AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782361397234
128 pages
Mot et le Reste (18/03/2021)
4.5/5   4 notes
Résumé :
Tout au long d’un voyage botanique qui emmène le lecteur sur les cinq continents, et ouvrage évoque l’histoire des arbres qui agrémentent nos parcs et jardins et dont l’avenir à l’état sauvage est devenu très incertain.
Communément plantés dans nos paysages du quotidien, les arbres d’ornement sont souvent des migrants végétaux qui peinent à subsister à l’état
naturel. Combien de cèdres, de séquoias, de marronniers et de milliers d’autres espèces subiss... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Dranseb
  09 mars 2021
Tout d'abord je tenais à remercier @Babelio, @Nicolas et les éditions le @mot et le reste pour ce livre reçu dans le cadre de la masse critique Non-Fiction de février 2021 : Penser demain.
Il y a des livres marquants, des livres que l'on dévore car l'action, l'histoire, l'intrigue nous prend et nous tient tout au long des pages.
Et puis il y a les livres qui font partie d'une réalité, notre réalité et leur réalité : celle des arbres en péril.
L'auteur @David Happe nous alarme sur la disparition prochaine d'espèces d'arbres sur les cinq continents. Il y a urgence, c'est pour demain, il y a péril, nombreux, presque bientôt la totalité des espèces sont dans le rouge.
Le livre se découpe en 3 grands chapitres :
Les arbres victimes de la tempête silencieuse.
Cas d'espèces à travers le monde
Connaître pour agir, agir pour sauver.

Avec amour, talent, @David Happe nous parle non seulement de l'histoire des arbres, leur implantation dans les parcs, les forêts, les arboretums de France ou d'ailleurs, mais il nous raconte de manière attachante le rapport qu'il y avait, il y a de cela quelques siècles, presque hier par rapport à l'âge de certains arbres centenaires, parfois plusieurs centaines d'années mais parfois encore plus loin dans nos civilisations, du rapport des hommes avec les arbres.
On apprend qu'il ne reste que quelques espèces d'arbres rares et remarquables comme en Sicile, en Australie, en Afrique ou ailleurs.
La prise de conscience est acquise par certains, pas encore pour d'autres. Les feux, la déforestation, la pollution, les coupes sauvages, le réchauffement climatique et depuis quelques années la sécheresse affaiblissent les arbres du plus commun au plus rare.
Les tailles ne sont pas toujours réglementées car faites par des gens qui ne sont parfois pas du métier et ne les connaissent pas assez.
J'ai beaucoup aimé lire ce livre. Je pense même le relire et m'y replonger dans quelques mois.
Beaucoup de photos, d'illustrations à chaque page, les noms des arbres sont tous situés, décortiqués, expliqués, et beaucoup aimés.
En refermant ce livre on a envie de les aimer encore plus. On comprend que l'on doit agir, même à toute petite échelle. C'est à dire peut-être prendre garde à ces êtres vivants, qui meurent à petit feu. Nous ne sommes rien sans eux…
À lire absolument, je le recommande vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
nathavh
  10 avril 2021
Voici une lecture qui sort de l'ordinaire pour moi grâce à Babelio et les éditions le mot et le reste que je remercie vivement. David Happe nous fait prendre conscience des arbres en péril à travers le monde.
C'est super intéressant mais aussi interpellant car on parle souvent d'extinction d'espèces en pensant aux oiseaux ou autres espèces animales mais la flore et les arbres en particulier en font partie intégrante.
Dans ce livre on découvre avec de nombreuses photos et croquis à l'appui les différentes espèces, comment celles-ci on été découvertes, introduites dans d'autres contrées mais surtout on prend conscience des menaces, des gestes que l'on pourrait poser pour éviter ou ralentir ces disparitions.
Saviez-vous que sur les cinq continents, ce sont 60.000 espèces à travers le monde qui sont menacées ?
Saviez-vous qu'un tiers des conifères est en régression tout comme un tiers des érables, la moitiè des magnolias, 80 espèces de chênes, 60 de bouleaux ?
Saviez-vous que des arbres remarquables comme les séquoias géants sont eux aussi menacés pour cause de sécheresse, d'abandon d'anciennes pratiques ancestrales de brûlis, de vulnérabilité aux insectes, d'un environnement de sapins plus inflammables ?
Ce livre est très bien illustré, de nombreuses photos (juste dommage qu'elles soient en noir et blanc), planches ou documents nous racontent l'histoire d'espèces, leur découverte, leur introduction dans d'autres continents.
Après avoir parcouru diverses espèces et les menaces pesant sur elles ; comme le peuplier noir victime de pollution, se développant le long des cours d'eau de plus en plus enfouis, les sorbiers de Serbie, victime collatérale de la guerre, la menace du bois de rose en Afrique, du Gingo Biloba ou des magnolias en Asie , on se penchera sur les causes et solutions pour enrayer le mouvement.
Les causes de disparition :
Les grands incendies liés souvent aux changements climatiques, à la sécheresse.
Les abattages urbains, diminution de nouvelles plantations comme le marronier par exemple en ville, les arbres ététés, élagués, mutilés pour des raisons de sécurité qui les fragilisent en cas de sécheresse et tempête.
L'exploitation intensive comme la biomasse aux Etats-Unis
La déforestation et l'apparition de nouveaux parasites suite à cela
L'intensification de la sylviculture
La pollution urbaine
L'imperméabilisation des sols etc...
A nous d'agir en étant plus conscient de cela et en changeant nos comportements, en créant des banques de graines et en conservant des arbres remarquables dans les arboretum, jardins et parcs botaniques, en élevant certains arbres ex-situ pour les réintroduire après dans les pays d'origine.
A nous d'être responsables.
Ma note : 8/10
Lien : https://www.blogger.com/blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
py314159
  06 mars 2021
Merci à Babelio et à le Mot et le reste pour ce livre offert dans le cadre d'une masse critique. David Happe est technicien forestier et ingénieur écologue. A travers cet ouvrage, il veut sensibiliser le public sur les dangers qu'encourent les arbres. Il décrit de nombreux arbres emblématiques des cinq continents, les spécimens les plus célèbres (par leur âge, leur dimension ou leur histoire) et raconte leur introduction en occident. de nombreuses photos illustrent les descriptions, mais elles sont parfois un peu petites. Il insiste sur les périls subis mais sans négliger les solutions existantes. Il est étonnant d'apprendre que certains arbres visibles chez nous sont en voie d'extinction dans leur milieu naturel. Un ouvrage très intéressant qui donne envie de sortir et planter des arbres !
Commenter  J’apprécie          51

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
py314159py314159   05 mars 2021
Tâne Mahuta est un arbre sacré dont le nom fait référence à Tâne, un dieu vénéré dans tout l'est de la Polynésie. Chez les Maoris, il est considéré comme étant le dieu des forêts et des oiseaux. Sa hauteur, plus de 51 m et surtout sa circonférence à hauteur d'homme, près de 14 m, en font l'un des arbres les plus imposants de Nouvelle-Zélande.
Commenter  J’apprécie          50
DransebDranseb   10 mars 2021
Dans la première moitié du règne de Louis XV, la France ne possédait pas encore un seul cèdre. L'Angleterre, plus heureuse, en voyait plusieurs croître dans ses jardins, et s'en montrait on ne peut plus fière. Bernard de Jussieu, qui était alors démonstrateur des plantes au Jardin du Roi - actuellement Jardin des plantes - jura que nos pépinières n'auraient pas longtemps à envier sur ce point les pépinières anglaises, et tint parole.
C'est à l'Angleterre même qu'il alla dérober l'arbre convoité. Il en obtint deux pauvres pieds bien chétifs du médecin anglais Collinson. Ne sachant où cacher sa conquête, il l'emportait un peu comme un voleur, Bernard de Jussieu se servit de son chapeau pour y mettre en bonne terre les deux brins de verdure.
J'ai longtemps douté, mais Condorcet confirme le fait dans un "Eloge de Jussieu" où tout est vérité.

Page 101.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
py314159py314159   03 mars 2021
L'arboretum de Trsteno, en Croatie, qui date du XVe siècle, est considéré comme étant le plus ancien au monde. [...] Si son nom n'évoque rien pour la plupart d'entre nous, son ambiance et son esthétique remarquables n'auront certainement pas échappé aux inconditionnels de la série Game of Thrones pour laquelle l'arboretum a servi de décor naturel en composant les jardins de Port-Réal.
Commenter  J’apprécie          30
DransebDranseb   04 mars 2021
Dans la nature, rien n'est parfait et tout est parfait : un arbre peut être tordu et ses branches tourmentées, il est toujour beau.

Alice Walker
Chapitre : Dans la vieille Europe
Page 65
Commenter  J’apprécie          60
py314159py314159   05 mars 2021
Kauris, araucarias, cèdres, magnolias, érables et probablement près de la moitié des arbres de la planète ont un avenir qui pourrait devenir très incertain si les actions entreprises pour les sauvegarder ne s'avéraient pas être à la hauteur du défi qui s'impose à l'Humanité.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : arbresVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de David Happe (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
200 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre