AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9782729119171
Éditeur : Editions de La Différence (01/02/2011)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le 6 mai 2008, Handke s’envole vers l’enclave serbe de Velika Hoca, dans le sud du Kosovo. Il veut voir de lui-même ce qu’il advient de ces hommes et de ces femmes qui vivent désormais sous la juridiction albanaise. Il découvre la destruction, les difficultés de la population, le nonrespect des droits de propriété, mais il décèle aussi la beauté des lieux et le désir de paix
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
lecassin
  23 novembre 2013
Dans le courant de l'année 1999, la province yougoslave du Kosovo est en proie à une guerre fratricide entre Serbes et Albanais : il s'agit de déterminer qui des deux belligérants à droit de possession sur cette terre, en tant que descendants des Illyriens, le peuple autochtone des temps anciens…Or il semble bien que Serbes et Albanais descendent tous deux des Illyriens… le conflit paraît insoluble, comme trop souvent dans les Balkans.
Il faudra pourtant bien statuer et en août les Serbes finissent par quitter le Kosovo, victimes de représailles de la part des Albanais. Reste l'enclave serbe de Velica hoka dans le sud du Kosovo…
En mai 2008, et après avoir pris fait et cause pour les Serbes pendant la guerre, P. Handke rejoint Velika Hoca. Passé la première impression de calme, plusieurs constatations s'imposent : outre le refus du bilinguisme, les destructions du patrimoine orthodoxe sont bien visibles, aussi, celles moins visibles comme les effacements de lieux dits serbes sur les cartes routières. Pire, des taxes exorbitantes sont perçues, qui font que même les plus aisés des Serbes ne peuvent acheter l'indispensable... difficulté d'approvisionnement ... au son du chant des coucous…
On connait l'habitude du coucou à faire ses oeufs dans le nid des autres …
Certes, la pensée de Peter Handke est partisane, lui qui prit fait et cause pour les Serbes pendant le conflit de 1999, en général, et pour Slobodan Milosevic en particulier. Néanmoins, il nous livre avec ces « Coucous de Velika Hoca » un témoignage poignant sur la façon insidieuse dont se déroule la purification éthnique du Kosovo... que l'on dit par ailleurs pacifié...Suite au prochain numéro : les Balkans ont ceci de particulier qu'ils nous surprendront toujours ; et pas toujours pour le meilleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
vdujardin
  26 avril 2012
Un témoignage très instructif... On ne parle plus aujourd'hui de la guerre des Balkans, pourtant géographiquement si proches. Tout le monde semble penser que la question est réglée, une partie des pays issus de l'explosion de la région (Serbie, Croatie, Macédoine et Monténégro) sont en cours de processus pour entrer dans l'Union Européenne , et pourtant, tout est loin d'être pacifié... et que dire de la "purificiation ethnique", une façon de résoudre les tensions est-il aussi de déplacer les gens qui vivent dans des enclaves? Rappelons néanmoins que l'autrichien Peter Handke a soulevé la polémique, il y a des années, en se rendant à l'enterrement de Slobodan Milosevic (surtout par le discours qu'il y a tenu)... Il s'est expliqué sur sa prise de position, mais c'est quand même dans une enclave serbe qu'il a décidé d'aller... et non pas dans deux enclaves, par exemple, pour voir comment cela se passe ici et là.
Lien : http://vdujardin.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lecassinlecassin   23 novembre 2013
J'ai encore dans l'oreille cette phrase d'un jeune volontaire d'Europe Centrale, lequel, comment faire autrement, « désirait rester anonyme », à propos des Serbes et du Kosovo qui leur avait été confisqué : « une grande injustice a été commise. » Mais la vie est ainsi. Ou : à quel jeu joue l'Histoire ?
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Peter Handke (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Handke
Wim Wenders : "Les cinéastes sont des gentils gangsters" .Les dernières réalisations de Wim Wenders nous ont, dans l?ensemble, déçus. Raison de plus pour se replonger dans la première période du cinéaste allemand - sa meilleure ? grâce la reprise en salles de six films impeccablement restaurés: L?angoisse du gardien de but au moment du pénalty (1971, d?après le roman de Peter Handke), Faux mouvement (1974, une adaptation contemporaine de Goethe), les superbes road-movies Alice dans les villes (1973) et Au fil du temps (1975), le polar L?ami américain (1976, où tous les personnages de gangsters sont interprétés par des cinéastes !) et L?Etat des choses (Lion d?or à Venise en 1981, que le réalisateur présentait comme « l?ultime série B »). On y retrouve sa cinéphilie partageuse (avec de multiples hommages à John Ford et Fritz Lang), sa fascination pour l?Amérique, son goût du voyage et sa passion pour le rock. Wim Wenders était cette année le parrain de Toute la mémoire du monde, le festival international du film restauré organisé à la Cinémathèque française du 7 au 11 mars 2018. C?est là que qu?il s?est livré, avec beaucoup d?humour et d?émotion, à notre ludique interview sur papiers colorés. Entretien Samuel Douhaire Réalisation Pierrick Allain Télérama.fr - Mars 2018
+ Lire la suite
autres livres classés : balkansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
407 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre