AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266270441
352 pages
Éditeur : Pocket (15/09/2016)
4.25/5   4 notes
Résumé :
Nous avons naturellement tendance 0 ruminer les mauvaises expériences et à ne pas savoir profiter des bonnes. Habitué au fil des millénaires à nous préserver des mille dangers de la vie, notre cerveau n'est pas doué pour le bonheur. Les dernières découvertes en neurosciences nous apprennent pourquoi. Heureusement, nous pouvons nous-mêmes reprogrammer notre cerveau dans la vie de tous les jours. Par des expériences positives quotidiennes, grâce à une gymnastique ment... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
JacopoJacopo   18 mars 2020
Une de mes amies a été confrontée au départ subit de son compagnon après plus d’une décennie de bonheur ensemble. Il était l’amour de sa vie.
Lorsqu’il l’a quittée, elle s’est sentie vide et désespérée. Elle s’est entourée d’amis, s’est mise à faire du sport, à méditer et à voir un psychothérapeute. Mais, bien que ces démarches l’aient toutes aidée, sa peine restait intense, voire accablante.
Puis elle a décidé de s’imprégner de ce qui est bon, en plus des autres activités qu’elle pratiquait déjà pour aller mieux. Et quelque chose a commencé à changer. « Quand j’allais courir, m’a-t-elle raconté par la suite, je me sentais bien. Quand je prolongeais ces sensations positives, elles semblaient remonter de mon corps et pénétrer dans mon esprit. » La même chose se produisait lorsqu'elle se détendait dans un bain chaud ou qu’elle était satisfaite d’avoir bouclé un dossier au bureau. « Ma tristesse et mon désespoir ont commencé à se dissiper. » Au bout de quelques semaines, elle a admis que cette méthode avait réellement contribué à apaiser son sentiment de perte. « Je sens sincèrement que ça m’a aidée à retrouver le bonheur. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   12 novembre 2017
Comme l’affirment les journalistes : si ça saigne, ça paye. Au cours de l’évolution, les animaux nerveux, obsessionnels et enclins à se surpasser avaient plus de chances de transmettre leurs gènes, et ces orientations sont désormais tissées dans notre ADN. Même quand vous vous sentez détendu, heureux et connecté, votre cerveau continue à scruter les dangers, les déceptions et les problèmes interpersonnels potentiels. Par conséquent, dans un coin de votre esprit subsiste généralement un sentiment subtil mais perceptible d’inconfort, d’insatisfaction et de séparation qui motive cette vigilance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   12 novembre 2017
Même quand vous traversez des moments difficiles, vous pouvez toujours appliquer des mesures simples, à votre portée, conçues par Mère Nature, pour atténuer le rouge, renforcer le vert et vous ramener à votre état de repos – par exemple, expirer lentement, vous remémorer une occasion où vous vous êtes senti fort, savourer un plaisir physique, penser à quelqu’un qui se soucie de vous et vous sentir vous-même aimant. Il ne s’agit pas de remèdes miracles. Mais, avec du temps, des efforts et de la pratique, il vous paraîtra parfaitement naturel de passer l’essentiel des minutes de l’essentiel de vos journées sur le mode réceptif de votre cerveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 novembre 2017
Le meilleur moyen de développer le bonheur et d’autres forces intérieures est d’en faire l’expérience, puis d’aider ces états mentaux bénéfiques à devenir des traits neuronaux. C’est ce que j’entends par s’imprégner de ce qui est bon : activer une expérience positive et l’installer dans votre cerveau.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   12 novembre 2017
J’adore m’imprégner de ce qui est bon chaque fois que je mange une orange. Comme j’en consomme au moins deux par jour, j’ai souvent l’occasion d’expérimenter ce moment. Tout en perforant la peau, je ferme délicatement les yeux et j’inspire la douce odeur. Je retiens ce plaisir dans mon esprit et je me dis que je suis la première personne à voir l’intérieur de cette orange et à goûter à son fruit.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
autres livres classés : neurologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
356 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre