AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809450521
400 pages
Éditeur : Panini France (23/09/2015)
4.03/5   238 notes
Résumé :
Quand Peter et Lara Jean ont commencé à faire semblant d'être ensemble, la jeune fille ne s'attendait pas à vraiment tomber amoureuse. Et elle se retrouve encore plus confuse quand le garçon de son passé refait surface. Qui choisir quand on est amoureuse de deux garçons à la fois ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (67) Voir plus Ajouter une critique
4,03

sur 238 notes

florencem
  01 mars 2021
J'avoue que j'appréhendais un peu cette lecture. N'ayant pas du tout apprécié le second film de Netflix, j'avais un peu peur de retrouver le même ennui, sans compter la « malédiction » des tomes deux… Et contre toute attente, non seulement j'ai beaucoup aimé P.S. Je t'aime toujours..., mais je l'ai trouvé bien meilleur que A tous les garçons que j'ai aimés.
Je pense que Netflix a plutôt mal joué sur le fait de se concentrer sur la seconde partie de P.S. Je t'aime toujours... En faire un film d'une heure et demi… alors qu'il y a tellement d'autres choses à évoquer dans ce second tome. C'est dommage. Parce que clairement Jenny Han développe énormément ses personnages et traite de sujets importants avec finesse et candeur. Ce n'est pas une suite calme et pleine de douceur, c'est même plutôt l'inverse, mais j'ai trouvé intéressant de ne pas rester sur la partie « heureuse » d'une relation, surtout celle entre deux adolescents.
Lara Jean a grandi. Elle est sortie de son cocon, mais tout cela reste encore nouveau pour elle. Notre héroïne prend aussi pleinement conscience que les femmes ne sont pas égales face aux hommes dans une relation, et surtout le regard extérieur que certains peuvent avoir. C'est une prise de conscience douloureuse mais qu'elle arrive très bien à gérer. Il y a une petite part de féminisme dans P.S. Je t'aime toujours... Pas de militantisme, mais j'ai apprécié la mise en lumière de certaines choses. Vivre sa vie comme on l'entend, mais surtout faire attention à soi, car notre société est une société d'hommes. Lara Jean doit se débattre avec ses émotions, ses doutes, sa famille et ses amis. C'est un passage obligatoire à l'adolescence mais encore une fois, j'ai trouvé que l'auteur le traité avec délicatesse et bienveillance.
D'ailleurs en parlant de bienveillance. J'avais trouvé que dans le premier tome, c'était quelque chose qui manquait, et ici, c'est un sentiment qui ressort beaucoup plus. de la part de Margot, de M. Covey, de Chris aussi. Cette dernière est dépeinte d'une façon plus positive, ce que je trouve grandement mieux, et sa relation avec Lara Jean est aussi plus « amicale », dans le partage. John, notre élément perturbateur, apporte aussi beaucoup à cette nouvelle ambiance. Il comprend LJ, ne la juge pas, n'attend rien d'elle. Il n'a pas le « lourd » passé de Peter, c'est certain, il est donc plus facile de graviter à ses côtés. Contrairement à Josh dans le premier tome, il apporte vraiment beaucoup à notre jeune héroïne.
Et n'oublions pas Peter. Il peut se montrer borné et irritant à certains moments de P.S. Je t'aime toujours... mais c'est parce Jenny Han montre ses faiblesses. Il a beau être un joueur populaire dans son lycée, celui que tout le monde admire, il n'en reste pas moins qu'il a lui aussi ses doutes, et surtout un manque de confiance qui refait surface à certains moments. Il n'a pas non plus une place facile à vivre entre Gen et Lara Jean. Mais là encore, il y a une vraie touche d'authenticité et surtout un traitement de l'adolescence que je trouve très bien écrit.
P.S. Je t'aime toujours... a donc été une super lecture. J'ai un peu peur maintenant de m'attaquer au dernier tome de la trilogie, mais je pense que je ne vais pas finir sur une mauvaise note, ça serait franchement dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Liphe
  14 juillet 2016
J'avais eu un véritable coup de coeur pour le premier. Et ça a continué.
Je suis très attachée aux personnages. Je les trouve très intéressants avec chacun leurs qualités et leurs défauts qui font leur charme.
Je me suis replongée dans leur histoire. L'écriture est très fluide, agréable, les pages se tournent toutes seules et je suis arrivée à la fin du livre sans même m'en rendre compte.
J'ai ressenti beaucoup d'émotions en le lisant ce qui signifie que je l'ai vraiment apprécié. Selon les situations, j'ai souri, j'ai ri, j'ai été triste, j'ai été contrariée, j'ai espéré, j'ai pris parti pour eux. J'arrivais à me mettre à leur place et parfois même à me reconnaître en eux.
L'histoire était intéressante, on ne s'ennuie pas, on veut savoir la suite, il y a quelques retournements de situations.
J'ai apprécié le message derrière, de vivre vraiment et pas à moitié, ainsi que la réflexion sur les relations entre les personnes.
Pour conclure, j'ai adoré ce livre car je me suis beaucoup reconnue dedans. Si un tome 3 sort, je l'achèterais sans doute immédiatement.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
marinesbooks
  12 novembre 2015
Quel véritable bonheur que de retrouver Lara Jean et Peter. Cela fait tellement de bien une lecture facile et sans prise de tête quand on est en période de cours et que ce n'est pas toujours facile. J'ai été très triste de voir que le livre était un peu plus petit que le tome 1 car je n'avais pas envie que l'histoire s'arrête, mais j'ai véritablement passé un bon moment.
Ce qui m'a un peu étonnée c'est que le ton était encore plus jeunesse que la dernière fois, Lara Jean avait vraiment parfois des pensées qui correspondaient davantage à une petite fille d'une douzaine d'année qu'à une adolescente de seize ans. Ce qui fait que le ton adopté dans ce roman peut être un peu gênant dès qu'on a plus de 16-17 ans. Ce qui est complètement contradictoire avec certains thèmes du roman, notamment la première fois et le sexe qui sont abordés à de nombreuses reprises. le roman ne fait qu'en parler et il n'y a aucune scène inappropriée, mais ce sont des thèmes qui n'ont pas tendance à intéresser des jeunes lectrices et qui peuvent même gêner quand on a moins de 14 ans. Je trouve toujours cela délicat d'aborder la sexualité dans des romans aussi jeunesse, car cela réduit en plus considérablement le public visé. En effet, c'est une lecture jeunesse qui conviendra à peu de personnes de plus de 18-20 ans mais que l'on ne peut pas vraiment recommander en dessous de 14 ans.
Au niveau du roman, j'ai trouvé que le début avait du mal à démarrer, même si j'étais ravie de retrouver les personnages. J'étais contente que le roman commence pendant les vacances de Noël car nous avons eu le droit à la présence de Margot (la grande soeur de Lara Jean qui étudie en Ecosse) pendant une bonne partie du roman. Disons que tout était un peu trop gnan-gnan sur le départ. Par contre, vers le milieu du roman, une grosse dispute éclate entre Peter et Lara Jean et j'ai trouvé que le roman est devenu absolument addictif à partir de là.
J'ai apprécié voir des sujets tels que le harcèlement scolaire et le regard des autres traité dans ce roman, tout cela l'a rendu beaucoup plus intéressant. Ce qui m'a également touché dans ce tome, c'est la maturité avec laquelle les personnages abordent la fin de leur enfance. En effet, la cabane dans laquelle ils ont passé tous leurs étés va être détruite et l'ancien groupe d'amis décide de se lancer dans un dernier jeu de « l'assassin » sur plusieurs jours. Ils abordent leurs souvenirs avec nostalgie mais ne cherchent pas à vivre dans le passé, ils acceptent que les personnes changent avec le temps et que certaines amitiés n'ont plus lieu d'exister. C'est également à cause des souvenirs ressurgis du passé que Lara Jean va se retrouver au milieu d'un triangle amoureux que j'ai trouvé bien construit et très touchant. La fin des premières histoires d'amour est également traitée dans ce roman avec beaucoup de justesse.
Finalement, même si ce roman a un ton très jeunesse, les thèmes abordés relèvent plutôt du Young-Adult et parleront plus à des jeunes de 15-20 ans qu'à des préados et ados de 11-14 ans. Il aurait donc fallu faire plus attention au style. Une belle histoire sur l'amitié, l'adolescence, la fin de l'enfance et les premières histoires d'amour. Une lecture très agréable et mignonne et j'avoue avoir versé des larmes à plus d'une reprise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Gaoulette
  19 octobre 2018
Un second opus bien meilleur, plus profond comme je les aime.
Lara Jean s'est plantée toute seule, à ne pas faire confiance et elle va devoir se racheter. Comment passer après la "merveilleuse et parfaite" Geneviève. Jeune fille de 16 ans, Lara Jean est bourrée de doutes et de complexes, elle n'a aucune confiance en elle et elle a peur de ne pas être à la hauteur en passant après Gen. Difficile de s'épanouir dans sa vie de jeune couple avec un Peter qui ne se comporte pas totalement en prince charmant. Alors si en plus il apparait e, les traits de John 3ème génération, détenteur de la 5ème lettre, les galères commencent pour Lara Jean.
Cet opus donne plus de révélations sur l'enfance de Lara Jean pour comprendre ce qu'il s'est passé avec son ancienne meilleure amie. Il se consacre plus à la relation fusionnelle entre les soeurs Song. Par contre pour moi, le personnage de Chris reste un véritable mystère, l'auteure ne développe pas du tout ce personnage. J'ai beaucoup aimé que Jenny Han fasse plus d'interventions avec le papa des filles. Et si j'ai bien compris le dernier opus se consacrera à lui, en tout cas l'histoire se tournera autour de lui. Par contre, je suis déçue qu'elle ait fait disparaitre Josh après toutes ces années d'amitié.
L'histoire d'amour Peter/LJ est vraiment mignonne. Elle met en avant les craintes d'une première fois et quand l'adolescent va trop vite et veut grandir trop vite. Les réflexions de Peter sur les relations sexuelles, l'amour m'ont beaucoup plu. Et il permet d'alerter aussi les adolescents. Jenny Han ne va pas au bout de son idée mais le message est passé c'est ce qui compte. L'auteure nous propose une histoire gentille et ça marche. Pourquoi rajouter des psycho drames.
Une héroïne vraiment touchante et pétillantes qu'on suit dans son quotidien un peu décalé. Son besoin absolu de tout bien faire, d'avoir une image parfaite/lisse. ET quand elle perd tous ses repères face à Peter cela provoque souvent des situations rocambolesques.
Un tome intéressant et sympa simple et efficace. Une plume bien plus fluide que le tome précédent.
Affaire à suivre pour savoir si LJ va lâcher prise et quels risques elle va prendre pour son avenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DianeLivres
  04 octobre 2015
Pourquoi avoir acheté ce livre ? :
Je crois que je serai toujours impatiente lorsque Jenny Han sortira un livre. Il s'agit ici de la suite d'à Tous Les Garçons Que J'ai Aimés, que j'ai beaucoup aimé, donc je comptais les jours avant la sortie de celui-ci.
L'histoire en deux mots :
On retrouve Lara Jean, dans une situation de crise. Une vidéo compromettante d'elle et de Peter a été prise et se retrouve sur le net. Or il n'en est rien de compromettant ... de plus sa relation avec Peter est toute nouvelle, et son ex-meilleure amie Gen ne va rien lui laisser passer. Un nouveau tourbillon arrive tout droit sur Lara Jean !
Pourquoi j'ai passé un bon moment ?
Jenny Han c'est une valeur sûre ! Lorsque j'ai refermé le livre j'avais des papillons dans le ventre. J'aime vraiment beaucoup la plume de l'auteure, ce qu'elle fait vivre à son personnage.
J'ai retrouvé avec plaisir Lara Jean cette adolescente, forte à qui j'aurais bien voulu ressembler à son âge.
Elle va vivre ce qui arrive à toutes filles de son âge, mais y apporte une réflexion approfondi, très mature.
Comme dans le précédent tome, -et même si dans celui-ci il est moins présent- j'ai aimé retrouver les valeurs de la famille très forte qui y règne. Sa mère n'est plus, mais elle est tout de même présente. Kitty et Margot sont deux personnages très importants à la lecture ainsi que leurs père.
Mais ici Lara Jean va avoir un nouveau travail dans une maison de retraite, et va faire une jolie rencontre.
Mais il y a quelqu'un de plus présent dans la vie de Lara Jean, et il apparaît sous le prénom de Peter. Ah Peter, qui ne craquerait pas pour lui ? Des questions existentielles vont se poser et ça ne va pas être si rose dans la tête de Lara Jean, surtout si Genevieve se mêle de leurs affaires.
Tout ça plus d'autres choses vont faire vraiment tourner la tête de Lara Jean à ne plus savoir quoi faire ... C'est un vrai roman de fille et ces petits rebondissements -même s'ils sont parfois prévisibles- m'a fait aimer ma lecture.
Le petit bémol ? :
Certains personnages important dans le premier tome on étaient oubliés, enfin moins présents, j'ai étais un peu déçue de cet aspect là ...
Le mot de la fin :
Jenny Han nous offre encore une fois un vrai roman de filles qui à su me faire passer un bon moment. Un livre qui se lit dans son cocon et pour celles qui aime le rose.
Ma note : 4/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
nightsreadingsnightsreadings   04 janvier 2016
« - Je m’en souviens, murmure Genevieve en inclinant la tête. Tu es sorti du terrain pour venir m’embrasser devant ta mère. Tu te rappelles ?


- Heu… Pas vraiment, marmonne Peter.


Il regarde fixement la balle en la faisant tourner dans sa main, comme fasciné. Je n’arrive pas à le croire. Vraiment pas.


- Malaaaaaise, glousse Trevor.


- Je peux la garder ? demande Gen d’une voix douce, comme s’ils n’étaient que tous les deux.


Les oreilles de Peter rougissent et il me regarde d’un air paniqué.


- Covey, tu la veux ?


- Non.


[…] Je suis furieuse. Seule une bouche pleine de chips peut encore m’empêcher de lui hurler dessus.


- Bon, alors je la garde, dit-il en la glissant dans sa poche de manteau. Owen en voudra peut-être. Désolé Gen.


Il s’empare de la capsule et fouille dedans. Il sort une vieille casquette de base-ball aux couleurs des Orioles de Baltimore. Il s’exclame un peu trop fort :


- McClaren, regarde ce que j’ai là !


Un sourire illumine le visage de John comme un soleil se levant lentement. […] Genevieve sort ensuite le trésor de Chris : une enveloppe avec un billet de vingt dollars dedans.


- Ouais ! s’exclame Chris. J’étais vraiment un petit génie. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nightsreadingsnightsreadings   04 janvier 2016
« Adieu, Genevieve, adieu les années de collège, adieu cabane dans l’arbre et tout ce qui comptait pour moi cet été là.


Les gens entrent et sortent de votre vie. Pendant un moment, ils font partie de votre monde, ils sont tout pour vous. Puis, un jour ils ne sont plus rien. Rien ne vous dit combien de temps ils seront près de vous. Il y a un an, je n’aurais pu imaginer que Josh ferait partie de mon quotidien. Je ne pouvais pas concevoir combien ce serait du de ne plus voir Margot chaque jour, à quel point je me sentirais perdue sans elle, comme il serait facile pour Josh de prendre de la distance sans même que je m’en aperçoive. Ce sont les adieux les plus durs. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
natacha-macaud33natacha-macaud33   27 février 2016
Les gens entrent et sortent de votre vie. Pendant un moment, ils font partie de votre monde, ils sont tout pour vous. Puis, un jour ils ne sont plus rien. Rien ne vous dit combien de temps ils seront près de vous.
Commenter  J’apprécie          170
florencemflorencem   28 février 2021
- Ton corps t’appartient, et tu dois le protéger autant que tu dois en profiter. (Elle lève les sourcils pour donner plus d’emphase à son discours.) C’est toi qui choisis avec qui tu vas t’amuser, mais tu dois choisir avec sagesse. Chaque homme que j’ai autorisé à me toucher recevait un honneur. C’était un privilège.
Commenter  J’apprécie          110
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2015
Jung. C’est le lien entre deux personnes, qui ne peut être rompu, même quand l’amour se transforme en haine. On garde de vieux sentiments dont on ne peut jamais totalement se défaire, et il restera toujours de la tendresse dans le cœur.
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Jenny Han (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jenny Han
Jenny Han: 2015 National Book Festival
autres livres classés : lettresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

l'ete ou je suis devenu jolie

comment s'appellle l'heroine

bella
anna
sophia
belly

7 questions
222 lecteurs ont répondu
Thème : L'été où je suis devenue jolie de Jenny HanCréer un quiz sur ce livre

.. ..