AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2332719075
Éditeur : Edilivre-Aparis (28/08/2014)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 10 notes)
Résumé :
1817, comté du Berkshire. À 22 ans, Lady Rose, passionnée de promenades dans la nature et de littérature romantique, ne souhaite pas pour autant modifier sa vie pour convoler en justes noces. Désireuse de conserver sa liberté, elle repousse donc, sans exception, tous prétendants. Pourtant, lorsqu’elle rencontre inopinément Lord John Cecil Scott, alors qu’elle se retrouve suspendue sur la petite clôture d’un verger, l’arrogance et le manque de bienséance de ce séduis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
TheLovelyTeacherAddictions
  29 mai 2015
Si vous êtes une fan inconditionnel de Jane Austen, vous prendrez plaisir à plonger dans cette lecture qui nous transporte dans l'univers de cette auteur et qui nous permet de retrouver les personnages qu'on a tant aimé dans Orgueils et Préjugés à savoir Elizabeth Bennet et Lady Catherine de Bourgh en autres.

L'écriture respecte scrupuleusement le style de l'auteur et nous permet donc de nous replonger dans cette époque avec plaisir. le langage est particulièrement respecté tout comme les us et coutume liés à cette époque. Pas de faux pas dans ce récit .

Mais quel est le lien avec Orgueils et Préjugés me direz vous? Alors dans ce roman , nous nous focalisons sur deux jeunes filles qui sont à présent en âge de se marier : Lady Rose et Miss Darcy qui a comme cousine Miss Georginia ( la soeur de Mr Darcy) . Lady Rose m'a beaucoup fait rire à la fois dans son attitude et dans son entêtement à nier les sentiments qu'elle ressent vis à vis de Lord John. Elle m'a beaucoup fait penser à Elizabeth dans son attitude assez désinvolte mais aussi dans son comportement vis à vis de Lord John. Quand on découvre leur première rencontre, je visualisais très bien Elizabeth Benneth se promenant sans se soucier le moins du monde de sa robe. Lady Rose monte d'un cran en voulant escalader une clôture et elle va se retrouver coincée à un clou. Leur rencontre est certes comique car Lord John ne va pas se précipiter à son secours mais j'ai beaucoup aimé découvrir leur émoi et pourrait on dire leur "joutes verbales" . Lady Rose n'a pas sa langue dans sa poche et Lord John adore la taquiner au risque parfois de commettre des impairs et la rendre encore plus colérique. C'est ce qui rend si attendrissant leur amour car ils ne parviennent pas à déterminer exactement ce qu'ils ressentent l'un pour l'autre ( même si pour nous lecteurs, c'est simple comme le nez au milieu de la figure) . Leur maladresse aboutit à des scènes à la fois tendres et délicieuses mais aussi très amusantes.

J'ai beaucoup aimé les personnages secondaires qui jouent aussi des rôles très importants dans l'histoire. Miss Merryl Darcy est l'amie et la confidente de Lady Rose. Elle sent bien que son amie lui cache des choses et son histoire d'amour est elle aussi très touchante même si elle met moins de temps à se concrétiser. Il y a également Charles, le frère de Lady Rose qui est toujours là quand il faut et comme son ami Lord John , il lui faudrait un guide pour appréhender la gente féminine. Mais je pense que celui qui j'ai préféré découvrir est Victor de Béranger , ancien ami de Lord John, ce dernier vit en France et marquera un tournant dans l'intrigue. Il apporte la juste dose d'action nécessaire et même si on le déteste au début, il devient très vite attachant.

Enfin, j'ai adoré avoir des "nouvelles" d''Elizabeth Bennet qu'on retrouve heureuse auprès de son mari et de sa fille. Elle sera une confidente et une grande amie pour Lady Rose. Elle saura la guider dans ses sentiments et lui prodiguera avec douceur de précieux conseils. On retrouve aussi Lady Catherine de Bourgh et cette femme est restée la même: une femme imbue de sa personne qui prétend tout savoir sur tout et sans qui le monde ne tournerait pas rond. J'ai aimé découvrir une nouvelle facette de sa personnalité grâce à Lizzy.

Bref, l'auteur a réussi avec brio le pari de faire un livre sur l'univers de Jane Austen avec des personnages attachants, une écriture juste et fine et une intrigue qui saura tenir en haleine le lecteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Colombedelesperance
  30 mai 2015
Tout d'abord, grand merci à l'auteure pour ce partenariat !
Ce roman nous plonge effectivement dans l'univers un peu élargi d'Orgueil et Préjugés en nous permettant de faire la connaissance de Lady Rose, une jeune femme bien éduquée et cependant contre la perspective du mariage. Néanmoins, lorsque sa route croisera celle de Lord John Cecil Scott, il se pourrait bien que ses idées changent… et qu'elle voie, tout simplement, sa vie prendre un autre tournant. Les choses ne vont pourtant pas être aisées.
Et à côté d'elle, sa meilleure amie, Miss Darcy, connait déjà l'amour, mais en secret. Se pourrait-il que l'homme qu'elle convoite ait aussi une inclinaison pour elle ?
Vous le savez sans doute si vous me suivez depuis quelques semaines, que j'avais beaucoup apprécié Orgueil et Préjugés. Ça avait été une superbe découverte pour moi et je dois avouer que retomber dans l'univers, les moeurs de l'époque, et tout, voire même de recroiser des personnages que l'on avait vus dans l'oeuvre de Jane Austen, ça a été un moment de bonheur.
Si au départ, j'ai eu du mal à me réhabituer à la plume ainsi qu'à la profusion de noms qui ont eu tendance à me perdre, j'ai bien vite repris mes repères et je me suis laissée aller à dévorer le livre. Après tout, j'ai mis un peu plus d'une journée pour le croquer en entier. Autant vous dire que le petit truc qui vous donne envie d'en savoir plus est largement présent.
Bref ! Je suis tombée sous le charme de l'histoire de Lhattie Haniel, c'est vrai. On n'en est pas encore au coup de coeur, mais je suis heureuse d'avoir pu faire cette lecture.
J'aurai fait la découverte d'une Lady Rose au caractère bien trempé, qui ne se laisse nullement amadouer, et qui pourtant est emplie de délicatesse et se conduit exactement comme une débutante lorsqu'elle rencontre Lord John. Il s'agit vraiment d'une héroïne que l'on apprécie grandement de suivre, je pense.
Quant à Lord John, je dois avouer qu'au départ, je ne savais pas tellement comment le considérer. Et puis, je suppose que la magie de la lecture a fait son effet et que je me suis laissé amadouer… je l'aime beaucoup. Il n'est ni froid ni quoi que ce soit, il a son petit charme et son air coquin, bref, il saura encore en charmer bien d'autres après moi.
Je pourrais parler de Miss Darcy, mais elle n'occupe réellement qu'une place secondaire dans l'histoire, ce qui est peut-être dommage par rapport à ce que le titre annonçait. Je ne suis pas déçue puisqu'évidemment, je me suis centrée sur Lady Rose et Lord John, mais… je ne sais pas.
Le schéma de l'intrigue est classique aux romans de l'époque, bien que je n'en ai pas non plus lu un wagon entier. Il y a une rencontre, voire plusieurs, on ne se dit rien, quoique… et les sentiments ont la part belle. Il faut quand même admettre que Lhattie Haniel a bien su maintenir son suspense jusqu'à la fin et qu'on a très envie de connaître le dénouement de tout ceci.
Je dirais que le roman est un peu plus épicé que ceux de Jane Austen. On a droit a un ou deux baisers volés, voilà, mais cela ne va guère plus loin, ce qui peut frustrer et que néanmoins je trouve parfaitement correspondant avec l'univers de base. Il n'en reste pas moins que pour quelques mots ou un regard échangé, vous faites comme Rose : vous avez un peu plus chaud, vous aussi !
Au niveau de la plume, elle est agréable, c'est indéniable, bien que j'ai remarqué quelques fautes par-ci par-là, rien de bien méchant et absolument rien qui n'entrave la lecture. le seul bémol aussi, c'est une profusion de « Soit ! » qui ont presque failli me sortir par les yeux à la fin. Ainsi que quelques phrases que je n'aurais pas vu en exclamation, mais vous voyez, je chipote vraiment. Si j'en suis donc à ce point, c'est pour vous dire que ça passe quand même très, très bien, non ?
En conclusion, Lady Rose et Miss Darcy, deux coeurs à prendre… est une romance que j'aurai apprécié de découvrir et de dévorer. L'histoire vous embarque dès le début, et même si le schéma est classique, vous ne vous en lassez pas et il est très facile de se laisser emporter par le bouquin voire de ne plus désirer le lâcher. La tension amoureuse est aussi bien présente, avec des éléments à peine plus osés que dans les romans de Jane Austen, de quoi ravir et frustrer les lecteurs tout en restant parfaitement dans le cadre de base. Servie avec une jolie plume, c'est un roman sans prise de tête qui vous fera passer un bon moment !
Ce sera donc un 16/20 pour moi !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs
  10 août 2015
Je remercie une fois de plus Lhattie Haniel pour m'avoir fait lire cette troisième romance historique.
Rose et Meryll sont deux jeunes femmes, amies depuis l'enfance, aimant se promener dans la nature, la plupart du temps. Rose est contre le mariage et le sentiment amoureux malgré ses lectures romantiques. La rencontre entre Rose et John, et la découverte de leurs sentiments entre Meryll et Charles, le frère de Lady rose, se fera d'une manière étrange pour les premiers et en douceur pour les seconds.
Après un début plutôt long, l'histoire s'est véritablement mise à décoller avec Rose et John, car même si elle est dès le début de l'histoire en fond, j'ai eut beaucoup de mal à me mettre du départ avec Meryll. Disons que Rose se posait beaucoup trop de questions également et me faisait penser à une petite fille pourrie gâtée à qui tout le monde est à ses pieds, ou presque. C'est une enfant adorable, qui s'est épanouie rapidement – ses parents le pensent très souvent, en comparaison de sa soeur plus jeune – et est devenue une jeune femme belle aimant la lecture. le caractère de Rose évolue au fil de la lecture et devient plus responsable également. Lord John fils est un amoureux de la nature, passionné de dessins et croquis en tout genre, doué dans son art. C'est un jeune homme qui se laisse porter par la vie par moment, pas médisant pour un sou et intègre envers sa famille, la faisant passer avant ce qu'il désire.
J'ai beaucoup aimé l'histoire de John et de son père. La perte de sa mère – et donc épouse du second – va les rendre différents de ce qu'ils auraient dû être : deux hommes proches. le fils va aller vivre chez sa tante en France, jusqu'à ce qu'il revienne adulte auprès de son géniteur. Les sentiments et émotions sont exacerbés, mais surtout bien décrits. J'ai trouvé que ces deux personnages étaient bien travaillés côté émotionnels, que se soit dans le passé ou le présent.
J'ai beaucoup aimé ces joutes verbales entre Rose et John. Tous les deux ressentent quelque chose, mais n'osent le dire et préfèrent titiller l'autre pour voir ses réactions. de véritables moments où j'ai ri à maintes reprises. N'empêche, l'histoire de la pomme a été exploité en long en large et en travers, faisant passer Eve pour une sainte en comparaison de ce que Adam aurait pu faire s'il s'était appelé John !
Alors le titre parle de Lady Rose et Miss Darcy, malheureusement, je ne saurais pas vraiment parler de la seconde, car bien qu'elle soit présente dans une partie du récit, je l'ai senti comme un personnage secondaire, contrairement à l'histoire de Rose, John et Victor.
Par contre, un mot que j'ai pris en horreur : soit ! Il est partout, pour tout et toujours là, à la fin j'avais envie de le rayer de mon vocabulaire tellement il m'énervait à apparaitre comme ça, comme par enchantement. Mais ce que je retiendrais, c'est le sourire que j'ai eut en terminant ma lecture. Un sourire qui en dit long : de l'humour jusqu'au bout avec et entre les personnages, surtout le pari fait. Les romances historiques, je les apprécie pour une raison, je m'amuse toujours à voir comment les femmes et hommes de cette époque se comportaient. Imaginez-vous que pour faire la cour avec une jeune femme, il fallait déjà demander l'autorisation aux parents et ces derniers l'accordaient, ou pas. Certaines manières auraient dû rester jusqu'à notre époque, mais d'autres non !
Après avoir lu ces trois histoires de cet auteur, je pense que je vais me mettre à lire au moins un livre de Jane Austin, en espérant qu'il me fera autant d'effet que ceux-ci !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/lady-rose-et-miss-darcy-deux-coeurs-a-prendre-lhattie-haniel-a118425694
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
boulimiquedeslivres
  04 décembre 2015

Encore une fois, Lhattie m'a totalement transportée dans son dix-neuvième siècle, dans cette époque Victorienne que j'affectionne tant. Cette fois, nous entrons plus précisément dans l'univers de cette chère Jeanne Austin...

Notre héroïne, Rose, va connaitre ce qu'est le véritable coup de foudre. Mais bien sûre, la suite de son histoire ne va pas être un long fleuve tranquille, elle sera peuplée de péripéties et de personnages plus ou moins charismatiques et attachants comme sa meilleure amie Miss Darcy.

Un monde fou tourbillonne autour de cette jeune femme de vingt-deux ans qui crie haut et fort à qui veut l'entendre que jamais elle ne se mariera de peur de perdre sa liberté. Seulement, voilà, par le plus grand des hasards, ou disons les choses comme elles sont, suite au chapardage d'une pomme, elle va faire la rencontre de son voisin, John.
John qu'elle décrira à son amie comme étant un homme tout ce qu'il y a de plus quelconque et totalement mal élevé, alors qu'au fond d'elle-même elle a été charmée et totalement envoutée.

Nous avons encore une fois droit à beaucoup d'humour dans ce roman, et cela grâce à de nombreuses joutes verbales entre Rose et John. Figurez-vous que ce dernier est tout aussi troublé devant sa belle, malheureusement il s'y prend très mal avec elle, vraiment très mal, pour notre plus grand plaisir!!!

C'est aussi pour moi, une des histoires les plus riches en émotions. Nous faisons face au chagrin entrainé par le deuil, mais aussi à cet amour qui surpasse le temps et la mort.
Les liens d'amitié qui vont se créer sont aussi très forts et très touchants, sans oublier le magnifique lien qui unit John et sa mère adoptive.
Et puis, pour tout vous dire, j'ai versé ma petite larme lors de la cérémonie de mariage, un passage particulier est très émouvant...

J'ai retrouvé la griffe de Lhattie Haniel qui nous offre ici un scénario rempli de rebondissements, très addictif à cause de la tension qui crépite entre ce duo captivant.

En bref, encore un bon moment de lecture!!!

Boulimique des livres

Lien : http://boulimiquedeslivres.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MissMaureen
  19 février 2018
Une très jolie romance, comme je les aime: légère, pleine de bons sentiments(comme cela fait du bien!) et rapide à lire.
Les personnages sont très réalistes et cadrent parfaitement avec l'époque dans laquelle ils évoluent.
L'auteure m'a agréablement surprise. En général lorsque je lis "Inspiré de l'oeuvre de Jane Austen", je retrouve une intrigue calquée sur un des romans de Jane Austen mais ici j'ai été mise en déroute! J'ai cherché... j'ai cru trouver... mais non! L'intrigue est inédite! On y retrouve juste des personnages d'Orgueil et préjugés qui évoluent et dont l'intervention est utile aux héros de "Lady Rose et Miss Darcy, deux coeurs à prendre".
Une lecture très agréable!
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   10 août 2015
Leurs doigts se frôlèrent. Il la fixa et elle lui rendit son regard avec un sourire mauvais. Elle lui lança alors, à voix basse, des phrases sur un ton acerbe.

– Pour qui me prenez-vous, Monsieur ? Vous m’invitez ! Vous m’émoustillez avec vos belles paroles ! Et vous me prenez mon amie !

Il avait soudain envie de la faire taire par un baiser. Sans un mot, il lui attrapa la main et elle se laissa entraîner sur une terrasse où personne ne pourrait les entendre.

– Lady Rose ! Vous vous méprenez sur mon comportement. Si j’avais dansé plus d’une fois avec vous, je risquais de me retrouver au bout du fleuret de votre frère et ce n’est pas ce que je souhaite ! Du moins, pour le moment..., lui dit-il, en laissant la fin de sa phrase en suspend.

– Que voulez-vous dire, Monsieur ? Je n’arrive pas à vous comprendre.

Décidément, il avait le chic pour lui faire perdre son sang froid !

– Ce que je veux dire, Lady Rose, c’est que votre frère a sûrement vu quelque chose qui vous échappe, lui répondit-il, avec un regard interrogateur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   10 août 2015
Tantus mĕus ĭn te ămŏr est. Dum spīro, spēro.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : ducVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3589 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre