AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Janine Hérisson (Traducteur)Henri Robillot (Traducteur)Lillian Hellman (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
EAN : 9782070413935
179 pages
Gallimard (23/06/2000)
3.51/5   41 notes
Résumé :
"Notre projet pris corps avant même que nous ayons entendu parler de Couffignal. Nous allions trouver une petite communauté de gens riches, suffisamment isolée et, après nous y être établis, nous allions la piller. Couffignal, quand nous l'avons découvert, nous a paru l'endroit idéal. Nous avons loué cette maison pour six mois, il nous restait juste assez de capitaux pour le faire et pour vivre ici convenablement pendant que nos plans mûrissaient. Nous avons passé q... >Voir plus
Que lire après Le Sac de CouffignalVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ecrire une nouvelle policière est un art difficile, et Dashiell Hammett est un maître dans sa catégorie. S'il n'a publié que six romans (et quels romans!) dont un inachevé, « Dash » est l'auteur de 65 nouvelles.
Le Sac de Couffignal nous en offre deux, The Gutting of Couffignal qui donne son titre au livre (1925) et La Fille de papa (Crooked Souls, 1923), qui mettent en scène le légendaire détective sans nom connu comme The Continental Op .
Privé franciscanais de de la Continental Detective Agency, dont le lecteur apprend au fil des enquêtes quelques bribes d'existence (vétéran de la première guerre, passé de Boston à Chicago, puis à la côte ouest, il joue au poker et fume des Fatimas), c'est un dur à cuire,… hardboiled.

Chargé de surveiller des cadeaux de mariage d'une valeur de cent mille dollars dans une superbe résidence de Couffignal , The Continental Op doit faire face à une attaque a priori digne du far west mais habilement préparée par d'astucieux dilettantes. Astucieux, certes, mais pas assez pour tromper la sagacité du Privé.
Dans La Fille à papa, une adolescente est kidnappée mais le père, un homme d'affaire au physique de garçon boucher, ne compte pas payer la rançon en faisant profil bas. The Continental Op remonte la piste comme un chien de détection sur une scène de crime.
Le Privé agit vite, sans état d'âme, à l'image de l'auteur, ancien enquêteur de la Pinkerton National Detective Agency ,qui y perdit ses illusions. Aussi à l'aise dans les galetas que dans les milieux privilégiés, où la frontière est mince entre le crime et la bienséance, The Continental Op s'adapte à son environnement. Les deux nouvelles sont d'ailleurs assez emblématiques de cette porosité entre milieux sociaux opposés qui de temps en temps se télescopent violemment.

Mais c'est le troisième texte de l'ouvrage, Tulip (1966), roman inachevé qui marque le lecteur.
Rompant avec les littératures policières, Hammett le commence après la seconde guerre mondiale. Rongé par la maladie, l'alcool et pourchassé par les chantres du maccarthysme, Dash y narre l'amitié de deux vétérans, Pop le narrateur, auteur en panne d'inspiration, qui a connu la prison pour des activités jugées anti-américaines, et Tulip, un sympathique bavard qui l'encourage à reprendre la plume. On se plait à rêver à ce qu'aurait pu être cet ouvrage, sorte de une mise en abîme qui suinte le désespoir. Tulip est le chant du cygne d'un écrivain qui n'a rien publié depuis une vingtaine d'années. Sous la fiction, le lecteur sent poindre le désespoir de Hammett, et c'est ce qui est touchant.

L'ouvrage s'achève avec une postface signée Lillian Hellman, la dramaturge et scénariste qui fut sa compagne. Un ménage à quatre, avec l'alcool et McCarthy .
Commenter  J’apprécie          626
Livre acheté avec un lot de policier. Je ne connais pas du tout cet auteur, j'avais donc décidé de le garder car le résumé était curieux et le livre relativement court, moins de 200p. C'est idéal pour changer d'univers après un roman fantastique un peu hors norme.

Il s'agit en réalité de 3 courtes nouvelles : « Le sac de Couffignal », « La fille de papa » et « Tulip ».

Le sac de Couffignal : L'histoire se lance très rapidement, nous suivons un détective embauché pour garder les cadeaux d'un mariage sur l'île de Couffignal. Un casse monstrueux a lieu pendant une nuit où les insulaires sont bloqués sur leur île. le style est agréable et se lit bien, l'histoire est plus centrée sur les différents évènements de la nuit que réellement sur les personnages. le détective arrive à dénouer les fils de ce casse alors que je n'y ai vu que du feu. le personnage est finalement plus obscur et complexe qu'il n'y paraît au premier abord.

La fille de papa : Dès les premières lignes, j'ai vu venir la fin mais c'était une sympathique nouvelle quand même. On continue à suivre le même détective privé que dans la première nouvelle.

Tulip : Je n'ai pas trop compris l'histoire de cette nouvelle, c'est la plus longue mais ça part dans tous les sens sans aucune logique. le dénommé Tulip rencontre un ami écrivain et tente de lui faire comprendre qu'il doit écrire un livre sur lui en lui racontant certaines histoires digne d'intérêt pour lui. Pour ma part, j'ai trouvé ça peu intéressant. La nouvelle a donc été abandonnée à 40p de sa fin.

J'ai lu la postface en diagonale car elle était écrite par son épouse mais je ne suis pas toujours intéressée par les différentes informations qui s'y trouvent.

Comme vous l'aurez compris, les 2 premières nouvelles sont des bonnes découvertes du style de cet auteur, la troisième a été une déception, je n'en ai pas compris la logique. le style est incisif, net et prévis et j'ai par ailleurs bien apprécié le personnage du détective privé. Si vous êtes amateurs de policiers originaux, je vous conseille de découvrir ce petit recueil de nouvelles pour vous faire une idée du style et de l'univers de cet auteur. Pour ma part, j'ai le faucon maltais qui patiente dans ma pal.

Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
Commenter  J’apprécie          300

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Sa mâchoire brutale saillait comme un bloc de granit et ses yeux étaient injectés de sang - bref, il était d'une humeur exquise.
Commenter  J’apprécie          363
C'était un vrai colosse, dans les quatre-vingt-dix kilos de viande rouge et ferme, et un tyran du sommet de son crâne pointu jusqu'au bout de ses chaussures qui auraient bien été du quarante-six si elles n'avaient pas été fabriquées sur mesure.
Il avait gagné ses nombreux millions en aplatissant tous ceux qui se trouvaient sur son passage, et la fureur qui le possédait en cet instant ne facilitait pas les rapports avec lui.
Sa mâchoire brutale saillait comme un bloc de granit et ses yeux étaient injectés de sang - bref, il était d'une humeur exquise.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Dashiell Hammett (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dashiell Hammett
Lecture de "Un trône pour le ver de terre" / "Le chasseur et autres histoires" de Dashiell Hammet (éditions Gallimard, 2016) Par Michel Olivier, libraire à la librairie La Boîte à Livres
Traducteur : Natalie Beunat
Jusqu'ici le nom de Dashiell Hammett restait associé au roman noir américain, dont il a posé les bases au milieu des années 1920 à travers une soixantaine de nouvelles policières et cinq romans fondateurs, dont le faucon maltais, symbole s'il en est de la mythologie du privé coriace et taciturne. Le chasseur et autres histoires réunit ses nouvelles littéraires inédites et trois scénarios. Plus qu'une curiosité, ce recueil donne pour la première fois l'étendue de son talent d'écrivain. Une occasion rare, par ailleurs, de revenir sur la vie de Dashiell Hammett. Si, par leur qualité, ces fictions attestent ses ambitions littéraires, elles expriment également ses préoccupations sur la place de l'homme et de la femme dans une société en mutation. le courage et l'altruisme, la cupidité et le cynisme traversent ces textes non dénués de légèreté, grâce à l'humour caustique de leur auteur.
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (121) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2883 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}