AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266122252
467 pages
Éditeur : Pocket (03/04/2003)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 88 notes)
Résumé :
Personne ne se souvient du pays des Khazars, province perdue, reculée dans les montagnes du Caucase. Pourtant, là, au Xe siècle, s'est formée la "Treizième Tribu". On l'appelle aussi les Juifs des montagnes. Ils seraient les premiers Juifs de l'Exode, parlant une langue à l'origine inconnue, le tath, dont la mission était d'apporter la paix à tous les Juifs de l'univers. Personne pour se souvenir d'eux, excepté quelq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
PiertyM
  21 février 2014
Un livre édifiant et très intéressant! Il est profondément travaillé à la perfection. le vocabulaire est net, précis, on ne s'évade pas, ou on ne tombe pas dans les ricochets perso de l'auteur, chaque détail savoure la perspective de l'histoire. Tout est exact. On avance lentement et surement dans l'histoire, ça ne coule pas, la vitesse est bien maîtrisée parce que chaque mot, chaque fait, chaque moment est à délecter. le rythme est très posé d'autant plus que les personnages le sont aussi, ils évoluent dans un univers de doute, d'interrogation et d'accomplissement.
Dans le Vent des Khazars, Marek Halter nous entraîne une fois de plus dans les profondeurs d'un segment oublié de l'histoire du peuple juif, le peuple Khazar. La particularité du peuple khazar est qu'il n'est pas juif d'origine ou de souche, c'est un peuple qui a adopté le judaïsme au fil du temps. Au départ, c'était un peuple nomade, une fois qu'il s'est sédentarisé dans le Caucase entre la mer Caspienne et la mer noire, ce peuple, à travers son grand chef, le khagan Bulan, se convertit au Judaïsme. Les Khazars ont connus trois siècles de puissances et de prospérités, puis ils ont disparu et le vent a balayé leurs traces dans l'histoire.
En 2000, l'écrivain Sofer rencontre une femme énigmatique, d'une beauté exceptionnelle au cours d'une de ces conférences, elle l'assassine avec mille questions et tout tourne autour du partage d'un rêve. Evidemment, c'est parce que, elle, elle a un rêve à partager. C'est avec lui qu'elle voudrait le partager. Ce rêve est celui de défendre et de préserver le patrimoine des khazars, des traces retrouvées dans une ancienne synagogue dans les monts de Caucase...
Mais que peuvent un écrivain et une historienne face aux prédateurs de l'or noir. Car la synagogue est implantée au dessus d'un grand gisement du pétrole. Abat le patrimoine des Khazars, vive le pétrole! Que ça coule à flot!
Le style est bien plus captivant. On suit en même temps deux histoires, entre celle des Khazar du VIIIe Siècle et celle de l'écrivain qui se déroule au XXIe Siècle. Cette alternance vous touche à pic...
Un livre bon à lire!!! Puis la fin m'a marqué sur la véracité des informations dans les média. le monde est ce qu'il est, la puissance c'est la puissance!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Chrystaalle
  29 avril 2012
deux histoires se croisent
Jadis, entre 939 et 956, Isaac Ben Eliezer est envoyé en ambassadeur par le Grand Rabbin de Courdoue au royaume des Khazars.
Sa traversée de l'Europe est l'occasion pour lui de découvrir le sort peu enviable de ses co-religionnaires.
Le royaume Khazars est en Asie centrale, où un peuple a choisi de se convertir au judaisme. S'agit il d'une légende ? Est ce là la terre promise ?
Arrivé à bond port, Isacc découvre l'étiquette de la cour du Khagan Joseph et de sa soeur Attex. Une très belle histoire d'amour nous est narrée.
Mais le royaume décline, coincé entre les rivalités arabo- musulmanes et chrétiennes byzantines, il n' a pas d'avenir. Et au final, il ne laissera que peu de traces dans l'histoire, d'autant que personne n'a oeuvré pour en conservé la trace, que ce soit les vainqueurs d'antan ou le regime communiste qui a pesé sur la région.
Au XXème siècle, l'écrivain Marc Sofer, étrange double de l'auteur, part à la suite d'une séduisante et énigmatique femme rousse à la recherche de ce royaume en Azerbaidjan puis en Georgie. Mais au XXème siècle quel intéret peu avoir une antique cité si elle a été construite sur un gisement pétrolifère ?
un livre facile à lire et interessant pour l'aspect historique . Quant à l'aspect actuel, la question peut être ouverte et si ce qui est arrivé à Marc Sofer était vrai ??
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
candlemas
  12 décembre 2017
Beaucoup apprécié ce roman de Marek Halter. Outre l'aventure croisée entre les deux héros - Isaac au Xème siècle et Marc Sofer au XXème-, ce roman d'amour et d'aventure nous fait découvrir l'épopée des Khazars, peuple qui développa une civilisation originale sur les bords de la mer noire. Marek Halter nous guide par son érudition et son questionnement passionné et engagé sur le peuple juif -ce qui n'est pas inintéressant- ; mais dans le Vent des Khazars, le souffle est aussi au rendez vous. La narration est puissante, et le titre est donc tout à fait juste. Un beau roman d'aventure et historique, qui mêle des ingrédients que j'affectionne. Dommage, que je n'aie pas retrouvé ce souffle dans mes lectures suivantes de Marek Halter...
Commenter  J’apprécie          133
mauriceandre
  20 janvier 2015
cela fait un moment que j'ai cet auteur dans le collimateur mais, jusqu'à présent, je n'avais pas réussi a capturer l'un de ces romans a la biblio et voilà que je croise un banc de ces livres et je les ai tous pris au filet !!!
j'ai commencé par le plus jeune et j'avoue, qu'a part la fin, j'ai pris un plaisir fou a découvrir l'histoire du peuple Khazars qui a vraiment existé et que, par la magie d'un roman dans le roman, Marek Halter a réussi a m'intéresser et qu'il a fallu que je fasse quelques recherches pour en savoir plus.
dans mon filet il y a d'autres titres de lui dont je vous parlerai a point nommé.
Commenter  J’apprécie          42
Marion-ion
  29 juillet 2015
Lecture facile et prenante.
On oscille entre deux histoires, une dans le passé avec le peuple Kazars et une dans le présent avec un écrivains qui s'intéresse à l'histoire des Kazars.
Les histoires s'entrecroisent et sont toutes deux prenantes. Après peut-être que les personnages sont trop caricaturés, encore que, cela fait partie du style de l'auteur. J'aurai noté plus si seulement la fin ! ... je ne peux en dire plus sans spoiler alors...
Une lecture que je conseillerais tout de même.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   15 février 2014
... ... ...Le jour du couronnement les Khazars conduisaient le futur roi devant le peuple. Deux hommes lui passaient une corde de soie autour du cou...
... ... ...
... ... ...pendant qu'il avait le cou serré et la langue pendante, on lui demandait combien de temps il voulait être roi. Il devait dire un chiffre. Cinq ans, dix ans, quarante...Et hop, on relâchait la cravate! Mais attention, ce n'était pas pour rire. Il se laissait vraiment étrangler et on lui posait la question que lorsqu'il commençait à s'asphyxier pour de bon! Dans ces conditions, le futur roi n'osait jamais dire un trop grand nombre d'années. Et s'il disait quatre ans, après quatre ans, c'était fini! S'il insistait pour garder le trône, hop, on lui tranchait la gorge!
.... ... ... ...
Imaginez qu'on fasse ça à nos présidents,...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PiertyMPiertyM   21 février 2014
- On est toujours comme ça quand on aime?... On est toujours aussi content?
... ... ...
- Je ne sais pas. C'est la première fois que j'aime
Commenter  J’apprécie          330
PiertyMPiertyM   15 février 2014
Un jour, un homme dont on ne connait pas le nom partit à la recherche de son destin. Il parcouru le monde, et bien des années plus tard, très vieux, il retourna chez lui, bredouille. Sur le seuil de sa maison, il vit, surpris le destin qui l'attendait. Et il mourut... Je suis trop vieux pour ignorer qu'on ne court pas après son destin! C'est lui qui nous rattrape. Quand ça lui chante.
Commenter  J’apprécie          70
PiertyMPiertyM   18 février 2014
Quand un géant a mal au pied, il se soigne avec les remèdes de géant. Les microbes n’y survivent pas.
Commenter  J’apprécie          60
ChrystaalleChrystaalle   29 avril 2012
Les grains paraissaient s'évanouir sur sa langue. La saveur en était étrange, pleine des ombres de la mer, salée et douce comme des larmes,moelleuse comme un souvenir qui s'efface.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Marek Halter (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marek Halter
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Le dernier des Camondo" de Pierre Assouline, Éditions Folio "Les Camondo ou L'éclipse d'une fortune" de Nora Seni et Sophie le Tarnec , Éditions Babel "La rafle des notables" de Anne Sinclair, Éditions Grasset "Pourquoi les Juifs ?" de Marek Halter, Éditions Michel Lafon "Je rêvais de changer le monde" de Marek Halter, Éditions J'ai lu "Ellis Island" de Georges Perec, Éditions POL "Il est de retour"de Timur Vermes, Éditions 10/18 "Le charlatan" de Isaac Bashevis Singer, Éditions Stock "La Source" de James A. Michener, Éditions Robert Laffont
+ Lire la suite
autres livres classés : caucaseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1282 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre

.. ..