AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365405089
206 pages
Éditeur : Éditions Sharon Kena (18/02/2014)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 23 notes)
Résumé :
J'étais tranquillement installée dans ma petite vie quand ça m'est tombé dessus.
Je me retrouve avec des super pouvoirs, dix gravures de mode au mètre carré, une vie amoureuse digne d'un marathon et un dieu déchu frustré sur le dos.
À part ça, je vais bien. Enfin... je crois... Au fait, moi c'est Elle et j'ai 25 ans.
Bienvenue dans ma vie !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  21 avril 2014
J'avais énormément entendu parler de Fleur Hana, le seul hic, c'était le fait que ce qu'elle avait écrit ne m'avait pas attiré sur le moment, n'étant pas dans un bon feeling, c'est le cas de le dire sur ces écrits. Mais lorsque « Elle » est sortie, déjà la couverture m'a fait de l'oeil. J'aime beaucoup ce vert, la brume environnante et non de nom ! Les cheveux de la jeune femme sont magnifiques. La quatrième était intrigante, pas trop longue, parlant de Dieu déchu, ce livre m'a appelé juste en ces quelques mots.
Elle, c'est son prénom, original certes et heureusement l'auteure à écrit à la première personne (sinon je pense que je me serais perdue :p) est une jeune femme de 25 ans qui travaille à son compte en effectuant des traductions de livres. Tout allait plutôt lentement pour elle, non pas qu'elle se plaignait de sa vie, mais à son âge elle se trouvait trop « mémé » à son gout. Cela va changer du jour au lendemain. Un soir, alors qu'elle va sortir avec sa meilleure amie Mandy, les deux femmes vont faire une rencontre surprenante, qui va changer leurs destins à toutes les deux.
Elle va énormément évoluer entre les pages, nous passons d'une jeune femme qui pense aux autres, tentant de s'en sortir au mieux dans la vie, à celui de passer par des liens avec des hommes qu'il faudrait ou non, pour finir… Cela sera à vous de le découvrir, mais la fin m'a paru suspecte et en fouillant un peu partout, apparemment, il n'y aurait pas de suite, dommage sur ce point. Elle est par contre resté sarcastique du début à la fin, avec une colère dirigé contre plusieurs personnes, mais également contre elle-même. Son challenge m'a plu, énormément, car je le fais moi-même pour que mon fils évite de répéter ce que je dis et l'entendre des autres m'énerve tout autant qu'elle. Parfois elle me paraissait fragile, ne sachant plus où elle en était, parfois c'était tout le contraire, sa force semblait exceptionnelle surtout concernant un problème de coeur qui est resté en travers de ma gorge.
D'autres personnages sont importants. Tout d'abord Mandy, sa meilleure amie qui, je l'avoue au début, je n'ai pas compris comment et pourquoi elle réagissait ainsi, mais je soupçonnais quelque chose, mais pas ça ! Son sort est peu enviable, je dirais même que c'est elle qui à le mauvais rôle dans l'histoire. Je continuerais avec Alec qui m'a plu, même si au final nous ne savons que peu de choses sur lui. Il fait parti de Chaos, est un guide et serviable. Dès que Elle à besoin de lui, il accourt sans rien demander en retour. J'ai beaucoup aimé les conversations assez courtes qu'il avait avec Elle, lui expliquer comment elle était formé, ce qu'elle pouvait faire et le fait de ne pas la forcer à choisir un camp. Vient ensuite Joshua où lui, je le considérerais comme un C...ARD fini. Il ose dire à une femme qu'il l'aime, qu'il restera avec elle et au final du jour au lendemain, il va la tromper avec une autre, se foutant royalement de sa tête… Non, malgré le lien, ou plutôt les liens, j'ai trouvé qu'il n'était pas dans le bon camp, un opportuniste, voila comment je le vois. Il me paraissait au départ irascible, peu commode, obligé de suivre ce qu'on lui disait de faire, suivant toujours les règles également. Mais je dirais qu'à cause de ce qu'il à fait subir à Elle, cette jeune femme à terminé de cette manière particulière.
Il y à bien d'autres personnages intéressant, comme Aristote qui m'a fait sourire à maintes reprises, Emeric avec qui nous ne savons pas sur quel pied danser mais qui sera un formidable allié tant que ses propres intérêts sont maintenu, mais également Nicolas qui donne beaucoup dans le paraitre et se retrouve à être terrifiant lorsque nous grattons la surface. Cet homme qui porte un nom bien particulier, pouvant être appelé un cauchemar ambulant à de multiples facettes et je trouve qu'il n'a pas été assez exploité comme d'autres personnages. Tout comme Elias, un personnage intéressant et nul n'aurait pu prédire ce qu'il allait faire mais nous n'avons que peu de détails.
J'ai beaucoup aimé l'histoire en elle-même, ne voulant pas trop donner de détails, sinon il n'y aurait plus aucunes raisons de le lire. le fait que des Dieux Grecs dont nous n'entendons pas souvent parler : Chaos, Gaïa et Eros fassent partis de l'équilibre de notre terre, en quelque sorte. Que Elle soit si spéciale également. Ce que j'ai moins aimé, c'est le fait que la plupart des hommes qui l'entourent se retrouve à lui courir après, avec les raisons que nous apprenons pour chacun, donc nous ne sommes pas dans le flou, mais chacun se répète à dire qu'il ne la veut pas, par contre sous la ceinture, il n'y à aucun problème : La femme objet est de retour, heureusement qu'elle à du caractère la petite. La fin, où le plus grand, gros, immense combat devait se faire, au vu des dires de Ric m'a laissé sur ma faim. La première phrase que je me suis dite ce fut : « Hein ? C'est tout ? » bon d'accord ce n'est pas une phrase juste une réflexion, mais au vu de tout ce qui avait été amené, je m'attendais à vraiment un feu d'artifice. Est-ce que Ric aurait juste voulu pousser Elle dans ses derniers retranchements pour avoir le meilleur d'elle-même en lui mentant sur ce qu'un Dieu est capable ? Lorsque l'on voit comment Emeric s'en ait sorti et ce qu'il est devenu, je doute qu'un Dieu soit si faible.
Malgré cette bataille finale qui m'a laissé perplexe, je peux vous dire que j'ai apprécié le livre, la lecture est fluide, j'aime beaucoup le style de l'auteure, tant dans l'humour que dans la manière dont elle amène les choses et je regrette qu'il n'y ait apparemment pas de second tome. Peut-être un jour, qui sait ? Surtout que j'aurais aimé savoir comment elle allait vivre par la suite, après sa décision finale sur ce qu'elle allait faire et donc devenir. J'ai une très grande imagination et je ne la vois pas finir ses vieux os avec celui qu'elle à choisi, sans compter qu'elle semble douter de ce qu'elle veut (oui, oui, j'ai lu entre les lignes). Une telle… alliance me semble presque improbable, surtout lorsque nous avons appris un peu plus sur la nature de… lui.
Et pour répondre à la dédicace de l'auteure : oui, j'ai pris plaisir à lire cette histoire décalée.
Mon avis : chroniqueslivresques.eklablog.com/elle-fleur-hana-a107594502
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
francoiseg62
  21 février 2014
Je ne connaissais absolument pas le style de Fleur Hana avant de lire Elle. Je n'ai pas lu Feeling Good ni Golden boys, malgré tous les avis qui sont diffusés à propos de l'auteur. Autant dire que je n'en ai entendu que du bien. Alors, lorsque l'on m'a proposé de chroniquer Elle, et bien, j'ai sauté le pas et je me suis dit que ça allait être une occasion de découvrir les talents de cette chère Hana ^^.
Suis-je déçu par ma découverte ? Non, je ne crois pas.
Un petit mot sur la couverture avant de partir dans le vif du sujet. Et bien, elle m'a tapé dans l'oeil direct, lorsque je l'ai vu. Je la trouve trop splendide, avec ses nuances de bleus, à moins que ce ne soit de gris ou de vert. En fait, je ne sais pas trop. Ensuite, ce personnage qui nous tourne le dos, qui reste un tantinet mystérieux, comme si elle ne voulait absolument pas qu'on la voie de face. En quelques mots, cette couverture se résume à : mystère, surnaturel et beauté. (Beauté me vient à l'esprit, ne cherchez pas à savoir surtout^^)
En ce qui concerne l'histoire, je suis conquise, mais aussi un peu… déçu. Toutefois, il n'y a rien de grave en l'état, je rassure et vous allez comprendre.
Elle a 26 ans, elle fait de la traduction en freelance, elle est bien sûr à son compte. Tout lui va bien, elle mène une petite vie toute tranquille jusqu'au jour où elle sort avec son amie Mandy, qui amène avec elle un petit groupe de personnages, qui semble au prime abord sans problème. Sauf que dans le lot, et bien, il y a un jeune homme qui lui est hostile d'entrée de jeu. Ensuite, elle trouve Alec sur son chemin, et hop ! la machine s'emballe. Elle n'est pas ce qu'elle semble être, et la voilà liée à Joshua. Maiiiiiiis… Rien n'est simple. Les problèmes s'accumulent, on n'a pas le temps d'en voir un se résoudre, qu'un autre apparaît. le ton est donné. Et jusqu'à la fin, ça ne s'arrête pas. Alors, j'ai bien aimé le couple Joshua&Elle, mais je n'ai pas le temps d'approfondir sur le sujet et ça m'a laissé un gout d'inachevé. Non seulement, il … avec… *Enfin, je ne vais pas dévoiler trop, mais c'est pas simple, cette affaire !*, mais en plus Elle est mise de côté comme une vieille chaussette. Bon, je ne trouve pas cette manière très orthodoxe, mais soit !
Dans le caractère d'Elle, j'ai trouvé beaucoup de colère. Elle joue du sarcasme, mais chaque phrase qu'elle dit, chaque expression qu'elle utilise est bourrée de colère pure. Au bout d'un moment, j'ai même trouvé qu'elle manquait un peu de stabilité. Elle fonce tête la première dans les problèmes, même lorsqu'elle ne les cherche pas spécialement.
Il y a quelque chose que j'ai bien aimé, et c'est une réflexion que je me suis faite à la fin de l'ouvrage, c'est que tout le monde semblait la détester (surtout les mecs, je parle), personne ne la trouve spécialement à son goût, mais tout le monde lui tourne autour comme des abeilles autour d'un pot de miel. Joshua, ensuite Nicolas et enfin Ric, sans oublier Ari. Même s'ils sont chacun un but bien précis. Bon, à la fin, ça ne m'a plu étonnée.
Jusque là tout va bien. Et puis on arrive dans le dernier chapitre, voire même avant-dernier. Éros fait une apparition. Sérieusement, je m'attendais à plus de détails, à ce que ce soit plus intense, plus combatif. Que les scènes soient vraiment plus violentes, enfin plus quoi ! Je ne m'attendais pas à ce que ça se termine aussi vite que ça avait commencé. Surtout que vu comment Ric en parlait… Bref ! Ce sont des détails tout ça, mais c'est que je pense bien évidemment. Ça n'engage que moi, et rien que moi, mais je serais ravie d'en débattre avec celui ou celle qui voudra ^^.
Pour conclure, j'ai été conquise par l'univers qu'a réussi à créer Hana. Ce mélange de mythologie, de fantaisie et d'humanité, rend les choses plus belle et plus magique. Pour les personnages, je ne me suis pas attaché à quelqu'un en particulier. J'ai beaucoup aimé Joshua, mais à un certain point, je n'en pouvais plus. Les deux que je pourrai affectionner seraient Alec -- discret, courtois, véritable chevalier -- et Ric, le solitaire, qui cherche à l'aider, etc. Il a réussi à me surprendre à la fin quand il voulait rester avec elle, et qu'elle l'a envoyé boulet. La fin de l'ouvrage laisse entrevoir un tome 2 (évidemment puisque c'est un tome 1^^), que j'ai hâte de découvrir ! L'alliance entre les deux ne laisse rien présager de bon, après je peux me tromper.
Ma lecture s'est résumée à beaucoup de « Nom de Dieu ! », « purée, j'hallucine ! ». J'ai beaucoup haussé les sourcils (ça leur fait de l'exercice en même temps^^), j'ai souvent écarquillé les yeux par des situations diverses et variées. C'était rythmé, fluide, l'écriture est agréable. La preuve, je l'ai lu en quelques heures à peine tellement j'ai été propulsé dans l'univers. Dans l'ensemble, c'est une réussite, mais je m'attendais à beaucoup plus de choses en fait.
Je remercie les Éditions Sharon Kena pour leur confiance, ainsi que Fleur Hana pour m'avoir offert l'occasion de m'évader.

Lien : http://book-attitude.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tsukibou
  17 avril 2014
Merci aux éditions pour cette lecture.
Elle est une jeune femme qui va voir sa vie chamboulée suite à une sortie avec sa meilleure amie, où elle fera la rencontre de Joshua puis de Alec deux hommes peu ordinaire avec néanmoins le point commun de descendre de Dieux mythologiques, à l'instar de Elle, sauf que la demoiselle à la particularité d'être la descendant de ces deux Dieux à la fois alors que c'est normalement impossible... mais est-ce la seule chose « anormale » de Elle ?! Qu'elle est son destin, fera t-elle les bon choix ?!
Une histoire et un style qui aurait pu être original si ça n'avait pas été du déjà vu, ce qui ne m'a pas empêché de rire à certaines répliques de l'héroïne.
Elle est traductrice et se plains de devoir traduire toujours de romance paranormale niaise à la sauce Twilight, avec des héroïnes qui acceptent leur sort sans se poser de question et que ça ne dérange pas de passer leur vie avec des êtres dangereux même s'ils brillent au soleil... cela ne vous rappelle rien ?! Moi je dirais... Pamphlet contre un vampire de Sophie Jomain et ce n'est pas la le seul parallèle que j'ai pu faire avec cette auteure que j'apprécie beaucoup, j'ai retrouvé une pointe de Felicity Atcock dans le caractère de Elle, elle refuse de devenir niaise comme les héroïnes des romans qu'elle traduit et pourtant elle ne peut s'en empêcher, quoique dans le roman de Sophie ça passe vraiment mieux car même si elle accepte son sort elle se bât quand même contre une r réalité pourtant évidente alors qu'ici elle dit repoussé sa nature mais accepte tout ce qu'on peut lui dire de plus hallucinant à cause de sa « nature »...
Ce qui se révèle vraiment dommage, pourquoi reprendre des idées venant de romans à succès ?!
Étant un SP je suis tout de même allée jusqu'au bout malgré les multiples similitudes qui m'ont agacées et j'avoue que la fin m'a surprise, dans le bon et le mauvais sens. D'une part parce que la réaction de l'héroïne et totalement inattendu et donc offre un dernier rebondissement sur une fin ouverte et d'autre part parce que j'avais juste envie de coller une droite à ladite héroïne qui devient alors une anti-héroïne.
L'univers aurait pu être riche mais, je l'ai trouvé trop survolé, j'aurais aimé en savoir plus sur les Dieux, les pouvoirs, pourquoi la particularité de Elle est si rare, comment se fait-il qu'elle apprenne si vite à manipuler ses pouvoirs alors qu'elle vient à peine de les découvrir, c'est un soucis récurent dans les romances paranormales et ça commence vraiment à me mettre sur les nerfs, alors oui l'histoire est basée sur la romance, qui au passage est assez malsaine, mais ce n'est pas une raison pour ne faire que survoler les origines des pouvoirs et l'apprentissage de leur manipulation...
Pour ce qui est de la relation malsaine entre Elle et Joshua, je m'explique, ils ne se supportent pas et pourtant un lien existe entre eux les attirant irrémédiable l'un vers l'autre sans sentiments mais juste dans le but de se reproduire... Ce lien n'empêche pas Elle de coucher avec un autre « homme » qu'elle méprise encore plus que Joshua, pour « sauver sa vie » et elle arrive même à prendre son pied... bref c'est une fille facile qu'il suffit de menacer un peu violemment pour qu'elle finisse au pieu... et ça ne s'arrête pas là, mais même si ce n'est pas avec cette chronique que vous aurez envie de lire ce roman, votre curiosité sera peut-être piquée, je ne vais donc pas vous révéler l'apothéose du peu de cas que fait Elle sur sa vertue...
Pour ce qui est du style, peut-on réellement en parler quand on s'aperçoit que c'est une copie d'idée, de caractères que l'on a déjà croisé à travers diverses lectures. Je trouve que c'est vraiment dommage, j'avais trouvé l'idée du challenge pour que Elle cesse de juré était originale mais, comment savoir si cela sort de l'imagination de l'auteure ou bien d'un autre roman qu'elle a pu lire... C'est difficile de savoir s'il y a une pointe d'originalité dans ce roman alors que j'adore les livres traitant de la mythologie Grecque je me suis trouvée déçue par celui-ci...
En conclusion, une déception due à cette recrudescence de déjà-vu, certes j'ai ris mais est-ce l'humour de l'auteure ou ai-je simplement retrouvé des traits de caractère que j'appréciai déjà ?
Une découverte qui me laisse pleine de questions, d'un goût de déjà-vu et une pointe de déception qui ne fait que s'accroître au fil du temps...
Lien : http://www.tsuki-books.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ddreambookine
  06 août 2014
Avant tout, et comme toujours, je remercie les Éditions Sharon Kena pour ce service presse. J'ai déjà eu l'occasion de découvrir le style de Fleur Hana grâce à ma lecture de « R.O.S.E. L'embaumeur de Montmartre » qui m'avait beaucoup plus, je partais donc confiante. Et pourtant, je suis légèrement déçue …
Elle (c'est son prénom) est une jeune traductrice freelance de 25 ans qui revient dans sa Provence natal après 5 ans passée à Londres en tant que fille au pair. Ses parents étant décédés, elle n'a plus que Mandy, sa meilleure amie, pour lui tenir compagnie dans sa petite vie tranquille. Un peu trop tranquille à son gout, d'ailleurs … Mais c'était sans compter sur cette rencontre surprenante qu'elle va faire lors d'une sortie entre amies dans un bar à tapas. À partir de là, sa vie ne sera plus vraiment la même …
Concernant l'histoire en elle-même, je n'ai pas grand-chose à dire si ce n'est que tout se passe un peu trop vite. Un problème n'a pas le temps d'être réglé complètement qu'un second surgit sans prévenir. D'un côté, ça a du bon : on ne s'ennuie pas du tout. Mais d'une autre côté, je trouve que ça ne nous laisse pas forcément le temps d'apprécier notre lecture à sa juste valeur. Après, je pense qu'à ce niveau-là, ce n'est qu'un détail ^^
L'univers créé par l'auteur est assez intéressant : entre réalité, fantaisie et mythologie, c'est un savant mélange que nous avons là ! Chaque aspect est très bien dosé et même si la mythologie est quand même une des bases principales de cette histoire, elle n'est pas énormément développée. Ce qui m'arrange étant donné que je suis une vraie clinche sur ce sujet ^^
Concernant les personnages, ils sont assez nombreux.
Tout d'abord, nous avons Elle, notre héroïne principale. le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle a du caractère ! Il lui est difficile de prononcer deux phrases sans jurer et je fois avouer que j'ai adoré suivre son chalenge « anti-jurons » ^^ du haut de ces 25 ans, elle ne réfléchit pas toujours avant de parler, ce qui peut lui apporter quelques soucis … Mais, sous cette carapace faites de colères et de sarcasmes, nous découvrons également une jeune fille quelque peu perdue ! Elle est pleine d'humour mais le fait de voir sa vie lui échapper et de devoir prendre certaines décisions importantes lui fait peur ! C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié pour son côté dur et fragile à la fois.
Ensuite, nous avons Joshua et Alec, deux hommes que tout oppose mais qui vont finalement s'avérer aux petits soins pour Elle. Concernant le premier, il est plutôt du genre discret et serviable, toujours là quand Elle a besoin de lui ; mais en fait, nous n'en savons pas beaucoup sur lui. Pour le deuxième, j'ai apprécié certains aspects de sa personnalité mais pour le reste, on repassera ! J'ai un peu (beaucoup) eu envie de le baffer quand même !!
Il y a aussi Mandy. Au début, elle semble représenter la meilleure amie idéale ! Mais par la suite, son comportement va changer du tout au tout. Évidemment, je me suis posée plein de questions la concernant, même si j'avais un léger doute sur le pourquoi du comment de ce revirement de situation. Elle ne sera finalement qu'un « dommage collatérale » si je puis m'exprimer ainsi sans trop vous en dire …
Et nous avons aussi plusieurs personnages secondaires qui nous ferons passer du sourire, comme Aristote, à la peur, pour Nicolas !
Ce qui m'a le plus chiffonné dans cette histoire, c'est la fin ! D'après les dires de certains personnages, le combat final devait être intense, éprouvant, violent. Et … comment dire ?? … Il s'est fini aussi vite qu'il a commencé. Tout ça m'a paru trop simple, trop facile. J'aurais souhaité beaucoup plus de détails, de haine même ! Je m'attendais à un feu d'artifice du 21 juillet (je suis Belge, ne l'oubliez pas ^^) et je me suis retrouvée avec un pétard de carnaval … Je peux vous dire que j'ai été extrêmement déçue sur ce point !
À la limite, je m'en fous de savoir comment va finir elle (façon de parler bien sur), ce que je voulais, c'était de l'action en veux-tu en voilà pour finir cette agréable lecture sur une note encore plus positive et là, je suis restée totalement sur ma faim ! C'est dommage car le style d'écriture est toujours aussi agréable à lire, il est frais et plein d'humour. Fleur Hana nous fait passer par une palette d'émotions tout du long. Que ce soit le rire ou la tristesse, elle maitrise !
En bref : une lecture agréable sur presque tous les points mais une fin qui laisse perplexe.
Lien : http://ddreambookine.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chroniques_Aleatoires
  06 juin 2014
Elle est une livre qui a énormément fait parler de lui, il a autant plu que déçu, ce qui fait que j'avais vraiment hâte de le lire afin de me faire mon propre avis. Alors je tiens à remercier les éditions Sharon Kena de nous avoir proposé ce roman en service presse. Malheureusement pour ma part, je termine ma lecture avec un avis mitigé... Je m'explique : aussi bien j'ai trouvé l'univers vraiment intéressant et original, j'ai eu du mal avec plusieurs personnages insupportables, pas assez aboutis à mon goût et une fin qui m'a totalement déstabilisée. On arrive à l'épilogue avec un sentiment d'inachevé assez gênant.
L'univers est vraiment sympathique, adorant la mythologie dans son ensemble, j'ai été bien servie avec une réécriture personnelle du panthéon grec ainsi que son impact sur les humains. le côté magique, surnaturel ultra-présent est vraiment agréable et bien utilisé par l'auteure. L'opposition entre Gaïa et Chaos n'est au final qu'un problème de fond, ne cachant que le plus gros des ennuis, ce qui nous ne permet pas d'en apprendre suffisamment sur les deux factions d'Élus. Il manque certaines informations essentielles afin de tout bien digérer, c'est assez dommage.
Concernant les personnages, j'ai adoré la protagoniste Elle (un prénom qui peut prêter à confusion), une femme forte et indépendante, qui malgré des changements notables dans sa personnalité, garde son sarcasme acéré jusqu'à la fin. Alec, Ari et Rick sont les personnages masculins assez attrayants, ayant du cachet, ce qui les différencient d'un Elias invisible, un Nicolas un peu stéréotypé et un Joshua imbuvable, égoïste, opportuniste et au final plat. Les demoiselles ne sont pas mieux ne servant strictement à rien dans l'histoire.
Parlons-en justement de l'intrigue qui est assez simple : Elle découvre qu'elle n'est pas une simple humaine, elle a des pouvoirs et doit apprendre à s'en servir, vivre avec. Malheureusement pour elle, elle va enchaîner les problèmes, sa vie va changer du tout au tout. Tout cela est bien rythmé, il a des rebondissements et de l'action. Mais ce qui m'a le plus gênée là-dedans c'est la facette érotique, où au final tous les hommes la trouve insupportable pour finir par coucher avec elle et se jeter à ses pieds. Ce côté harem fantasmé n'apporte pas grand chose au final à l'histoire.
L'écriture est vraiment sympathique, tout est fluide et l'auteure est pleine d'esprit. Mais le gros point fort est avant tout les références cultes des années 1990/2000, en plus d'un humour très présent. J'ai souvent rit avec certaines répliques pourries d'Elle. Tout le monde y passe de Twilligth à Beverly Hills, sans oublier Minus et Cortex. C'est une lecture agréable en soit, on rigole beaucoup mais ça ne fait pas passer le sentiment que l'histoire se perd et nous perd dans les derniers chapitres. Vraiment dommage, mais j'avoue que je ne dirais pas non à une suite !
Lien : https://leschroniquesaleatoi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   21 avril 2014
« - Tu as bu le sang de mon frère ?
J’essayai de répondre mais il me serrait trop fort et je fus obligée de lui donner une décharge d’énergie de Chaos pour me débarrasser de lui. Etait-ce une tradition chez ces êtres de me demander de parler tout en m’étranglant ? Il tomba en arrière mais ne lâcha pas sa prise, si bien que je m’étalai sur lui. Il en profita pour poser ses mains sur mes fesses et se frotter lascivement à moi. J’essayai de me dégager mais il était trop fort et je ne pouvais pas définitivement utiliser mon énergie : s’il ne me lâchait pas, ça n’avait aucun intérêt.
- Alors, tu ne me résiste pas, ma gazelle… se moqua-t-il en desserrant un peu son étreinte.
- Quand tu seras calmé, tu me feras signe.
- Ca te plait d’être sur moi, je parie que tu n’as jamais connu de vrai mâle.
- Détrompe-toi.
- Tu as couché avec mon frère et tu es encore en vie ?
- Je ne parlais pas de lui !
… »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   21 avril 2014
« Je ramassai mon sac et tournai les talons. Je n’arrivais pas à savoir ce qui me contrariait le plus. Que Joshua ne m’apprécie pas à cause de ce qui ne dépendait pas de moi ? Que je me retrouve dans une histoire de dingue où je n’avais même plus de libre arbitre ? Ou qu’il m’ait menti au sujet du lien ? Quoi qu’il en soit, je partis de chez lui sans me retourner, et il ne chercha pas à me retenir. Ce qui ajouta à ma contrariété. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ddreambookineddreambookine   06 août 2014
Je plaquai mes mains sur mes oreilles, fermai les yeux et chantonnai la première mélodie qui me vint à l’esprit « C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme ». Ne me demandez pas pourquoi, c’est ça qui arriva en premier dans ma tête …
Commenter  J’apprécie          00
ddreambookineddreambookine   06 août 2014
Je me précipitais dehors comme si ma vie en dépendait, ce qui devait être le cas étant donné son sous-entendu. Peut-être qu’un jour je finirais par prendre le temps de me poser et me gratter les fesses, insouciante ? Mais ce n’était pas pour tout de suite …
Commenter  J’apprécie          00
ddreambookineddreambookine   06 août 2014
Ha. Oui. Mon prénom. Eh bien, disons que mes parents ne se sont pas trop foulés quand ils ont su que j’étais une fille. Si j’avais été un garçon je me serais appelée « Lui » … Non, je déconne, j’espère qu’ils n’auraient pas été aussi cruels !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Fleur Hana (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fleur Hana
Fleur Hana, marraine de notre premier Prix de la Romance, adresse un message à sa filleule Marine Ienzer, récompensée pour son roman "L'amour entre deux rives".
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1633 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre