AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756050377
Éditeur : Delcourt (28/01/2015)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Ernest Patisson est invité sur une île écossaise reculée. Le maître des lieux aimerait beaucoup avoir l'avis du détective au sujet de l'esprit machiavélique qui semble persécuter son épouse. Patisson répond volontiers à l'étrange invitation. L'helvète, éternel sceptique, a déjà hâte de lever le mystère. Mais sur l'île isolée, alors que les portes claquent et que les cris résonnent dans la nuit, le sang ne tarde pas à couler.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Noctenbule
  04 septembre 2015
Ernest Patisson ressemble à un petit papi tranquille avec une jolie moustache lorsqu'on le voit. Mais sous cette apparence ce cache un homme ayant un incroyable sens de l'observation et prêt à relever tous les défis. D'ailleurs, c'est pour cela qu'il va se rendre sur une île bien mystérieuse.
Delcourt avait lancé précédemment un concept de one-shot avec le thème 7 du genre les 7 samouraïs. Herik Hanna et Eric Canete ont proposé 7 Détectives où l'on peut retrouver sept enquêteurs charismatiques. Ce sont ces personnages qui vont avoir un album individuel. le troisième tome est consacré à Ernest Patisson qui est bien différent de Richard Monroe (tome 2) et Miss Crumble (tome 1). C'est un détective suisse très pragmatique et maniaque sur sa moustache, qui ne croit certainement pas aux fantômes et aux esprits.
Ernest Patisson se dirige avec son ami, Philips vers un manoir isolé sur une île écossaise. L'ambiance est tendue dans la demeure avec James Wallace, l'homme de famille alcoolique, Marisa Wallace, une épouse qui entend une voix, Clarisse, une gouvernante très maladroite et mauvaise cuisinière, Raymond Bradbury, un notaire aigri, Hector, un major d'homme trop sérieux et le neveu, Jeremy Wallace avec Patricia, son épouse trop gentils pour être honnête. Tout à commencer à mal tourner à partir du moment où l'épouse entend le fantôme de la maison lui parler. Il lui parle sans cesse faisant que la raison doucement l'a quitté. Pour supporter cette situation son mari se mit à boire.
Peut de temps après l'arrivée d'Ernest Patisson, Marisa Wallace est retrouvé morte une hache plantée dans le dos. Qui peut-être le meurtrier? Cela serait forcément un des locataires du château. le détective va mener dans un esprit qui n'est pas sans rappeler Agatha Christie. Il ni a aucun esprit responsable de cette mort, juste des faits. Il va essayer de comprendre surtout d'où venait ce claquement de porte que tous le monde à entendu. Toutes les hypothèses sont étudiées jusqu'à ce que plus tard, se soit le cadavre de James Wallace gisant dans du sang qui soit retrouvé. Qui aurait un intérêt à tuer ce si gentil couple? La bonne jalouse? le neveu qui voudrait hériter du manoir? et que cache le notaire? Il veut partir drôlement vite. Mais voilà que lui aussi meurt... Une malédiction pèse t'elle sur le domaine? Non, que des faits et Ernest va le prouver.
C'est dans une ambiance où règne le mystère que cette aventure nous est proposée. Une île en Ecosse, une tempête à l'extérieure, un fantôme et des meurtres, voilà un cadre idéal pour un détective très pragmatique. Ambiance 1922 avec les costumes d'époque, les moustaches bien taillés, des souvenirs de famille d'un autre temps, tout est bien indiqué pour corroborer l'ambiance précédemment décrite. Il y a beaucoup de texte pour permettre vraiment de tout expliquer, de tout présenter afin que l'on puisse comprendre toute les subtilités. Il faut prendre le temps de lire comme Blake et Mortimer. On a le droit à une sublime double page, au début, pour un dessin avec de magnifiques nuances pour nous dire qu'il va arriver quelque chose de grave. Puis une page complète va être consacré à notre détective puis trois meurtres. Très jolies mises en scène surtout pour celle du meurtre de l'époux avec le jeux de clair/obscur du au chandelier. Une bd qui vaut bien un bon petit polar.
Ce troisième tome est dans la lignée des deux précédents. Un vrai régal à lire avec une intrigue très bien imaginée. Alors si vous aimez les meurtres et découvrir qui est le coupable, partez à la rencontre d'Ernest Patisson.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
belette2911
  01 juin 2019
Une île où le manoir est hanté… Une île ? Ou plutôt un grand rocher dont les héritiers ne peuvent s'échapper sous peine de mort et lorsque Patisson arrive, dehors, c'est ♪ comme un ouragan ♫ La tempête en mer ♫ mais sans Steph' de Monac'
Patisson, j'avais croisé sa route dans "7 détectives" et notre sceptique détective ne croit pas aux fantômes ou à tout autre truc dit "hantés".
C'est donc muni de son scepticisme légendaire, de sa belle moustache et du capitaine Phillips que Patisson débarque, par une nuit de tempête, de pluie et de mer agitée sur cet espèce de rocher où se trouve le manoir appartenant à ma famille Wallace, habité par James Wallace l'alcoolique, sa femme Marisa devenue zinzin et ses deux domestiques.
Ambiance Cluedo et so british pour cette enquête qui a tout du fantastique, avec une touche d'humour noir et cynique comme je l'aime. Ernest Patisson n'a pas sa langue en poche et ses réparties font souvent mouche, quand elles ne mouchent pas les autres.
Qui a utilisé une hache pour la planter dans le dos de la victime ? Qui a tué une autre victime avec le chandelier, sachant que Miss Pervenche et le colonel Moutarde n'étaient pas sur les lieux ? Vous le saurez en suivant l'enquête d' Ernest Patisson !
Tel un Hercule Poirot obnubilé par sa moustache et par son habillement, notre homme n'interroge personne, se contentant de claquer des portes et de fumer des cigares puants pour résoudre ces crimes commis en huis-clos, puisque personne ne peut quitter l'île.
Passant de 9 personnes à 8 et puis à 7, cette enquête a des airs de "Dix petits nègres" surtout lorsqu'une autre personne bouffe son acte de naissance alors que tout le monde était réuni à la cuisine, devant des oeufs… Ils étaient 9 et les voilà à 6. Si ça continue, ils ne seront plus personne.
QUI est le coupable ? le neveu héritier ? Sa copine ? le notaire ? le butler ? La bonne qui ne sait pas cuisiner ? Ou un autre ? Tous ensemble ? À tour de rôle ? Je ne parlerai que sous la torture !
Un plongeon toute respiration retenue dans cette enquête qui fleure bon les années 20, les costumes et les tenues d'époque, ainsi que les moustaches et les coiffures où rien ne dépasse.
Le scénario est au petit oignons et mieux cuisiné que le rôti de la cuisinière, le tout étant servi par des dialogues coupés finement et des dessins qui donnent corps à ce récit qui m'a laissé sans voix. Digne de la mère Christie, tiens !
Une ambiance aux relents anglais d'avant brexit, une île au milieu de la flotte déchaînée, un manoir hanté, une épouse qui entend des voix, qui n'est pas crue sans pour autant finir cuite, comme Jeanne d'Arc, une malédiction qui dit que celui qui quittera la manoir finira dans la tombe et le tonnerre qui gronde.
Ça, c'est de l'atmosphère ! J'ai comme qui dirait pris mon pied littéraire avec cette bédé, moi…

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Lagagne
  17 avril 2016
Ah! là c'est le bon volume! celui qui remplit toutes les promesses que cette série m'avait faite à son insu.
J'adore notre héros, Ernest Patisson, son col amidonné, sa moustache impeccable et son obsession de sa tenue, son esprit de déduction et ses capacités d'observation.
J'adore le manoir, demeure étrange, mystérieuse et flippante, ses escaliers, ses portraits, son isolation, son atmosphère sombre.
J'adore les personnages secondaires : la femme délaissée complètement barrée, le majordome stoïque et impénétrable, le propriétaire alcoolique et dépassé, la bonne jolie et incompétente.
J'adore les dessins, les couleurs, le jeu avec l'éclairage, les pleines pages parfaites, les cadrages judicieux.
On l'a compris : j'adore!
Commenter  J’apprécie          110
umezzu
  09 juin 2017
La série 7 chez Delcourt avait permis la création de 7 Détectives, fortement inspirés de la littérature policière classique. L'habilité du scénario avait conduit à une petite réussite du genre. Qui a donné envie à Hanna d'aller plus loin avec ses personnages.
Revoilà Ernest Patisson, détective suisse, moustachu, pas bien grand, soigné de sa personne, menant ses investigations dans l'Angleterre (et au cas présent l'Écosse) des années vingt. Toute ressemblance avec un petit détective belge d'une reine du roman policier « so british » n'est pas à exclure.
Dans une île bien isolée neuf personnes vont être confrontés au début de folie de Lady Marissa, la femme du propriétaire des lieux, qui se croit en contact avec le fantôme d'un vieil ancêtre. C'est parti pour une soirée meurtrière alors que la tempête souffle dehors et que les armes de collection du vieux manoir brillent dans la pénombre.
L'intrigue en elle-même n'a pas grande importance, puisque le plaisir provient d'abord de l'ambiance recréée par le dessin de Ceyle. Hanna y ajoute quelques belles répliques, bien senties. Hop, voilà une BD qui a beaucoup de bon goût.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
alberthenri
  23 septembre 2015
Ernest Patisson, vénérable détective Suisse, très soigné de sa personne, surtout côté moustache, doit mener une enquête à huis-clos dans un manoir isolé sur île au large de l'Ecosse. Nous nous retrouvons dans une ambiance très Agatha Christie, pour une intrigue classique mais de très bonne facture, avec toute une galerie de suspects, des morts mystérieuses, le tout sur fond de" hantise" et de glissement vers la folie. En résumé, un très bon album, mon seul petit regret ; que les couleurs de certaines planches soient trop sombres et gênent la lisibilité des détails du dessin.
Commenter  J’apprécie          90

critiques presse (1)
Sceneario   03 février 2015
Voici le portrait d’un nouveau limier qui en impose par son sens de déduction et sa logique implacable, dans le cadre d’une enquête policière à suspense parfaitement réussie.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
umezzuumezzu   08 juin 2017
- Ma moustache comment est-elle ?
- Égale à elle-même. Touffue et soignée.
- Touffue ?
- Elle est sous votre nez Ernest. C'est bien l'essentiel.
Commenter  J’apprécie          70
AUBREYAUBREY   18 janvier 2016
- Elle ne respire plus.
- C'est très regrettable. J'en suis profondément attristé, mais c'est malheureusement courant chez les personnes ayant une hache plantée dans le dos.
Commenter  J’apprécie          40
umezzuumezzu   08 juin 2017
- Ha ! Ha ! Vous me plaisez messieurs. Vous n'êtes pas des chiffes molles comme les autres gens de la ville. Vous savez garder vos intestins à l'intérieur... et votre diner à votre place.
- Merci Phillips. Oh, et bien... C'est sans doute que nous n'avons pas encore diné.
- Ce n'est pas comme ce pauvre neveu des Wallace. Il a retapissé toute la cabine au porridge hier.
Commenter  J’apprécie          10
VexianaVexiana   24 février 2018
- Enchanté Monsieur Patisson, votre réputation vous précède!
- Pourvu qu'elle me suive par la même occasion!
Commenter  J’apprécie          50
umezzuumezzu   08 juin 2017
- Ça ne cesse de me turlupiner ... j'ai beau essayer ... Je ne vois pas une femme comme elle inventer une histoire pareille.
- A moins que ... quelqu'un ne l'invente pour elle.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Video de Herik Hanna (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Herik Hanna
Bande annonce du premier volume de la BD 'Bad Ass'
autres livres classés : maison hantéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1822 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre