AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Takalirsa


Takalirsa
  15 janvier 2021
Ayant beaucoup aimé le roman ado « kivousavé » de la même autrice, lu il y a quelques années, j'ai eu envie de découvrir ses écrits adultes. Cependant je n'y ai pas retrouvé la même intensité d'écriture.
Le titre est trompeur, nous ne sommes pas dans un thriller entre action et tension mais dans une enquête policière à l'ambiance très soft. Les personnages sont attachants, notamment Mina la marginale dont la voix alterne avec celle de l'héroïne, Gloria. Considérée comme « méchante » depuis toute petite, Mina a été trimballée de foyers en familles d'accueil pour échouer dans la rue à sa majorité. C'est elle qui apporte son (seul) côté sombre à l'enquête, avec son franc parler et sa volonté de s'afficher telle qu'elle est, loin des codes sociaux. Son lien avec la victime sera dévoilé progressivement.

En comparaison, Gloria l'inspectrice semble bien gentillette avec ses préoccupations familiales et ses horaires de bureau alors qu'elle enquête sur un meurtre (« Va falloir vous reprendre, côté horaires, Basteret »). Heureusement que son coéquipier Rachid est là car elle est vite débordée ! J'ai trouvé que l'intrigue peinait à démarrer (« Elle s'est suicidée, Julie ? ») et comportait quelques incohérences (les deux enquêteurs ne s'étonnent pas tout de suite qu'il n'y ait aucune trace informatique du dossier en cours de la jeune journaliste). Par ailleurs Gloria m'a semblé bien sensible pour une flic de cet âge (« Elle sent les larmes lui monter aux yeux »). Par contre j'ai apprécié la relation qu'elle entretient avec son ancien patron, Arici, l'homme qui l'a formée et qui reste sa référence.

J'ai également apprécié son tiraillement entre vie professionnelle et vie personnelle, préoccupation de bien des femmes actuelles. Il est agréable de suivre l'évolution de sa relation avec Kalter le médecin légiste. Malheureusement celle-ci va vite avorter.
La résolution de l'enquête est à l'image de son déroulement : un brin convenue et un peu trop optimiste pour être réaliste, même si j'ai trouvé le rôle ultime de Mina bien trouvé !
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus