AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092541587
Éditeur : Nathan (21/04/2016)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Comment démasquer Hangfire et sauver Salencres-sur-Mer ? Cette vraie bonne question - la première après une série de fausses bonnes questions - obsède le jeune détective Lemony Snicket… Et si la réponse se trouvait à bord d’un train qui file à travers la nuit ? Un train dans lequel des membres de la mystérieuse organisation V.D.C. (à laquelle appartient Lemony) ont tendu un piège au malfrat qui terrorise la ville.
Quand Hangfire embarque à son tour, Lemony Sn... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LeScribouillard
  22 février 2018
On sentait bien que l'auteur commençait à remonter avec le tome précédent. Et franchement, sans détonner spécialement de l'ensemble, ce tome-là est - et de loin - le meilleur. Et rien que pour son intrigue : DASHIELL QWERTY, UN DES PRINCIPAUX PERSONNAGES, VIENT DE SE FAIRE ASSASSINER ! Et puis on sort de cette ville pourrie, on a droit à un combat final épique dans un train, et à des révélations énormes qui nous expliquent enfin de manière claire et logique les agissements d'Hangfire et concluent la série en beauté. Ceux qui pensent qu'il ne s'agit que d'un ersatz du "Crime de l'Orient-Express" se trompent : la patte de Lemony Snicket est toujours là, pour le meilleur et pour le pire. Et pour conclure, comme d'habitude, une petite touche d'implicite...
Commenter  J’apprécie          10
bebi
  24 juin 2016
Lemony Snicket a décidément l'art de s'embarquer dans des aventures impossibles. le voilà coincé dans un train, avec un crime à élucider, et un meurtrier à trouver. Aidé de ses quelques amis, il va s'efforcer de contrer les plans de cet homme machiavélique…
Je ne connaissais la série que de nom. J'avais tenté, il y a plusieurs années déjà, une autre série du même auteur, Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, qui ne m'avait pas convaincue. Je ne l'avais d'ailleurs pas lue en entier.
Cette fois, je prends l'histoire en route, puisqu'il s'agit du quatrième tome, et que je n'ai pas lu les trois premiers. Tâche plus difficile, donc, que de se placer dans le contexte que donne l'auteur.
Malgré tout, Lemony Snicket donne suffisamment d'éléments que pour permettre de situer chaque personnage, en lui dressant un rapide passé dans les précédentes aventures.
Mais je me suis heurté une nouvelle fois à ce qui m'avait embêté chez les orphelins Baudelaire : le manque d'expression. Je m'explique. J'ai toujours eu l'impression que beaucoup de ses personnages sont insensibles, n'ont pas de réactions vives, et se laisse porter par les évènements plutôt que d'intervenir pour changer la donne. Et cette fois-ci, le problème est pour moi bien présent.
Un autre aspect est le mélange de réel et de fantastique que proposent ses histoires. J'aime beaucoup le style steampunck, où justement c'est ce qui se produit en général. Mais j'ai l'impression dans ces livres-ci qu'il y a un décalage trop flagrant, et que les objets insolites ne sont pas du tout à leur place dans le décor. Et c'est dommage.
Du coup, eh bien, ce livre ne m'aura pas réconcilié avec Lemony Snicket, malheureusement.
Points attribués : 5/10
Je remercie l'édition Nathan pour cette lecture particulière.
Lien : http://au-fil-des-pages477.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mutinelle
  13 novembre 2016
Le dernier tome des aventures de Lemony Snicket ? Je ne pouvais décidément pas passer à côté !
À Salencres-sur-Mer rien ne va plus. C'est le début de la fin. Sauf que Lemony Snicket en a décidé autrement…
Ce tome clore l'histoire de Lemony à Salencres-sur-Mer et de ses aventures loufoques. Car il n'y a pas d'autres mots pour les décrire. Une galerie de personnages tous plus bizarres les uns que les autres. Chacun à sa particularité et met le point sur un trait de caractère en étant à la limite de la caricature. Autant les gentils que les méchants.
L'auteur use et abuse des jeux de mots pour le plus grand plaisir du lecteur (ou tout du moins du mien) nous emmenant dans des intrigues les plus improbables. Avec des raisonnements à l'emporte pièce que je ne suis pas sure d'avoir toujours saisis.
La fin est à l'image du début et de la totalité de l'histoire tout au long des 4 tomes, un peu bizarre. Je ne suis même pas certaine que l'on puisse appeler ça une fin. En tout cas elle est vraiment très ouverte et (c'est le cas de le dire) l'auteur ne s'est fermé aucune porte. Je ne serais pas étonnée de le voire revenir un de ces quatre…
Lien : https://mutietseslivres.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
melicia
  22 avril 2016
:

La saga les fausses bonnes questions de Lemony Snicket prend fin avec ce 4e tome au ton très vert mais surtout avec cette première vraie bonne question qui sonne l'heure de la confrontation. le jeune détective va-t-il sauver Salencres-sur-mer ? La réponse va arriver.

J'avoue que je ne suis pas fan de cette saga car premièrement c'est un livre pour préado des 10 ans et deuxièmement car l'histoire est d'un genre particulier, le policier, avec enquête et tout le tralala qui s'écrit sur le fond d'ironie et de second degré. On suit l'histoire d'un jeune apprenti détective dans des enquêtes menées à l'ancienne.

Si vous avez aimé les tomes précédents, vous aimerez celui-ci qui répond enfin aux nombreuses interrogations qui se sont posé au fur et à mesure des 4 tomes !
Lien : http://books-story.skyrock.c..
Commenter  J’apprécie          00
espritlivres
  02 mai 2016
Toutes les questions trouvent enfin leur réponse :
◾pourquoi, alors que Salencres-sur-Mer s'enfonce dans le marasme et l'aigreur, certains ont pris des mesures radicales ,
◾quelles sont les revendications de la Société d'Infernophilie ?
◾qui a créé la Bête bombinante ? pourquoi ?
◾pourquoi ces enlèvements ?
◾…
On ne change pas une recette qui fonctionne. On retrouve donc :

un même ton : mordant, ironique, à l'humour décapant
des mêmes personnages loufoques
un même cadre extravagant
un même univers foisonnant
un même rythme effréné
des mêmes rencontres bizarroïdes
une même technique d'illustrations usant de deux couleurs
Bref, une lecture pas classique du tout, mais décalée à souhait !

Lien : http://www.espritlivres.kara..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
meliciamelicia   03 mai 2016
C'est l'histoire d'une ville, c'est l'histoire d'une fille, c'est l'histoire d'un vol.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Daniel Handler (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Handler

Galaade Éditions - Lecture de L'AMOUR ADVERBE par Daniel Handler et Emmanuelle Collas (extrait 3)
Galaade Éditions - Lecture de L'AMOUR ADVERBE par Daniel Handler et Emmanuelle Collas, Paris, 23 septembre 2008. Pour en savoir plus sur Galaade : www.galaad...
autres livres classés : orphelinsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr