AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809446685
400 pages
Éditeur : Panini France (11/02/2015)
4.14/5   479 notes
Résumé :
Et si les garçons pour lesquels vous aviez eu le béguin découvraient vos sentiments... tous en même temps ? Lara Jean Song conserve ses lettres d'amour dans une boîte a chapeau que sa mère lui a donnée. Ce ne sont pas des lettres qu'elle a reçues, ce sont celles qu'elle a écrites. Une pour chaque garçon qu'elle a aimé.
Lorsqu'elle écrit, elle ose ouvrir son cœur et dire toutes les choses que jamais elle n'exprimerait dans la vraie vie, car ces lettres ne son... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (135) Voir plus Ajouter une critique
4,14

sur 479 notes
5
48 avis
4
51 avis
3
21 avis
2
2 avis
1
0 avis

florencem
  26 février 2021
Avec la sortie du dernier film sur Netflix, je me suis dit qu'il serait temps de commencer les romans de Jenny Han. Ils sont dans ma bibliothèque depuis un petit moment déjà, et je n'ai jamais sauté le pas. Pourtant, j'adore découvrir la vision de l'auteur après avoir vu une adaptation…
Après ma lecture de A tous les garçons que j'ai aimés... je pense que je vais certainement faire partie de la team « films ». C'est assez rare mais j'avoue qu'ici la bienveillance que j'avais pu découvrir avec les adaptations de Netflix m'a cruellement manqué. J'avais aussi eu ce sentiment avec Dash & Lily (encore une adaptation de la plateforme en ligne), où les relations étaient bien plus douces que dans le roman. Et pourtant, l'un comme l'autre portent à l'écran des messages importants sans être trop marshmallow.
Tout s'est joué avec les personnages secondaires. Kitty est trop colérique. Chris est dépeinte comme une fêtarde, marie-couche-toi-là dont l'amitié avec Lara Jean est quelque peu étrange et surtout à sens unique la plupart du temps. Margot, dont je me plains à chaque fois qu'elle n'était pas assez présente dans les films, est ici ultra contrôlante et surtout dans le jugement. Josh est assez lourd faisant passer sa petite personne avant les autres. Moi qui adorais tout ce petit monde, ça a été un choc. Et M. Covey qui ne croit pas sa fille à un moment donné… Mais où est la bienveillance dans toutes ces relations ?!
Et pour moi, les personnages secondaires sont très importants. Ils gravitent autour de nos héros et permettent souvent à ces derniers d'avancer, d'évoluer. Ici, j'ai plus une l'impression que Lara Jean et Peter faisaient leur petit bout de chemin ensemble, et c'était tout. Je sais que toutes les relations ne peuvent pas être idylliques, et elles ne le sont pas dans les films, mais ici, il y avait parfois une toxicité que j'ai trouvée dommage, surtout que cela ne colle pas trop avec l'idée que j'ai de Lara Jean et de son univers.
Cependant, j'ai beaucoup aimé la « romance » entre Lara Jean et Peter. Il y a des scènes inédites, si je puis dire, et à contrario d'autres moments que j'ai trouvé importants dans le film et que je n'ai pas forcément retrouvé. Mais leur histoire est vraiment agréable à suivre, avec cette découverte de l'autre mais aussi la possibilité de sortir des sentiers battus, d'explorer le monde, avec toujours cette acceptation de l'autre. Peter, malgré son statut de star du lycée et son petit côté arrogant, est un amour qui respecte la gente féminine. Et cela fait du bien. Les petites attentions qu'il a sans s'en rendre compte parfois, sont adorables. le fait d'ailleurs que Lara Jean ne s'en aperçoive pas tout de suite, ajoute aussi à la magie de cette relation. Il y a une réelle amitié qui se forme.
Et c'est cette douceur, parfois parsemée de désagréments, qui m'a vraiment plu. Tout comme le fait de voir Lara Jean sortir de son cocon, tout en restant la même. Elle évolue mais elle n'est pas du genre à changer ses habitudes ou ce qu'elle est pour plaire. Et puis qui voudrait changer ce petit bout de femme absolument adorable.
A tous les garçons que j'ai aimés se termine en nous laissant sur une attente. Et je trouve le choix de l'auteur plutôt judicieux, car c'est un moment clé pour l'avenir de nos deux héros, et je me dis que le voir se développer dans le second tome lui donnera plus d'importance en soi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
xLalou
  22 août 2015
À TOUS LES GARÇONS QUE J'AI AIMÉS est une magnifique histoire d'amour qui m'a fait passer par toutes les émotions possibles ! Tristesse, joie, anxiété, frustration, colère, excitation, amusement... Il est un véritable coup de coeur que je n'oublierais sans doute jamais. Ce roman est juste une bombe nucléaire. Je suis ravie de l'avoir lu juste maintenant, ainsi je n'aurais pas à attendre longtemps pour la suite ! Mon coeur ne l'aurait sûrement pas supporté !
Au départ, je l'ai commencé sur un coup de tête en ebook sur mon smartphone, hier soir vers une heure du matin (je n'arrivais pas à dormir, ça va !). Il me tentait beaucoup mais j'hésitais à le lire en ebook plutôt qu'en papier. Malgré ça je me suis lancée, parce que je m'ennuyais sérieusement. Mais bordel, tout dans ce roman m'a rattrapée. Je pensais lire une histoire d'amour banale faite juste pour passer le temps (un peu comme Pari Risqué par exemple, les scènes érotiques en moins) mais non. Tout de suite, l'histoire m'a happée.
Je me suis attachée à Lara Jean dès les premières pages. C'est une fille qu'on prend en affection sans accroc, car on peut se retrouver facilement en elle. Dans un sens, elle est banale comme fille, le genre de celles dont on ne prête pas franchement attention, mais si foutrement attachante ! Elle m'a fait rire, angoisser, sourire, bref, je l'ai adoré ! Bon Dieu qu'elle me ressemble !
Le contexte des lettres d'amour cachées soudainement envoyées à leurs destinataires m'a rendue COMPLÈTEMENT folle d'excitation !!! L'effervescence m'a prise, j'ai été si emportée dans ce que je lisais que je me suis endormie vers quatre heures du matin, à contrecœur. Aujourd'hui, je l'ai continué dès que j'ai eu une minute, et cette fois sur ma tablette ! Cela fait un bon bail que je n'ai pas dévoré un livre aussi vite, et ça fait tellement de bien ! Seulement, au moment de le clôturer, bon Dieu : que ça fait mal !
Les personnages sont hauts en couleur et m'ont tous touchée, de façon positive ou négative. Je regrette juste que le père de Lara ne soit pas plus mis en scène, mais bon, tant pis. J'ai adoré sa petite soeur Kitty que j'ai trouvée adorable et bien sûr notre cher Peter. Bon sang, il m'a fait complètement fondre ! Au début j'avais du mal à l'apprécier mais vite j'ai été captivée par leur "fausse" relation et je me suis énormément attaché à lui. Il a vraiment quelque chose qui m'a fait craquer et j'aurais aimé bien des fois être à la place de Lara Jean ! Si je déplore la façon dont l'histoire se finit pour leur couple, j'ai juste adoré l'évolution de leur relation ! Ils forment un très beau couple malgré leur manque évident de communication. Et puis, Peter quoi ♥ Quant à Josh, bien que l'ayant apprécié au début, son comportement m'a déçu et je trouve dommage qu'il ait été un peu bâclé comme personnage - on n'a pas vraiment l'occasion de mieux le connaître. Mais bon, ce n'est pas un réel point noir, ça ne m'a plus dérangé que ça. Ensuite nous avons donc Margot. Je n'ai pas réussi à m'attacher à elle ou à comprendre ses agissements. Elle a l'air tellement parfaite, et pourtant elle a un côté dur, sévère, faux, qui ne m'a pas plu. Je peux comprendre son sentiment d'abandon, de rejet après avoir été celle sur qui tout repose etc, mais elle ne m'a pas semblé assez touchante, vraie, pour que je parvienne à m'attacher à elle. Au contraire de Chris qui même si elle n'apparaît pas souvent a su me plaire par son authenticité et son franc-parler. Pour terminer, Genevieve m'a vachement énervée comme personnage, pétasse à souhait, mais je pense que ça choquera personne !
En ce qui concerne les lettres d'amour, j'aurais pu être déçue de leur place au final peu importante dans le livre (les autres garçons en dehors de Josh et Peter ne servent à rien) mais en fait, non. Pas du tout. J'ai juste adoré chaque page, chaque ligne. Tant d'émotions m'ont traversée et je ne me suis pas ennuyée UNE SEULE SECONDE ! En fait, le seul bémol que je pourrais trouver serait le peu de scènes d'amour entre nos deux tourtereaux, et le manque de description dans les deux trois scènes qui existent ! haha j'en reste légèrement (vraiment) sur ma faim !
Les pages défilent, défilent, à toute vitesse, et bien vite c'est fini ! La fin est juste monstrueuse. Les événements s'enchaînent, mon coeur bat à vive allure, et les dernières pages sont une torture pour mes nerfs. La dernière ligne est juste... Pendant un temps, j'ai eu la peur horrible, folle, dévorante, que ce livre était un ONE-SHOT. A tâtons, je suis partie vérifier, et le soulagement m'a envahi
quand j'ai appris la sortie prochaine du tome 2. Ouf ! Que je suis heureuse de ne pas en avoir fini avec cette histoire ! Comment vais-je attendre jusqu'à la sortie du deuxième tome, sérieusement ? Je retire ce que j'ai dit plus haut : J'aurais aimé le lire un jour avant la sortie de la suite ! :v Je pense me procurer la série que j'espère tant lire L'éte où je suis devenue jolie pour patienter, tiens...
Une énorme surprise donc, une superbe histoire d'amour agréable, douce, pleine de beauté. Un coup de coeur monstrueux que je n'ai pas vu venir ! Je crois que je vais écouter plus souvent mes pulsions littéraires nocturnes... !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1813
harmo20
  11 mars 2015
J'ai découvert l'écriture de Jenny Han avec ce livre et je ne m'attendais pas à ça. Au début j'ai eu du mal avec le style mais une fois habitué, l'histoire fut prenante et très captivante. J'avais dû mal à m'arrêter de lire.
On suit l'histoire de Lara Jean, elle a deux soeurs, une plus grande qu'elle nommé Margot et une plus petite nommé Kitty. Elles vivent tous les trois avec leur père, leur mère est décédé il y a quelques années, du coup, Margot a plus les choses en main très vite et donc elles savent s'occupent d'elles seules. Faut dire que leur père à énormément de travail. Bref, Margot part en Écosse à la fac cette année, un coup dur pour tout le monde. Mais le plus pour Lara Jean, c'est que les lettres qu'elle écrite quand elle était amoureuse ont été envoyé…
Il faut dire que l'histoire se lie très rapidement. J'ai été étonné à quelle vitesse je me suis plongée rapidement dans ce livre. Les chapitres sont courts, ce qui fait qu'on a un très bon rythme de lecture. de plus, le style de l'auteure est simple et fluide, on peut croire au début que c'est assez brouillon, car c'est ce que j'ai ressenti mais finalement je m'y suis faite et j'ai été happé par l'histoire.
Je ne m'attendais pas à autant être prise par ce livre. Lara Jean est une jeune fille solitaire qui a toujours été proche de sa soeur Margot. Mais voilà, elle doit partir et du coup elle perd ses repères. Elle va être prise par d'autres histoires, surtout quand elle sait que ces lettres ont été envoyées. Je n'en dirais pas plus pour ne pas trop en dire mais j'ai trop envie de raconter. Bref, personnages très touchants, surtout Kitty, la petit soeur, elle a un sacrée caractère et m'a bien fait sourire.
J'attendais la fin avec énormément d'impatience, on peut dire que j'ai dévoré le roman pour ça et je suis restée scotché. Non mais comment on peut faire ça ? Je suis encore toute retournée par cette fin, Jenny Han est cruelle, je veux trop savoir la suite. Heureusement que ce n'est pas un one shot car je n'aurai pas supporté la fin, elle est trop ouverte. La fin est très touchante, j'ai même eu la larme à l'oeil.
En conclusion, très contente d'avoir découvert la plume de Jenny Han, ces autres livres ont rejoins ma wish-list et j'aimerais beaucoup lire d'autres histoires d'elle. Ce tome est rempli d'amour, d'amitié, de relation fraternelle, bref, un univers très intéressant !
Je tiens à remercier Babelio et les éditions Panini pour cette magnifique découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Gaoulette
  19 octobre 2018
C'est très mignon mais ça ne casse des briques non plus. C'est très fleur bleu.
Le premier roman de Jenny Han que je lis, je n'en ressors pas complétement emballée et envahie d'émotions. Cela reste une lecture très légère. J'ai regardé le film avant de me lancer dans cette trilogie, il vaut mieux lire la trilogie car le film est un condensé des deux premiers tomes et beaucoup d'évènements ne sont pas décrits dans le film.
Que raconte Jenny Han?
Une jeune fille de 16 ans a toujours vécu dans l'ombre de sa grande soeur Margot. Lara Jean se retrouve ainée de la famille quand Margot part pour l'Ecosse et quitte son petit ami Josh. Josh est le jeune voisin dont est secrètement amoureuse Lara Jean et l'affaire va se savoir quand 5 lettres d'amour vont se retrouver dans la nature. Lara Jean a aimé 5 garçons dans sa jeune vie et elle va devoir les confronter et grandir et surtout prendre des risques.
Jenny Han parle surtout du premier amour qui a un impact sur l'avenir. Comment à 16,17 ou 18 ans peut on être sur d'aimer une personne. Elle parle aussi de l'importance du premier rapport sexuel qui peut tout changer, son roman est très fleur bleu, il nous vend du rêve. Je l'ai trouvé par moment bisounours dans ses propos mais agréable à lire. Pour que ce soit un vrai roman doudou, il me manquait un peu d'émotion, des réactions fortes, et quelque chose de plus trépidant. Je pense que la plume de l'auteure y a joué pour beaucoup car je l'ai trouvé parfois très simpliste. Elle se noie trop dans certains détails qui n'apportent rien au roman comme les tenues farfelues et sa cuisine de Lara Jean. J'aurais aimé beaucoup plus d'interactions avec sa famille, Josh, Peter et même Chris. Personnage d'ailleurs que j'ai beaucoup de mal car elle parait comme un fantôme. A se demander si elle est vraiment lycéenne. Par contre je trouve que l'auteure n'a pas été au bout de son idée, avec la dualité de Josh. On se retrouve avec un couple évident mais qui laisse perplexe. J'ai trouvé plus évident dans le film que dans le livre. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi Lara Jean est vraiment amoureuse. L'affaire Gen est aussi en suspend, j'attend de voir le tome 2.
Affaire à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Koneko-Chan
  22 août 2018
L'histoire de Lara Jean est un joli coup de coeur ♥. J'ai beau l'avoir lu 3 fois (et j'ai bien envie de le relire une 4e fois après avoir vu le film), je n'avais pas encore pris le temps de le commenter. Sans doute par soucis de ne pas trouver les bons mots… C'est parfois difficile de communiquer l'enthousiasme que l'on a ressenti pour un livre par écrit.
Dans ce livre, j'aime tout. Que ce soit la plume de Jenny Han, l'histoire, les personnages… On suit les aventures de Lara Jean Song, une lycéenne qui mène une vie plutôt normale, entre le lycée et le temps qu'elle passe avec sa famille. Mais elle a un secret : à chaque fois qu'un garçon lui plaît, elle lui écrit une lettre d'amour afin de tourner la page sur ses sentiments, parce que la réalité a de quoi l'effrayer… C'est plus simple d'écrire et de passer à autre chose. Sauf que, sans en connaître la raison, ses lettres (au nombre de 5) ont été postées… Et le petit-ami de sa soeur faisait partie du lot ! Lara Jean va tout faire pour se dépêtrer de cette situation, quitte à renouer avec un de ses anciens coups de coeur…
Je me suis beaucoup attachée à ce personnage, pas seulement parce que la narration à la première personne facilite l'identification au personnage, mais aussi parce que Lara Jean, c'est typiquement le genre de personne avec qui je pourrais lier une amitié parce qu'on a pas mal de points communs. Et puis, j'ai eu moi aussi un coup de coeur pour ce cher Peter, tout comme Lara Jean à une époque ^^
Peter est un des destinataires des lettres d'amour, ce n'est pas le voisin-petit-ami de sa soeur, mais lui et Lara Jean vont se rapprocher pour se servir l'un de l'autre : ils vont entamer une fausse relation, pour rendre jaloux l'ex-copine de Peter et faire croire à Josh - le voisin petit-ami de la soeur de Lara Jean - que Lara jean n'est plus amoureuse de lui.
Bien sûr, la relation entre Lara Jean et Peter ne peut qu'évoluer dans ce genre de situation. En mieux ou en pire ? J'aime tellement l'alchimie entre ces deux-là, aux antipodes l'un de l'autre : l'une est discrète et réservée tandis que l'autre est plutôt extraverti et au centre de l'attention. En apparence du moins. C'est un beau duo que nous avons là.
On passe vraiment un bon moment avec ce livre, il se lit très vite et on s'attache bien aux personnages. On ne se concentre pas que sur la romance mais aussi sur la vie quotidienne d'une lycéenne et sur sa vie de famille et c'est aussi ça la force de ce roman. Un gros coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          77

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
ptitelily01ptitelily01   27 février 2015
Chaque fois que je prends la plume, je me laisse complètement aller, comme si personne n'allait jamais me lire. C'est le cas, d'ailleurs. Je couche dans ces lettres mes pensées les plus secrètes, mes observations les plus fines, tout ce que j'ai gardé au fond de moi. Quand j'ai fini, je ferme l'enveloppe, je note l'adresse et je range la missive dans ma boîte à chapeaux bleu turquoise.
Il ne s'agit pas de lettres d'amour au sens strict du terme. Je les écris pour arrêter d'être amoureuse. Ce sont des lettre d'adieu. Dès que je mets le point final, ma passion dévorante s'estompe. Je peux manger mes céréales tranquille, sans me demander s'il met lui aussi des bouts de banane dans ses Cheerios. Je peux brailler des chansons d'amour sans qu'elles lui soient adressées. Si l'amour est une forme de possession, ces lettres sont mes exorcismes maison. Elles me libèrent. Enfin, en théorie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
iris29iris29   12 décembre 2015
Au début quand un proche s'absente longtemps, on pense constamment à ce qu'on va lui raconter. On tâche de tout garder en mémoire. Mais autant essayer de retenir une poignée de sable ; tous les grains finissent par s'échapper et il ne reste plus que de la terre et du vide , on ne peut jamais tout retenir .
Commenter  J’apprécie          310
Koneko-ChanKoneko-Chan   30 septembre 2019
La plupart des mots ne disent rien d’autre que « Rendez-vous à ton casier après les cours » ou « Je peux t’emprunter ton cahier de chimie pour recopier la leçon d’hier ? »
Je tombe sur le message d’Halloween, avec la toile d’araignée, et il me fait sourire. Sur un autre, je lis : « Tu peux rentrer en bus aujourd’hui ? J’ai envie de faire une surprise à Kitty. Je vais aller la chercher en décapotable pour qu’elle puisse frimer devant ses copains. »
« Merci d’être venue avec moi au vide-grenier, ce week-end. J’ai passé une excellente journée. Je te revaudrai ça. »
« N’oublie pas de m’apporter un yaourt glacé coréen ! »
« Si vous faites à Josh ses biscuits débiles au chocolat blanc et aux canneberges et que vous zappez mes cakes aux fruits, je ne te parle plus. »
J’éclate de rire. Je relis le dernier plusieurs fois de suite : « Tu es super jolie aujourd’hui. Je t’adore en bleu. »
Je n’ai jamais reçu de lettre d’amour, mais en lisant ces petits mots, l’un après l’autre, j’ai l’impression d’en lire une.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
natacha-macaud33natacha-macaud33   13 septembre 2015
A cet instant précis, je comprends que je ne l'aime plus. Ça fait un moment que je ne l'aime plus. Peut-être ne l'ai-je jamais aimé ? Il est là, à ma disposition. Je pourrais l'embrasser, il pourrait m'appartenir, mais je ne le veux pas. Je veux quelqu'un d'autre. C'est bizarre : on passe des années à espérer que quelque chose se produise, que quelqu'un nous remarque, et du jour au lendemain, c'est finit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
VALENTYNEVALENTYNE   20 décembre 2015
Il se lève et m'entraîne vers la porte, une main sur la cambrure de mon dos, tout en saluant son clan.
- Souris, marmonne-t-il.
Je m'exécute.
Je dois avouer que c'est agréable d'être guidée à travers la foule. J'ai l'impression d'être choyée. D'évoluer dans un rêve. Je suis toujours moi et Peter est toujours Peter, mais tout à l'air cotonneux et irréel.
Un peu comme la fois où on a pris du champagne en douce pour le Nouvel An, avec Margot.
Je n'y ai jamais réfléchi, mais je crois que jusque-là, j'étais invisible. J'étais une élève lambda. Maintenant que les gens pensent que je sors avec Peter Kavinsky, ils se posent des questions sur moi. Ils se demandent pourquoi on est ensemble. Ce que j'ai fait pour lui plaire. Ce que j'ai de plus que les autres. Ce qui me rend spéciale. Je me pose les mêmes questions, d'ailleurs.
Je suis devenue "la fille mystérieuse". Avant, j'étais "la fille réservée" mais maintenant que je suis avec Peter, j'ai changé de statut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Jenny Han (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jenny Han
Jenny Han: 2015 National Book Festival
autres livres classés : lettresVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

l'ete ou je suis devenu jolie

comment s'appellle l'heroine

bella
anna
sophia
belly

7 questions
222 lecteurs ont répondu
Thème : L'été où je suis devenue jolie de Jenny HanCréer un quiz sur ce livre

.. ..