AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226457509
256 pages
Éditeur : Albin Michel (03/02/2021)
3.6/5   5 notes
Résumé :
« J'ai l'impression d'être sur le point de commettre un acte sacrilège en allant fouiller dans les affaires intimes de mes parents. Quand je l'abreuvais de questions auxquelles il ne voulait pas me répondre, mon père avait cette réponse frustrante : "Cela ne te regarde pas" . C'est précisément ce que je m'apprête à faire. Regarder dans son passé ».

Michèle Halberstadt tire les fils de sa lignée, remonte les générations, croise l'itinéraire de sa fami... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bazart
  20 mars 2021

de Michèle Halbersatdt, ancienne journaliste émérite de cinéma, désormais productrice- elle a crée ARP avec son mari Laurent Pétin, nous avait livré ses souvenirs et anecdotes de cinéma dans un livre paru en 2017.
Dans "Née quelque part," publié chez Albin Michel le mois dernier, cette grande dame du 7eme art se fait plus intime et tire le film d'une douloureuse mais néanmoins captivante histoire familiale
Dans cet ouvrage, elle plonge dans les archives du destin mène l'enquête et fouille les archives familiales pour reconstituer une histoire qu'on ne lui avait jamais vraiment transmise
Elle découvre au fil de ses recherches un Halberstadt, issu d'une famille différente. Et aussi incroyable que cela puisse paraitre, ce photographe est marié à la fille du psychanalyste Freud.
Ce fameux nom, Halberstadt, si impossible à prononcer va s'éteindre avec elle puisque elle est la dernière des Halberstadt. Elle fait le chemin à travers les générations, croise l'itinéraire de sa famille paternelle, dont elle ne sait rien, avec celui de Max Halberstadt, gendre de Freud devenu son photographe officiel.
Sous sa plume attentive, on découvre le pape de la psychanalyse en émouvant patriarche.
de Vienne à Hambourg esa quête va aussi la mener malgré elle vers son père, Juif polonais, né en 1915 dans une petite ville polonaise où l'antisémitisme bat son plein, traquant les indices jusqu'à Johannesburg, où il a émigré pour fuir le nazisme.
Récit sur la mémoire, la transmission, les horreurs des génocides, Née quelque part, et son titre emprunté à la célèbre chanson de Maxime le Forestier, est surtout un très bel hommage d'une fille à son père décédé.

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Valmyvoyou_lit
  17 mars 2021
Michèle Halberstadt est écrivaine, actrice, productrice et scénariste. Lors d'un festival, aux Etats-Unis, elle tend machinalement son badge, pour entrer dans la salle. Elle continue sa conversation avec son voisin, quand elle sent que son badge est retenu par la jeune fille, chargée de filtrer les entrées. Cette dernière lui montre alors le nom indiqué à son propre badge : « Anna Halberstadt » et elle lui demande si, à elle aussi, on lui a toujours dit qu'il y avait une seule famille Halberstadt, dans le monde. Michèle Halberstadt pensait être la dernière à porter ce nom, depuis le décès de son père. Celui-ci n'a jamais voulu raconter l'histoire de sa famille : « seul le présent lui importait » (p. 11). Lors d'un salon du livre, l'auteure apprend que le gendre de Freud s'appelait Max Halberstadt et qu'il était son photographe officiel. Elle débute une enquête sur ce nom qui, pensait-elle, devait s'éteindre avec elle.

La première partie déroule, à travers le destin de Max, la vie de Freud. Ce n'est pas ses travaux qui sont décrits, mais sa personnalité et les liens avec sa famille. Sa correspondance le montre très humain et très attachant. Il semblait être un père et un grand-père très attentif. Il était très soucieux du bien-être de ceux qui comptaient pour lui et il a beaucoup aidé, financièrement, ses proches. Même si certains propos qu'il a tenus au sujet de son premier petit-fils sont douloureux, ils expriment ce que son coeur ressentait. Apres le décès sa fille, Sophie, il a continué à prendre soin de son gendre. Ses pensées, au sujet de la contraception, dévoilent qu'il était un féministe. Alors que Michèle Halberstadt épluche les lettres que Freud a échangées avec son entourage, j'ai aimé qu'elle se questionne sur la manière dont elles ont été retrouvées.

En remontant l'histoire de Max Halberstadt, l'auteure espère découvrir la sienne. Cela donne la sensation que l'étude de cette famille, qui porte le même nom, lui permet d'approcher le passé familial, pour oser franchir l'interdit, formulé par son père. Ses recherches au sujet de Freud ont alimenté le terreau de son courage. Ne risque-t-elle pas d'ouvrir la boîte de Pandore ? En effet, c'est en Pologne […]

La suite sur mon blog...

Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
VivianeB
  24 avril 2021
C'est un nom compliqué à prononcer et à écrire mais il est le sien, il lui appartient et reflète ce qu'elle est elle. L'auteur, Michèle Halberstadt, relate dans ce joli et émouvant ouvrage, l'histoire de sa famille et de ce nom dont la légende familiale prône que tous ceux qui portent ce nom sont de la même famille. C'est une recherche généalogique, historique et personnelle que la romancière nous livre avec une émotion et une délicatesse qui ravira, les lecteurs, comme moi qui se sont intéressés à la généalogie. Aller à la quête de ses origines n'est pas anodin et revêt toujours un caractère émotionnel et puissant dans la découverte de ceux qui nous ont précédé et qui font partie de nous, c'est également parfois une douleur et une souffrance qui nous fait comprendre certaines choses de notre vie et de notre capital familial. Michèle Halberstadt a réussi le pari de nous dévoiler sa quête, son histoire et c'est très réussi. Je recommande l'interview passionnante donnée par l'auteur via Facebook sur le site "Un endroit où aller" : https://www.facebook.com/1endroitoualler/videos/797735504510809
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (4)
SudOuestPresse   23 avril 2021
L’écrivaine, productrice et distributrice Michèle Halberstadt publie un livre passionnant, à l’écriture pure, « Née quelque part ». Un récit où ses racines croisent celles de Freud
Lire la critique sur le site : SudOuestPresse
LeMonde   19 avril 2021
L’écrivaine croise le parcours de son père, David Halberstadt, et celui du gendre de Freud, Max Halberstadt, dans les soubresauts du siècle dernier. Un récit singulier.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Bibliobs   01 avril 2021
Romancière et productrice, Michèle Halberstadt enquête, dans un livre bouleversant, sur ses origines et sur son père, juif polonais.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LesInrocks   09 février 2021
Dans “Née quelque part”, Michèle Halberstadt enquête sur ses racines qui s’entremêlent à celles de la famille Freud, père et fille. Sur fond d’une vieille Europe cosmopolite engloutie, un polar autobiographique où l’humour est une politesse de l’émotion.
Lire la critique sur le site : LesInrocks
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BazartBazart   20 mars 2021
Je suis la dernière des Halberstadt. Notre famille n’a produit que des filles. Ce nom s’éteindra avec moi... Je partageais l’approche de mon père qui, lorsqu’on l’interrogeait sur sa famille, son passé, balayait les questions d’une main définitive : seul le présent lui importait... Il me dit soudain : « Tu me fais penser à ma mère ». Dans la foulée, il ouvrit le tiroir supérieur d’une commode en chêne à sa portée, dont il extirpa sans la chercher une enveloppe blanche un peu jaunie. Il en sortit délicatement une photo d’identité au contour dentelé. « Je n’en possède pas d’autre. » ... Elle fixait l’objectif sans timidité ni coquetterie, sans douceur non plus. Elle se contentait de regarder droit devant elle, pensivement, sans esquisser le moindre sourire... « Elle a l’air un peu triste, non ? » Mon père me caressa la joue. « Moi je dirais plutôt… mélancolique ». Il rangea la photo et changea de sujet. Il mourut cinq jours plus tard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BazartBazart   20 mars 2021
Huit consonnes et trois voyelles. Il pourrait rapporter au minimum dix-sept points au Scrabble. Il ne procure que des soucis dans la vie de tous les jours. ‘Albert quoi?’ ‘Ça s’écrit comment?’ ‘Vous n’êtes pas d’ici ?
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Michèle Halberstadt (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michèle Halberstadt

Michèle Halberstadt répond au questionnaire de Proust
Interview réalisée après l'enregistrement de son dernier ouvrage, La petite (Albin Michel, 2011). © Éditions Thélème - réalisation Laurent Desalmand.
autres livres classés : généalogieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2337 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre