AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ToolFan


ToolFan
  12 décembre 2017
Cette critique concerne la totalité du cycle de l'étoile de Pandore (4 tomes).

Certains vous dirons que Peter F. Hamilton c'est long. Je dirais que je suis d'accord.
Certains vous dirons que quand c'est long c'est chiant et d'autres que plus c'est long plus c'est bon. Je dirais que je suis entre les deux, je suis plus nuancé et je n'aime pas les choix binaires.
Certains vous diront que Peter F. Hamilton c'est long et chiant. Et je vous dirais que je ne suis pas d'accord. Que parfois oui, quand même, il y a quelques longueurs par-ci par-là. Que les romans gagnerais à être amputé de 100 à 200 pages. Mais au vu de l'aventure épique, la qualité de l'écriture (de la traduction dira-t-on), du traitement des (trop ? Non ça va on s'y fait) nombreux personnages, de l'histoire, du suspense et du plaisir généré (celui de la lecture et celui de retrouver les héros, auxquels ont s'est attaché, lorsque, nouveau tome en main, ont reprend la lecture du cycle).
Parce que oui, il faut faire des pause entre les Tomes. Ne fut-ce que pour éviter l'indigestion Hamiltonienne. J'ai moi même mis environ mis deux ans à lire les 4 tomes (entre temps j'ai lu plein plein d'autres choses, SF, fantasy, fantastique, littérature classique, romans, nouvelles, policier, horreur...). Donc si vous vous lancez dans l'aventure prenez conscience qu'il faut savoir laisser passer du temps entre chacun de ces livres de 800 pages. le risque est de ne pas se souvenir de tel ou tel personnages. « Son nom me dit quelque chose mais... » Et puis 100 pages plus loin : « ha mais oui c'est lui qui avait fait tel chose », parce qu'on se souvient que c'est l'ami d'un tel ou que ce moment rappelé nous avait marqué, bien qu'on ai oublier le nom du ou des personnages y ayant participer.

Pour en venir au roman en lui même.

On a à faire à une agréable aventure faite de découverte et de voyage : découverte des sphères de dyson et voyage jusqu'à là-bas, exploration des chemins Sylfen par Orion, Tochee et Ozzie (vous savez ce gars avec son afro qui est le co-inventeur, avec Nigel Sheldon, des trous de verre et qui possède la moitié de CST – Compression Space Transport).

Une aventure fait de complot : Qui est ce Judas qui s'associe à ceux qui complotent contre le Commonwealth intergalactique ? Qui est cet Arpenteur des étoiles, cet créature énigmatique qui influence la race humaine et dont seul les Gardiens de l'individualité reconnaissent l'existence ? Et MatinLumièreMontagne qui veut éradiquer le Commonwealth et ses habitant afin de se répandre sur toute la galaxie...

Une aventure de conflit militaire : Tant sur terre que dans l'espace, la menace est partout et tout type d'opération doit être mené pour éviter que le Commonwealth ne sombre dans l'oubli. L'action donc bien présente, tout comme le stress lié à l'échec d'une mission.

Une histoire de conflit politique : où luttent les dynasties (ces familles nombreuse dont le plus vieux représentant a parfois plus de 300 ans), le pouvoir politique et militaire (avec la marine) ainsi que diverses organisations criminelles mais aussi les bureaux de la police de Paris…

Une histoire avec de forts liens positifs et... : Une amitié de plus de 300 ans entre Sheldon et Ozzie. Une amitié récente entre ozzie et Orion. Wilson Kime (le troisième homme à avoir posé le pied sur Mars) et sa femme Anna etc.

...avec de fort liens négatif, voire carrément de la haine : L'inspecteur Paula Myo, qui est génétiquement modifié pour être la plus intègre non seulement des services de police mais aussi de toute l'humanité, qui s'oppose vivement à tout ceux qui transgressent les lois tel que les Gardien de l'individualité, Dudley Bose qui tepe sur le système de plusieurs personnes, les personnalité politiques qui s'opposent et se haïssent mais qui se sourient en face à face…

Une histoire de technologie et de science : Sphère de Dyson, trou de vers, vaisseau supraluminique, Champs de forces ultra résistant, armes ultra moderne et dévastatrice, Terraformation, rajeunissement, enveloppement et résurrection, transfert de mémoire (avec édition à la clef, implant cyber, Unisphère et cybersphère (comprendre internet intergalactique)

Un histoire avec des extra-terrestre :Les connus mais mystérieux Silfens, Tochee, seul spécimen connu de sa race qui entre soudainement en jeu, L'ange des hauteur (un vaisseau doté de sa propre conscience), et les Raiels qui vivent en son sein…


Vous l'aurez comprit, on a à faire ici à un space-opera pur et dur. Un univers complet et complexe ou s'entrecroise le destins de plusieurs personnages principaux et secondaire, mais aussi tertiaire (et de toute l'humanité), avec des intrigues différente set sur plusieurs niveaux.

Si tout ceci vous parle peut-être devriez-vous essayer. Sinon lisez le recueille de nouvelles "Manhattan à l'envers" dont le personnage Paula Myo de "L'étoile de Pandore" est un des personnage centrale et qui raconte aussi ce qui se passe avant cette saga.

Sinon le roman Dragon Déchu, qui n'a rien à avoir avec cette saga, est une excellent introduction (de 900 pages tout de même) à l'univers et à l'écriture de Peter F. Hamilton.
Lien : http://p2nix.over-blog.com/2..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus