AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782259209410
252 pages
Plon (22/01/2009)
3.74/5   38 notes
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Plon - 01/2009)


« Comment devient-on féministe ? Existe-t-il un parcours type, une expérience, un enseignement qui métamorphose une femme ordinaire, "tranquille" aurait dit ma mère, en une révoltée qui se veut pionnière d'un nouveau monde ?
Après une de mes conférences, un jour, une jeune femme m'interpella : "Mais vous, personnellement, comment êtes-vous devenue féministe ?" Sommée de m'expli... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
bidule62
  07 avril 2018
Dans cet essai autobiographique, Gisèle Halimi essaie de définir l'origine de son féminisme et les conséquences de son engagement.
J'associais Gisèle Halimi à deux procès : celui de Bobigny (l'avortement) et celui d'Aix (le viol). Déjà deux causes fondamentales. J'ai découvert les autres facettes de son engagement.
Document intéressant qui balaye tous les aspects du féminisme (violences conjugales, travail, parité en politique, prostitution....) et ajoute des petites touches plus personnelles (l'adolescence de l'auteure, ses enfants, son engagement politique ébauché....).
Parfois on sent un peu de prétention..... Mais comment lui reprocher ? Elle a le droit d'être orgueilleuse !
Un bon livre pour découvrir les combats du féminisme. Une grande dame. Merci pour vos combats.
Commenter  J’apprécie          90
Feminissime
  10 janvier 2014
À l'âge de 80 ans, Gisèle Halimi revient sur ses premières révoltes dans sa famille en Tunisie, son métier d'avocate, son amitié et admiration pour Simone de Beauvoir, son engagement pour les causes des femmes et d'autres injustices (notamment la guerre au Vietnam), sa vie personnelle et ses réflexions.
Elle résume en toute simplicité des dizaines d'années d'expérience et de travail, dessinant des opinions féministes complexes et nourries de pragmatisme. Une excellente façon d'aborder des sujets aussi variés que l'avortement, l'engagement politique, les mythes de l'instinct maternel et du besoin/droit/obligation de se reproduire, De Beauvoir et Sartre, la banalisation de la prostitution, les violences faites aux femmes.
Commenter  J’apprécie          50
enirac007
  30 avril 2011
Une femme hors du commun que l'on suit pendant ces luttes et ces désillusions, j'ai senti le souffle et le courage de l'écrivain, comme un testament rempli d'espoir pour la suite...
Commenter  J’apprécie          40
liseuse66
  10 novembre 2014
C'est un petit livre (pas plus de 200 pages), qui nous donne une réflexion sur le mouvement du féminisme. C'est Gisèle Halimi, grande féministe des années 60 et ancienne avocate si je me souviens bien, qui nous en fait cette réflexion. Je l'ai lu dans le cadre de mon TPE en première dont le sujet portait sur la libération des femmes après la guerre. Et je dois dire que ce livre a été très instructif, car je ne pensais pas y trouvait autant d'informations. Gisèle Halimi y parle de Simone de Beauvoir en la montrant aussi comme une femme amoureuse, et c'est agréable, car dans tous les témoignages c'est Simone de Beauvoir le roc!
Lien : http://liseuse66.skyrock.com..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
HelenkerrHelenkerr   09 octobre 2012
"Le refus de se résigner peut stopper la machine grinçante du malheur et la lancer sur d'autres rails."
...
Ce qui hâta, je crois ma prise de conscience et mon rejet des théories religieuses : accepter la totale dépendance d'un avenir régi par l'Homme ...
Plutôt disparaître que d'accepter cette invisibilité !
...
J'étais habitée par une volonté sauvage d'en découdre, à l'égal de celle des esclaves qui ne s'appartiennent pas. Et qui n'ont à perdre que leurs chaînes.
...
La société refusait aux Femmes tout pouvoir sur leur corps.
...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
PrettyYoungCatPrettyYoungCat   10 mai 2022
(...) La presse crie à la menace de censure, les annonceurs, craignant d'être limités dans leurs images publicitaires quasi pornographiques (enchaînées demi nues, à quatre pattes devant un lave-vaisselle, ou traditionnelles et heureuses, devant un tas de couches-culottes), mènent un combat sans merci. (...)

Sanctionner le racisme, le négationnisme, n'a pas semblé attentatoire à la liberté d'expression. Sanctionner le rejet, le mépris, l'instrumentalisation, la commercialisation de la femme, oui. On peut le comprendre. Pour continuer de dominer les femmes, le patriarcat a besoin de la perpétuation de schémas infériorisants et d'images dégradantes. Et puis business is business, même s'il se pare du masque des libertés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   12 mars 2022
Une femme engagée peut-elle, sans remords et inconfort psychologique, remettre (« abandonner à des mains mercenaires », répétait Fritna, ma mère) son fils de trois ans à la garde de son père et aux soins d’une personne dévouée ? Et s’en aller enquêter sur cette terre lointaine du Viêtnam ? Un homme engagé se serait-il posé la même question ? Et si oui – hypothèse improbable – avec les mêmes données ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   12 mars 2022
Pour sauver l’honneur – le sien – ma mère expliqua à nos proches que je n’étais pas comme les autres, que mon enfance avait été fertile en maladies, en bizarreries… Bref, qu’il était inutile d’espérer un compromis de raison. Problème réglé, Gisèle ne servirait plus ses frères. « Ni à table, ni dans la chambre, ni jamais ! » avais-je exigé en élevant la voix. L’accord conclu, et un premier potage avalé, je me jetai sur les makrouds – semoule frite farcie de dattes et enrobée de miel – spécialement confectionnés par ma grand-mère pour briser ma grève.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 mars 2022
J’ai décrit son comportement à l’égard de Djamila Boupacha, héroïne du Front de Libération Nationale (FLN) atrocement torturée par les parachutistes français et violée par eux lors de la guerre d’Algérie1. Simone de Beauvoir avait présidé avec rigueur et courage le Comité de défense de la jeune Algérienne. Qui, libérée après les accords d’Evian, en 1962, et alors qu’elle séjournait chez moi, fut enlevée par des responsables du FLN en France et expédiée quasiment « manu militari » à Alger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gisèle Halimi (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gisèle Halimi
Gisèle Halimi : "J'avais le sentiment d'une injustice" - On n'est pas couché 7 mai 2011 #ONPC
On n'est pas couché 7 mai 2011 Laurent Ruquier avec Eric Zemmour & Eric Naulleau France 2 #ONPC
Retrouvez les meilleurs moments de l'émission culte des samedis soirs de France 2 : entretiens toujours plus vifs et mordants, révélations, clashs ! Présentée par Laurent Ruquier.
Un programme produit par Tout sur l'Ecran Productions Une chaîne pilotée par boketto pour France Télévisions Distribution
autres livres classés : féminismeVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1360 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre