AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809446687
Éditeur : Panini France (11/02/2015)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 153 notes)
Résumé :
Et si les garçons pour lesquels vous aviez eu le béguin découvraient vos sentiments... tous en même temps ? Lara Jean Song conserve ses lettres d’amour dans une boîte à chapeau que sa mère lui a donnée. Ce ne sont pas des lettres qu’elle a reçues, ce sont celles qu’elle a écrites. Une pour chaque garçon qu’elle a aimé. Lorsqu’elle écrit, elle ose ouvrir son cœur et dire toutes les choses que jamais elle n’exprimerait dans la vraie vie, car ses lettres ne sont que po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (74) Voir plus Ajouter une critique
xLalou
22 août 2015
À TOUS LES GARÇONS QUE J'AI AIMÉS est une magnifique histoire d'amour qui m'a fait passer par toutes les émotions possibles ! Tristesse, joie, anxiété, frustration, colère, excitation, amusement... Il est un véritable coup de coeur que je n'oublierais sans doute jamais. Ce roman est juste une bombe nucléaire. Je suis ravie de l'avoir lu juste maintenant, ainsi je n'aurais pas à attendre longtemps pour la suite ! Mon coeur ne l'aurait sûrement pas supporté !
Au départ, je l'ai commencé sur un coup de tête en ebook sur mon smartphone, hier soir vers une heure du matin (je n'arrivais pas à dormir, ça va !). Il me tentait beaucoup mais j'hésitais à le lire en ebook plutôt qu'en papier. Malgré ça je me suis lancée, parce que je m'ennuyais sérieusement. Mais bordel, tout dans ce roman m'a rattrapée. Je pensais lire une histoire d'amour banale faite juste pour passer le temps (un peu comme Pari Risqué par exemple, les scènes érotiques en moins) mais non. Tout de suite, l'histoire m'a happée.
Je me suis attachée à Lara Jean dès les premières pages. C'est une fille qu'on prend en affection sans accroc, car on peut se retrouver facilement en elle. Dans un sens, elle est banale comme fille, le genre de celles dont on ne prête pas franchement attention, mais si foutrement attachante ! Elle m'a fait rire, angoisser, sourire, bref, je l'ai adoré ! Bon Dieu qu'elle me ressemble !
Le contexte des lettres d'amour cachées soudainement envoyées à leurs destinataires m'a rendue COMPLÈTEMENT folle d'excitation !!! L'effervescence m'a prise, j'ai été si emportée dans ce que je lisais que je me suis endormie vers quatre heures du matin, à contrecœur. Aujourd'hui, je l'ai continué dès que j'ai eu une minute, et cette fois sur ma tablette ! Cela fait un bon bail que je n'ai pas dévoré un livre aussi vite, et ça fait tellement de bien ! Seulement, au moment de le clôturer, bon Dieu : que ça fait mal !
Les personnages sont hauts en couleur et m'ont tous touchée, de façon positive ou négative. Je regrette juste que le père de Lara ne soit pas plus mis en scène, mais bon, tant pis. J'ai adoré sa petite soeur Kitty que j'ai trouvée adorable et bien sûr notre cher Peter. Bon sang, il m'a fait complètement fondre ! Au début j'avais du mal à l'apprécier mais vite j'ai été captivée par leur "fausse" relation et je me suis énormément attaché à lui. Il a vraiment quelque chose qui m'a fait craquer et j'aurais aimé bien des fois être à la place de Lara Jean ! Si je déplore la façon dont l'histoire se finit pour leur couple, j'ai juste adoré l'évolution de leur relation ! Ils forment un très beau couple malgré leur manque évident de communication. Et puis, Peter quoi ♥ Quant à Josh, bien que l'ayant apprécié au début, son comportement m'a déçu et je trouve dommage qu'il ait été un peu bâclé comme personnage - on n'a pas vraiment l'occasion de mieux le connaître. Mais bon, ce n'est pas un réel point noir, ça ne m'a plus dérangé que ça. Ensuite nous avons donc Margot. Je n'ai pas réussi à m'attacher à elle ou à comprendre ses agissements. Elle a l'air tellement parfaite, et pourtant elle a un côté dur, sévère, faux, qui ne m'a pas plu. Je peux comprendre son sentiment d'abandon, de rejet après avoir été celle sur qui tout repose etc, mais elle ne m'a pas semblé assez touchante, vraie, pour que je parvienne à m'attacher à elle. Au contraire de Chris qui même si elle n'apparaît pas souvent a su me plaire par son authenticité et son franc-parler. Pour terminer, Genevieve m'a vachement énervée comme personnage, pétasse à souhait, mais je pense que ça choquera personne !
En ce qui concerne les lettres d'amour, j'aurais pu être déçue de leur place au final peu importante dans le livre (les autres garçons en dehors de Josh et Peter ne servent à rien) mais en fait, non. Pas du tout. J'ai juste adoré chaque page, chaque ligne. Tant d'émotions m'ont traversée et je ne me suis pas ennuyée UNE SEULE SECONDE ! En fait, le seul bémol que je pourrais trouver serait le peu de scènes d'amour entre nos deux tourtereaux, et le manque de description dans les deux trois scènes qui existent ! haha j'en reste légèrement (vraiment) sur ma faim !
Les pages défilent, défilent, à toute vitesse, et bien vite c'est fini ! La fin est juste monstrueuse. Les événements s'enchaînent, mon coeur bat à vive allure, et les dernières pages sont une torture pour mes nerfs. La dernière ligne est juste... Pendant un temps, j'ai eu la peur horrible, folle, dévorante, que ce livre était un ONE-SHOT. A tâtons, je suis partie vérifier, et le soulagement m'a envahi
quand j'ai appris la sortie prochaine du tome 2. Ouf ! Que je suis heureuse de ne pas en avoir fini avec cette histoire ! Comment vais-je attendre jusqu'à la sortie du deuxième tome, sérieusement ? Je retire ce que j'ai dit plus haut : J'aurais aimé le lire un jour avant la sortie de la suite ! :v Je pense me procurer la série que j'espère tant lire L'éte où je suis devenue jolie pour patienter, tiens...
Une énorme surprise donc, une superbe histoire d'amour agréable, douce, pleine de beauté. Un coup de coeur monstrueux que je n'ai pas vu venir ! Je crois que je vais écouter plus souvent mes pulsions littéraires nocturnes... !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          913
harmo20
11 mars 2015
J'ai découvert l'écriture de Jenny Han avec ce livre et je ne m'attendais pas à ça. Au début j'ai eu du mal avec le style mais une fois habitué, l'histoire fut prenante et très captivante. J'avais dû mal à m'arrêter de lire.
On suit l'histoire de Lara Jean, elle a deux soeurs, une plus grande qu'elle nommé Margot et une plus petite nommé Kitty. Elles vivent tous les trois avec leur père, leur mère est décédé il y a quelques années, du coup, Margot a plus les choses en main très vite et donc elles savent s'occupent d'elles seules. Faut dire que leur père à énormément de travail. Bref, Margot part en Écosse à la fac cette année, un coup dur pour tout le monde. Mais le plus pour Lara Jean, c'est que les lettres qu'elle écrite quand elle était amoureuse ont été envoyé…
Il faut dire que l'histoire se lie très rapidement. J'ai été étonné à quelle vitesse je me suis plongée rapidement dans ce livre. Les chapitres sont courts, ce qui fait qu'on a un très bon rythme de lecture. de plus, le style de l'auteure est simple et fluide, on peut croire au début que c'est assez brouillon, car c'est ce que j'ai ressenti mais finalement je m'y suis faite et j'ai été happé par l'histoire.
Je ne m'attendais pas à autant être prise par ce livre. Lara Jean est une jeune fille solitaire qui a toujours été proche de sa soeur Margot. Mais voilà, elle doit partir et du coup elle perd ses repères. Elle va être prise par d'autres histoires, surtout quand elle sait que ces lettres ont été envoyées. Je n'en dirais pas plus pour ne pas trop en dire mais j'ai trop envie de raconter. Bref, personnages très touchants, surtout Kitty, la petit soeur, elle a un sacrée caractère et m'a bien fait sourire.
J'attendais la fin avec énormément d'impatience, on peut dire que j'ai dévoré le roman pour ça et je suis restée scotché. Non mais comment on peut faire ça ? Je suis encore toute retournée par cette fin, Jenny Han est cruelle, je veux trop savoir la suite. Heureusement que ce n'est pas un one shot car je n'aurai pas supporté la fin, elle est trop ouverte. La fin est très touchante, j'ai même eu la larme à l'oeil.
En conclusion, très contente d'avoir découvert la plume de Jenny Han, ces autres livres ont rejoins ma wish-list et j'aimerais beaucoup lire d'autres histoires d'elle. Ce tome est rempli d'amour, d'amitié, de relation fraternelle, bref, un univers très intéressant !
Je tiens à remercier Babelio et les éditions Panini pour cette magnifique découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Yumiko
15 mars 2015
J'aime beaucoup changer de genre de temps en temps et en ayant déjà lu un Jenny Han, j'avais hâte de lire celui-ci. Son style est souvent facile à lire et nous emporte sans problème, ce qui a été le cas une fois de plus ici. J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman, même si bon je l'ai trouvé très doucereux et que les histoires d'adolescents ne me passionnent pas plus que cela en général. Quelque part j'espérais suivre une intrigue plus "torturée" que celle que j'ai découverte, mais je crois que c'est parce que j'avais un peu oublié le style de l'auteur.
L'idée de départ est vraiment excellente avec ces lettres d'amour envoyées sans que Lara Jean n'en sache rien. Cela amène dès le départ un petit côté épistolaire sympathique et surtout une certaine nostalgie car qui n'a pas écrit de petits mots ou tenu un journal durant son enfance? Toutefois j'ai été un peu déçue car cet élément n'est finalement qu'un prétexte à tout le reste... Nous ne découvrons pas toutes les lettres et les conséquences des envois sont finalement peu au centre de l'attention, sauf pour celles de deux garçons. J'aurais vraiment aimé que ces lettres ne soient pas qu'un prétexte à la mise en place de tout le reste, mais bien le centre du récit.
Les filles Song sont celles que nous suivons le plus et je dois dire que ce trio est attachant et fait bien rire. Elles ont toutes des caractères bien différents et très tranchés (peut-être un peu trop), et amènent du piment au récit. Seulement si j'ai adoré les suivre, je trouve que l'attention est presque trop portée sur leur vie familiale que sur le reste (oui à nouveau je m'attendais à autre chose et j'ai été un petit peu déçue). Heureusement il y a des scènes bien sympathiques avec les autres personnages qui permettent de sortir du quotidien des soeurs. D'ailleurs en parlant des autres, il aurait été sympathique d'avoir des chapitres avec le point de vue d'autres protagonistes, histoire d'avoir une psychologie et un récit encore plus développés.
En parlant des trois filles, elles manquent un peu de jugeote et elles ont un peu de la peine à analyser clairement ce qui se passe autour d'elles. Plusieurs fois j'ai eu envie de les secouer en fait, surtout Lara Jean qui peine vraiment à comprendre les sentiments des autres et qui souvent comprend de travers ce qui se passe ou ce qui lui arrive... Mais malgré tout cela, difficile de ne pas fondre à la lecture de cette histoire tendre et douce.
En bref, j'ai aimé cette charmante histoire, mais je m'attendais à quelque chose d'un peu plus profond ou de plus dramatique. Ce qui est sûr c'est que ce roman est fait pour ceux ou celles qui aiment rêver avec une histoire doucereuse et tendre, eux ils seront servis!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
EnjoyBooks
15 mars 2015
Les amours de Lara Jean – Tome 1 : A tous les garçons que j'ai aimés… de Jenny Han. (Genre : Jeunesse, Romance).
Editions : Panini
Prix : 16€ (Partenariat)
Année de parution française : 2015
Année de parution originale : 2014
Titre version originale : To all the boys I've loved before, Book 1.
.Résumé : Lara Jean écrit des lettres d'amours… mais elle ne les envoie pas. Lorsqu'elle est amoureuse, Lara Jean Song écrit une lettre à celui qu'elle aime, qu'elle cache ensuite dans une boîte à chapeau que sa mère lui a offerte… Un jour, elle découvre que ses lettres ont été envoyées à son insu. Lara va alors devoir faire face à tous ses amours du passé : son premier baiser, son amour de vacances, et même le petit ami de sa soeur, Josh. Malgré la confusion, elle commence à entrevoir qu'elle peut tirer quelque chose de bon dans cette mésaventure…
.Mon avis : Jenny Han était pour moi une auteure inconnue au bataillon de ma vie de lecteur. J'ai bien entendu parler de ses autres livres, notamment la série qu'elle a écrit avec Siobhan Vivian : « le Pacte ». J'ai le premier tome dans ma PAL et là… je me dis que j'aurai du l'en sortir plus tôt ! Parce que le premier tome de « Les amours de Lara Jean » a été une très belle découverte. La couverture est identique à celle de la VO et je trouve que les éditions Panini ont bien fait de la garder. le résumé était alléchant, était du moins original. J'ai passé avec ce roman une excellente lecture !
.Le début m'a plu dès que j'ai lu les premières lignes. Je me suis senti en adéquation avec le roman, avec ce qu'on me narrait. Il y a eu le petit feeling qui a fait qu'on ne peut pas s'arrêter de lire. L'auteure débute avec une présentation de ses personnages, fait état de la situation familiale de Lara Jean tout en avançant prudemment dans son histoire. Et du commencement à la fin, on va se rendre compte que le début sera totalement remis en question… et cette non linéarité dans le récit m'a plu.
.Les personnages sont vraiment intéressants. Les trois soeurs Song sont très attachantes tout comme leur papa. Cette petite famille a du faire face à la perte de la maman et je trouve qu'ils s'en sont remarquablement sortie. Margot l'aîné a pris le rôle de la maman tout en apprenant à Lara Jean et à Kitty, la cadette. Les trois soeurs ont des caractères différents qui se complètent assez bien. Margot est le genre de fille qui essaie de tout faire parfaitement. En montrant l'exemple, elle veut être une fille mature et adulte. Lara Jean, notre personnage principal, est plus timorée, plus stressé, plus dans la remise en question aussi. C'est une personne ultra sensible qui se fourrera dans des situations incroyables. Kitty m'a beaucoup plu. C'est le petit personnage peste ou chouchou que l'on adore. Tempérament de feu, elle ne se laissera pas marcher sur les pieds par ses deux soeurs et c'est top ! Il y a enfin les personnages masculins comme Josh ou Peter. Je vous laisse les découvrir.
.Le rythme est assurément bon. Les chapitres sont courts et puis le roman est écrit super gros ! Donc on tourne les pages sans s'en rendre compte. Il se passe aussi beaucoup de choses. On va en apprendre beaucoup sur les amours passés de Lara Jean et sur ce qu'elle ressent encore pour ces jeunes garçons. Ce qui m'a surtout étonné c'est que sans expérience, elle puisse parler d'amour. Comme si elle avait eu cinq coups de foudre ! C'est marrant mais déstabilisant aussi. Derrière cette histoire de lettre on va se rendre compte que le fond est beaucoup plus creusé qu'il en a l'air.
.Parce que Jenny Han a décidé d'aborder l'amour certes mais aussi tous les à côtés. On a le volet familial : le problème lorsqu'une soeur par à l'étranger pour les études. le manque, les secrets, le devoir d'être à la hauteur… le volet amical du lycée et surtout celui de l'amour. Je l'ai trouvé bien traité. Notamment parce que l'auteure fait intervenir différents acteurs et ne se focalise pas sur les deux personnes du couple. Ainsi, elle met en avant les ragots du lycée lorsqu'un couple se met ensemble. Les jalousies que peut faire naître la relation, le développement de sentiments parfois inattendus, les trahisons ou encore la confiance en l'un et en l'autre. Des thèmes abordés avec subtilité et délicatesse mais avec une réelle profondeur.
.L'écriture de Jenny Han ne casse pas trois pattes à un canard. Elle est simple, sans prise de tête mais avec ce registre là, on s'y attend et c'est efficace. Je me suis vraiment étonné à me prendre d'affection pour les personnages et à réellement ressentir ce qu'ils pouvaient endurer. J'ai même versé ma petite larme vers la fin. Cependant, je regrette la prévisibilité de l'auteure de celui qui a envoyé les lettres de Lara Jean. L'auteure noie bien le poisson, mais ne l'a pas tué. Une très bonne découverte, un très bon premier tome… j'ai hâte de connaître la suite, parce que l'évolution des sentiments de Lara Jean me rend vraiment curieux de savoir ce qu'il en est.
.Ma note : 8/10.
Merci à Babelio et aux éditions Panini pour ce partenariat !
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Clemocien
27 novembre 2016
The summer I turned pretty, la série par laquelle j'ai découvert Jenny Han, fait partie de mes livres à emporter sur une île déserte. Je n'avais donc pas réfléchi lorsque j'ai appris que l'auteur s'était lancée dans une nouvelle trilogie : le pacte; malheureusement j'en ai été déçue. Ainsi j'ai beaucoup hésité avant de m'attaquer à To all the boys I've loved before. Rassurée par les différents échanges que j'ai pu avoir avec des lecteurs des aventures de Lara Jean, j'ai fini par sauter le pas et le bilan est plutôt positif, même si je suis peut être un peu vieille pour apprécier totalement.
Jenny Han nous offre une histoire qui se lit toute seule, car il faut bien l'avouer, les pages défilent et la fin du livre est vite atteinte. En même temps, on se prend de sympathie pour la plupart des personnages et on attend de savoir avec impatience comment vont évoluer les choses. Tout est décrit du point de vue de Lara Jean, on ne sait donc pas ce qu'il se passe en dehors de son champ de vision et de ce qu'elle imagine.
Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, ce n'est pas seulement une histoire d'amour. C'est l'histoire de soeurs qui apprennent à grandir sans leur mère, qui, de ce fait, ont adopté un comportement qui n'est pas de leur âge pour soulager leur père. Pourtant, c'est aussi la découverte des premiers émois amoureux pour Lara Jean, Lara Jean qui jusqu'à présent n'a aimé qu'à "distance" à travers les lettres qu'elle écrit aux garçons qu'elle croit aimer. On retrouve également la nostalgie des moments d'enfance, des choses qui changent sans que l'on ne puisse rien y faire, des évènements qui font que l'on va grandir et laisser des gens de côté, même si cela fait mal.
J'ai beaucoup aimé cette histoire à la fois légère et sérieuse car plein de thèmes essentiels y sont finalement abordés. J'ai aimé les petits retours arrières permettant de découvrir comment se sont rencontrés les personnages, quelles étaient leurs relations quelques années auparavant. J'ai eu un peu de mal avec la grande soeur de Lara Jean, Margot, l'ainée, qui a un peu pris la place de la maman et qui pourtant a certaines réactions révoltantes vis à vis de Lara Jean qui, de son côté, a tout fait pour protéger sa soeur de ses sentiments et s'est réjouie des éléments positifs de sa vie. Finalement, ces réactions sont probablement essentielles pour l'évolution du lien des soeurs, leur permettre de mieux se retrouver et comprendre qu'elles seront toujours là les unes pour les autres.
Enfin, j'ai vraiment été séduite par Peter, qui cache un côté fragile sous son armure de mec populaire.
Un livre fort sympathique donc, je me suis d'ailleurs ruée sur la suite vu la fin de ce 1er tome ! Je le conseillerai sûrement à ma fille lorsqu'elle entrera dans l'adolescence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
ptitelily01ptitelily0127 février 2015
Chaque fois que je prends la plume, je me laisse complètement aller, comme si personne n'allait jamais me lire. C'est le cas, d'ailleurs. Je couche dans ces lettres mes pensées les plus secrètes, mes observations les plus fines, tout ce que j'ai gardé au fond de moi. Quand j'ai fini, je ferme l'enveloppe, je note l'adresse et je range la missive dans ma boîte à chapeaux bleu turquoise.
Il ne s'agit pas de lettres d'amour au sens strict du terme. Je les écris pour arrêter d'être amoureuse. Ce sont des lettre d'adieu. Dès que je mets le point final, ma passion dévorante s'estompe. Je peux manger mes céréales tranquille, sans me demander s'il met lui aussi des bouts de banane dans ses Cheerios. Je peux brailler des chansons d'amour sans qu'elles lui soient adressées. Si l'amour est une forme de possession, ces lettres sont mes exorcismes maison. Elles me libèrent. Enfin, en théorie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
VALENTYNEVALENTYNE20 décembre 2015
Il se lève et m'entraîne vers la porte, une main sur la cambrure de mon dos, tout en saluant son clan.
- Souris, marmonne-t-il.
Je m'exécute.
Je dois avouer que c'est agréable d'être guidée à travers la foule. J'ai l'impression d'être choyée. D'évoluer dans un rêve. Je suis toujours moi et Peter est toujours Peter, mais tout à l'air cotonneux et irréel.
Un peu comme la fois où on a pris du champagne en douce pour le Nouvel An, avec Margot.
Je n'y ai jamais réfléchi, mais je crois que jusque-là, j'étais invisible. J'étais une élève lambda. Maintenant que les gens pensent que je sors avec Peter Kavinsky, ils se posent des questions sur moi. Ils se demandent pourquoi on est ensemble. Ce que j'ai fait pour lui plaire. Ce que j'ai de plus que les autres. Ce qui me rend spéciale. Je me pose les mêmes questions, d'ailleurs.
Je suis devenue "la fille mystérieuse". Avant, j'étais "la fille réservée" mais maintenant que je suis avec Peter, j'ai changé de statut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
iris29iris2912 décembre 2015
Au début quand un proche s'absente longtemps, on pense constamment à ce qu'on va lui raconter. On tâche de tout garder en mémoire. Mais autant essayer de retenir une poignée de sable ; tous les grains finissent par s'échapper et il ne reste plus que de la terre et du vide , on ne peut jamais tout retenir .
Commenter  J’apprécie          100
leoniedu084leoniedu08424 octobre 2015
Ce livre n'accroche pas au debut mais au bout de quelques petits chapitres l'histoire prend forme et là on ne peut plus lâcher le bouquin. Ce n'est ni de la fiction ni quelque chose de banal, ce n'est ni une histoire d'amour ou tout ce passe bien ni un drame d'amour. C'est le parfait milieux et l'histoire nous transporte jusqu'au dernier mot . Hâte de lire la suite!!!!
Commenter  J’apprécie          70
clocelinecloceline25 août 2015
Le principe du journal intime, on est bien d’accord, c’est qu’il reste …caché.
Lara Jean Song, américaine de 16 ans, n’écrit pas vraiment un journal intime, mais parfois des lettres de rupture. 5. À 5 garçons qu’elle a aimés…en secret. Vous trouvez cela étrange ? Pour elle, c’est un moyen de sauvegarder, de garder une trace de ces histoires à sens unique. Elles sont précieuses à ses yeux d’autant plus qu’elle n’est jamais sortie avec personne. Elle a donc fantasmé sur :
- Peter Kavinsky, la star du lycée
- Josh, son meilleur ami et accessoirement le petit copain de sa sœur aînée (oui.. c’est ballot).
- Kenny, rencontré en colo
- Lucas, un gay
- John Ambrose McClaren, un copain de classe qui a déménagé.
Jusque là, rien de dramatique, sauf que les lettres sont envoyées par mégarde. La Cata ? LA CATA !
Embarras, honte, difficulté à assumer des pensées, des sentiments enfouis : Lara Jean va devoir faire face…

Jenny Han est une valeur sûre de la littérature Ado/young adult. Après sa très réussie trilogie « L’été où je suis devenue jolie » (et sa moins réussie « Le pacte »), on retrouve avec plaisir l’univers feutré, doux -amer et introspectif de « l’été où.. ». L’écriture est fluide, les chapitres sont courts, s’enchaînent sans temps mort et grâce à une multitude de petits détails, Jenny Han crée rapidement une ambiance dans laquelle, le lecteur se projette facilement. Dès la première page, on est embarqué dans le quotidien de Lara Jean, suivant avec anxiété, compassion ou amusement les conséquences de cet envoi involontaire.

C’est donc une histoire initiatique : il va falloir grandir, assumer, comparer les amours fantasmés à la réalité. C’est aussi une histoire de fratrie. Parmi les 3 sœurs Song, Lara Jean est celle du milieu. Trouver sa place, entre la petite fantasque et l’aînée si parfaite, c’est difficile parfois.

Enfin, à l’époque des mails et des textos, l’intrigue tourne autour de lettres manuscrites. Cet aspect (peut être désuet pour certains) est visible sur la jolie couverture de Lucy Ruth Cummins et Anna Wolf. On y voit une jeune asiatique, l’héroïne Lara Jean (mais aussi l’alter ego de Jenny Han) allongée dans sa chambre en train d’écrire, discrète, casanière. Une jolie fille qui s’ignore.

En conclusion, l’écriture fluide, le rythme et l’intrigue plairont aux ados pour qui ce livre peut être un « guide initiatique » sur les relations amoureuses. Pour les moins ados et plus adultes, c’est une madeleine de Proust. Une lecture facile, fraîche. Jenny Han sait retranscrire la confusion des sentiments de l’adolescence. Ce moment introspectif où tout semble compliqué à l’extrême. On revient au lycée avec plaisir ;)

PS : le tome 2 est sortie en VO sous le titre « P.S : I still love you »… tout un programme !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : lettresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

à tous les garçon que j'ai aimés ...

Comment s'appelle la grande sœur de Lara Jean ?

Marie
Charlotte
Margot
Zoé

6 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : À tous les garçons que j'ai aimés de Jenny HanCréer un quiz sur ce livre
. .