AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505066118
48 pages
Éditeur : Dargaud (24/03/2017)
3.87/5   148 notes
Résumé :
Emma et Capucine sont soeurs et partagent un rêve : entrer ensemble dans la prestigieuse école de danse de l'Opéra de Paris pour devenir danseuses étoiles. Capucine passe les premières auditions avec succès. Pas Emma... et le monde de la jeune fille s'écroule. Mais sa vocation n'est-elle pas ailleurs ? Si son père l'encourage à chercher sa propre voie, sa mère n'envisage pas qu'elle puisse renoncer à la danse. Quant à Capucine, l'idée même d'évoluer sans sa soeur lu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 148 notes
5
24 avis
4
25 avis
3
9 avis
2
0 avis
1
0 avis

rabanne
  09 octobre 2017
Une bien jolie bande-dessinée, toute en délicatesse et finesse.
Conseillée par une représentante de la Bibliothèque Pour l'Ecole (B.P.E), je ne regrette pas de l'avoir prise pour les élèves.
Deux soeurs ambitionnent d'intégrer l'une des plus prestigieuses écoles de danse classique du monde : celle de l'Opéra de Paris. Or, Emma et Capucine dansent différemment, n'ont pas le même caractère, ni les mêmes rêves.
Derrière, la maman veille au grain, tandis que le papa rassure et dédramatise...
Un premier tome très prometteur. Une histoire traitée avec beaucoup de justesse et de sensibilité.
Et ne parlons pas de l'iconographie, qui est un véritable écrin de grâce et de douceur.
Je suis très avide de connaître la suite !! :-)
Commenter  J’apprécie          360
coquinnette1974
  23 février 2020
Autre bande dessinée découverte grâce à la bibliothèque : Emma et Capucine, tome 1 : Un rêve pour trois de Jérôme Hamon et Lena Sayaphoum.
Emma et Capucine sont soeurs et partagent depuis toujours le même rêve : entrer ensemble dans la prestigieuse école de danse de l'Opéra de Paris pour devenir danseuses étoiles.
Capucine passe les premières auditions avec succès.
Malheureusement Emma n'est pas admise... et le monde de la jeune fille s'écroule.
Mais sa vocation n'est-elle pas ailleurs ?
Un rêve pour trois est une bande dessinée qui m'a captivé autant grâce à l'histoire, bien ficelée, que grâce aux dessins, très jolis et aux traits assez fins. J'apprécié tout à fait ce genre d'illustrations, et ça colle parfaitement avec cette bd.
Nous avons deux jeunes filles qui ont le même rêve : devenir danseuse étoile. Si Capucine réussit, Emma elle échoue alors qu'elle est à deux doigts de réussir. Mais ce rêve est t'il vraiment le sien ? ou cela de sa soeur et de leur mère ?
Il va falloir que Capucine s'accroche pour réussir dans le dure monde de la danse classique.
Quand à Emma, elle va devoir apprendre que l'on peut rebondir suite à un échec... et que la danse classique n'est pas la seule danse sur terre...
Ce premier tome est très réussi, il m'a captivé de la première à la dernière page. Je vais d'ailleurs me plonger sous peu dans le second tome, que j'ai sous la main, car j'ai hâte de savoir comment les deux jeunes filles vont évoluer.
Ma note : 4.5 étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Under_the_Moon
  22 octobre 2019
Emma et Capucine, deux soeurs passionnées de danse et rêvent d'intégrer la troupe de l'Opéra de Paris. Seulement devenir danseuse étoile n'est pas une mince affaire et entre aimer passionnément une discipline aussi exigeante que la danse classique et vouloir en faire son métier, il y a un fossé... qui peut s'avérer infranchissable. Et quand il doit séparer les deux soeurs, c'est le drame à la maison ! Sauf si on sait prendre les choses avec philosophie.
Une bande dessinée qui ravit les petites passionnées de danse, très colorée et optimiste qui aborde des thèmes plus sérieux comme par exemple la pression que mettent certains parents pour que leurs enfants réussissent brillamment dans leurs activités (la notion de plaisir ne compte plus!...). Tout cela pour qu'en fait les parents puissent vivre par procuration le succès qu'ils n'ont pas réussi à avoir.
Une belle histoire qui montre comment un personnage rebondit et s'épanouit grâce à ce qui semble, au premier abord, être un échec.
Commenter  J’apprécie          230
saigneurdeguerre
  12 septembre 2020
Emma et Capucine rêvent toutes les deux d'entrer à l'école de danse de l'Opéra de Paris. Un rêve les anime : devenirs danseuses étoiles !
La sélection est terrible, et si Capucine, la plus jeune, correspond entièrement aux standards de cette école, Emma, elle, a des mouvements beaucoup trop personnels, alors qu'en danse classique, il convient d'avoir des mouvements conventionnels.
Le jour de l'audition arrive, et comme le redoutait leur maman, si Capucine est prise, Emma est recalée ! Que va devenir Emma qui se préparait depuis des années ? Comment va réagir la maman qui a connu une grande déception étant jeune en échouant par trois fois au concours d'entrée comme violoniste à l'Opéra et qui rêvait de voir ses deux filles réussir grâce à son investissement personnel dans leur formation ? Et Capucine qui ne se voyait pas entrer à l'école de l'Opéra sans sa soeur ?
Critique :
Bon, ce n'est pas précisément le type de BD que je rêve de lire, mais quand on est instituteur et que l'on tient à donner à lire des BD aux petites demoiselles de sa classe, il faut bien consentir quelques sacrifices ! Snif ! Pauvre de moi !
Cela étant dit, soyons sérieux une minute (pas plus, c'est promis), le scénario de Jérôme Hamon soulève plusieurs questions importantes :
- Les parents ne poussent-ils pas le bouchon trop loin en voulant que leurs enfants réussissent là où ils ont échoué ?
- Une jeune adolescente a-t-elle assez de clairvoyance pour effectuer les bons choix quant à son avenir ?
- Jusqu'à quel point un amour d'adolescence déçu peut-il faire mal ?
L'histoire est intéressante et ne manquera pas d'intéresser les jeunes demoiselles. Je verrai sur le terrain comment réagissent mes élèves.
Les dessins de Lena Sayaphoum, réalisés par ordinateur, sont très originaux et quelque peu déroutants pour le vieux machin que je suis, mais après trois Xanax et un peu de Valium, on s'y fait. Je pense qu'ils vont beaucoup plaire aux petites malheureuses que l'on me charge d'endoctriner avec des règles de grammaire française imaginées pour torturer les neurones des malheureux.euses qui ont le plaisir d'étudier la langue française.
Si j'étais une jeune adolescente, je crois que j'adorerais cette série, surtout si j'étais éprise de danse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143
Shaynning
  02 septembre 2020
BD Jeunesse-Jeunes adultes, "Emma et Capucine", vous l'aurez compris, traite de danse et pas la moindre, car il s'agit de l'une des plus accomplies et les plus exigeantes: le ballet classique.
Emma et Capucine sont des soeurs ayant toute deux comme aspiration première de devenir danseuse étoile dans le monde du ballet classique et pour cette raison, elles passent le concours pour être admises à l'école par excellence, l'Opéra de Paris. Néanmoins, si la jeune Capucine semble avoir la rigueur et la technique, son aînée Emma danse trop "librement". Lorsque Capucine réussi le concours, Emma, recalée, semble alors remettre en question ses rêves. Si elle aime toujours danser, ce n'est peut-être plus en ballet classique.
À certains égards, Emma me fait penser à Polina, protagoniste de la BD et film du même nom, jeune ballerine qui, bourrée de talent, est cependant très personnelle dans sa danse et libre dans sa technique. Dans le ballet classique, on encourage pas ses qualités, d'où l'arrivé du ballet moderne. C'est donc un sujet commun. Par contre, dans "Emma et Capucine", il s'agit d'une sororité où l'une et l'autre des soeurs n'ont pas les mêmes forces en danse et on se demande si cela ne finira pas en rivalité ( j'espère que non, vu la belle relation qu'elle ont). de plus, contrairement à Polina, les deux apprenties sur pointes ont leur famille près d'elles, en support. J'ai beaucoup apprécié le papa des filles, très censé et sage dans ses conseils, contrairement à la mère, plus entreprenante et sévère. Elle est manifestement trop impliquée, transférant une part de ses désirs sur ses filles. Mais bon, ce demeure une bonne mère tout-de-même, mais à terme, son attitude pourrait nuire.
Niveau dessin, je retrouve le style graphique vu dans "Gung ho" où il n'y a pas de lignes noires en contours et des superpositions de couleurs minimalistes pou créer l'ombre et la lumière. J'avais beaucoup aimé pour "Gung Ho", j'aime donc autant pour "Emma et Capucine". Là où c'est différent, c'est dans la forme des personnages, très longilignes, avec des yeux énormes et un peu "mangakesque". Mais c'est toujours un défis de dessiner des danseurs, spécialement avec le ballet classique, où les lignes du corps sont particulières et les poses inhabituelles. C'est donc assez réussi, mais j'aurais aimé voir plus les pieds: les pointes et les pieds arqués sont un élément clé du ballet après tout. J'ai beaucoup aimé le mouvement dans les cheveux, surtout ceux d'Emma.
Les personnages sont attachants, variés, même assez mignons parfois, notamment Jake, que je trouve assez loin des bady boys à deux sous que je croise trop souvent en jeunesse ces derniers temps. Maladroit, danseur de hip hop, souriant, attentionné, vraiment c'est un beau personnage.

Pour une premier BD, on est bien fixé: personnages adéquatement révélés, scénario qui tient la route, jolis dessins, une problématique simple , mais bien rendue, plusieurs enjeux autours de la danse et de la famille, avec quelques petits clin d'oeil à la vie adolescente et un sujet actuel. Une belle oeuvre qui mérite d'être approfondie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
BoDoi   29 mars 2017
Malgré des personnages nuancés, et des enjeux clairement énoncés, le scénario de Jérôme Hamon n’évite pas les lieux communs de la chronique adolescente, sans parvenir à trouver un angle original.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rabannerabanne   09 octobre 2017
C'est ta vie, Emma.
Ne te soucie pas de ce que pensent les autres. Sinon tu finiras par avoir une vie qui fait rêver ces gens, mais pas toi...
Commenter  J’apprécie          296
rabannerabanne   09 octobre 2017
Le bassin reste bien droit.
Ouvrez de la hanche jusqu'au talon.
Bien souples les poignets.
Loin le regard.
Quatrième position.
On laisse les épaules bien en place, surtout les omoplates restent dans leur cavité.
Commenter  J’apprécie          130
SaralynSaralyn   31 mai 2019
C'est ta vie, Emma.
Ne te soucie pas de ce que pensent les autres. Sinon tu finiras par avoir une vie qui fait rêver ces gens, mais pas toi...
Et puis, de toute façon, la seule chose qui compte pour les gens qui t'aiment, c'est ton bonheur. Alors peu importe qu'ils comprennent tes choix ou non...
Commenter  J’apprécie          20
LivherynLivheryn   17 avril 2017
- Je sais ce que tu ressens. Mais ne baisse pas les bras... sinon tu le regretteras toute ta vie.
- Ça fait huit ans que je ne pense qu'à ça jour et nuit. Et depuis quelques minutes, je sais que rien de tout ce que j'ai pu imaginer n'arrivera... Comment tu pourrais avoir la moindre idée de ce que je ressens?
Commenter  J’apprécie          10
TakalirsaTakalirsa   06 décembre 2017
Ce n'est pas facile de faire les bons choix quand on élève ses enfants.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Jérôme Hamon (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérôme Hamon
Entre classique et hip-hop, nos héroïnes passionnées de danse sont prêtes pour de nouveaux défis dans ce nouvel album d'Emma et Capucine (de Jérôme Hamon et Lena Sayaphoum) - En librairie le 26 juin 2020 https://www.dargaud.com/bd/Emma-et-Capucine/Emma-et-Capucine/Emma-et-Capucine-tome-5-Un-ete-trop-court
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Green class

Combien d'enfants composent ce groupe ?

six
vingt-quatre
quatre
trois et demi

15 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Green Class, tome 1 : Pandémie de Jérôme HamonCréer un quiz sur ce livre

.. ..