AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Merry Gentry tome 9 sur 9
EAN : 9782290100271
509 pages
J'ai Lu (21/01/2015)
3.77/5   39 notes
Résumé :
« Depuis que la nouvelle de ma grossesse s'est répandue, tous les nobles de la Féerie se précipitent à ma cour dans l'espoir que je fasse des miracles pour vaincre leur stérilité. Pourtant, entre la recherche de subsides et l'arrivée imminente des jumeaux, j'ai comme qui dirait d'autres préoccupations. L'une d'elles porte le nom de Taranis : non content d'avoir abusé de moi, le Roi de la Lumière et de l'Illusion revendique haut et fort la paternité de l'un des enfan... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 39 notes
5
2 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
0 avis

Suite des aventures rocambolesques de Merry et ses amis !!

2 ans qu'il est dans ma PAL et que j'ai oublié de l'en sortir malgré le coup de coeur que j'ai eu en lisant les 8 précédents tomes. Cette série m'a permis de me remettre à la lecture il y a 5 ans après une longue période sans livres. À force de ne lire que des polars, thrillers et autres, j'ai réussi à me dégoûter de la lecture. C'est en voyant la couverture du tome 4 que cela m'a intrigué et donné envie de découvrir cette série. Et grâce à elle, j'ai découvert tout un style littéraire que je ne connaissais pas et cela m'a permis d'étendre ma curiosité à l'ensemble de la fantasy.

Bon, au final, ce tome est nettement plus calme que les précédents car nous retrouvons Merry peu de temps avant son accouchement. Ensuite, elle doit s'occuper de ses bébés tout en déterminant qui en sont les pères et en évitant les attaques pernicieuses de son oncle, le Roi Taranis. L'auteur prend donc le temps d'étoffer un peu plus son univers en donnant des détails sur le passé et sur certains évènements des tomes précédents. Comme j'éprouve une certaine tendresse pour Merry et ses princes charmants, une grande partie des évènements passés sont restés dans ma mémoire. Mais ces petits rappels de la part de l'auteur n'ont pas été rébarbatifs pour autant. le seul point négatif est que ce tome traîne vraiment en longueur et c'est sans doute pour cette raison que j'ai mis 2 semaines pour le lire, outre le fait de la fatigue due à la semaine de boulot. Comme j'apprécie Merry et son univers, j'ai tenu le cap et lu jusqu'au bout car malgré la fin de ce tome, celui-ci annonce bien la fin réelle de cette série et je voulais la connaître.

Comme vous l'aurez compris, ce tome a été une bonne lecture malgré quelques longueurs car pour ma part, c'est toujours un plaisir de retrouver Merry et sa multitude d'amoureux. Cette série m'a refait aimer la lecture et découvrir le fantastique et la fantasy, que je connaissais peu à l'époque. Je suis donc plus que ravie d'avoir pu la lire en son entier et d'y avoir autant accrochée. Si vous aimez l'urban fantasy avec une bonne dose de sexe (sans tomber dans le porno), d'amour (sans que cela soit mièvre), d'aventures et d'enquêtes policières, je vous conseille donc plus que fortement de découvrir cette série. Pour ma part, j'ai toujours apprécié ce mélange épicé ainsi que le style et l'imagination de l'auteur. Par contre, l'autre série de cet auteur, la plus célèbre, ne me tente que très moyennement... Et petit plus, les couvertures de la version poche sont toutes superbes.

Sur ce, bonnes lectures à vous :-)

Commenter  J’apprécie          380

Résumé:

« Depuis que la nouvelle de ma grossesse s'est répandue, tous les nobles de la Féerie se précipitent à ma cour dans l'espoir que je fasse des miracles pour vaincre leur stérilité. Pourtant, entre la recherche de subsides et l'arrivée imminente des jumeaux, j'ai comme qui dirait d'autres préoccupations. L'une d'elles porte le nom de Taranis : non content d'avoir abusé de moi, le Roi de la Lumière et de l'Illusion revendique haut et fort la paternité de l'un des enfants. Bien que je sois sûre qu'il se trompe, il va falloir que je trouve un moyen de l'empêcher de nuire. Définitivement. »

Mon Avis:

Et béh! Depuis le temps que je l'attendais celui là! Notre chère madame Hamilton en aura mis du temps à nous le sortir, et comme je commence sérieusement à en avoir plein le popotin d'Anita ( ouai ok, sauf le dernier qui était pas mal ), j'attendais le retour de Merry avec impatience. Et ……déception.

Donc nous retrouvons Merry à peu de choses près là où nous l'avions laissé: enceinte jusqu'au cou, sauf que là les petits s'apprêtent à sortir. Oui vraiment, ils le font même très vite, vous n'aurez pas à lire beaucoup de pages pour faire la connaissance des bouts de choux, et vous aurez même une petite surprise…D'ailleurs revenons sur cette surprise: Je Ne Suis Pas D'Accord! on s'en fou que je sois pas d'accord? Ok, mais quand même. Cette « surprise » sert en faite juste à justifier que Merry aime plus que ces 6 maris/amants/pères etc et à lui donner bonne conscience. Enfin ça c'est mon avis. Donc les bébés arrivent dès le début du livre ( non, ceci n'est pas un spoil, vous avez à peu près 5 pages à lire pour que ça arrive, et c'est pas comme si on ne s'y attendait pas ), et c'est parti pour une nouvelle aventure de notre Merry Gentry!

Et là encore non. Ma déception vient de là. Il ne se passe quasiment rien durant tout le livre (sauf à la fin, et là aussi je suis super en pétard!! ). L'intrigue se passe sur quelques jours, une bonne semaine environ, et pourtant, ça n'avance pas. On a vraiment l'impression de relire tout le temps la même chose. L'auteur à du se dire qu'on ne se rappelait pas de ce qui c'était passé avant, parce qu'on a le droit à 32 résumés de l'histoire (ou alors, elle a pensé que des gens qui n'avaient pas lu les 8 premiers tomes achèteraient le 9, comme ça, oui oui comme ça, et qu'il fallait du coup tout leur réexpliquer). En fait, c'est le syndrome Anita Blake: Dans les 5 derniers tomes d'Anita sorti, il doit y en avoir 2 d'utiles (et encore je suis gentille ). le reste c'est de l'esbroufe: ça parle pour ne rien dire, y a pas d'action, ça mène à pas grand chose, on nous redit cent fois la même chose… et ben là c'est pareil! Et c'est pour ça que je suis déçue (en plus de la fin qui m'a vraiment faite grincer des dents). Je trouve qu'il n'y a plus cette qualité narrative chez Laurell Hamilton, qualité qui m'avait fait adorer les premiers Anita Blake et Merry Gentry. Mais bon, vous me direz que ce n'est pas le premier Merry Gentry à tourner en rond, les derniers sortis aussi étaient pas bien bien palpitants, MAIS il se passait quand même toujours un gros truc au final, mais là non.

Soyons honnête, j'ai quand même littéralement dévoré le livre tant je l'attendais et voulais savoir ce qui allait enfin se passer. Et au final, je ne suis pas si déçue que ça, parce que je le voyais venir gros comme une maison. Quand on voit la qualité bof bof des derniers livres précédemment cités je peux dire que je ne m'attendais pas à une superbe suite. Mais c'est toujours beau d'espérer.

Est ce que je vous conseille ce livre? Oui, même si il ne se passe pas grand chose c'est toujours bien de retrouver Merry, Doyle, Frost, Sholto,Galen, Rhys… surtout depuis tout ce temps, mais ça reste quand même dommage pour la saga, qui méritait de redémarrer en grande pompe.


Lien : https://elvenbooks.wordpress..
Commenter  J’apprécie          00

Depuis l'annonce de la grossesse de Merry, u certain nombre de faës quittent leur monde pour les Terres Occidentales et espèrent récupérer pouvoirs et fertilité. Cependant, tous ne sont pas disposés à s'agenouiller devant une mortelle.

De plus, Taranis représente toujours une grande menace. Après avoir violé sa nièce, il dit être le géniteur de ses enfants.

Un 9ème tome qui était très attendu... mais qui m'a un peu déçu par son rythme lent et parfois laborieux. Beaucoup de pralotte et assez peu d'action par rapport aux précédents tomes.

Heureusement, le peu d'action est fracassante et s'assure le maintien de l'intérêt du lecteur.

Un tome tout en émotion avec quelques rebondissements.

J'ai hâte de lire la suite !

Commenter  J’apprécie          40

Et voilà qui termine pour le moment cette série sur Merry. Car la fin annonce une suite ou enfin je l'espère 😉.

Waouh, ce tome est très intense, autant le 8 je l'avais trouvé moi sur celui-ci ne nous laisse aucun répit. Préparez les mouchoirs pour les 30% de la fin, l'auteure veut vraiment nous faire fondre en larmes.

🧚

Dans ce tome, la grossesse de Merry touche à sa fin avec une magnifique surprise à la clé 😁. de beaux passages célèbrent ce miracle de la vie, ils sont très bien écrits et très émouvant. On apprend ensuite a connaître ces adorables bébés.

L'autre partie, c'est d'arriver à se débarrasser de Taranis, quelle raclure ce type 😡 !!! Et de la surprise avec Andais et une tragédie qui m'a bien fait pleurer tellement j'aimais ce personnage 😭 mais je n'en dirais pas plus a vous de le découvrir.

🧚

Pour conclure cette série, j'ai passé un super moment avec Merry et ses hommes, des moments féeriques mais aussi effrayants au coeur des Feys et de leurs légendes. C'est une série que je vous conseille ardemment en plus les hommes sont caliente 🥵🤭.

Commenter  J’apprécie          00

Tellement d'années que j'attendais ce livre... Je l'ai dévoré !!

Ca m'avait manqué de ne pas pouvoir lire les aventures de Meredith et ses hommes, et je n'ai pas été déçue. Un petit rebondissement dès le début du livre, qui donne envie de savoir la suite. On découvre une nouvelle facette de l'héroïne dans ce livre: la mère. Et j'ai trouvé ça super, bien qu'elle pleure souvent à cause des hormones...

Bon, petit bémol sur la fin. Mais je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler les futurs lecteurs. Je dirais juste que cinq ans à attendre un tome pour qu'il se finisse ainsi, c'est dur. Très dur... J'en ai versé ma petite larme...

Hâte de lire le prochain ! Même si on risque d'attendre encore un peu...

Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation

Nous avions conscience de notre valeur. Que ceux qui nous haïssaient à cause de nos caractéristiques physiques auxquelles nous ne pouvions rien changer aillent se faire voir. Les racistes sont toujours malveillants, que ce soit la couleur de votre peau qu'ils haïssent, ou le nombre de membres que vous avez, ou combien vous êtes vulnérable ; tout cela n'est que haine et peur.

Commenter  J’apprécie          250

Ne prenez jamais quelqu'un qui ne peut gérer ses pulsions meurtrières pour quelqu'un qui n'a simplement personne pour lui dire : « Arrête, tiens-toi bien ». Je trouve qu'en règle générale les gens cruels, indépendamment de leurs actions horribles, savent se tenir lorsqu'ils sont exposés à un châtiment ou confrontés à une personnalité plus forte. Être méchant ne veut pas dire être fou, mais simplement méchant.

Commenter  J’apprécie          220

Pour moi, les contes de fées des humains étaient censés être un avertissement pour que les souverains soient justes, sinon leur royaume en pâtirait, mais la majorité des rois ne se reconnaissaient pas dans des histoires pareilles.

Commenter  J’apprécie          200

Elle n'avait jamais caché qu'elle ferait volontiers l'amour avec Rhys ou Mistral, si eux et moi étions d'accord. Chez les humains, cela aurait été offensant ; chez les Feys, c'était offensant de trouver quelqu'un attirant sans le lui faire savoir.

Commenter  J’apprécie          150

(…) l'amour peut mourir d'être réprimé, comme une fleur si magnifique qu'on la cache du soleil dans l'espoir qu'elle dure plus longtemps ; or, chaque fleur a besoin de soleil, et être amoureux nécessite de s'y risquer.

Commenter  J’apprécie          170

Videos de Laurell K. Hamilton (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurell K. Hamilton
Payot - Marque Page - Laurell K. Hamilton - Péchés céruléens
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Anita Blake ???

Quel est le nom de famille d'Anita

Black
Smith
Blake
Summers

20 questions
86 lecteurs ont répondu
Thème : Laurell K. HamiltonCréer un quiz sur ce livre