AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de BellesLecturesLesGens


BellesLecturesLesGens
  27 février 2016
C'est l'histoire de deux femmes, Théodora et Mona.
Théodora, anglaise bon chic bon genre, fille aimante et aimée, divorcée mais avec un chéri, sorte de Dr Psy à la radio, belle maison ... Mais un peu débordée tout de même avec son père malade et sa larve de fils, tous les deux à domicile.
Et il y a Mona, abandonnée par son mari, une fille et une mère malade à charge, marocaine sans le sou et pas beaucoup de chance dans la vie donc.

Mona va venir travailler pour Dora qui n'arrive donc pas à s'en sortir entre son père Alzheimerisé, son boulot et son fiston qui se traîne. Une aubaine pour 
elle, qui se voit libérée de toutes ces "charges".
Mais aussi une aubaine pour Mona de travailler et en plus à Londres ...
Sauf que ... le rapport patronne/employée va être mis à mal, une lutte insidieuse va
s'instaurer et nous conduire à la seule issue possible ... Ou pas !

Deux femmes, deux histoires ... Chacune sa version, qui allez-vous croire ?!

Voilà, décor planté !

Mon avis ?

Quand je suis arrivée à la moitié du livre, je me suis dit que c'était pas mal mais bon rien de folichon tout de même, j'ai connu plus passionnant. Je ne voyais pas bien ce qui pouvait arriver de plus à la pôôôvre Dora (ton sarcastique), complètement débordée et à la pauvre Mona (ton empli de pitié même si elle pas totalement droite la Mona, mais in lui pardonne volontiers !) ? Mais ce n'était qu'un leurre, une mise en bouche pour mieux nous faire apprécier la suite ! On y découvre nos deux femmes, qui chacune à leur tour, nous racontent leur vision des faits/des situations. Rien de bien spécial, juste Mona qui joue à cendrillon et Dora qui alterne entre la méchante belle-mère et la bonne fée !
Le temps passe et Dora ne sait plus comment elle pourrait faire sans Mona ! Sa maison est nickel, elle a du temps pour elle, pour voir son chéri, même son fils à l'air de vouloir aller mieux et tout cela grâce à Mona ... Grâce OU A CAUSE de Mona !?? Et c'est de là que tout va partir en vrille, et Dora va avoir un peu de mal à gérer tout ça !
Mona, elle, elle subit. Elle subit les humeurs, les changements d'ambiance de sa patronne. Bipolaire sans doute la Dora ( et ce serait un moindre mal!).
Elle a pas trop le choix en fait, elle a besoin de ce travail et de l'argent qui va avec ! Mais après ...

Et voilà donc que la deuxième partie commence ! Waouh, la claque comme on dit ! Toujours cette alternance entre les récits de Dora et Mona à chaque chapitre. Elles sont de plus en plus dépendantes l'une de l'autre, joue chacune avec l'autre, avec les désirs de l'autre, les besoins de l'autre ... Certains événements vont venir perturber ce petit jeu d'intimidation, de pouvoir, de domination entre ces deux femmes.

Et la tension monte, inévitablement ! Penny a le chic pour nous la jouer dans le style « tout en finesse psychologique » depuis le début !
On tourne les pages, inévitablement, le pouvoir de chacune augmente subtilement ... pour arriver au final, que j'ai adoré ! Un final à l'image du livre. Vous ne le voyez pas venir mais il vous va vous surprendre !
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (3)voir plus