui seul… Je sais que l'amour peut faire perdre les moyens, etc, mais selon moi c'était trop exagéré, parce que Gwenn perdait en crédibilité à mesure que Sevan prenait de la place dans l'histoire.
SPOILER // Exemples : Au tout début, Sevan demande combien de points de suture ont été nécessaires pour la blessure de Gwenn, qui lui dit clairement que ça ne le regardait pas, pour la page d'après, sans aucune insistance de son vis-à-vis, répondre brusquement sans raison.
À la fin, Gwenn dit à Sevan de lui foutre la paix (mot pour mot) pour réclamer deux paragraphes en dessous qu'il l'embrasse… J'ai ri jaune. // SPOILER
Une fois la romance à moitié lancée, tout fait du sur-place, tant la psychologie que l'attitude des personnages. Mais j'ai conscience que des scènes niaises, romancées, etc, plaisent à beaucoup, alors ce n'est pas une critique à proprement parler. Néanmoins, les protagonistes avaient cette fâcheuse manie de résoudre les choses par le sexe, les baisers, etc. La fin en est un exemple typique. Je n'ai d'ailleurs pas compris ce que celle-ci apportait, en vérité, si ce n'est l'attachement immense de Gwenn déjà évident à l'égard de Sevan.
Mais ce qui m'a vraiment fait ne pas aimer ce livre, qui m'a fait grincer des dents à de nombreuses reprises : c'est la présence de sexisme. Certains trouvent ça normal, personnellement ça m'a refroidie. Dans cette histoire, la femme est considérée comme celle qui fait naître les hommes, et les hommes quant à eux sont ceux qui portent l'humanité sur leurs épaules, c'est dans le texte mot pour mot :
« La danse est faite pour les hommes, pour leur corps puissant, leurs mouvements masculins, gracieux. Parce que la femme fait naître l'humanité et que les hommes la portent sur leurs épaules. »
Et tout le long, c'est comme ça… les femmes sont expansives, aussi.
Également, la masculinité et la virilité, deux « notions » que j'estime absurdes, sont trop présentes. Il est dit que l'on est un homme qu'une fois pénétré ? : « Que tu comprennes que ta virilité, cette masculinité, sera décuplée lorsque j'irai chercher loin dans ta chair ce qui fait chavirer les hommes. »
Tout est prétexte à rendre le livre plus « masculin » : l'apparence masculine, la virilité, les désirs bestiaux selon Gwenn durant un rapport, tout ça… ça ne m'a pas plu et m'a seulement donné l'image d'un fantasme décrit à travers une histoire qui pourtant avait un très bon potentiel. Les idées étaient là, mais redondantes, répétitives et menées par des protagonistes qui perdent de la crédibilité à chaque chapitre.
En soi, c'était une lecture agréable si je ne tiens pas compte des propos tenus au-dessus, même si j'aurais apprécié plus de profondeur dans les thèmes abordés. Je recommande ce livre aux friands de romance assez niaise et personnages prises de tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Mateiva
  08 août 2015
Un énorme coup de coeur pour cette histoire fabuleuse, pour ces deux hommes qui se battent pour ce qu'ils souhaitent le plus au monde.
Gwenn est une personne qui a vu ses deux plus grands rêves voler en éclats à l'âge de 17 ans, brisés contre un arbre. Il lui aura fallu beaucoup de courage et de persévérance pour s'en sortir, pour retaper son âme et son corps, pour apprivoiser son apparence, pour remonter la pente, et enfin entrapercevoir un filet de lumière. Mais sa lumière n'est pas totalement éblouissante , un morceau d'ombre reste tapis au fond de son âme, de son coeur.
Il est comme le phoenix, il a réussi à renaître de ses cendres, tout du moins, partiellement.
J'apprécie beaucoup son personnage : têtu, provocant, arrogant, qui obtient tout ce qu'il veut en sachant très bien manipuler pour arriver à ses fins (un trait de famille d'ailleurs !). C'est un homme libre, léger, virevoltant...il s'abandonne dans la danse, se libère, se lâche, s'exprime à travers cet art qui fait parti intégrante de sa vie, de lui. Il ne se cache pas et exprime ce qu'il pense, ce qu'il ressent.
J'aime ces instants où il s'égare et part dans ses pensées, comme une envolée lyrique.
Sevan est un homme sombre, qui espère trouver sa rédemption, se faire pardonner. Même s'il est sûr de lui, il ne sait pas comment faire, n'ose pas. Il est gentil, consciencieux dans son travail de flic. Il reste cependant taciturne, perturbé par des événements qui ont marqué sa vie, gravé son cerveau. Ses apartés en début de chapitres nous montre sa douleur, cette douleur lancinante de ne pas réussir à exprimer ses sentiments, ses prières à l'égard de Gwenn, pour qu'il reste, se batte, ne le laisse pas tomber.
Et si parfois face à ses réactions j'ai eu envie de le secouer, grâce à ces intermèdes, je l'ai compris, j'ai réussi à imaginer sa frustration, sa rage à ne pas être plus fort, plus honnête, plus courageux, pour retenir et avouer ce qu'il ressent à celui qu'il chéri plus que tout.
Les quelques pensées de Sevan à chaque début de chapitre sont une très bonne inspiration de l'auteur, car elles nous apportent un réel plus dans la compréhension de son personnage, une percée à travers son âme sombre, qui s'éclaircie d'avantage jour après jour.
Quand ces deux là se revois, l'alchimie et l'attirance sont là, tapies au creux de leurs coeurs et de leurs corps.
Ils va leur falloir beaucoup de patience et de volonté pour construire quelque chose, pour éradiquer tous ces non-dits, pour s'avouer être ce qu'ils sont, pour se révéler, arrêter de mentir, estomper leurs angoisses, faire explorer leurs retenues et enfin se libérer de leurs chaînes...être libres de s'aimer.
Les déclarations de Sevan dans sa langue d'origine apportent encore plus de sincérité et de profondeurs à ses propos. Et aussi un brin d'évasion pour nous lecteur.
Puis, autour d'eux, gravite tout un tas de personnages, leur famille, leurs amis. Ils seront tous présents pour eux, chacun un rôle à jouer, important. Les relations entre tous sont fortes, sincères et véritables. Ils seront un soutien, un appui, une échappatoire pour nos deux protagonistes.
Ce qui m'a vraiment marqué dans ce roman, c'est ce contraste entre la danse et l'armée, entre liberté et rigidité, expression et contrôle, abandon de soi et retenue.
La danse qui permet d'extérioriser ses sentiments, de montrer ses envies, ses cris, ses espoirs, et l'armée, qui vous retranche dans une façade neutre, où les sentiments sont enfouis, cachés, ne rien laisser paraître.
Ça, ce contraste, c'est Gwenn et Sevan. C'est leur histoire, leur combat, leur espérance.
L'écriture est fluide, belle, douce. Elle vous entraîne dans un tourbillon qui vous fait voler jusqu'au firmament des étoiles, les phrases vous transportent à chaque mot, chaque ponctuation, chaque expression, une plume éclatante de tendresse, de vérité, de poésie.
Une histoire fabuleuse qui danse encore dans ma tête. Une histoire qui reste encrée au fond de mon coeur, car j'ai vraiment beaucoup apprécié la construction de ce couple après bien des difficultés, des déboires. C'est tout un ensemble de passion, de dépassement de soi, de persévérance. Une danse du corps et des coeurs, une liberté et une délivrance à chercher, à dompter, à adopter et à faire valoir. Un amour puissant, qui se construit petit à petit, qui fait apprendre de ses erreurs, qui fait grandir et devenir plus fort. Une confiance qui se gagne, des secrets partagés, des démons qui fuient petit à petit pour arriver aux portes du paradis.
Lily Haime a su encore une fois m'émerveiller avec son écriture si juste, si précise, si musicale, aérienne. Une valse des mots qui vous embarque tel un tsunami dans un concentré d'émotions à l'état brut. Chaque page tournée vous fait vibrer, une lecture qui file à vitesse grand V pour arriver à ce fameux mot FIN que l'on ne veut pas voir, car nous voulons encore un peu de Gwenn et Sevan encore un peu de leur amour, de leur caractère si humain, si vrai, un peu de leur famille, soutien indispensable, encore un peu de leur vie.
Merci pour ce très beau récit ma Lily. Une histoire qui reste dans ma tête, gravée, car avec Gwenn et Sevan, c'est tout un univers fait de danse et d'armée que tu as créé et que j'ai tout particulièrement apprécié, car je me retrouve dans la danse, cela exprime tellement de chose, de possibilité, de liberté, d'abandon. C'est un très beau couple que tu nous fait découvrir, un couple complémentaire au final, un couple courageux, qui n'abandonne pas facilement et se bat pour la seule chose pour laquelle ils vivent désormais : eux, ensemble, pour leur amour.
Voilà, je vous laisse à votre tour découvrir cette histoire, où il se passe pas mal de choses : du suspens, de l'action, du danger, de l'humour, de la rage, un combat émotionnel, de l'amitié....bref, tout un tas d'émotions qui ont fait complètement chavirer mon coeur, et qui je l'espère fera chavirer le vôtre à votre tour !
Bravo aussi pour la couverture, car c'est tellement représentatif de ce contraste, c'est tellement....eux !
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
abookcatcher
  22 mars 2020
J'ai toujours entendu beaucoup de bien des histoires de Lily Haime mais je n'en avais encore lu aucune. Après ma lecture, au moins une chose est certaine : Clair obscur est mon premier livre de l'auteure mais certainement pas le dernier !
J'ai eu un réel coup de coeur pour ce roman au sein duquel j'ai plongé très rapidement et qui ne m'a pas laissée indemne.
Clair obscur est exactement le genre de lecture dont j'avais besoin et que j'avais envie de retrouver à l'instant où je l'ai débutée : une histoire d'amour qui prend aux tripes, avec des personnages écorchés, aux fêlures cachées par des carapaces qui ne demandent qu'à s'ouvrir. J'avais besoin de lire de l'amour, des sentiments, des émotions fortes. Et l'auteure m'a offert un amour puissant, sincère, infini.
L'amour, je l'ai d'abord ressenti à travers le personnage de Gwenn, un jeune homme qui a vu ses rêves voler en éclat lorsqu'il avait 17 ans. La vie n'a pas été tendre avec lui, elle l'a souvent malmené. Ses souffrances l'ont construit et ont bâti son caractère désormais bien affirmé. Gwenn est passionné, passionné par la danse dans laquelle il se donne corps et âme. C'est aussi un homme qui, lorsqu'il aime, le fait de tout son être. Pas de demie mesure avec ce garçon auquel il est impossible de ne pas s'attacher : que ce soit le gamin de 17 ans, fou amoureux, que l'homme qui s'assume plusieurs années plus tard et qui ne recule devant rien. Gwenn est fougueux, indomptable, profondément aimant. Indomptable, Sevan l'est aussi. Cet arménien a su me charmer malgré sa personnalité froide et fermée. J'ai aimé la relation assez improbable entre les deux protagonistes.
Cette relation est fusionnelle, passionnelle, électrique, sensuelle. Elle nous transporte, au rythme de la musique et des pas de danse de Gwenn, à la langueur des mots qui quittent les lèvres de Sevan en arménien.
Ensemble, les deux hommes vont se reconstruire. Ils vont avancer, tourner la page. Ensemble, ils vont apaiser leurs craintes, leurs peurs. Ils vont s'ouvrir, se faire mal à nouveau, se retrouver, s'aimer. Ils vont s'aimer tellement fort.
C'est de l'amour entre deux hommes, mais pas que, et c'est là que réside toute la beauté du roman. C'est une ode à l'amour, à l'amour avec un grand A, à l'amour qui tisse les liens familiaux, qui tisse les liens entre les amis qui deviennent des frères, des soeurs.
Clair obscur, c'est toute une ribambelle de personnages qui entourent les deux héros, des personnages sans qui le roman perdrait toute sa saveur. Des personnages qui forment une grande famille, et pas uniquement par les liens du sang. Chacun a sa personnalité et son petit caractère qui le distingue des autres. Je les ai tous aimés. Des liens indéfectibles les unissent et c'est simplement beau à voir. J'ai aimé les moments de partage, les engueulades, les réconciliations. Ces personnages sont drôles et touchants. Ils ressemblent à tout le monde et à n'importe qui. Ils sont ces amis et cette famille que l'on a envie d'avoir à nos côtés.
Ce roman porte un beau message de tolérance, d'acceptation de soi. Il nous montre à quel point il est important de s'accepter entièrement pour s'accomplir pleinement. Même si le chemin est sinueux, il ne faut rien lâcher. Chaque personne a ses blessures, son passé, mais chacun est capable de se relever des pires épreuves. Avec beaucoup de courage, de confiance, et surtout l'amour, tout peut arriver.
C'était donc la première fois que je découvrais la plume de Lily Haime et j'en suis tombée totalement sous le charme. Ses mots sont justes et m'ont touchée en plein coeur. le récit est fluide, naturel. J'ai été plongée dans l'histoire dès les premières pages et je n'en suis pas ressortie avant la fin. Tout est bien écrit, bien dit.
C'est beau, c'est poétique, c'est fort. C'est parfois dur aussi, surtout lorsqu'on s'attache aux traumatismes du passé : que ce soit pour Gwenn et l'accident qui a bouleversé sa vie, ou Sevan, vétéran de guerre hanté par les souvenirs du champ de bataille.
J'ai vécu la souffrance des personnages, les remises en question, les moments de doute, les déceptions. Mon coeur s'est brisé et a palpité au fil des pages. J'ai été émue, en colère, heureuse. Vraiment, j'ai adoré ce roman.
Je recommande vivement cette histoire : superbe histoire d'amour, histoire d'amitié aussi, histoire de vie, de résilience, de courage. Un roman plein d'émotions, de douceur et de brutalité à la fois.

Lien : https://abookcatcher.fr/chro..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ilfioredelmale
  30 avril 2017

Ce fût mon tout premier Lily Haime et, bien qu'au tout début de l'histoire, j'avais un certain intérêt, au fil de cette lecture, cela s'est nettement amoindri au point qu'il n'en ressorte à la fin qu'un sentiment de lassitude et de désintérêt total.
Oui, cela peut paraître surprenant et au vue des critiques je pensais que j'aimerais, eh bien non.Ce qui fera grincer des dents, je n'en doute pas, certaines partisane de ce livre. J'aimerai juste dire "chacun ses goûts et celui-ci n'étais guère de mon cru" mais je vais tâcher de m'expliquer sans trop m'épancher.
En soi, ce livre a les qualités requises pour être un bon livre. Mais à mes yeux, il n'a pas eu grâce.
J'étais blasée car au final, je n'ai pas été transporté ni par l'histoire, ni par l'écriture que je trouvais trop...trop ! (c'était assez lourd à mes yeux, pas mal de longueurs ou même des successions d'adjectif et/ou d'adverbes qui justement rendait saoulant certains passages vainement. Clairement, la philo de Lily ne passe pas avec moi)
Cela aurait pu s'arrêter là mais non. Je n'ai pas été charmée par les personnages qui sont, en grande partie, excluent de mes petits papiers. Soit je les trouvais insipides, soit chiants, soit excécrant. Sauf Jek, et Valentin. Eux, ils avaient l'art de me faire sourire par leurs attitudes et répliques.
Bon, concernant l'histoire, il y a sa dose de drame et de malheurs. de souffrances et de haine ainsi que de pertes et de ressentiments. Certes, je l'accorde. Et la fureur que ressentais Gwen était précisément ce qui me plaisait le plus chez lui. Son ton tranchant aussi. Sa froideur après avoir sombré en enfers.
Mais au final, et à mon plus grand dépit, c'était du vent. Une sorte de mascarade à peine plus solide qu'un fétu de paille.
Il est assez vite retourné sous le joug de Sevan qui, soit dit en passant, est l'un des personnages que je hais le plus.
Ce type a tout les défauts du monde et être totalement mordu au point de finir comme une serpillère pour un mec pareil, je hais ça. Il ne s'assume pas, il a menti plus d'une fois et à beaucoup de personnes, il est un gros lâche hyper jaloux possessif et colérique et la cerise sur le gâteau il a fallu qu'il frôle la mort pour qu'il s'assume ! Quel comble !
Alors si avec tout ça, Gwenn ne voyait pas que ce type était un enfoiré à mettre de côté eh bien...c'est triste.
Après, étant du genre revancharde, ce genre de comportement m'est irritant, et ce, malgré le fait que j'eus essayé de voir ça sous plusieurs angles.
Il y a tout simplement trop d'imbécillités réunies en Sevan. Il n'a aucune qualité à mes yeux et sa beauté m'a laissé indifférente, tout comme les passages de tendresse et compagnie.
Et puis Gwenn est trop aimable, trop doux, trop aimant, trop clément !! Juste trop pigeon ! Sevan ne le mérite pas.
C'est pareil avec son frère que je classe en deuxième position dans les personnages que je n'ai pas aimé. Il est si critiqueur, si donneur de leçons (infondées de surcroît !) si agaçant et si touche-à-tout que c'en est horripilant et insupportable !
Je pense que la seule émotion que ce livre ait sût me créer de concret était la colère. Je ne compte pas les sourires fugaces dûes à Valentin et Jek.
Toutefois, je lirai d'autres écrits de Lily haime, en espérant trouvé ce que je cherche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Satinesbooks
  18 avril 2020
Avec le confinement, la seule chose que positif que je trouve, c'est mon temps de lecture qui a décuplé. Je remercie chaleureusement les auteurs qui ont mis leurs romans gratuitement sur les plateformes. J'ai, grâce à cela, pu découvrir le roman et la plume de Lily Haime.
J'avais envie d'un peu de changement. J'ai donc décidé de lire une romance M/M. Je sais que ce n'est pas forcément dans mes habitudes mais j'ai décidé, avec cette jolie couverture, de me lancer dans cette nouvelle lecture. Résultat ? Je n'ai pas lâché le roman avant de l'avoir terminé.
On fait la rencontre de Gwenn : un jeune homme amoureux de la vie mais surtout amoureux de Sevan, le meilleur ami de son grand frère Patrick. C'est un danseur incroyable qui sait ce qu'il veut. Ses yeux vairons donnent à son physique un charme atypique. Gwenn c'est ça : une personnalité atypique explosive… On rencontre aussi Sevan, cet homme mystérieux plus âgé que Gwenn. Si l'homosexualité de Gwenn n'est pas un secret, Sevan se cherche encore et n'ose pas affirmer son homosexualité, il se cache derrière une relation factice avec une femme. C'est comme ça, qu'un soir, sous le coup de la colère, Gwenn quitte la maison de Sevan et l'irréparable est commis : un accident qui va bouleverser la vie de Gwenn.
« le regard des autres, c'était ce qui vous perdait. Ce regard posé sur les différences, qui vous marginalise et qui vous blesse. Mais qui fait aussi croître votre résolution. Parce que vous vous relevez, vous vous endurcissez, vous vous épanouissez. C'était un chemin long, parfois douloureux, parfois plus que ça. »
Cette lecture est addictive tant elle est bien construite. La seule chose sur laquelle je pourrais rechigner un peu, c'est le fait que je n'ai pas été surprise par la tournure que prenait l'histoire. C'est beau, c'est fort, c'est plein d'émotions mais ça reste sans surprise. Je reconnais, avec grand plaisir, que ce roman est très fort. On alterne avec des moments mêlant passé et présent. On fait un bond de quelques années dans le temps et on retrouve un Gwenn changé : physiquement, mentalement et moralement. le jeune homme dont la carrière était toute tracée n'est plus que l'ombre de lui-même. Même s'il remonte doucement la pente grâce à sa famille et à ses amis, on se retrouve avec un homme qui ne veut plus faire confiance en amour.
On va assister à un combat : Sevan qui va essayer de faire comprendre ses choix et ce passé à Gwenn qui ne veut rien entendre mais aussi ce combat interne que l'on a tous déjà connu : la raison & les sentiments. Ce combat intense qui ne prend pas forcément la tournure que l'on souhaite. Il y a des thématiques intéressantes qui sont implantées dans l'intrigue : l'amour, l'amitié, la famille mais aussi la difficulté de faire confiance, ce sentiment de trahison, cette envie d'avancer dans la vie sans savoir comment faire.
La réelle force de ce roman réside certainement dans la plume de Lily Haime qui est très belle, très visuelle. Elle nous propose une poésie incroyable dans chacun de ses mots. Je ne suis pas du genre à prendre des notes et pourtant, je l'ai fait. Lily Haime nous dresse les portraits de deux personnages forts et intenses. Lily Haime nous propose des personnages terriblement humains : avec leurs forces et leurs faiblesses, leurs qualités et leurs défauts. Bref, c'est très prenant.
La danse a une place très importante dans ce roman. Je suis contente d'avoir pu la découvrir sous un aspect différent que via un corps de ballet. Lily Haime en parle terriblement bien. La danse est le quotidien de Gwenn : il la vit, la respire, le fait vivre.
« Ca hurlait en moi, ça me bouleversait, ça faisait du bruit. Ca me foutait à l'envers. C'était fort et fou. Chaotique et tumultueux. Sensuel comme un tango, effréné comme un charleston. Ce qu'il me faisait ressentir était une danse au bon rythme, à la bonne mesure, lancinante. Il y avait cette fureur et cette sauvagerie tapies en lui. Cette beauté. »
En définitive, je suis convaincue de lire un nouveau roman de Lily Haime. C'est vraiment très intéressant. D'un point de vue littéraire, on a une plume d'une très grande qualité et des personnages profondément humains. C'est ce qui me plait le plus. C'est une très belle romance entre deux hommes que j'ai pris plaisir à rencontrer. Même si je n'ai pas eu de surprises au fil de ma lecture, je suis vraiment heureuse d'avoir pu découvrir ce roman.
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
jues88jues88   14 décembre 2015
À tous les Gwenn de cette terre parce qu’ils se sont relevés même lorsqu’ils ne se reconnaissaient plus et qu'ils ont eu la force de recommencer.
À tous les Sevan du monde, qui ont survécu à la guerre et aux horreurs qui peuplent leurs nuits.
Et enfin un grand merci à tous ceux qui savent revenir, qui savent dire "pardon" et qui méritent une seconde chance.
Commenter  J’apprécie          20
IlfioredelmaleIlfioredelmale   30 avril 2017
— Tu passes ta vie à bouffer, marmonna Nathan en tapant sur son ventre. À croire que tu transformes chaque gramme de graisse en muscle.
Il y avait de ça.
— Tu sais le nombre d’heures que je danse par semaine ?
Nathan allait sur la quarantaine et avait tendance à prendre quelques kilos qu’il s’empressait d’aller perdre dans une salle de sport.
— Et puis, tu as vu notre père à cinquante-cinq ans ? lui fit remarquer Pat. On est de bonne composition, mon vieux. On est des Johnson.
Oui, ça aussi, ça comptait.
— Pareil pour Jek, râla Nathan. Il engloutit des sachets de chips à la pelle.
— Tu sais le nombre d’heures que je danse par semaine ? me singea-t-il.
Je ris en secouant la tête.
— La danse horizontale ? se moqua Pat.
— Pas seulement, sinon ce ne serait pas amusant.
— Debout, ce n’est pas mal non plus, s’amusa Sevan sans me regarder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
abookcatcherabookcatcher   22 mars 2020
Le repas fut bruyant, animé, heureux. Il y avait du bruit, de l’amour, de la joie. C’était l’un de ces moments qui comptent, même s’ils semblent banals, simples et quotidiens. Ils sont importants parce qu’une main en rencontre une autre. Qu’un sourire éblouit. Qu’un rire fait vibrer.
Commenter  J’apprécie          20
IlfioredelmaleIlfioredelmale   30 avril 2017
— Ne te mêle pas de ça, Gwenn. C’est clair ?
C’était le retour de la froideur, de la neige et des blocs de glace l’entourant comme des remparts.
— Et de quoi ai-je le droit de me mêler, Sevan ? lui balançai-je, acide. Pour que les limites que tu m’imposes soient tout à fait claires.
Il tapa du poing sur la table. Je ne bougeai pas, ne clignai même pas des yeux. Je commençais à être habitué à son caractère emporté.
— Mais putain ! gueula-t-il. Tout le monde fait des cauchemars, bordel ! Il est où le problème ?
Il récupéra rageusement ses clefs de voiture.
— Je te filmerai cette nuit. Tu vas vite comprendre où il est,le problème.
— Je n’ai pas besoin d’une putain de caméra !
— Tant mieux. Alors on peut passer au moment où on cherche des solutions ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
abookcatcherabookcatcher   22 mars 2020
Ca hurlait en moi, ça me bouleversait, ça faisait du bruit. Ca me foutait à l’envers. C’était fort et fou. Chaotique et tumultueux.
Sensuel comme un tango, effréné comme un charleston.
Ce qu’il me faisait ressentir était une danse au bon rythme, à la bonne mesure, lancinante.
Il y avait cette fureur et cette sauvagerie tapies en lui. Cette beauté.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Lily Haime (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lily Haime
Découvrez le premier extrait de Clair Obscur de Lily Haime en livre audio chez Hardigan.
Et n'oubliez pas, vous pouvez télécharger GRATUITEMENT votre premier livre audio sur audible.fr !
Sortie en MARS 2017 !
--------------------------------------------------------- ? de quoi ça parle : ?
« Il a le regard vairon, des yeux qui m?ont poursuivi pendant des années. Si je l?aime... »
Gwenn a deux rêves, la danse et Sevan. Après avoir réussi ses auditions à la célèbre Julliard School, il prend sa voiture malgré les conseils de son meilleur ami et roule jusqu?à chez Sevan. Gwenn a l?arrogance de ses dix-sept ans, la prétention des sentiments. Sevan a vingt-quatre ans ; militaire de carrière, il est sur le point de quitter Portland pour se marier. Gwenn repart en cachant ses larmes, démarre trop vite, prend la fuite en faisant déraper les roues de sa Jeep.
Une seconde d?inattention et un chauffard ivre... Un arbre au bas d?une pente...
Sept ans plus tard, Gwenn est un jeune homme qui n?a plus rien à voir avec l?adolescent qu?il a été, ce rêveur aux grandes ambitions. Professeur de danse, propriétaire d?un bar en chantier, fils, frère, ami et tonton, il a appris à composer avec une vie différente de celle qu?il pensait mener. Si ses espoirs ont foutu le camp, s?il reste cabossé et rafistolé, il ne cache pas ses cicatrices.
Quand Sevan revient à Portland, Gwenn a appris à le haïr pour ne plus l?aimer.
« Une seconde chance, un souffle sur ses lèvres, une main au creux de son dos. Des riens qui changent tout... »
---------------------------------------------------------
Pour retrouver tous nos ouvrages chez Audible c'est par là : ? http://bit.ly/AudibleHardigan
---------------------------------------------------------
Passez nous dire bonjour sur Facebook : http://facebook.com/playhardigan Suivez nous sur Twitter : http://twitter.com/playhardigan Rejoignez le cercle sur Google+ : http://google.com/+HardiganFrance
---------------------------------------------------------
Les musiques utilisées, le contenu des livres audio est copyright Hardigan et nécessité une autorisation pour diffusion. Hardigan est une marque protégée.
+ Lire la suite
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3721 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre