AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782505014638
240 pages
Dargaud (01/06/2012)
3.7/5   50 notes
Résumé :
Hideo Suzuki, 35 ans, est un assistant de mangaka en manque de succès. Sa petite amie, Tetsuko, ne cesse de parler de son ex, un talentueux mangaka très en vue. Hideo est un homme craintif et souffre d’hallucinations : il parle avec un ami imaginaire… Cet homme est ce qu’on appelle un LOSER ! Tellement absorbé par sa médiocre vie, il ne remarque pas qu’il se passe des choses suspectes autour de lui… Tokyo va soudainement sombrer dans le chaos et être envahi d’humain... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,7

sur 50 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
1 avis

RosenDero
  14 novembre 2018
Nous avions abandonné Hideo dans le train, alors que la situation en ville dégénérait sans que personne ne comprenne vraiment pourquoi. Des gens biens sous tous rapports se mettent inopinément à agresser leurs semblables et répétant des phrases sans queue ni tête. Bien décidé à s'éloigner le plus possible du centre, le jeune looser va tenter de faire bonne figure pour n'effrayer personne, de rester poli et serviable en toute circonstance, et de sauver sa peau en fuyant la civilisation et sa soudaine furie collective.
---
Un tome régi par la peur, la fuite et la survie (comme toute la série, n'est-ce pas ?) avec, en plus, une dimension pathétique où Hideo et la majeure partie des japonais rencontrés restent obséquieux et respectueux malgré les circonstances. Un malade sème la panique dans le métro ? Et bien si vous forcez la barrière pour sortir, n'oubliez pas de laisser votre carte d'abonnement ; un chauffeur de taxi tente de vous bouffer après la course ? Fuyez, mais non sans l'avoir réglé avant ; etc. Pathétique, donc, mais également assez réaliste puisque personne ne sait pourquoi les gens deviennent violents et les plus informés croient à une attaque bactériologique (rien qui justifie de contrevenir aux bonnes moeurs !).
Mis à part ça, nous rencontrons un nouveau personnage fort, et la ballade dans la mer des arbres, aux pieds du mont Fuji, est bien glauque. Brrrr
À suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
Natacha851
  04 avril 2015
Ouh! Que je suis dure avec ma seule et unique étoile !
C'est un score que je réserve au livre que je n'ai pas terminé.
Ce tome 3 annonce donc officiellement ma rupture avec la série.
Les points positifs que j'avais déjà évoqués lors de mes dernières critiques sont toujours là comme la qualité du dessin et le travail du mangaka sur les expressions du visage.
Mais la difficulté du personnage a comprendre ce qui se passe aussi.
J'avais déjà lu la moitié de ce tome 3 qu'il était encore à donner de l'argent pour payer son trajet à un conducteur de taxi qui a tenté de le mordre.
Allôô !?
Je trouvais ce manque de compréhension assez intéressant et plutôt réaliste au tome 1 voir même au 2 mais cela devient absurde, surréaliste au tome 3 et finalement ce refus de la réalité a commencé à m'ennuyer.
Car autant j'apprécie le mouvement artistique, autant j'y suis peu sensible dans la littérature (les yeux de fougères de Nadja me hante encore...;)
J'ai peiné a commencer ma lecture et même à la continuer pour finalement l'arrêter avant la fin, laissant seul Hideo face à son destin.
Pas cool ? Je l'admets mais ce tome 3 a eu raison de ma curiosité pour cette série et pour le sort d'Hideo avec trop de "blabla" et des scènes étranges qui n'ont pas réussi à me donner l'envie d'avoir envie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
PostTenebrasLire
  13 novembre 2014
Ce tome ce concentre surtout sur les peurs d'Hideo. Parfois pris d'hallucination celui va passer seul (?) une nuit dans la forêt sans feu et sans lumière. Il est dans ce tome son pire ennemi.
On rencontre aussi un nouveau personnage. Quel est sont devenir pour le restant de la série ?
A voir dans les tomes suivant ... après ce tome de transition.
Commenter  J’apprécie          70
Radwan74
  14 novembre 2020
3ème tentative et 3ème déception car je n'accroche pas à l'histoire, ou plutôt au ton de ce manga où j'ai l'impression que l'ensemble des personnages sont idiots ou en tout cas incohérents dans leur comportement.
Alors certes, le personnage principal est clairement un anti-heros plutôt simplet et idiot mais tout autour de lui porte le sceau du second degré. Ce n'est pas un style que je n'apprécie pas mais là je n'accroche pas. L'histoire est également un peu longue à se mettre en place, on est un peu perdu (comme le personnage principal) et cela fait trois tomes qu'on suit ce seul personnage sans aucun personnage secondaire valable et sans rien d'autre que des scènes de zombies improbables.
Commenter  J’apprécie          20
Emyhac
  03 juillet 2012
"Cinglé!!!!!! ce manga est cinglé!!!! " voici les mots du vendeur le jour où j'ai acheté le troisième volet de I'm a hero. Et je dois dire qu'il a tout à fait raison. J'aime bien ce manga qui est entre la BD "walking dead" et un bon film gore à la Quentin Tarantino. Bon je vais un peu loin là mais c'est ce que j'ai ressenti à la lecture de ces 3 mangas. J'attends la suite avec impatience!!!!
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
Sceneario   30 juillet 2012
Kengo Hanazawa a choisi une manière originale de critiquer l’esprit individualiste qui domine au Japon. Sa voie ? Le manga gore !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BullesEtOnomatopees   17 juillet 2012
Ce troisième tome confirme tout le bien qu’on pense d’I am a hero : après une entrée en matière magistrale, le récit s’impose doucement, avec ses failles, ses inconnues.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   10 novembre 2018
Si je me souviens bien, quand on se fait attaquer par un ours, il faut se protéger le cou et se mettre en boule comme une tortue... c'était écrit dans un bouquin... je crois...
Commenter  J’apprécie          100
AgillianAgillian   30 juin 2017
Le parapsychisme est bourré de contradictions. Pour commencer je ne peux pas admettre que les esprits soient strictement humains... heu... enfin... qu'ils ne concernent que les mammifères terrestres. Les micro-organismes et les virus n'auraient donc pas d’âme ? Nous en tuons sans le savoir des quantités énormes en nous, alors pourquoi ne viennent-ils pas nous hanter...?
Commenter  J’apprécie          10
miladomilado   23 octobre 2015
On dit que l'âme est immortelle, or la vie n'est apparue qu'après la naissance de la Terre. Alors, où étaient les âmes auparavant ?
Commenter  J’apprécie          40
steambooksteambook   14 avril 2013
"Ne pense pas...
Ne pense pas...
Ne pense à rien !
Je ne pense pas donc je ne suis pas. Je fais corps avec la nature."
Commenter  J’apprécie          30
LilizLiliz   14 novembre 2021
- Ainsi, mon cercle magique est complètement impénétrable. Personne ne devrait pouvoir s'en approcher. C'est pourquoi tout ira bien. Je n'ai rien à craindre.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Kengo Hanazawa (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kengo Hanazawa
0:00 Intro 1:03 Sommaire 1:22 Captain Tsubasa Next Dream 2:10 Les gouttes de dieu Live 3:45 Manga d'HANAZAWA Kengo 4:33 House of Brutes 5:17 Golgo Camp 5:52 Sondage 6:44 Conclusion
Comme chaque semaine, voici l'Hebdo Manga News. Pensez également au sondage !
La Bande Animée : https://labandeanimee.fr/ https://www.youtube.com/channel/UCIUDG8qPmRfXNXT5W0JO2zg/?sub_confirmation=1
Manga-News : https://www.manga-news.com/ https://www.youtube.com/channel/¤££¤21PmRfXNXT7Captain Tsubasa Next Dream19¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
#manga #anime #actu #news
autres livres classés : zombiesVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
834 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre