AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811214067
408 pages
Éditeur : Milady (20/02/2015)
3.8/5   76 notes
Résumé :
Un tueur en série commet des meurtres aussi horribles que spectaculaires dans le nord-ouest du pays. La police locale, soupçonnant qu'elle a affaire à du surnaturel, fait appel à Anita Blake et Edward, deux marshals que peu de choses effraient. Cependant, même eux ont peur des Arlequins, créatures de cauchemar au service de la première vampire. Cette dernière a toujours besoin d'un nouveau corps. Et elle est bien décidée à éliminer Edward et à posséder Anita. Quel q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,8

sur 76 notes
5
3 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

Andyflo
  25 août 2014
Ce tome 20 est une vraie bombe, j'ai adoré ! Une bonne intrigue meurtrière, la résolution de l'intrigue sur Marmée Noire se résout enfin et la relation Anita/Edward est devenue très intéressante.
Les Arlequins tuent les tigres dorés les uns derrière les autres et Anita est chargée par les autorités de découvrir le meurtrier, mais elle ne peut dire que ce sont les Arlequins, cela mettrait leurs vies en danger. Anita va donc avec Edward, Olaf et Bernardo tenter de tuer les vampires que Marmée Noire contrôle ainsi que les métamorphes. Mais les Arlequins sont puissants et très rapides, sans compter le pouvoir que la mère de toutes les ténèbres leur procure. Une fois n'est pas coutume, mais Anita a peur, surtout qu'elle est loin des hommes de sa vie et de la sécurité du cirque.
J'ai trouvé que l'intrigue était très bien développée et même s'il on sait dès le début qui sont les meurtriers, on est totalement happé par l'histoire. En effet, comme rarement, j'ai craint pour la vie d'Anita et mon coeur a eu des loupés à plusieurs reprises dans ce tome. le suspense et l'action sont à son comble, et pas un seul moment, on ne s'ennuie. Pour une fois, l'enquête prédomine. Il est captivant. Mais ce qui est important ici, est incontestablement l'évolution de sa relation avec Edward. Il va petit à petit montrer ce qu'il ressent vraiment pour Anita, Donna et ses enfants. C'est un sociopathe, mais un sociopathe avec des sentiments, prêt à tout pour protéger ceux qu'il aime. On retrouve avec bonheur l'humour corrosif de notre exécutrice, et c'est très vite de nouveau addictif. Ses réflexions intérieures et sa franchise à toute épreuve sont une bouffée d'air frais.
J'ai beaucoup aimé apprendre à connaître le nouvel homme de sa vie, Ethan, il est attachant et profondément seul, et surtout il porte toutes les souches de lycanthropie tigre, ce qui pourrait changer beaucoup de choses pour Anita. J'espère que dans le prochain tome il aura son rôle à jouer !
J'ai trouvé ce tome parfait, Laurell K Hamilton mène très bien sa barque ! Et vu la fin de ce tome, j'ai vraiment hâte d'avoir le tome 21 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Odlag
  27 mars 2015
Enfin notre Anita Blake préférée est de retour ! Pas celle qui passe un livre entier à coucher ou à tenter de ménager la sensibilité de ses nombreux amants, mais celle qui est sur le terrain, qui enquête, qui poursuit les méchants : l'Exécutrice.
Une série de meurtres, ayant pour cibles des tigres-garous dorés à travers le pays, pousse Anita à quitter Saint-Louis pour retrouver les coupables. Nous retrouvons donc notre héroïne en pleine enquête auprès d'Edward. Tous deux savent déjà qui sont les meurtriers : les Arlequins. Mais ils ne peuvent révéler cela aux autres marshals, qui ont décidé de leur mettre des bâtons dans les roues, notamment à cause de la sulfureuse réputation d'Anita. Mais le plus problématique est que ces meurtres ont en partie pour but d'éloigner Anita de ses amants, afin de la rendre plus vulnérable lorsque Marmée Noire viendra la chercher...
Oh joie, de l'action, de l'action ! Une petite scène de sexe pour recharger les batteries, et on repart pour de l'action. Nous retrouvons ici une bonne partie de ce qui faisait le charme de la série à son début, notre Anita prude en moins. Anita se heurte toujours au machisme des flics et marshals, mais plus pour les mêmes raisons qu'auparavant. Avant ils ne la pensaient pas suffisamment compétente car c'était une femme, à présent ils la prennent pour une pute, baiseuse de monstres, ce qui lui ôte toute crédibilité à leurs yeux. Bref les mecs qui bossent dans ce milieu sont des abrutis.
La bande des super-marshals est réunie : Edward fait appel à Olaf et Bernardo pour leur prêter main forte, afin de palier au manque d'expérience des autres marshals assignés à l'enquête.
Olaf, bien entendu, est toujours aussi flippant, voire plus que d'habitude, surtout lorsqu'il découvre qu'Anita est beaucoup plus puissante qu'avant, et beaucoup moins "pure" également (quand il l'a connue, elle était encore monogame).
Edward, connu par tout le monde comme un bon type nommé Ted, étonne par sa facilité à alterner les caractères selon les personnes qui l'entourent. On assiste à certaines scènes plutôt touchantes entre Anita et lui, confirmant à quel point il tient à elle (en tant qu'amie, bien entendu). C'était tellement surprenant que j'ai eu peur que l'auteure ne le fasse tuer dans ce tome. A chaque chapitre, je m'attendais à ce qu'il lui arrive malheur. Il fait partie de mes personnages préférés, tous les tomes d'Anita Blake où il apparaît sont géniaux, ce serait vraiment dommage s'il venait à disparaître.
Je suis tout de même un peu restée sur ma faim à la fin du livre. La menace de Marmée Noire plane sur Anita depuis longtemps, et l'on sent dans ce tome qu'il va y avoir un affrontement entre elles. Mais cela arrive à la fin, et ça se finit trop vite à mon goût. J'aurais aimé un affrontement plus intense, étant donné la puissance de Marmée, et celle qu'Anita a acquise depuis plusieurs tomes déjà.
A part cette fin un peu trop rapide, j'ai vraiment beaucoup aimé ce tome, qui m'a permis de retrouver ce qui me plaisait tant au début de cette série (et qu'on retrouvait aussi dans "Jeux de fauves", t.17). Je ne me suis ennuyée à aucun moment, à aucun moment je n'ai été exaspérée par des discussions sans fin sur les problèmes émotionnels de ses amants ou par des scènes de sexe à répétition. Uniquement de l'action et des dialogues dignes d'intérêts.
En bref, un bon tome qui renoue avec ce qui fait le succès de la série : une bonne intrigue avec des enquêtes, de l'action, un petit peu de sexe pour la forme, des personnages intéressants.
J'attends la suite avec impatience, en espérant que l'auteure ne s'amuse pas à jouer au yoyo avec la qualité de ses intrigues.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mimifi12
  29 septembre 2014
Vous aimez lire comme moi, n'hésitez pas à venir sur mon blog pour voir tout mes avis et encore plus : http://notre-vie-est-une-histoire.eklablog.net/
Un livre meilleurs que les précédants.
En effet, je trouve que ce tome est mieux réussi que les précédant car à partir du Tome 10 environ, l'enquête policière est mis en arrière plan et il y a beaucoup de scènes de sexes. Dans ce tome, on retrouve en partie, les ingrédients qu'on aimait dans les premiers tome. L'enquête revient au premier plan et on a très peu de scène de sexe et plus d'action. En clair, ce tome est une bouffée d'air frais comparé au autre même s'il n'est pas aussi bien que les premiers tomes...
Par contre, j'ai été un peu déçus car j'aurais voulut voir apparaître Jean Claude et Nathaniel une ou deux fois. J'ai l'impression qu'on a le choix entre deux option dans les derniers tomes sortit : soit Jean Claude, Nathaniel et certain de ses amants proches sont présent et donc il y a beaucoup de sexes ou alors ils sont absents pour la plupart et il n'y a pas beaucoup de sexe. C'est un peu dommage car j'aime bien les voir sans qu'il y ai une tonne de sexe, non plus.
Anita est égale à elle-même dans ce tome car en effet, elle a toujours du mal à prendre soin d'elle même quand il le faut. Heureusement, qu'Edward est là pour faire la baby-sitter... Elle a toujours des complexes mais cette fois certains d'entre eux sont très justifié notamment pour Cynric. A certain moment, je voulais l'encourager à embêter certain policier car je dois dire qu'il m'énervé à détester à ce point Anita alors qu'elle n'a rien fait de mal.
Il est aussi intéressant de voir un autre coté du caractère d'Edward. En effet, j'ai trouvé qu'on voyait mieux ses sentiments dans ce tome. Il avoue enfin à Anita qu'elle est son vrai nom et on peut voir qu'il aime sa vie avec Donna. J'ai trop adoré le fait qu'il allait accompagné la fille de Donna aux cours de danse comme les autres mères. On se rend compte aussi à quel point il est attaché à Anita.
Le personnage qui a beaucoup évolué dans ce tome est Olaf. En effet, on peut voir qu'il est près à faire des concessions. Mais cela ne l'empêche pas de provoquer Anita. Ce que je trouve très intéressant, c'est la fin car la suite pourrait être assez spectaculaire.
J'ai remarqué que l'essentiel de l'action se situe au début et à la fin du livre. En effet, en à peine quelques pages à la fin, tout est réglé. La trame de l'histoire qui reliait les derniers tomes est résolue en à peine quelques minutes. D'un coté on se dit enfin et d'un autre on se dit que cela à été trop vite à la fin. Mais, on se demande beaucoup, ce qui va se passer après car il va y avoir des conséquences à ce qu 'Anita à fait et ça pourrait être intéressante de voir ça.
Pour en conclure, bien que ce livre ne soit pas à la hauteur des premiers tomes, il est meilleur que les précédents et il est intéressant de voir Edward sous un nouvel angle. Donc, je conseille au fan de la série de le lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gayane
  26 août 2014
Anita et Edouard sont dans le nord-ouest des USA entant que Marshals de la branche surnaturelle pour enquêter sur une série de meurtres horribles de métamorphes. Cependant, ils en connaissent déjà les coupables qui ne sont autre que les larbin ultra puissants et ultra cauchemardesques de Marmée Noire.
Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi rapidement : en une journée c'était bouclé tellement j'étais heureuse de retrouver Anita et l'écriture de Laurell K Hamilton !
Comme à chaque volume, la lecture est fluide, Anita est tellement occupée que le lecteur ne s'ennuie pas, même dans les "passages creux" du récit.
Un point positif qui a peut être initié dans quelques tomes précédents mais qui se fait clairement ressentir ici : moins de sexe (avec de la tension) mais un récit plus recentré sur l'enquête rappelant l'attrait des premiers volumes de la série.
Le point négatif qui a fait sauté une étoile dans mon jugement : la fin que j'ai trouvé trop rapide, trop simple. Une petite déception pour moi. Habituellement je termine un tome des aventures d'Anita Blake en me disant "Déjà terminé ..." ou "Woaw ! " avec des étoiles plein les yeux, une bonne humeur et l'envie irrésistible d'avoir un tome suivant sous la main à dévorer.... et ce n'a pas été le cas ici. C'est la première fois que je me dis d'un tome de la série "Heu... déjà fini ?" ou "Bah nan ! c'est pas une fin !"... Je suis restée sur ma faim. D'habitude Anita combat et arrache sa survie des griffes des grands méchants pas beaux et là... Pouf ! en 2 pages s'était plié. Pas de résistance, pas de tension...
Enfin, chose étonnante, je me suis aperçue d'une sorte d'évolution dans le caractère d'Anita qui me fait regretter les premiers tomes : son humour. Serait-ce un essoufflement ?
Ici, pas d'éclat de rire, pas de remarque sarcastique (que j'adore)... Dommage, du coup, la série m'apparaît peut-être plus sérieuse, plus sombre malgré les choses plutôt crades qui se passaient dans les premiers tomes...
Bref, petite déception à la fin qui n'a pas réussi à rendre ma lecture négative... car je ne lis jamais aussi bien et aussi facilement qu'une aventure d'Anita Blake !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nyx
  22 octobre 2014
Première bonne surprise de ce tome, on retrouve Edward ! Ce cher Edward qui, lui aussi, succombe au charme d'Anita... (pas au sens sexuel du terme, bien heureusement). On verra également Bernardo, très fugacement, et Olaf, qui gagnera des galons pour revenir plus rapidement par la suite et compliquer la vie d'Anita.
Anita fait son job de marshal, mais elle comprend rapidement que les Arlequins sont derrière les meurtres, et qu'elle ne peut rien dire à la police humaine ! Heureusement, elle est épaulé par Edward qui a toujours su se faire bien voir des autorités et aide Anita à couvrir les traces des vampires tout en les traquant.
Là où je grimace c'est qu'une fois de plus, la SEULE chose qui intéresse les flics ce sont les fesses d'Anita. Il y en a marre. Je veux dire, déjà à Las Vegas c'était leur seul sujet de conversation, et ça continue ici. Les flics sont à ce point en manque de Q et de potins, qu'ils ne peuvent que s'intéresser à elle ? Parce que du coup, tout au long du roman, Anita doit les affronter et se justifier encore et encore et encore.
Toutefois, côté érotisme, justement, l'auteur relâche un peu la pression puisque malgré maintes allusions, il n'y aura qu'une (ou deux je ne suis plus sure) scène(s) détaillée(s). Ca change ! Malheureusement, cela laisse des "trous" dans l'histoire que l'auteur a du mal à combler : beaucoup de blablas et de descriptions pour compenser, mais ça ne satisfait pas la fan des premiers tomes que je suis.
Pourtant l'auteur sait toujours mettre en place des éléments intéressants (comme les bébés marshals ou encore le jeune tigre et les Arlequins) mais elle n'arrive pas réellement à les exploiter.
Ce n'est pas un tome catastrophique, mais une fois de plus j'en attendais beaucoup plus au vu de ce qui était dedans.
Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
OdlagOdlag   26 mars 2015
On dit que ce sont les femmes qui sont romantiques, mais à voir ma vie, personne n'en jurerait. Mes petits amis sont tous plus sentimentaux que moi, et mes amants aussi.
Commenter  J’apprécie          50
liannelianne   31 décembre 2014
Je fus réveillée par de la musique country. Un de mes bras était posé en travers du ventre de quelqu'un qui portait un tee shirt. Aucun des hommes qui partagent mon lit d'habitude ne dort habillé. je sentis le quelqu'un se redresser, et je l'entendis dire:
- Oui, bonjour.
Je reconnus le voix d'Edward, et la nuit précédente me revint en mémoire. Toujours allongée,je marmonnai:
Qui est-ce? Il y a eu un nouveau meurtre?
- C'est Donna.
Du coup, je levai la tête et clignai des yeux.J'ôtai également mon bras de son ventre et m’écartai légèrement de lui pour ne plus le toucher, comme si sa fiancée risquait de nous voir.
-C'est Anita , dit-il.
-Qu'est-ce qu'elle fait dans ton lit de bon matin?s'exclama Donna assez fort pour que je l'entende.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TigerlylyTigerlyly   20 août 2018
Bernardo Cheval-Tacheté à Anita

-Je suis flatée qu'Edward me trouve si bonne que ça, par ce que je sais à quel point Olaf et toi êtes doués... Du moins, quand il ne se laisse pas distraire par ses fantasmes de tueur en série, et quand tu n'es pas en train de draguer une nana.
-Anita je viens de te tirer du lit de quelqu'un pour t'emmener chasser les méchants. Tu es mal placer pour me jeter la pierre.
-Je devais nourrir l'adeur, tu le sais.
-Ouais, mais au bout d'un moment, peu importe pourquoi tu fais les choses. Seul le résultat compte. Et maintenant tu es aussi branchée cul que moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KateLineKateLine   29 novembre 2015
Au final, c’était une question d’amour. D’amour pour mes amants, pour mes amis, pour mes partenaires, pour les gens que je ne voulais pas perdre, les gens auprès desquels je voulais me réveiller chaque jour. C’était une question d’appartenance, de chez-soi. La maison, ce n’est pas nécessairement une bâtisse ni même un endroit ou une nuit tropicale pluvieuse et parfumée. L’amour vous construit cette maison, non à partir de briques, de planches et de tuiles, mais avec des mains à tenir, des sourires à partager, la chaleur d’un corps pressé contre le vôtre dans le noir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
liannelianne   31 décembre 2014
Génial. Les Arlequin tentaient de me capturer; Très Chère Maman voulait détruire mon âme et s'emparer de mon corps, et maintenant, un de nos propres alliés voulait me baiser ou me tuer, voire les deux. La situation pouvait-elle encore empirer? Non, ne répondez pas. Je sais bien que ça peut toujours empirer. Pour l'instant, les Arlequin ne m'avaient pas capturés; Très Chère Maman ne m'avait pas possédée; Olaf et moi étions toujours en vie et n'avions pas baisé ensemble. Vu sous cet angle, c'était plutôt une bonne journée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Laurell K. Hamilton (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurell K. Hamilton
Payot - Marque Page - Laurell K. Hamilton - Péchés céruléens
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Anita Blake ???

Quel est le nom de famille d'Anita

Black
Smith
Blake
Summers

20 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : Laurell K. HamiltonCréer un quiz sur ce livre

.. ..