AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791025603826
Éditeur : Editions Thélème (31/05/2018)
Édition audio (Voir tous les livres audio)

Note moyenne : 4.43/5 (sur 7 notes)
Résumé :
À travers le récit des épreuves qui ont jalonné sa vie, de son exil forcé du Vietnam, son pays natal, à son combat aux côtés de Martin Luther King pour les droits civiques, Thich Nhât Hanh, le grand maître du bouddhisme, nous révèle son parcours d'artisan de la paix et nous livre un récit très émouvant et plein d'espérance. Comment, lorsqu'on a vécu l'exil, se sentir chez soi quelque part ? Pour Thich Nhat Hanh, la réponse est simple : le vrai chez-soi ne dépend ni ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Shambala
  02 mars 2018
Thich Nhat Hanh est un moine zen bouddhiste, vietnamien. Toute sa vie, il a oeuvré pour la paix, et la réconciliation. Agé aujourd'hui de 91 ans, il vit à présent dans le Village des Pruniers, un centre bouddhique qu'il a fondé.
Dans cet ouvrage qui est en quelque sorte sa biographie, il relate dans des chapitres courts des anecdotes, des morceaux de sa vie, ses rencontres, avec Martin Luther King, mais aussi des anonymes, des vétérans de la guerre du Vietnam. A ces hommes brisés, et qui ont brisé aussi tant de vies, il tente d'apporter le réconfort et l'espoir d'une guérison.
Cet ouvrage est une parenthèse dans notre vie. Nul besoin de le lire d'une traite, il faut au contraire le savourer, et s'imprégner de la bonté de ce personnage qui fait l'éloge de la résilience et du pardon.
C'est un petit moment de repos. Même si notre manière de vivre est souvent en contradiction avec la pleine conscience et la compassion qu'il essaime au fil des pages, Thich Nhat Hanh nous offre un moment de répit, et la vision qu'un autre comportement est possible. Il nous montre qu'avec des moyens très simples, de la patience, on peut modifier des attitudes agressives et retrouver également un peu de sérénité.
N'hésitez pas à aller sur son site, très beau, à l'image de ce personnage hors du commun.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeCombatOculaire
  26 juin 2017
A travers des expériences très dures, insupportables, sanglantes et terribles, il nous fait voir ce qu'est la pleine conscience engagée. Si l'on a du bouddhisme une vision qui le sépare souvent du monde réel, pratiqué par des ermites qui méditent dans un temple ou une grotte, on en voit ici une forme engagée, pragmatique, mêlée au monde, authentique, généreuse et humaine.
On retrouve toute l'expression du zen, de la contemplation, de l'humilité propre au bouddhisme, et plus généralement à la culture asiatique. Chaque chapitre du livre s'ouvre aussi légèrement que possible, et laisse transparaître toute la beauté de la nature, la bonté des âmes éclairées, la transmutation des émotions, la sagesse de la spiritualité. Chaque chose racontée tente de renvoyer le lecteur à lui-même, en esquissant des questionnements sur la pratique de la pleine conscience, de l'amour inconditionnel, de l'empathie, sans jamais être moralisatrice. le tout parsemé de poésie et d'illustrations oniriques.
C'est un excellent livre pour rencontrer l'homme qui a tant apporté au bouddhisme, à la pratique de la méditation, de la pleine conscience, qui a fondé une communauté en France pour accueillir ceux qui souhaitent vivre plus simplement, plus tendrement, dans l'émerveillement quotidien de ce que la nature a à leur offrir. Pour ceux qui se demandent encore si la paix peut être gagnée sans prendre les armes, pour ceux qui ont besoin d'apprendre à garder le contrôle dans la tempête, pour ceux qui ne se sentent jamais chez eux.
(voir la critique intégrale sur le blog)
Lien : http://lecombatoculaire.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Goewin
  25 août 2017
Quand vie et message ne font qu'un…
Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Belfond pour ce Service Presse qui m'a permis de découvrir un autre ouvrage de Thich Nhat Hanh. Homme de paix, Thich Nhat Hanh est un moine bouddhiste vietnamien. Au fil des pages, il nous partage ses souvenirs en chapitres courts, très riches d'enseignement et de sagesse. Les dessins qui illustrent le texte sont apaisants et empreints de poésie. Chaque texte est une application de l'art de vivre en pleine conscience à chaque instant : respirer en pleine conscience ; marcher en pleine ; cuisiner, manger, laver la vaisselle en pleine conscience… Devenu moine à l'âge de 16 ans, il révolutionna l'enseignement et la pratique bouddhiste en fondant une nouvelle communauté engagée dans le but d' “aider à changer la société et à répondre aux défis de notre époque”. Contraint de s'exiler pour avoir appelé à la paix lors de la guerre du Vietnam, il rencontrera Martin Luther King et oeuvrera avec lui. Plus tard il viendra en aide aux boat-people. Réfugié politique en France, il créera le Village des Pruniers, un Centre Bouddhique qui organise des retraites. Je crois que cette citation de Thich Nhat Hanh illustre parfaitement ce qu'il est et ce qu'il vit : « Nous n'enseignons pas que par la parole. Nous enseignons par notre façon de vivre. Ma vie est mon enseignement. Ma vie est mon message. »
Un livre au service de la paix qui nous apprend à vivre pleinement l'instant présent, “ici et maintenant” où que nous soyons, quoi que nous fassions.

Lien : http://au-pays-de-goewin.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
LeCombatOculaireLeCombatOculaire   23 juin 2017
Quand vous plantez vos laitues, vous ne les grondez pas si elles ne poussent pas bien. Vous essayez de comprendre ce qui ne va pas. Peut-être ont-elles besoin d'engrais, d'un arrosage plus fréquent ou de moins de soleil. Vous ne faites jamais de reproches aux laitues. Pourtant, quand nous avons des problèmes avec nos amis ou notre famille, nous avons tendance à faire des reproches. Mais quand nous avons prendre soin des autres correctement, ils se développent bien, à l'instar des laitues. Cela n'apporte rien de positif de faire des reproches, ni même d'essayer de persuader l'autre de changer en le raisonnant ou en se disputant. C'est mon expérience. Pas de reproches, pas de raisonnement, pas de disputes ; juste de la compréhension.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LeCombatOculaireLeCombatOculaire   23 juin 2017
Il y a des jours où on a l'impression que ce n'est vraiment pas son jour et que tout va de travers. Plus on fait d'efforts, plus la situation empire. Tout le monde connaît cela. Dans ces moments-là, il vaut mieux tout arrêter, rentrer chez soi, fermer toutes les fenêtres et prendre refuge en soi-même. Les yeux, les oreilles, le nez, la langue, le corps et l'esprit sont vos six fenêtres, que vous fermez quand vous vous sentez sens dessus dessous. Fermez-les pour empêcher les rafales de vent de s'y engouffrer et de vous rendre malheureux.

Fermez les fenêtres, fermez la porte et allumez un feu. Créez une sensation de chaleur, de confort et de bien-être en pratiquant la respiration en pleine conscience. Remettez en place tout ce qui s'est dispersé en tout sens : vos sensations, vos perceptions, vos émotions ; c'est une vraie pagaille à l'intérieur de vous. Reconnaissez et embrassez chaque émotion. Rassemblez-les comme j'ai rassemblé toutes les feuilles de papier qui étaient dispersées dans l'ermitage. Pratiquez la pleine conscience et la concentration et rangez tout ce qui est en vous. Cela vous aidera à rétablir le calme et la paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeCombatOculaireLeCombatOculaire   23 juin 2017
Je prie pour que les nations n'envoient plus leur jeunesse se battre, même au nom de la paix. Je n'accepte pas le concept de "guerre pour la paix" ni de "guerre juste", tout comme je ne peux pas accepter les concepts d'"esclavage juste", de "haine juste" ou de "racisme juste". Au cours des guerres successives au Vietnam, mes amis et moi nous déclarions neutres ; nous n'avions pas d'ennemis et ne prenions pas parti, que ce soit pour le Nord ou le Sud, pour les Français, les Américains ou les Vietnamiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeCombatOculaireLeCombatOculaire   23 juin 2017
Le désespoir est ce qui peut arriver de plus terrible à un être humain. Nous avions rebâti le village une troisième fois et il avait été bombardé pour la troisième fois. A nouveau, la question fut posée : « Devrions-nous le reconstruire ? Devrions-nous abandonner ? » Nous en discutâmes beaucoup au siège de l'école et nous fûmes tentés de laisser tomber : trois fois, c'en était trop. Mais, au bout du compte, nous avons eu assez de sagesse pour ne pas baisser les bras. Nous avons pris conscience que nous ne pouvions pas nous permettre de ne pas reconstruire. Si nous renoncions à Tra Lôc, cela voulait dire que nous perdions espoir. Et si nous perdions espoir, nous serions submergés par le désespoir. Alors, nous rebâtîmes ce village une quatrième fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeCombatOculaireLeCombatOculaire   23 juin 2017
La pleine conscience doit être engagée. Une fois que nous avons vu qu'une action doit être entreprise, nous devons l'entreprendre. La vision et l'action vont de pair. Sinon à quoi servirait-il de voir ?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Thich Nhat Hanh (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thich Nhat Hanh
L'art de vivre, de Thich Nhât Hanh
autres livres classés : bouddhismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
772 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre