AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791093430218
222 pages
Éditeur : EdiBitch (01/05/2015)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 66 notes)
Résumé :
« J'ai envie d'oublier que mon frère est mort, que personne ne me regarde plus de la même façon.Je sais que ce type a le pouvoir de me faire tout oublier. Et j'ai envie de lui. Tout simplement. »

Dans cette romance contemporaine sensuelle, Angie nous raconte son expérience du deuil et nous entraîne dans son cheminement personnel qui la conduit dans les bras de Valentin. Il l'aide à pleurer. Elle lui apprend à aimer.

Fleur Hana pose des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
Missnefer13500
  20 juin 2016
LC avec Hamy, Pat et Gaelle . Personnellement je pense que me replonger aussitot dans un roman traitant des thèmes du deuil juste après après avoir tourné la dernière page de Après toi, n'était pas forcement une bonne idée.
Et je pense que ceci explique cela.
J'ai eu beaucoup de mal à adhérer à cette histoire et encore plus aux personnages.
Une histoire racontée à 2 voix, celle d' Angie, Angel, Angélique bref peu importe comment elle se fait appeler, bien qu'il semble que cela est de l'importance et Valentin, une excellente idée en occurrence, perso j'aime beaucoup avoir les 2 points de vue (mais absolument pas le diminutif: V pour Valentin, c'est quoi çà ?)
Oui le sujet est intéressant et de quoi émouvoir, survivre à son frère , se persuader d'être responsable de sa mort, surmonter cette culpabilité, avancer , faire son deuil, ne pas vouloir oublier l'être aimé. Ne pas parvenir à montrer ses émotions, faire son deuil à sa manière et non pas selon des critères culturels établis, par qui d'ailleurs ? être jugée parce qu'on ne pleure pas , ne montre pas son chagrin ( je signale en passant qu'à mes yeux ce n'est pas Valentin qui parvient à la faire pleurer par la suite , mais son père)
D'excellentes idées, de quoi faire, mais vraiment çà n'a pas fonctionné, je n'ai pas ressenti grand chose , j'ai juste suivi l'aventure d' Angie, j'ai basculé avec elle dans son passé, dans ses souvenirs (plus dans ceux avec ses amis qu'avec Dam je trouve).
Des amis présents mais sans réelle consistance (il me faudra arriver sur les derniers chapitres pour sentir qu'ils existent) , un Valentin qui fait marche arrière parce qu' Angie est la soeur de Damien ( bon je peux pas en dire plus sur ses motivations profondes sans spolier)
Des relations et des situations peu crédibles, un frère et une soeur proches l'un de l'autre , mais pourtant Angie ne connait pas les amis de Dam (comment des bringueurs dans une si petite ville avec les même fréquentations ne se sont ils jamais rencontrés ? ) Un Valentin que Joss "L'ami" depuis l'enfance de notre héroïne (nous suivrons des petits moments de ce passé commun et c'est peut être ce que j'ai le plus aimé dans cette lecture) connait parfaitement ( 2 mecs juste bons à faire tomber les petites culottes)
Donc un contexte de base un peu alambiqué, que j'aurais mieux compris si Angie n'avait vécu dans cette ville, si Dam le grand frère protecteur n'avait pas trainé sur les bancs des écoles , les même lieux dont l'Introuvable avec logiquement ses potes ( Valentin,Paul...) et Angie elle même, nous assistons à une découverte : waouh la belle nouvelle barmaid du Loch Ness ( ici aussi lieu mythique de rencontres de nos jeunes gens, présenté par l'auteur comme un lieu connu de tous nos protagonistes et jeunesse de la ville) est la soeur de Dam, attention pas touch.
La relation entre les 2 protagonistes qui est super longue à se mettre en place, il faut attendre la 1/2 du livre pratiquement pour y arriver
Et c'est quoi ce lien avec le titre et ses bottes rouges ? Qui nous offre ,il est vrai une belle couverture tentante Mais encore une fois perso j'aime qu'il y est des liens entre le titre et le contenu, oui que le titre est un sens. Et là un épisode sous la pluie, l'évocation de la chanson (je suis allée écouter ce morceau quand même ) les même bottes sur l'épisode sur Londres et voilà ?
Que dire du style ? Et bien pour moi trop factuel, avec des grosses difficultés pour moi à me situer dans le temps et l'espace. Ben oui j'en ai besoin Il m'a fallu arriver au 1/4 du roman pour comprendre qu'on était en France. On sent également une volonté de l'auteur nous faire sourire, avec quelques petites touches d'humour, oui mais non .
Ce n'était pas une lecture laborieuse , mais c'était particulièrement monotone. C'est au 1/3 restant qu'enfin j'ai trouvé un peu de sens, c'est à dire un semblant de lien avec le résumé dans un des seuls plus beaux moments d'intimité entre Angie et Valentin ( un beau prénom je trouve bien mieux que V) et là je me suis dit enfin et aussitot quel dommage Oui quel dommage parce que après m'être un peu posée tranquille je sais ce qui m'a manqué dans cette lecture.
Une relation entre Valentin et Angie avec en lien Dam, la connaissance de cette personne décédée que tous deux connaissaient, , et un Valentin qui aurait pu faire quelque chose pour Angie dans ce domaine, parce quoique en dise le résumé, ce n'est pas ce que j'ai ressenti, oui à part que Dam reste un peu au fond de la tête de notre héroïne trop accaparée par l'attirance quelle a pour ce mec, ce qui lui permet de se changer les idées et pas il me semble d'avancer pour faire son deuil Oui Valentin peut l'aider il a dans ce domaine sa propre histoire douloureuse.
C'est vers la fin aussi, que la relation amicale avec Joss et Anita prend tout son sens avec me suis je dis une introduction à une suite ? c'est tellement tendance.
Je regrette aussi que le personnage de Jonas est été aussi peu exploité, nous aurions pu vivre une belle relation avec beaucoup plus d'intensité et d'émotions.
En conclusion une fin prévisible (en tout même pour le devenir de l'introuvable je l'avais vu venir) avec une aventure que j'ai trouvé assez banale, malgré le fait que je suis assez critique, je sais que je risque de surprendre , j'ai vu beaucoup d'étoiles sur Babelio pour cette aventure, je me suis laisser porter par cette lecture facile,espérant une étincelle qui me me ferait vibrer , oui mais non. Je dirais donc j'ai lu aussi
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Patpepette
  21 juin 2016
Un vote pour une lecture commune au sein du groupe de Hami, un résumé intéressant, nous voilà parties, Maribel, Gaëlle et moi-même dans cette lecture. Je découvre pour la première fois, l'auteure Fleur Hana.
Cette dernière nous livre un récit au sujet grave, elle va nous décrire avec brio les différents sentiments
éprouvés par notre héroïne principale ainsi que certains de ses amis. À savoir, le deuil, la culpabilité,
l'incompréhension, elle va nous démontrer que chaque personne ne réagit pas toujours de la même façon,
ce n'est pas pour autant que la souffrance n'est pas présente. C'est simplement la manière dont le mal-être de chacun s'exprime.
En effet, Angie perd son frère Damien dans un accident de moto, et ne va pas toujours avoir les réactions
appropriées, pour faire face à ce deuil au risque de heurter la sensibilité de certains membres de son entourage.
Qui peut savoir ce qu'il se passe dans la tête d'une personne endeuillée ? Angie est très perturbée, à juste
titre et va chercher du réconfort auprès d'hommes qu'elle rencontre par hasard. Ce n'est peut-être pas la
meilleure solution pour résoudre ses problèmes ? Que ne ferait-on pas, pour trouver une épaule sur laquelle
se reposer, ressentir juste un peu d'amour pour avoir l'impression d'exister ? Seulement voilà, Angie s'y
prend mal… L'auteure a une plume fluide et agréable qui raconte les faits sans jamais tomber dans le morbide. Elle emploie cependant parfois un langage un peu vulgaire, intentionnellement pour décrire
le milieu dans le milieu social dans lequel évolue Angie. Cette fille est de plus en plus paumée, presque
à la dérive, lorsqu'elle rencontre Valentin… Deviendra-t-il son sauveur ou bien se bercera-t-elle d'illusions ?
C'est la rencontre de deux êtres meurtris par la vie, cependant un fossé énorme les séparent. Auront-ils
les mêmes attentes ? Fleur Hana décortique le cheminement psychologique de l'un et de l'autre, elle fait durer le suspense en faisant planer durant un bon moment le jeu du chat et de la souris entre nos deux
protagonistes. Ce qui a eu le don de me hérisser le poil à certaines reprises ! J'avais vraiment l'impression
de tomber dans « je t'aime, moi non plus ». Plusieurs fois j'ai eu envie de les secouer afin que cela cesse…
La vie est courte alors pourquoi tout doit partir de travers ? Peut-être devraient-ils faire des concessions,
se remettre en question ? Au fil des pages, je les vois s'engluer dans un engrenage infernal ! Malgré
les embûches qui les empêchent d'avancer, je ne cesse d'espérer que ces deux êtres torturés auront encore
la possibilité de se défaire de leurs « casseroles » respectives. L'auteure nous implique dans ce roman
touchant, et une question me taraude l'être humain est-il capable de changer ? Pour sortir de
l'incompréhension ressentie par Angie, que faudrait-il qu'elle fasse ? Fleur Hana fait passer le message
suivant : la vie n'est pas un long fleuve tranquille…
J'ai trouvé les personnages attachants, quoique parfois très énervants mais chacun doit faire face assez vieux démons. Certains passages m'ont usés les nerfs car j'étais impatiente qu'Angie entraperçoive enfin le bout
du tunnel… Cela m'a fait penser à la chanson : « aujourd'hui peut-être, ou alors demain » de Michel Sardou.
Fleur Hana a su exploiter un thème gravissime, sans tomber dans la mélodrame. Certaines scènes sont
d'ailleurs assez cocasses ! Des répliques succulentes ! Un mélange de tristesse et de sourires, car il arrive
toujours un moment où la vie reprend son cours. le temps apaise les blessures, on oublie pas ou vie avec. J'ai aimé cette lecture très intéressante, cependant je n'ai pas ressenti de coup de coeur.
C'est une façon différente de nous faire réfléchir sur la perte, le chagrin et la reconstruction progressive,
variable selon chaque individu. Ce roman interpelle car nous y sommes tous confronter à différentes
période de notre existence....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marie-Nel
  22 mai 2015
Pour commencer, je suis tout de suite tombée amoureuse de la couverture : cette jeune fille toute simple avec seulement son parapluie et ses bottes rouges. Elle est très originale et la première question que l'on se pose c'est : pourquoi des bottes rouges dans un roman ? Je me suis rendue compte qu'elles avaient un rôle important !
J'ai eu le plaisir de découvrir Fleur Hana dans son précédent roman ROSE, un univers totalement différent, mêlant steampunk et suspense à la fin du 19ème siècle. Celui-ci avait été un coup de coeur, et j'avais énormément apprécié le style d'écriture. Eh bien, j'ai eu un deuxième coup de coeur pour celui-ci, où l'auteure change totalement de sujet, de décor et de période, mais elle parvient avec brio à garder sa touche personnelle !
Pour en revenir à l'histoire en elle-même : Angie a eu un dramatique accident de moto avec son frère Damien, décédé dans celui-ci, et malheureusement c'était elle qui conduisait...la pauvre culpabilise, souffre, son frère et elle étaient très soudés, et un manque profond s'installe en elle. Ne supportant pas de vivre avec ses parents, elle va habiter avec ses amis de toujours, Joss et Ana. Elle travaille dans un bar et va faire la rencontre de V, alias Valentin, pour qui elle va ressentir une profonde attirance, partagée d'ailleurs. Mais V, un bad-boy tatoué et sexy, fait partie de toute une bande de potes, dont Joss et Damien, qui ne veulent pas de liaisons sérieuses avec une fille. Pour eux, c'est un coup d'une nuit, point...Dur dans ces cas-là pour les sentiments !
Tous les personnages sont touchants dans ce roman, les principaux comme les secondaires. J'adore Angie avec son fort caractère, ses faiblesses, ses réparties verbales ; Valentin et ses doutes, ses envies, et son respect du code de l'honneur des potes (on ne couche pas avec la soeur ou la petite amie de son ami) ; Joss et Ana, toujours là pour réconforter Angie ou la pousser à réagir et ne pas la laisser s'enfoncer ; et un 5ème personnage, très attachant, avec lequel Angie va enfin arriver à lâcher prise, Jonas, le père de Valentin, garagiste et réparateur de motos...Tout ce petit monde essaie de faire le deuil de Damien et de vivre l'après...
Plusieurs aspects importants m'ont plu : l'alternance des avis des personnages, les flash-backs d'Angie se rappelant de moments précis vécus avec Damien ( à noter que les pages de ces passages sont noircies, nuageuses, pluvieuses, donnant vraiment l'atmosphère voulue), le langage très réaliste des jeunes, cru, sans aller dans la vulgarité, une touche d'érotisme bien mesurée, et surtout le sujet de la mort d'un proche abordé ici de façon différente selon les moments, et ce à quoi on se retrouve, hélas, tous confrontés.
Et les bottes rouges, me direz-vous ? Eh bien, elles vont avoir un rôle très important dans la séduction d'Angie ! Etrange n'est-ce-pas ? Mais tellement mignon et rigolo à la fois !
Pour conclure, j'ai passé un très bon moment avec tout ce petit monde, j'ai vraiment eu l'impression de vivre avec eux, de faire partie de leur clan, j'ai ressenti leurs émotions, j'ai été en colère avec eux, triste, j'ai ri, été émue...et tout cela grâce à l'auteure, je l'en félicite ! Et attention, quand vous commencez à le lire, vous ne pouvez plus vous arrêter !
Un grand merci une nouvelle fois pour cette très bonne lecture, émouvante et bouleversante, je vous la recommande vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gaoulette
  20 juin 2016
C'est lors d'une lecture commune que je me suis lancée dans ce roman. Je suis honnête je ne connais pas du tout l'auteur mais j'ai vu qu'elle avait de bonnes critiques.
Angie est en plein deuil. Elle a perdu son frère et elle culpabilise. Elle décide de mettre sa vie de côté et de revenir vivre dans sa ville. Elle fera la rencontre de Valentin, tatoué percé sexy (comme mon mari lol) et bad boy et surtout ami de Damien son frère. Seuls les coups d'un soir comptent. Entre eux c'est une rencontre torride mais entre code d'honneur, deuil et tension sexuelle, ce ne sera pas tout rose.
Fleur Hana nous offre une jolie romance contemporaine, simple, fluide et drôle. J'ai été touchée par cette solide histoire d'amitié entre Anita et Joss, un trio de choc qui m'a donné de sacrés tranches de rigolades. La rencontre Angie Valentin a donné de belles scènes cocasses. Par contre je n'ai pas réussir à m'émouvoir sur la période de deuil de notre héroïne, je suis passée complétement à côté par manque d'émotion malgré que Damien face partie intégrante de l'histoire. Au début vu que l'auteur ne parle que d'Angie, je me suis ennuyée et j'attendais un peu de rythme. Heureusement qu'on retrouve Joss et Anita pour donner du punch et l'arrivée de Valentin a rendu le roman à ce moment-là addictif.
En fait pour ce premier récit de Fleur Hana, je suis à moitié emballée à cause du début mou. Je retrouve un peu du style chick lit qui me donne toujours des fous rire. On parle de ces mecs sans attaches qui rencontrent leur « crabe » (c'est mon expression), des fortes amitiés, de la culpabilité du survivant et avec un franc parlé que j'adore (ça me rappelle quelqu'un).
Angie est une femme de son temps, indépendante, qui assume sa sexualité et n'a pas la langue dans sa poche (tout ce que j'aime chez les princesses des temps modernes). Par contre j'aurais aimé la rencontre Jonas Angie un peu plus développée car je l'ai trouvé touchante mais pas abouti. Donc pour moi, dommage pour ce début mou et ce manque d'émotion du au sujet sensible. Mais ça reste une découverte sympa. Auteure à suivre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
ptitelily01
  13 juillet 2015
J'avais vraiment hâte de retrouver Fleur sur un autre livre. Elle a une plume assez sympathique avec des personnages assez hauts en couleurs. Et Angie ne déroge pas à la règle. Cela fait un moment que je l'ai lu et je dois vous dire que ma lecture commence à s'estomper peu à peu. Je n'ai pas eu le coup de coeur pour ce livre et j'avoue que cela me déçoit un peu. Mais malgré ses déceptions quand je pense à ce livre, je souris un peu comme une idiote. L'auteur nous plonge assez rapidement dans un univers assez sombre et dans la vie d'Angie qui est devenu beaucoup plus sombre pour elle. Elle a perdu une part d'elle-même qui va la changer à jamais, mais elle va devoir vivre aussi sans lui. Et c'est cela que nous montre l'auteur. Et justement, elle nous le montre un peu trop, j'avoue que j'ai été assez démoralisé à force, trop influencer par Angie. J'ai ressentis une lourdeur autour de cette perte d'un proche. Bien trop présente, tellement présente qu'Angie oublie de vivre sa propre vie. Et en même temps, cela donne tellement de réalisme à son histoire que j'ai du mal à être fâché par ce point-là. Et pourtant, d'autres choses m'ont fâché et déçu, mais j'ai adoré ma lecture. J'ai beaucoup aimé avoir par moments le point de vue de Valentin, je pense que c'était important de l'avoir, mais j'aurais aimé l'avoir un peu plus souvent, afin d'alléger un peu de côté oppressant que nous fait ressentir Angie. Et je pense que Valentin est une bouée pour Angie. Mais dans cette histoire Angie va aussi apporter quelque chose à Valentin. J'ai trouvé l'histoire d'amour extrêmement longue à venir et à démarrer. Personnellement, je n'attendais que ça. du coup, ce côté triste m'oppressait encore plus et j'ai eu ce que je voulais que sur la fin. J'ai limite été déçue et en même temps, l'auteur a su me faire douter durant tout le livre, même sur les dernières pages, mais mon petit coeur de midinette a été enchanté et ravie de la fin. J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, mais aussi les secondaires, surtout les amis d'Angie, qui sont une vraie bouffée d'air et qui nous maintiennent en même temps qu'Angie la tête hors de l'eau. Mais j'ai vraiment craqué sur Valentin et son côté Bad boy. Je dois bien vous l'avouer, j'ai encore ce sourire niais en pensant à la fin.
En conclusion, c'est proche d'un coup de coeur. Mais le côté deuil est bien trop présent à m'a légèrement étouffer durant ma lecture. Mais mine de rien, cela montre que ce que j'ai vécu durant ma lecture était assez fort. Et j'ai aimé l'histoire malgré ce côté étouffant et le fait que c'est long à venir et parfois tourne en rond. Les personnages sont vraiment hauts en couleurs et apportent une vraie bouffée d'air durant notre lecture, surtout les personnages secondaires. Une lecture que je conseille, Fleur a su vraiment sortir son roman du lot que l'on a de nos jours et le rend unique.
Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
leslecturesdecelineleslecturesdeceline   01 juin 2015
— Ça fonctionne, d’habitude ?
— Je n’ai pas à me plaindre, je lui réponds en haussant les épaules.
— Tu réalises que ça ne va pas marcher, non ? Je veux dire, tu ne peux pas réellement t’attendre à ce que je te tombe dans les bras après cette drague au rabais ?
— Tu tomberais dans mes bras avec quel genre de drague, alors ? je lui demande, en toute innocence.
Elle se redresse et son regard est attiré par quelqu’un derrière moi. Elle sourit, un de ces sourires francs et spontanés auxquels je suis habitué avec mon père. J’aimerais bien qu’elle me sourie comme ça. Je me retourne, prêt à fusiller la personne qui bénéficie de cet accueil. Merde. Josselin.
— Alors, V, tu essaies de te prendre un autre truc dans la tronche ? Le téléphone n’a pas suffi ? se marre-t-il.
Nous nous serrons la main et il s’installe à côté de moi. Angélique s’approche de lui, se penche au-dessus du bar en prenant appui sur ses mains et l’embrasse sur la joue.
— C’est ton pote ? lui demande-t-elle en sortant un verre et lui servant une pression sans attendre qu’il commande, tout en me montrant du menton.
— Ça dépend, il s’est mal comporté avec toi ?
— Il voudrait bien que je rentre avec lui ce soir.
— Il te l’a demandé comme ça ? s’étonne Joss.
Sinon, faites donc comme si je n’étais pas là… Je suis leur conversation en ayant l’impression qu’ils parlent de quelqu’un d’autre tant mon approche me semble en effet bancale, une fois sortie de son contexte. Pourtant, habituellement, je n’ai pas besoin d’aller aussi loin pour emballer la fille… Ceci explique peut-être cela… Ma technique a donc ses limites.
— Oui, il a d’abord dit qu’il voulait mettre sa main sous ma jupe et puis il m’a demandé de rentrer avec lui.

lepetitmondedeceline.blogspot.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ptitelily01ptitelily01   05 juillet 2015
Je n’aime pas le pouvoir qu’elle a sur moi, je ne supporte pas qu’une gonzesse ait un quelconque ascendant sur moi. Elle ne fait rien pour, c’est ça le pire. Je les repère vite les minettes qui tentent d’attirer mon attention. Elles en font des tonnes. Alors qu’Angie, elle est juste elle-même. Je sais que je lui plais mais elle n’en devient pas abrutie pour autant, elle reste authentique. Et ça, putain, ça ne devrait pas m’exciter !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
DrunkennessBooksDrunkennessBooks   28 octobre 2017
« Maintenant qu’il n’est plus là, je mesure l’intensité du vide qu’il a laissé derrière lui. Bien sûr, c’est un peu cliché de se dire qu’on se rend compte de ce qu’on avait une fois seulement qu’on l’a perdu. Mais c’est tellement vrai… On essaie d’aller de l’avant parce qu’on ne peut pas se permettre de rester à se lamenter et déprimer toute la journée au lit. Même si c’est tentant… Malgré tout, la douleur est toujours aussi vive. Et je me demande si j’arriverai vraiment à la gérer un jour. Je ne dors plus beaucoup, la culpabilité me ronge insidieusement, ma famille m’en veut (à juste titre), mon frère me manque, dès que je ferme les yeux, je revis ces quelques secondes qui me hantent… »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
djihanedjihane   08 mai 2015
Elisabeth Bennet elle-même a craqué pour Darcy, le précurseur du bad boy. Froid, distant et carrément grossier à ses heures perdues, il se révèle doux, juste, tendre et incroyablement romantique quand on le fréquente plus. Et on se pâme devant la scène de la chemise mouillée de Colin Firth. Finalement, le bad boy est un peu un crottin de fromage de chèvre: il se bonifie avec le temps.
Commenter  J’apprécie          10
PatpepettePatpepette   20 juin 2016
Pleure ton frère, mécréante, n'as-tu donc pas honte de ton attitude ? » Déjà que toutes les grenouilles de
bénitier l'ont mauvaise parce que Damien n'a pas voulu être enterré, rajoutons à cela que sa soeur n'a pas
versé une larme de la journée et on frise la damnation éternelle.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Fleur Hana (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fleur Hana
Fleur Hana, marraine de notre premier Prix de la Romance, adresse un message à sa filleule Marine Ienzer, récompensée pour son roman "L'amour entre deux rives".
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3724 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre