AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755636505
Éditeur : Hugo et Compagnie (04/01/2018)
3.61/5   44 notes
Résumé :
Il est temps pour Amber MacLean, 24 ans, de retrouver la réalité. Après 6 mois à parcourir avec son sac à dos la Nouveau-Zélande, l'Australie et l'Asie du Sud, elle se retrouve fauchée à la Méditerranée avec juste assez d'argent pour s'acheter un billet d'avion pour rentrer chez elle en Californie. Il y a pire endroit pour être bloquée que la magnifique côte du Sud de l'Italie, mais le seul job qu'elle arrive à trouver est d'enseigner l'Anglais aux deux enfants les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
3,61

sur 44 notes
5
4 avis
4
14 avis
3
3 avis
2
4 avis
1
0 avis

Marlene_lmedml
  30 janvier 2018
Malgré mon avis mitigé sur [Entre ciel et mer…], j'avais tout de même envie de découvrir l'histoire d'Amber. J'avais aussi très envie de partir à la découverte de l'Italie au travers de cette romance. Je peux affirmer que j'ai passé un agréable moment avec Amber et Desiderio malgré quelques bémols.
On retrouve Amber qui parcours le monde à la recherche d'elle-même. C'est un peu l'histoire de sa vie, elle ne se sent bien que lorsqu'elle voyage, loin de ses parents qui aimeraient qu'elle se pose une bonne fois pour toute. Mais Amber n'a pas encore trouvé de sens à sa vie et ce n'est certainement pas sous la coupe de son père qu'elle va réaliser ses rêves. Sauf que voilà arrivée en Italie, Amber est obligée de trouver un job si elle souhaite rentrer en Californie… Coup de chance ou malédiction, notre héroïne va trouver un poste pour apprendre l'anglais à deux enfants, son patron est leur grand frère, Desiderio Larosa, ancien pilote de moto. Et on ne peut pas dire que l'accueil va être chaleureux. Amber va devoir s'acclimater à son nouveau travail, devant subir la dureté des enfants mais aussi la mauvaise humeur de Derio. Mais l'histoire dramatique de la famille Larosa va intriguer notre héroïne et le charme ravageur de Derio ne la laissera pas indifférente. Mais est-ce vraiment ce qu'elle souhaite ? Doit-elle laisser ses rêves de côté pour panser les blessures de cette famille et succomber au charme insolente de cet italien ?
Mon avis est bien plus positif que pour le précédent roman de l'auteure. Tout d'abord, j'ai adoré voyager en Italie, les descriptions m'ont vraiment émerveillée et cela n'a pas fait de l'ombre à la romance. Ce récit est assez dur dans les premiers chapitres, j'ai trouvé cela un peu déstabilisant, dans le sens où je m'attendais à une lecture assez légère et finalement cela n'a pas été le cas. J'ai donc pris beaucoup de plaisir à découvrir Capri et ses recoins luxuriants. Côté voyage, j'ai trouvé que l'équilibre était atteint dans l'histoire, en ce qui concerne la romance, je dois dire que j'ai trouvé le roman addictif mais les émotions n'étaient pas forcément au rendez-vous. Je veux dire que Karina Halle touche du doigt des thèmes importants qui concernent ses deux personnages principaux mais sans vraiment les explorer, elle reste en surface pour nous faire voyager avec eux, alors ce fut divertissant mais pas vraiment émouvant, et pourtant l'histoire de Derio est un crève coeur !
Mon avis sur les personnages a été fluctuant, surtout en ce qui concerne Derio… D'abord intrigant, puis totalement attachant pour finir par m'exaspérer par tant d'égoïsme. J'avoue que cela ne m'arrive presque jamais de finir avec un avis mitigé sur un héros masculin, parce que Derio m'a touché à un moment donné et puis je n'ai pas compris son évolution, je l'ai trouvé hautain, égoïste et opportuniste, cela m'a fait mal pour Amber. Notre héroïne quant à elle ne se livre pas assez à nous, on perçoit ses failles mais on en sait très peu finalement car l'auteure n'approfondit pas son histoire. J'ai trouvé Amber agréable, j'ai eu de la compassion pour elle mais je ne me suis pas plus attachée que ça à son personnage. Les jumeaux dont Amber va s'occuper sont peu présents, mais apportent tout de même de la profondeur à l'histoire, mais j'avais imaginé quelque chose de plus intense, d'orchestré différemment avec des thèmes si profonds.
Le cheminement de l'histoire est plaisant à lire, honnêtement j'ai bien aimé ce roman, une fois que j'avais compris qu'il ne fallait pas que je cherche plus loin que ce que l'auteure avait à nous offrir avec cette romance. Elle a misé gros sur le fait qu'elle nous fait voyager au détriment de l'aspect psychologique de cette histoire, c'est dommage mais il n'en reste pas moins qu'en terminant le roman je n'étais pas vraiment déçue, il y a certes des choses qui m'ont dérangée mais j'ai trouvé ce roman beaucoup plus doux et romantique que [Entre ciel et mer…], et ce, malgré le côté dramatique de la vie de Derio.
En bref, ayant aimé la première trilogie de l'auteure, je donnerais toujours une chance à ses romans car je sais qu'elle est capable de me toucher. [A la poursuite du soleil] fut une lecture agréable, dépaysante et divertissante mais il m'a manqué l'émotion pour être totalement satisfaite de ma lecture. J'ai aussi ressenti un manque en ce qui concerne les personnages, je suis restée un peu hermétique à ce qu'ils se passaient entre eux, et j'ai été perturbée par l'évolution du personnage de Derio qui m'a laissé un goût amer dans la bouche. Mais rien que pour l'Italie et le dépaysement je ne regrette pas d'avoir lu ce roman.
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/01..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarker
  21 mars 2018
Un roman que j'ai eu du mal à commencer, car j'avais été très déçu par le roman précédent de la même auteure. Pourtant, celui-ci est merveilleux et je n'ai aucun regret de l'avoir acheté et lu...
L'histoire est celle d'une jeune femme, Amber, qui vient de visiter un tas d'endroit pendant plus de six mois. Elle se retrouve fauchée en Italie, c'est alors qu'elle va trouver un travail consistant à enseigner l'Anglais à deux enfants capricieux gardés par leur grand frère, Derio, un ex champion de moto... Beau et mystérieux, il va tout de suite taper dans l'oeil de Amber, même s'il ne semble pas vouloir se rapprocher d'elle. Mais peut-être qu'Amber va lui faire ressentir des choses différentes et peut-être qu'il va surmonter son passé à ses côtés...
Paradoxalement, j'ai trouvé le début très lent et trop descriptif, alors que d'habitude, j'aime cela. Passé les premières pages et Amber embauchait, j'ai commencé à être plongée dans son histoire et celle de la famille pour qui elle travaille. Et à partir de là, je suis véritablement tombée amoureuse de cette histoire que j'ai trouvé très touchante. J'ai vraiment vécu une aventure émouvante sur cette île en compagnie de Amber et de la famille de Derio.
La fin est ce qui m'a un peu déçu, comme le début de ce roman. Mais contrairement au début, cela va trop vite à mon goût. En deux chapitres, Amber change d'avis sur son futur, sur sa relation avec Derio et sa famille. Je trouve cela vraiment dommage...
Amber est une jeune femme qui ne sait pas trop où elle en est, mais qui arrive à se débrouiller pour voyager aux quatre coins du monde. Elle va alors trouver un nouveau boulot et malgré le fait qu'elle a un mauvais pré-sentiment concernant Derio, elle va tout faire pour aider les deux enfants, qui ont perdu leurs parents alors qu'ils étaient encore très jeunes. J'ai trouvé qu'elle était très mature en s'occupant des deux petits, alors qu'elle n'a pas forcément confiance en elle. Après quand elle se rapproche de Derio, elle a du mal à le cerner, mais surtout, elle veut l'aider et elle va tout faire pour ça. Amber est vraiment une jeune femme au grand coeur. Peut-être que sa famille, que je trouve trop absente à mon goût, n'a pas confiance en elles, mais elle a tout pour réussir plus tard. Bref, un personnage que j'admire vraiment, pleine de courage, d'amour et de détermination.
Derio est un jeune homme qui n'arrive pas à surmonter la mort de ses parents, comme son accident de moto. Il fait de son mieux pour aider sa petite soeur et son petit frère, même s'il n'est pas présent. Il n'a aucune vie sociale, il ne sort pas juste pour faire de la moto autour de l'île. Derio est un personnage qui évolue vraiment au fil de la lecture. Au départ, il est renfermé et mystérieux, mais au contact d'Amber, il va s'ouvrir à elle, il va prendre conscience qu'il peut encore profiter de la vie... C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié, car je le trouve très attachant, même si par moment, il n'est pas vraiment gentleman.
Le style d'écriture est descriptif, un peu trop au début, alors qu'à la fin, cela en manque un peu. de plus, j'aurais voulu savoir ce que ressent vraiment Derio par moment. Cela m'aurait plu d'avoir son point de vue.
En général, une romance touchante et émouvante avec des personnages plus qu'attachants qui m'ont rendu amoureuse, même si la fin était trop rapide à mon goût.
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
theannashaw
  16 octobre 2019
Dans l'optique de me préparer au mieux pour la quatrième édition du Festival New Roman qui se tiendra début novembre à Lille, j'ai décidé de découvrir certains auteurs présents au salon dont je n'avais pas encore eu le temps ou la chance de lire les ouvrages. Aussi j'ai poursuivi ma rencontre avec l'écriture de Karina Halle en me plongeant dans À la poursuite du soleil une romance qui sens bon la mer, le soleil et le citron.

Un peu perdue dans sa vie et surtout dans ses perspectives d'avenir, Amber a décidé de faire le tour du monde pour se trouver. Mais voilà que le voyage est sur le point de s'achever quand la jeune fille arrive en Italie, fauchée, et avec un visa quasiment expiré. Coincée sur la côte, non loin de Capri, Amber décroche un boulot de professeur d'anglais pour deux jeunes enfants, afin de parvenir à se payer un billet de retour. Mais les plans d'Amber pourraient bien être totalement chamboulés par Derio, le séduisant et ténébreux tuteur et frère aîné des enfants.

Je vais être honnête, comme toujours dans mes chroniques, je ne suis pas totalement convaincue par cette histoire que j'ai trouvé un peu lente dans son développement et qui manque à mon sens d'une petite étincelle de folie pour être totalement convaincante. J'ai trouvé le début assez lent et il m'a fallu un moment pour entrer dans l'histoire, et ce malgré une ambiance absolument géniale.

Parce qu'avant toute chose c'est ça qui fait le charme de cette histoire : son ambiance et ses décors dignes des films de la Dolce Vita. Comme Amber, on est totalement et quasi immédiatement séduit par Capri, par ses îles, par ses plages et sa mer aussi belle que dangereuse, par la vieille demeure de Derio et sa famille et l'ambiance un peu désuète et mystérieuse qui s'en détache et par cette douceur de vivre que l'on associe bien souvent aux italiens.

On s'attache également aux personnages, à commencer par Amber bien sûr qui cherche sa place dans le monde, ce qu'elle a envie de faire et ce pour quoi elle est douée, tout en se débattant avec les attentes et les conseils pas toujours sympathiques ou encourageants de ses parents. J'aurais cependant aimé que ses traits soient un peu plus accentués, notamment concernant son relationnel à ses parents que j'ai trouvé un peu tiède et qui donnait parfois l'impression de sortir de nul part et donc de ne pas être totalement réaliste.

Comme Amber, on est également immédiatement attiré par Derio, par son côté très mâle italien à la limite de la caricature, par ses secrets, ses mystères et ses parts d'ombre, mais également par son côté romantique. On aime aussi Alfonso et Annabella, les jumeaux dont s'occupent Amber et qui peuvent être aussi adorables qu'infernaux quand ils le veulent mais auxquels on ne peut que s'attacher.

Concernant l'histoire, malgré des longueurs j'ai aimé les thématiques évoquées par l'autrice, comme le fait de ne pas s'oublier ou de ne pas oublier ses rêves en se sacrifiant par amour ou par devoir familial. Certaines scènes avec les enfants sont extrêmement réalistes et m'ont bien fait rire. Quant à l'histoire d'amour entre Derio et Amber, elle connait de nombreux rebondissements qui nous tiennent attachés à notre lecture d'un bout à l'autre.

En définitif, bien que le début soit peu poussif et que les personnages ou liens entre les personnages auraient pour certains nécessité peut-être un peu plus de développement, on passe quand même un agréablement moment en compagnie d'Amber et Derio sur la côte italienne. Ce roman fait à mon sens partie des romances que l'on prend plaisir à lire en été allongé sur une serviette ou à l'ombre d'un arbre tant elle fleurent bon le farniente.
Lien : http://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
junemilletunepages
  12 avril 2018
Durant son tour du monde, Amber rendait visite à sa cousine Gemma dans Entre ciel et mer où nous avions pu faire sa connaissance. Cette fois-ci, son destin la conduit à Capri où elle va faire des rencontres surprenantes.
Amber est un petit bout de femme, belle comme un coeur, heureuse de vivre, mais pas très sûre d'elle. Après des études réussies, une première expérience professionnelle ratée, l'envie de fuir des parents aimants, mais étouffants, la jeune femme a décidé de parcourir le monde, de partir à la rencontre des autres et de trouver les réponses à ses interrogations concernant son avenir. C'est en Italie qu'elle pose ses bagages, car faute d'argent elle ne peut aller plus loin. Sa seule option est de trouver un travail sur place qui lui permettra de payer son billet retour. Ses recherches d'emploi l'emmènent aux portes de la villa des citronniers tristes. le job consiste à donner des cours d'anglais en échange du gîte et du couvert et quelques euros. La tache aurait pu être aisée si cette famille n'avait pas connu de si grands malheurs.
Ses élèves, des jumeaux, sont aussi beaux qu'effrontés, et la tache ne va pas être simple pour Amber. Leur insolence est à la hauteur de leur chagrin refoulé et leur tuteur n'est autre que leur grand frère Desiderio, un homme ténébreux, taiseux, dont la beauté extérieure cache un homme meurtri par la vie. Ce dernier met les nerfs de la jeune femme à rude épreuve, mais ses sens également, car il éveille en elle de nouvelles sensations. Reste à savoir si l'attirance est réciproque, les doutes sont permis lorsque la personne que vous convoitez est si secrète et énigmatique. Mais Amber est tenace et compte bien découvrir les raisons qui le terre dans cette villa au nom si mélancolique.
Cette famille brisée aurait pu faire fuir la jeune femme, mais des sentiments insoupçonnés la poussent à vouloir leur venir en aide et leur redonner le sourire. À force de travail, d'acharnement et de beaucoup de patience, elle tisse des liens avec les enfants et fait tomber quelques barrières du côté de leur frère. Elle rapporte peu à peu le soleil dans leur existence morose depuis la mort tragique de leurs parents. Nous assistons à leur renaissance et à l'épanouissement d'Amber dans cette nouvelle vie.
L'auteure sait faire voyager son lecteur. de la côte Almafitaine jusqu'à l'île de Capri, vous aurez l'occasion de tomber sous le charme des criques et des bistrots italiens. Les descriptions sont telles qu'on s'y croirait presque, c'est le petit plus de ce livre, car l'histoire des héros se suffirait à elle-même pour nous faire succomber. Karina Halle nous plonge au coeur de cette villa qui a connu jadis son heure de gloire et nous entraîne dans un récit parfaitement maîtrisé aux émotions fortes et sincères avec des héros authentiques, entiers, qui vous toucheront en plein coeur.
Dans Entre ciel et mer l'auteure embarquer son lecteur au coeur de la Nouvelle-Zélande avec ses spots magnifiques, se perdant parfois dans des descriptions un peu trop présentes. Dans ce spin-off, elle a laissé un peu plus de côté cette invitation au voyage pour se concentrer sur l'histoire naissante de Desiderio et Amber. Elle livre une très belle histoire d'amour, de seconde chance et d'espoir. À lire !
Lien : https://milletunepages.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carole94p
  16 janvier 2018
Après avoir découvert Karina Halle dans Entre ciel et mer, j'étais vraiment curieuse de découvrir un autre roman de l'auteure. Il faut dire que ce dernier m'avait quelque peu déçue, mais principalement à cause de son triangle amoureux. Dans ces conditions, il était impossible pour moi d'y faire abstraction.

En revanche, A la poursuite du soleil me semblait être idéal pour donner une seconde chance à l'auteure et découvrir une autre histoire qui me donnait vraiment envie d'en savoir plus.

Amber est sur la route de la découverte depuis quelques mois. Pourtant, lors de son escale en Italie, elle va devoir trouver du travail pour subvenir à ses besoins et payer son billet retour. Elle ne s'attendait vraiment pas à devenir la tutrice d'anglais de deux enfants de 7 ans dont la garde est désormais à leur grand frère, Desiderio Larosa. Ce nouveau boulot promet de nombreuses surprises à commencer par son nouveau rôle de nounou. Amber y mettra tout son coeur et pourrait bien trouver l'amour là où elle ne s'y attendait pas.

Contrairement à Entre ciel et mer, le début de A la poursuite du soleil m'a plutôt bien emballé dès le début. Cette fois-ci, nous découvrons l'Italie à travers les yeux d'Amber et je dois dire que le décor est paradisiaque. Il faut dire que le soleil et les paysages sont propices aux rêves.

J'ai trouvé original et bien tourné la façon dont Amber décrochait son nouveau boulot et ses premiers pas dans la Villa. Il faut dire que les deux petits anges sont loin d'être accueillant et leur grand-frère non plus. Parlons-en de ce frère, Derio est un personnage assez mystérieux au passé compliqué. Cette facette de lui est intéressante et exploité jusqu'au bout. En revanche, par la suite il m'a assez déçue de part son comportement... Mais nous en reparlerons plus loin. Cette petite mise en place m'avait plutôt bien convaincue pour ce début de A la poursuite du soleil.

Et puis après ces quelques chapitres, j'ai vite perdu mon enthousiasme. En fait, je n'ai pas réussi plus que ça à m'attacher aux personnages et plus les chapitres passaient plus j'avais du mal. C'est difficile à expliquer, mais cette lecture m'a paru assez longue à évoluer (pas la relation, qui passe aux choses supérieurs en clignement) mais plutôt son déroulement. Finalement, les personnages ont manqué de piquants et de profondeurs pour suffisamment me plaire. Et je pense que c'est le comportement de Derio qui a joué en sa défaveur.

Je ne vous en dirais pas trop pour que vous puissiez vous faire votre propre avis, mais globalement, je l'ai trouvé égoïste et très personnel. J'avais l'impression qu'il se servait d'Amber plus qu'autre chose. Alors forcément, lorsqu'un héros de romance (censé vous faire rêver) vous fait grincer des dents, c'est difficile d'apprécier.

La fin est assez surprenante et aurait gagné à être approfondie. Je pense qu'il y avait vraiment matière à faire une fin géniale en tout point, mais celle-ci m'a laissé une impression de "bâclée". Je n'aime pas utiliser ce mot mais en quelques pages tout se déroule très, très vite, trop à mon goût.

En conclusion, A la poursuite du soleil a une bonne trame, une histoire intéressante, des décors et une découverte de l'Ile tout simplement géniale mais je n'accroche décidément pas assez aux personnages et je pense, au style de l'auteure. C'est dommage car le début s'annonçait prometteur. Je ne doute pas qu'il trouvera ses lecteurs, de mon côté c'est une lecture assez mitigée.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   30 janvier 2018
Signor Desiderio Larosa semble tout droit sorti d’un défilé de mode de Milan. Je ne saurais même pas par quoi commencer pour le décrire. Il est beau comme un dieu, avec un visage qui donne envie de le regarder pendant des heures, des yeux marron doré, très clairs, encadrés de longs cils et de sourcils bruns parfaitement arqués. Son nez est très italien, puissant mais en accord avec son visage. Il a des pommettes hautes et saillantes, des lèvres charnues et lisses, un menton qui présente une légère fossette. Une ombre voila sa mâchoire, ce qui ne fait que mettre en exergue son coté viril.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 février 2018
Je n’ai jamais vu de fantôme mais je dois avouer que j’y crois, tout en restant un peu sceptique sur le sujet. Mais les vieilles villas italiennes perchées sur des collines font travailler l’imagination. Je prête à nouveau l’oreille et entends encore un coup, comme si quelque chose venait de tomber par terre ou d’être renversé. L’autre soir, j’ai entendu des grattements en passant non loin de là. Sans doute un rat. Mais dans le noir, et portée par mon imagination, j’avais plutôt l’impression qu’il s’agissait du bruit de quelqu’un qui racle pour tenter de s’échapper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 février 2018
Le temps passe à une vitesse folle. L’air sec, la brise marine et le soleil brûlant à travers quelques nuages bas me donnent envie de rester ici pour toujours. Me voici seule face à la terre, la mer et le ciel. Oublié mon avenir incertain, oubliées mes peurs – la peur de ne pas réussir à trouver un bon travail, celle de trouver un bon travail qui me retienne prisonnière pour toujours, la peur de ne pas pouvoir déménager de chez mes parents, de ne pas vivre seule ou de devenir comme mes parents. De ne jamais perdre mes cinq kilos en trop, de ne jamais trouver quelqu’un que j’aime et qui m’aime en retour. La peur de ne jamais grandir.
La peur de ne jamais être vraiment heureuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   20 mars 2018
A l'horizon, le soleil commence son déclin sur la mer dorée tandis que nous filons vers Capri à bord du ferry. Annabella a posé sa tête sur une de mes épaules et Alfonso fait de même de l'autre. Bientôt, ils s'endorment et je me sens un peu comme le Grinch, au moment où son cœur devient trois fois plus gros.
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   20 mars 2018
- Tu effaces mes peurs, susurre-t-il, puis il retient son souffle au moment de glisser en moi. Tu me redonnes de la vie en me faisant oublier la mort, ajoute-t-il avant de m'embrasser avec fougue.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Karina Halle (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karina Halle
Mélusine reçoit KARINA HALLE, l'auteure d'Entre ciel et mer !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Pour commander Entre ciel et mer : PAPIER Amazon : http://amzn.to/2j0VIbz Fnac : http://bit.ly/2kpkceW Cultura : http://bit.ly/2yrO2o5 Chapitre : http://bit.ly/2o7ajI6 Decitre : http://bit.ly/2jUkQ4J
NUMÉRIQUE Amazon : http://amzn.to/2C5VgjS Fnac : http://bit.ly/2zbBpBg Apple : http://apple.co/2j4SlR0 Playstore : http://bit.ly/2AFCEeq Nolim : http://bit.ly/2BmWKcY
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! La #TeamNewRomance
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4210 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..