AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9780340950777
240 pages
Éditeur : (01/01/1900)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Melinda a 15 ans. Ce soir d'été, au beau milieu d'une fête, la jeune fille est victime d'un drame. Elle appelle la police. Personne ne saura jamais pourquoi elle a lancé cet appel, ni ce qu'il lui est arrivé cette nuit-là. Tout simplement parce que Melinda, murée dans son silence, ne parvient pas à l'exprimer...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Celine___
  05 mars 2011
Speak, est un livre qui est quasiment devenu un classique de la littérature américaine pour jeunes tant il a eu du succès là-bas. C'est un livre qui n'est pas édité en français et c'est extrêmement dommage car c'est réellement une lecture très, très touchante ! Un vrai coup de coeur !

Pendant l'été, quelques semaines avant la rentrée scolaire, Melinda Sordino et ses amies se sont rendues à une fête. Là-bas, la jeune fille a vécu un drame, et suite à cet événement, Melinda appelle la police et se fait remarquer par tout le lycée. Personne ne saura jamais pourquoi elle a lancé cet appel, ni ce qu'il lui ait arrivé cette nuit-là, tout simplement parce que Melinda ne sait pas l'expliquer. Elle ne sait pas trouver les mots pour ça.

Melinda m'a profondément touchée. On a énormément de compassion pour elle, c'est une jeune fille d'une quinzaine d'années qui blessée et qui se mure dans son silence. Ce qu'elle subit des autres, son environnement, ses parents, personne ne peut la comprendre ou ne serait-ce que d'envisager ce qu'elle vit et ce qu'elle a vécu. le lecteur est le seul qui connaît le véritable secret de Melinda, et cela fait qu'on se sent très vite près d'elle, dans son intimité la plus proche. C'est vraiment un personnage qui m'a ému aux larmes, tant tout semble s'abattre sur elle d'un coup et qu'elle est la seule à pouvoir trouver la manière de s'en sortir. Un personnage très fort, énorme.

Speak, aborde des thèmes se société: les préjugés, les problèmes adolescents, les différences, mais également l'acceptation de soi-même. C'est tout le cheminement de Melinda. Un événement tragique lui est arrivé, non elle ne sera plus jamais la même car ce qu'elle a vécu est tout à fait traumatisant, mais elle peut se relever, recommencer à zéro, vivre avec, se faire des amis et goûter à tous ces plaisirs dont regorge la vie.

Speak. Parler. Mais à qui ? Comment le dire, comment faire comprendre, et si personne ne comprendra, pourquoi continuer à parler ?

Un livre magnifique, une leçon de vie, de l'optimisme et une héroïne tellement lumineuse que sa présence occupe tout le livre. Un roman à couper le souffle, à lire absolument !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
FairyNeverland
  23 mai 2013
elinda est une jeune fille qui rentre au lycée avec une réputation de pleurnicharde et de lâche et avec des cauchemars plein la tête. L'été précédant sa rentrée, Melinda est allée à une fête en compagnie de son groupe de copines et de sa meilleure amie Rachel. Elle y fait la connaissance d'un garçon Andy Evans. Au cours de cette soirée bien arrosée, Melinda boit sans se rendre compte qu'elle devient de plus en plus vulnérable. C'est alors que ce garçon de terminale l'entraîne dans un coin un peu plus calme pour discuter. Encore jeune et naïve, en plus d'être sous les effets de l'alcool, Melinda le suit sans s'imaginer ce qu'il va lui arriver. Ce qui va bouleverser sa vie à jamais. Andy Evans viole Melinda, qui se trouve sans défense et dans l'incapacité d'appeler à l'aide. Lorsqu'il s'en va froidement après avoir laissé la jeune fille dans ces buissons sombres, elle décide d'appeler la police qui vient interrompre cette fête où l'alcool coule à flots tandis que la majorité n'a pas l'âge de boire. Melinda se retrouve alors seule, rejetée par tous ces étudiants qui la considèrent comme une traître, rejetée par ses amies qui ont soif de popularité, délaissée par ses parents. Dans les jours qui suivent son viol, Melinda ne peut parler à personne. Ses amis qu'elle considérait comme sa famille refusent de lui adresser la parole et ses parents, en pleine crise conjugale et inaptes à comprendre le changement d'attitude de leur fille la négligent. Elle trouve refuge dans une bulle qu'elle se construit.
À la rentrée, elle trouve également un échappatoire dans un cours qui lui permet d'évacuer ses peurs, ses souvenirs, ses doutes et ses douleurs : l'art. Son professeur, Mr Freeman, joue un très grand rôle dans l'évolution du personnage de Melinda tout au long du bouquin et elle trouve en lui un confident digne de confiance. Elle découvre également qu'un garçon, David Petrakis, n'est pas comme tout le monde. Il ne se laisse influencer par personne et ne se laisse pas dicter sa conduite et ses pensées. Bien qu'elle ait encore du mal à se fier à quelqu'un, encore plus à un garçon, elle réalise petit à petit qu'elle doit lâcher prise et aller de l'avant.
Cependant, ce secret qu'elle garde enfoui et qui la ronge de l'intérieur n'est jamais bien loin derrière elle et à un moment ou un autre, elle doit y faire face. Melinda va-t-elle réussir à tourner la page ? Ses amies comprendront-elles son geste et Melinda pardonnera-t-elle à ses amies et à ses parents de l'avoir laissée tomber ? Melina va-t-elle finalement réussir à parler ?
Ce livre est magnifique, poignant, touchant, émotionnellement lourd et pesant et d'une terrible beauté. le roman n'est pas plein d'action, de découvertes etc, bien que dans la deuxième partie du livre on en est un peu plus. le roman c'est le point de vue d'une jeune fille qui vient de vivre un évènement traumatisant et dégradant. Tout au long du livre, on est témoin de chacune des pensées de Melinda, ses remords, ses regrets, son sentiment de honte, son désespoir, l'impression de trahison et d'abandon. Et j'ai eu mal pour elle, pour le symbole qu'elle incarne pour des milliers et des milliers de jeunes filles qui n'osent pas parler. Mais j'ai également ressenti de l'espoir, à travers son professeur d'arts Mr Freeman. Rien que son nom de famille implique cette idée qu'il faut se sentir libre et se libérer de ce qui nous submerge et nous blesse. On ressent de l'espoir à travers son partenaire de labo, David, grâce auquel Melinda peut recommencer à croire en l'amitié. Et j'ai ressenti de l'espoir grâce à l'écriture de Laurie Halse Anderson, qui dans ce roman tente d'apaiser et de dire à chacune des filles concernées par ce drame : tu n'es pas seule et ce n'est pas ta faute. Il y a une dimension salvatrice très importante dans Speak.
Rien que d'avoir reviewer et parler de ce roman m'a redonné des frissons et une boule au ventre s'est emparée de moi comme à la lecture de Speak, et pourtant, ça date d'il y a déjà deux ans. Il y des livres comme celui-ci, qui vous marquent à jamais.
J'ai le l'ai lu après avoir vu le film, et pourtant je considère les deux comme incroyablement et douloureusement beaux. Il faut savoir cependant que le livre est bien plus riche que le film, dans lequel on retrouve beaucoup de différences et de scènes manquantes. Pour autant, l'atmosphère tendue et accablante est présente dans les deux supports et c'est pour moi suffisant.
Speak n'a été publié qu'en anglais à l'heure qu'il est (ce qui est une aberration si vous voulez mon avis !) mais si vous avez de bonnes bases, n'hésitez plus et jetez-vous dans cette lecture particulièrement belle.
Lien : http://fairyneverland.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
darkmoon
  14 mars 2013
Speak, alors là j'avoue que j'étais confiante, et j'en sors encore plus surprise !
Je ne m'attendais pas vraiment à une telle poésie, une telle subtilité, une telle émotion ; une oeuvre magnifique ! Une histoire déchirante, les larmes viennent très vite, c'est triste, très triste, quelques passages qui donnent le sourire, les émotions sont très bien transmises. Aucune longueur, le roman joue avec notre coeur et qui ne serait pas touché? Pour moi c'est sans aucun doute un chef d'oeuvre, un drame superbe, touchant et émouvant.Je recommande ce livre, magnifique et somptueux !
Commenter  J’apprécie          74
Milie_Baker
  09 janvier 2019
Une lecture bouleversante.
Je ne connaissais pas du tout cette histoire et j'ai pu la découvrir grâce à ce roman graphique, illustré avec talent par Emily Carroll.
L'histoire tragique combinée avec les dessins précis qui expriment parfaitement ce que ressent l'héroïne, nous donne un roman graphique bouleversant et libérateur.
Après avoir été violé lors d'une soirée étudiante, Melinda s'enferme dans un silence profond. Elle a appelé la police mais n'a pas réussi à formuler ses mots, elle n'a pas réussi à s'exprimer et maintenant elle pense qu'il est trop tard. Alors Melinda se tait, souffre, se mord les lèvres aussi fort qu'elle peut et perd intérêt dans toutes choses. En plus de toutes ses horreurs, elle doit continuer à aller au lycée, cet endroit affreux dans lequel elle est continuellement brutalisée par les autres élèves, moquée et ignorée. Ses journées se suivent et se ressemblent, tout aussi atroces les unes que les autres.
Et puis son professeur d'art plastique lui demande de réaliser un arbre. Et Melinda va se concentrer sur ce projet, qui va grandir en elle, qui va pousser afin de sortir de la terre.
Ce roman graphique est une manière pour l'auteur de dire au monde ce qu'elle a vécu, de raconter son calvaire et de mettre des mots sur ce qu'elle a traversé. Mais c'est aussi un moyen de dire que ça s'est passé. Elle a été violée. Elle est encore là, tous les jours, toutes les secondes à se battre. À vivre. Et à espérer.
Après tant de jours sans prononcer le moindre mot, "Speak" permet de crier au ciel que ce sont des choses qui arrivent à beaucoup trop de personnes, femmes et hommes. le plus important est d'en parler. Même s'il faut des mois ou des années avant d'y arriver, il faut prononcer ces mots qui rongent.
Merci à Laurie Halse Anderson pour mettre des mots sur cette horreur afin de permettre à d'autres de comprendre et de se libérer. Et merci à Emily Carroll pour avoir illustrer ses mots avec justesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lademoiselleauxcerfs
  09 janvier 2019
Il aura suffi d'une soirée, de quelques verres d'alcool et de l'euphorie pour qu'il s'en prenne à Mélinda. Elle devait s'amuser et profiter de la musique, elle est devenue la proie de son agresseur. Ce livre parle du viol et des conséquences de son silence.
Il y a « lui » que je nommerais ainsi pour ne pas spoiler le nom. Ce garçon agressif, dans le déni de ses actions. Il y a « eux », les autres, ceux qui ne veulent pas croire Mélinda. Tous ces individus forment une histoire poignante, à découvrir, dure mais réelle. Puis il y a Mélinda est une jeune fille que l'on nommerait particulière. du jour au lendemain, elle a cessé de parler, personne ne sait pourquoi. Ce personnage aux rares paroles reflète la triste réalité d'un traumatisme passé sous silence. Je l'ai apprécié car c'est un personnage auquel une victime peut s'identifier, auquel une personne victime d'un traumatisme peut s'attacher, grandir et évoluer avec. Je l'ai aimé parce qu'elle évolue, donne de nombreux messages d'espoir et que peut-être grâce à cette histoire, au-delà d'être un personnage fictif Mélinda aidera des personnes.
Lorsque j'ai pris cette bande-dessinée entre mes mains, j'étais impatiente de la lire. Les dessins sont magnifiques, de couleur noir et blanc, teintes qui signifient à mes yeux la tristesse et qui s'accordent avec la gravité du sujet abordé : le viol. L'histoire démarre lentement mais cela est oublié par toutes les émotions que j'ai ressenti à la fin de la bande-dessinée : tristesse, vide, joie, prise de conscience. Des numéros d'urgence sont en dernières pages, c'est ce qui m'a le plus touché, la réalité. Il y a quelques temps, j'ai lu le roman mais je n'ai pas adhéré. J'ai pris ma revanche avec ce livre, bien décidée à ne pas rester sur une déception et c'est avec plaisir que je découvre qu'une même histoire est différente selon le format, et pour cette histoire-ci, les planches de dessins ont apporté ce qu'il me manquait.
Les trois quarts du livre m'ont laissé perplexe car les péripéties étaient rares mais la fin poignante a tout remis en question. Les messages forts, les conséquences du silence, le fait de s'en sortir. Je suis heureuse d'avoir redécouvert cette histoire et j'encourage le plus grand nombre à le lire, le message est d'une importance capitale.
Lien : https://lademoiselleauxcerfs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (4)
Ricochet   10 avril 2019
Le choix du noir et blanc était pertinent pour un tel sujet dramatique, et la dessinatrice y adjoint un sens du mouvement tout aussi intéressant. Melinda alterne entre des phases d’abattement ou de réflexion intense, et les cases se font alors classiques, sages. Puis elle explose, soit dans sa tête, soit pour de vrai, et tous les repères de la page se brouillent, les dessins s’agrandissent, se heurtent… Divisé en scènes de vie lycéennes et/ou adolescentes, ponctué des souvenirs de Melinda, Speak se lit d’une seule traite.
Lire la critique sur le site : Ricochet
BDGest   12 février 2019
Beaucoup de sensibilité et de pudeur dans ce livre en noir et blanc où le lecteur est amené à comprendre à demi-mots ce qui est arrivé à Melinda. Il y trouvera une façon de surmonter l’insurmontable. Pour ceux qui ont connu une expérience similaire ou qui ont dans leur entourage quelqu’un l’ayant vécue, la subtilité du trait, et l’intelligence du scénario leur permettra de faire un bout de chemin dans la quête de la reconstruction.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   22 janvier 2019
L’autrice trace le portrait juste et fort d’une adolescente détruite, en voie de reconstruction.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   06 janvier 2019
Comment décrire l’indicible ? Comment raconter l’inexprimable ? A travers le récit de la jeune Melinda, deux auteures canadiennes relèvent le défi dans un copieux roman graphique à paraître chez Rue de Sèvres.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
maddiemaddie   14 avril 2014
It is my first morning of high school. I have seven new note-books, a skirt I hate, and a stomachache.
Commenter  J’apprécie          10
maddiemaddie   14 avril 2014
My goal is to go home and take a nap.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Laurie Halse Anderson (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurie Halse Anderson
Laurie Halse Anderson ""The Impossible Knife of Memory"
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

°~Speak the quiz~°

Comment s'appelle l'auteur ?

Emilie Carrol
Emily Carroll
Emili Caroll
Emily Carrole

11 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Speak (BD) de Laurie Halse AndersonCréer un quiz sur ce livre