AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Emily Carroll (Illustrateur)
EAN : 9782369819974
376 pages
Éditeur : Rue de Sèvres (09/01/2019)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 156 notes)
Résumé :
Libérez la parole !

Melinda a 15 ans. Ce soir d'été, au beau milieu d'une fête, la jeune fille est victime d'un drame. Elle appelle la police. Personne ne saura jamais pourquoi elle a lancé cet appel, ni ce qu'il lui est arrivé cette nuit-là. Tout simplement parce que Melinda, murée dans son silence, ne parvient pas à l'exprimer...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
Harioutz
  06 novembre 2019
C'est une BD forte, une BD coup de poing à l'estomac, lue avec des émotions qui se sont bousculées, avec tristesse aussi pour cette douleur muette qui est si bien dépeinte.
Une ado violée, sidérée, incapable de parler, abandonnée par ses pairs, rejetée, humiliée, et des résultats en chute libre, une contrainte scolaire qui tombe à plat, des parents dépassés par leurs propres difficultés ...
Cette histoire est celle d'un crime suivi d'une grande souffrance, elle ne peut pas et ne doit pas laisser indifférent.
Commenter  J’apprécie          1039
marina53
  02 juin 2019
Un grand merci à Babelio et aux éditions Rue de Sèvres...
Un premier jour au lycée encore pire que ce qu'elle imaginait... C'est l'estomac noué, affublée d'une mauvaise coupe de cheveux et de vêtements inappropriés, que l'adolescente franchit les portes de son nouvel établissement. Elle ne sait pas à côté de qui s'asseoir puisque son ex-meilleure amie, Rachel, lui tourne le dos. Tout juste l'année scolaire entamée qu'elle est déjà une paria. Les autres élèves l'insultent, la bousculent, se moquent d'elle et l'accusent d'avoir voulu gâcher la fête de Kyle, en fin d'année scolaire. Melinda, incapable d'exprimer ses pensées, se mure dans le silence. Un silence pesant dans lequel elle se réfugie de plus en plus, laissant ses parents dans le désarroi et l'incompréhension. Quel drame s'est-il passé pour que la jeune fille se comporte ainsi ?
Comme le précise Laurie Halse Anderson dans la préface, il s'agit de sa propre histoire. Violée à 13 ans, l'auteure raconte, à travers le journal de Melinda, comment elle a vécu ses angoisses, sa dépression mais aussi comment elle les a combattues et surmontées. Emily Carroll, qui s'imposait de par son graphisme expressif et vivant, s'approprie parfaitement le roman et dépeint avec, à la fois émotion et rage, non seulement le combat de Melinda au quotidien mais aussi les violences psychologiques et physiques subies, le cheminement pour enfin libérer la parole. Ce roman graphique, profondément intime et émouvant, traite, avec finesse et intelligence, d'un sujet tabou, à savoir le viol. Il montre combien il est difficile d'en parler et, lorsque c'est le cas, d'y croire. de par son format en journal intime tout en noir et blanc, le lecteur devient un peu le confident de Melinda et comprend, au fil des pages, les émotions, le mal-être, l'indicible douleur et le drame subi, à demi-mot, par l'adolescente. Subtil et prenant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          622
thedoc
  22 décembre 2019
« Speak » ! ou le pouvoir de libérer la parole.
Mélinda Sordino, 15 ans, entre en Seconde au lycée Merryweather. Elle n'a ni la bonne coupe de cheveux, ni les bonnes fringues, ni la bonne attitude. C'est une paria et on l'évite comme la peste. Aucun ami à qui s'accrocher, sa meilleure amie Rachel l'ayant laissé tomber depuis l'été dernier, depuis le fameux événement... Mélinda est quasi mutique. Avec les rares camarades qui l'approchent, avec ses parents qui ne comprennent rien à son changement d'attitude. Elle souffre et se replie sur elle-même. Comment leur parler, à tous, quand les mots ne peuvent pas sortir ?
C'est l'histoire d'un viol et du traumatisme qui s'ensuit. L'auteur, Laurie Halse Anderson, a écrit le roman « Speak » à la fin des années 1990 pour sortir de la dépression qui la guettait suite au viol qu'elle avait subi à l'âge de 13 ans. du roman est sorti un film en 2004, puis ce superbe roman graphique en 2019. le talent de la dessinatrice Emily Carroll a donné forme à cette histoire sombre, douloureuse et oppressante, toute en noir et blanc, le fond et la forme s'associant naturellement. de son quotidien douloureux au lycée - tête de turc des autres élèves, résultats en chute libre - à sa vie de famille qui part en morceaux - des parents empêtrés dans leurs propres problèmes-, nous suivons durant une année le long combat de Mélinda qui tente de retrouver un sens à son existence. Les soutiens qui pourraient enfin la faire parler, elle n'en a pas. du moins c'est ce qu'elle croit jusqu'au jour où enfin, sa parole se libère et triomphe en un formidable NON !
« Speak » vous remue, vous émeut, vous ébranle. J'ai beaucoup aimé le graphisme qui traduit parfaitement les émotions qui traversent Mélinda : colère, tristesse, effroi, victoire. Tout y est. C'est également l'art qui permet à Mélinda d'entrer en résilience. Une association récit/dessin qui trouve donc ici tout son sens.
Gros coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Elodieuniverse
  16 février 2019
Je n'ai pas lu le roman de Laurie Halse Anderson, roman dont est tiré cet ouvrage et je ne m'y suis pas intéressée afin d'avoir la surprise totale. 4 trimestres, une année, on plonge dans l'histoire de Melinda. C'est une histoire vraiment émouvante. le silence de Melinda est terrible. Elle n'arrive pas à exprimer ce qu'elle ressent, ce qu'elle a vécu, sa douleur... L'auteure nous parle du poids du silence, des conséquences d'un viol et le retour brutal à la réalité, le fait de continuer à vivre lorsque l'on croit que sa propre vie s'est arrêtée. Elle nous parle aussi de l'adolescence, du lycée et des difficultés des relations entre jeunes gens. C'est un roman graphique young adult. Je n'ai pas du tout l'habitude de lire ce genre et je dois dire que c'est une excellente surprise parce que j'ai adoré! Les illustrations sont magnifiques en noir et blanc, les personnages sont très expressifs et il y a comme une évolution au sein même des dessins. L'écriture est belle, poétique et nous emporte et le dénouement offre à Melinda un souffle d'espoir. (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
IreneAdler
  21 septembre 2019
15 ans, le début de la vie, des amours, des amitiés, du lycée... La belle vie quoi.
Sauf... sauf que Melinda traîne un lourd lourd secret qu'elle n'arrive pas à exprimer. Sans compter l'hostilité de ses condisciples. Dessiner des arbres la sauvera t-elle ?
Une BD en noir et blanc qui plonge le lecteur dans l'humeur, l'état d'esprit, la mélancolie de Melinda. le lecteur d'ailleurs comprend assez vite son secret ; il voudrait le crier à la face de tous ceux qui l'entoure et ne voient pas son mal-être. Elle est rongée par la culpabilité, entourée de l'hostilité des lycéens, des disputes de ses parents, de profs aveugles... le seul qui parait comprendre son malaise est le prof d'art, qui l'aide comme il peut : en l'encourageant par l'art.
Une BD qui prend aux tripes tant l'ambiance est lourde, le sentiment d'incompréhension puis d'injustice sont présents, suffocants. Tant le lecteur est impuissant à prendre Melinda dans ses bras pour la rassurer, la réparer.
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
thedocthedoc   22 décembre 2019
C'est arrivé.
Impossible de l'ignorer,
de l'oublier.

De fuir,
de s'envoler,
de s'enterrer,
de se cacher.

Andy Evans m'a violée en août dernier.

Je n'y suis pour rien.

Il m'a fait du mal.

Je n'y suis pour rien.

Et je ne vais pas laisser ce truc me ronger.

Je vais grandir.
Commenter  J’apprécie          141
HarioutzHarioutz   06 novembre 2019
Mes parents émettent des grognements menaçants, transformant le dîner en une pièce mal jouée.

- Tu as cru que tu pourrais nous cacher ça ? Quand comptais-tu nous prévenir de tous ces mauvais résultats ?
- Mais ... Je ... Vous ne comprenez pas !
- Ca suffit ! Ecoute-moi bien, jeune fille, tu as intérêt à faire remonter ces notes ou alors tu seras punies, compris ? FAIS UN EFFORT.
- On veut juste que tu réussisses, toi qui étais si bonne élève jusque là, ma chérie. On sait que tu es capable de faire plus que ça.
- Regarde-moi, Mélinda. Regarde-moi je te dis.

Elle prend sa voix d'outre-tombe, sa voix qui se veut grave et sérieuse.

Quand j'étais petite, cette voix me faisait faire dans ma culotte.

Maintenant, il en faut plus pour m'effrayer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
beamag87beamag87   11 février 2019
-La prochaine fois que tu travailleras sur tes arbres, ne pense pas arbre.
Pense amour, haine, joie ou colère... Tout ce qui te fait ressentir des frissons, des sensations.
"L'art sans émotion, c'est comme un gâteau au chocolat sans sucre." C'est imbouffable.
Commenter  J’apprécie          50
thedocthedoc   20 décembre 2019
Tout l'intérêt
de ne pas en
parler, de taire
le souvenir, c'est
de parvenir à le
faire disparaître.

Ça ne marche pas.
Commenter  J’apprécie          101
CapitaineBaptCapitaineBapt   16 avril 2019
Tu serais surprise de constater combien d'adultes sont déjà morts à l'intérieur, et errent sans but, en attendant qu'un infarctus ou un cancer viennent achever le travail. Quand les gens ne s'expriment pas, ils meurent à petit feu.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Laurie Halse Anderson (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurie Halse Anderson
Laurie Halse Anderson ""The Impossible Knife of Memory"
autres livres classés : violVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

°~Speak the quiz~°

Comment s'appelle l'auteur ?

Emilie Carrol
Emily Carroll
Emili Caroll
Emily Carrole

11 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Speak (BD) de Laurie Halse AndersonCréer un quiz sur ce livre