AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355847517
Éditeur : Sonatine (13/06/2019)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 17 notes)
Résumé :
18 avril 1984. Une série de meurtres inexpliqués dans la ville de Chengdu, incite la police à mettre sur pied une unité spéciale, la 4/18. Parmi ses membres, Zheng Haoming, un flic d’élite et Pei Tao, major de l’académie de police. Échouant à trouver le coupable, l’unité est dissoute.
Vingt-deux ans plus tard, Zheng Haoming est toujours obsédé par cette affaire. Mais au moment où il pense enfin tenir un indice majeur, il est assassiné. L’Unité 4/18 renaît alo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Stelphique
  19 juin 2019
Ce que j'ai ressenti:
Avis de Lecture
ACCUSÉ: Zhou Haohui
CRIMES: Violence psychologique et abus de tension sur son lectorat.
DATE DU CHÂTIMENT: 19 Juin 2019
EXÉCUTRICE: Stelphique.

▪️Je te vois lisant cette chronique. Je te vois lisant prochainement Avis de décès, un thriller chinois impeccablement mené par Zhou Haohui. Je sens déjà ton impatience pour savoir qui est, ce tueur en série qui se permet de narguer la police en envoyant des avis de décès, avec le nom de la future victime, son crime, la date de son châtiment et surtout le fameux Exécuteur: Euménide. Je te vois trembler d'ici. Et tu auras bien raison! Parce que Euménide, c'est l'insaisissable. Un tueur machiavélique et retors échappant à la logique, à la police. Un tueur obligé de contourner la loi pour ses exécutions « justes ». Un tueur en série effroyable défiant le temps et l'espace. Une mission périlleuse pour toute une cellule policière, l'unité 4/18 reformée à l'occasion d'une nouvelle exécution. Cette équipe sera dans l'obligation d'unir leurs forces pour contrer ces menaces écrites en lettres calligraphiées.
Veux-tu danser avec moi, mon vieil ami? Je sais que tu n'as que trop attendu.
▪️Entre sombre histoire de drogue et vengeance tenace, ce thriller nous mène en plein coeur de la délinquance chinoise. Cette virée dans la ville de Chengdu ne sera pas de tout repos. C'est très intéressant de pouvoir suivre une enquête au sein d'un nouvel environnement, avec ses codes, ses existences et le folklore d'une culture. le plaisir reste le même pourtant, quand c'est un bon thriller, peu importe le lieu, c'est cette sensation qui a le pouvoir de te faire tourner les pages, qui est euphorisante! J'ai adoré la psychologie des personnages, autant les policiers qui se donnent à corps perdu dans cette traque, que le serial-killer, qui garde cette aura de mystère…Et puisque c'est le premier tome d'une trilogie, j'ai hâte d'en connaître la suite! A mon avis, les Avis de décès n'ont pas fini de pleuvoir!
La société a besoin d'une autre forme de justice.
Je rendrai cette justice.
Je purifierai le monde du mal.
La liste des malfaisants, toutefois, reste à écrire.
Vous avez l'occasion d'y participer.
▪️Une vraie bombe à retardement! L'auteur m'aura bien surprise avec ses retournements de situations, ses timings millimétrés, et cette double enquête à plusieurs années d'intervalles. Zhou Haoui nous tient en haleine, du début à la fin, nous entraînant dans des jeux politiques et arrangements aux frontières de la loi, dans les failles du système et l'idéologie de la justice qui font de ce roman, un excellent moment de lecture. Je ne vous enverrai pas un Avis de décès si jamais vous ne le lisiez pas, mais ça ne serait que justice si vous vous laissiez tenter! J'espère que cet Avis de lecture, vous en aura convaincu d'aller voir de plus près l'art du thriller chinois.

Allons ensemble au bout de cette dernière manche. Malgré l'élégance des coups précédents, la partie ne sera vraiment belle que si elle se termine sur la note juste.
Ma note Plaisir de Lecture 9/10
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
pompimpon
  27 juin 2019
Un meurtrier sévit à Chengdu, capitale du Sichuan. Il dit rendre une justice que la justice ne rend pas, punir des criminels qui ont échappé à toute sanction. Il envoie à sa future victime un avis de décès où sont indiqués les faits reprochés, la date de la sentence ; il s'y revendique des déesses grecques du remords et du châtiment en signant d'un nom : Euménide.
Et il l'exécute. À la date dite. Malgré la mobilisation de la police criminelle de Chengdu.
Face à cette mise en oeuvre implacable, une cellule inter-services des forces de l'ordre a été réactivée, la cellule 18/04. Elle est dirigée par le capitaine Han Hao assisté de l'agent Yin Jian, et comporte cinq autres membres : le capitaine Xiong Yuan et l'agent Liu Song de l'unité de police spécialisée, l'agent Zeng Rihua qui circule dans les méandres informatiques et techniques comme un poisson dans l'eau, la psychologue Mu Jianyun… et le capitaine Pei Tao, de la police criminelle de Longzhou.
Il est loin de ses bases, ce Pei Tao, trouvé par le capitaine Han en train de fouiner dans l'appartement d'une victime.
Longzhou est loin au sud, modeste district administratif qui ne compte pas un million d'habitants quand Chengdu à elle seule en compte plus de quatorze millions.
La victime n'est pas ordinaire non plus : il s'agit d'un policier d'expérience, le sergent Zheng Haoming. Qu'avait-il de commun avec Pei Tao ?
Les investigations empruntent rapidement des chemins tortueux, avec nombre de pistes qui n'aboutissent pas. La cellule 18/04 piétine. Euménide manipule son monde, policiers, victimes, témoins. Ce sont pour lui des pions sur un échiquier.
Les différentes hypothèses sont analysées, disséquées, reliées ou non à d'autres, écartées pour être reprises ensuite. Il n'est pas possible de stopper Euménide tant que ses motivations restent inconnues.
Euménide a toujours plusieurs coups d'avance. C'est un criminel à sang froid, que rien ne ralentit dans sa course folle.
Par la forme et par le rythme, Avis de décès revendique une certaine ressemblance avec les films policiers estampillés HK. Personnages intègres contre personnages retors, intrigue aux ramifications multiples, flashbacks racontés de différents points de vue, sans oublier la corruption qui rôde et ce moment où tout le monde se méfie de tout le monde !
Zhou Haohui ne manque pas d'imagination pour nous faire suivre les méandres de cette enquête qui nous renvoie régulièrement dix-huit ans en arrière, ce qui se déroule aujourd'hui sous les yeux des policiers de la cellule 18/04 semblant presque en constituer un écho.
Que dis-je, nous faire suivre !
Nous perdre, oui !
Puis les cartes sont rebattues, distribuées à nouveau, et nous partons sur une autre piste, abandonnée plus tôt ou découverte en route. de quoi spéculer sans fin sur la culpabilité de l'un ou de l'autre, les liens existants ou non entre les amorces d'hypothèses, les personnages ressurgissant au moment où on ne les attendait pas…
C'est une course-poursuite haletante, inventive et joliment ficelée. Zhou Haohui a atteint son but en ce qui me concerne : j'attends de pied ferme la suite, puisque suite il y a !
Deux regrets, cependant.
Tout d'abord, quel dommage d'en appeler à la mythologie grecque avec ces Euménides ! Pourquoi n'avoir pas repris une figure de la culture chinoise, qui m'aurait appris bien davantage ?
Ensuite, la traduction est un peu trop littérale par moments, ça a eu le don de me gâcher le plaisir de la lecture.
Mais je vois que l'ouvrage a d'abord été traduit en anglais, et que la traduction en français a été faite à partir de l'anglais. Voilà qui en fait, des intermédiaires.
Cela peut expliquer les maladresses…
Merci à NetGalley et aux éditions Sonatine de m'avoir permis cette découverte !
#netgalleyfrance #avisdedécès
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          154
LinZio_Lectures
  22 août 2019
Euménide ou comment trouver l'introuvable ?! Voilà la quête de ce livre, la recherche d'un tueur malin, plus malin que la police, avec toujours une longueur d'avance.... c'est en plein coeur de la ville de Chengdu que tout va se jouer !! Un cold case vieux de 18 ans va refaire surface...
.
Un thriller chinois que j'ai tout simplement adoré, tout comme les personnages, leur psychologie, l'ambiance...
Oui les thrillers chinois ne sont pas communs et à vrai dire c'est plutôt une bonne chose car cela permet de découvrir un autre style d'écriture, un autre style de thriller, une autre ambiance !! Un style auquel j'ai totalement adhéré !
.
On ne s'ennuie pas une seconde, l'auteur se joue de nous avec ses rebondissements, retournement de situation, histoire passé/présent !!
.
J'ai beaucoup aimé les personnages, on sent une certaine profondeur, mystérieux surtout Pei... parfois leurs réactions, leurs façons d'être, de parler sont assez inattendues et peuvent faire sourire mais bon n'oublions pas qu'il s'agit d'un thriller asiatique et que nous n'avons pas l'habitude d'en lire...
.
Avis de décès est le premier tome d'une trilogie et bien j'attends vraiment la suite !! La section 4/18 n'a pas fini de faire parler d'elle !
.
À vous lecteurs, méfiez vous de ce que peut contenir votre boîte aux lettres, un Avis de décès peut vite s'y perdre dedans 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SylvieBelgrandReims
  17 août 2019
Je n'avais encore jamais lu un thriller chinois. Quelle découverte ! Ce cold case vieux de 18 ans, relancé par le meurtre d'un des premiers enquêteurs est tout simplement génial. Impossible pour moi de deviner la fin. Bien écrit, bien construit, bien mené.
J'adore !
#livres #chroniques #thriller #polar #AvisDeDécès #ZhouHaohui #Sonatines #NetGalleyFrance
Le quatrième de couverture :
18 avril 1984. Une série de meurtres inexpliqués dans la ville de Chengdu, incite la police à mettre sur pied une unité spéciale, la 4/18. Parmi ses membres, Zheng Haoming, un flic d'élite et Pei Tao, major de l'académie de police. Échouant à trouver le coupable, l'unité est dissoute.
Vingt-deux ans plus tard, Zheng Haoming est toujours obsédé par cette affaire. Mais au moment où il pense enfin tenir un indice majeur, il est assassiné. L'Unité 4/18 renaît alors de ses cendres. C'est le début d'un jeu du chat et de la souris avec un tueur aussi intelligent qu'insaisissable.
Commenter  J’apprécie          30
GoodBooksGoodFriends
  22 août 2019
Voilà la bonne surprise de l'été !
Ce roman policier dynamique m'a fait passer un excellent moment !
Dix-huit ans après une série de meurtres restés impunis, un policier impliqué dans l'affaire à l'époque reçoit une lettre, le tueur semble être de retour. Et en effet, ce dernier prend un malin plaisir à berner la police et leur annonce même la future victime et la date de sa mort. Une cellule spéciale se met en place pour tenter de stopper l'assassin.
L'intrigue machiavélique est minutieuse et bien pensée, l'action est rythmée ; Avis de décès se dévore en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.
Ce qui m'a plu aussi, c'est que l'intrigue se déroule en Chine mais cela n'en fait pas pour autant un roman policier estampillé Chine. Les policiers ne passent pas leur temps à manger du riz ; pour la couleur locale, on repassera, et ça nous permet de nous concentrer sur l'enquête.
Le roman se termine sur les mots "Fin de la première partie" et je serai au rendez-vous pour la seconde partie. Sonatine, si vous me lisez... 😊
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Culturebox   12 août 2019
Avis de décès est une plongée rare dans le monde de la police chinoise. [...] A travers ce thriller classique, l'auteur nous offre une vision de la Chine peu reluisante.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
StelphiqueStelphique   18 juin 2019
Allons ensemble au bout de cette dernière manche. Malgré l'élégance des coups précédents, la partie ne sera vraiment belle que si elle se termine sur la note juste.
Commenter  J’apprécie          80
StelphiqueStelphique   18 juin 2019
La société a besoin d'une autre forme de justice.
Je rendrai cette justice.
Je purifierai le monde du mal.
La liste des malfaisants, toutefois, reste à écrire.
Vous avez l'occasion d'y participer.
Commenter  J’apprécie          20
StelphiqueStelphique   18 juin 2019
La loi ne garantit pas la justice.
Commenter  J’apprécie          120
StelphiqueStelphique   18 juin 2019
Veux-tu danser avec moi, mon vieil ami? Je sais que tu n'as que trop attendu.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : littérature chinoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Zhou Haohui (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1687 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre