AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205079432
136 pages
Éditeur : Dargaud (04/10/2019)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Une île en Cornouailles, années 1930. Le milliardaire Roderick Ghyll invite les membres du Detection Club, qui réunit les grands auteurs britanniques de l'âge d'or du roman à énigme dont les célèbres Agatha Christie et G.K. Chesterton, à se rendre dans sa vaste demeure, la villa Briarcliff. Ils sont conviés à assister à la démonstration d'un automate, qui, une fois intégrées les données d'un problème policier, résout le crime en livrant le nom du coupable. Mais Ghyl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  04 octobre 2020
"Quand vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, aussi improbable soit-il, est nécessairement la vérité!" Serlock Holmes.
Qui a tué le richissime Roderick Ghyll, comment et pourquoi ?

Prologue: une immense villa dans une île isolée, une lande où paissent des moutons, à côté d'un épouvantail, une roue mécanique et un oiseau automate...

Le Détection Club, composé d'auteurs de romans policiers (dont Agatha Christie, G.K Chesterton, John Dickson Carr...) a été invité par le milliardaire Ghyll, dans le Villa Briarcliff, dans une île face à Pentreath.

Ghyll, marié à Honoria, une superbe jeune femme, a présenté au Détection Club, un "automate-detecteur": Éric le robot, capable de découvrir le coupable de tout crime ou énigme, par déduction...
Le robot ne dissimule aucun homme, à l'intérieur de son armure...

Mais dans la nuit, un hurlement retentit et Ghyll a disparu. Sa chambre est fermée de l'intérieur, "un bout de pyjama sur la fenêtre brisée... sa robe de chambre qui s'enfonce dans l'eau, en bas de la falaise..." Les morceaux de verre sont éparpillés vers l'extérieur, quelque chose de lourd a fracassé la fenêtre...
Éric le robot déclare être le meurtrier!

Les 7 auteurs de romans policiers vont enquêter. Agatha Christie, C.K Chesterton, l'américain Carr et les 4 autresms ont des thèses différentes.
Et vous, savez vous ce qui s'est passé ? Où est le corps de Ghyll, qui l'a tué et pourquoi?
Élémentaire, cher lecteur!
La solution est sous vos yeux...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8411
ODP31
  24 décembre 2019
Si vous n'êtes pas contre une partie de Cluedo où le colonel Moutarde serait remplacé par G.K Chesterton, où Agatha Christie piquerait la place de madame Pervenche et où John Dickson Carr virerait de la table monsieur Olive, Elémentaire mes chers Babéliotes, cette bande dessinée est faite pour vous.
Pour la petite histoire, le Detection club existe vraiment.
Ce club attire dès sa fondation à la fin des années 20, des écrivains célèbres du roman policier ou "detective novel". Les auteurs admis s'engageaient à respecter un code de déontologie dans leurs oeuvres. Ce code en dix points est connu sous le nom de Décalogue de Knox. Je ne résiste pas à vous le retranscrire en partie dans ce billet.
« Promettez-vous que votre détective résoudra les crimes qui lui sont présentés, en utilisant l'esprit que vous avez bien voulu lui accorder, et de ne pas utiliser la révélation divine, l'intuition féminine, la tricherie, la coïncidence ou tout acte de Dieu ? Jurez-vous de ne jamais cacher au lecteur un indice essentiel à l'enquête ? Promettez-vous de n'utiliser qu'avec modération les gangs, les conspirations, les rayons de la mort, les fantômes, l'hypnotisme, les passages secrets, les chinois, les super-criminels et les lunatiques, et de renoncer à tout jamais aux mystérieux poisons inconnus de la Science ? Honorerez-vous le Roi des anglais ? ».
« vous êtes dûment élu Membre du Detection Club, et si vous échouez à tenir vos promesses, que les autres écrivains anticipent vos intrigues, que vos éditeurs revoient votre contrat à la baisse, que les anonymes vous poursuivent pour diffamation, que les pages de vos livres soient remplies de coquilles et que vos ventes diminuent inexorablement. Amen. »
J'adore.
Le Detection Club existe encore à l'heure actuelle et on y retrouve des auteurs comme Ian Rankin, Val MacDermid ou Robert Goddard.
Jean Harambat s'est inspiré de ce cercle littéraire pour imaginer l'histoire d'un milliardaire excentrique qui invite les maîtres des énigmes sur son île en Cornouailles. L'illuminé consacre sa fortune à la création d'un monde où les robots se chargeraient de toutes les tâches ingrates, peut-être même parviendront-ils à penser, râler, faire grève, se reproduire ou…. écrire des livres. Son premier prototype semble capable de résoudre en quelques secondes n'importe quelle intrigue policière. Lorsque le maître des lieux disparait dans d'étranges circonstances, les géniteurs d'Hercule Poirot, Miss Marple, Gideon Fell ou du Père Brown déploient leur science et s'engagent dans une enquête qui se heurte à des combats d'égo.
Je dois avouer que j'ai plus accroché sur le scénario et les dialogues ironiques irrésistibles entre G.K Chesterton et Agatha Christie que sur les choix graphiques. le dessinateur a opté pour un style simple et épuré qui convient bien au genre parodique mais si les personnages sont expressifs, j'aurai préféré un trait un peu moins naif, des vignettes un peu plus vintage avec charentaises, cup of tea et marmelade entre deux assassinats pudiques et feutrés. Mon côté montre à gousset et costume en tweed surement !
Cela reste du bel ouvrage, divertissant, même si je l'ai trouvé moins abouti que la comédie d'espionnage « Opération Copperhead » du même auteur.
Un savoureux hommage aux ténors de l'encre rouge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          454
manU17
  08 janvier 2020
Un groupe de personnes convié par un mystérieux individu sur une île en Cornouailles, ça vous rappelle quelque chose ? On pense évidemment aux Dix petits nègres d'Agatha Christie et justement la romancière figure au nombre des invités, étonnant, non ?
Jean Harambat a la bonne idée de redonner vie aux illustres membres du Détection Club et d'en faire les héros de son histoire.
Pour ceux qui l'ignorent, le Détection Club a réellement existé, regroupant la fine fleur des auteurs de romans policiers britanniques parmi lesquels Agatha Christie, G.K. Chesterton, et Dorothy L. Sayers entre autres, rejoints quelques années plus tard par l'américain John Dickson Carr.
Les éminents membres de ce Club se retrouvent donc invités par le milliardaire excentrique Roderick Ghyll, créateur d'un incroyable robot capable d'élucider les énigmes les plus retorses de romans policiers. Quand le milliardaire est retrouvé assassiné, les petites cellules grises de nos auteurs entrent en action. Lequel de ces enquêteurs de luxe va se transformer en suspect idéal ? Je vous laisse le découvrir...
Ce roman graphique est une pure merveille, tant au niveau de l'intrigue qu'au niveau du dessin. On pense à certains romans des auteurs présents et les clins d'oeil à Edgar Allan Poe ou Gaston Leroux sont légion. La complicité vacharde entre Agatha Christie et Chesterton, les deux héros principaux, est savoureuse et le flegme britannique parfaitement retranscrit. La finesse du trait et la douceur des couleurs est en parfaite adéquation avec cette ambiance « so british » délicieusement vintage, entre « shortbread » et « tea time » qui ravira les amateurs du genre.
Est-il besoin de rajouter que je me suis régalé ? « I don't think so ! »

Lien : https://bouquins-de-poches-e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Fanvin54
  02 décembre 2019
Le Detection Club ? Un club créé en 1930 et réunissant les plus fameux auteurs britanniques de romans policiers, dont la reine du crime, Agatha Christie. Tous les membres du club sont invités par un excentrique milliardaire sur une petite île des Cornouailles. Mais ce dernier est assassiné un peu après leur arrivée...
J'avais découvert Jean Harambat avec son précédent album ("Opération Copperhead"), que j'avais beaucoup aimé. J'ai également apprécié ce nouvel opus, malgré quelques longueurs, notamment dans la première partie du récit. L'atmosphère s'avère plaisante malgré tout, l'histoire se révélant pleine de fantaisie, avec notamment une Agatha très cabotine, et très complice de G. K. Chesterton. Une comédie policière assez pétillante donc, qui, sans atteindre des sommets, permet de passer un sympathique moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          170
ludi33
  15 avril 2020
Le detection club est un club qui existe vraiment. Il regroupe, aujourd'hui encore, des auteurs de romans policiers britanniques.
Jean Harambat met en scène les premiers membres de ce club dans une aventure des plus réjouissante. Invités sur une île pour découvrir un robot doué d'intelligence (enfin si on veut), ils vont évidemment être amenés à résoudre un meurtre.
Avec un touche d'humour très bienvenue, l'auteur croque les travers de nos auteurs préférés dans une histoire amusante, où le mystère n'est qu'un prétexte pour passer un bon moment.
Un grand merci aux éditions Dargaud pour avoir offert la possibilité de lire cette BD en ses heures de confinement.
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (8)
LaPresse   12 décembre 2019
Comme dans tout bon roman policier, des indices sont disséminés dans l’album, une très chouette lecture qui nous projette dans une sorte de jeu de Clue, mené par les auteurs du genre. On aime.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Sceneario   19 novembre 2019
Côté dessins, l’artiste joue la carte d’un graphisme épuré, à la limite du naïf. [...] Une excellente histoire policière, documentée et fantaisiste, qui conforte le talent de Jean Harambat. Un coup de cœur assuré !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Auracan   19 novembre 2019
L'ambiance est évidemment so british et Jean Harambat mène sa barque avec beaucoup de finesse et de subtilité. [...] Sortant des sentiers battus, ce roman graphique constitue surtout un bel hommage au roman à énigme et à ses maîtres.
Lire la critique sur le site : Auracan
ActuaBD   19 novembre 2019
Cette BD est un mélange particulièrement bien dosé entre le polar à l’ancienne, la science-fiction, l’humour, et le portrait de personnalités littéraires réelles. [...] Un roman graphique bien agréable, virevoltant, moderne et désuet tout en même temps, littéraire et poétique. À lire, à savourer, sans arrière-pensées !...
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   25 octobre 2019
Le lecteur comprend bien que l’album s’inscrit dans le registre de la parodie et que le bédéiste bafoue chacune des règles adoptées il y a près d’un siècle, ce qui ne l'empêche pas d'être déçu par le dénouement. Il a du reste l’étrange impression que n’étant pas fin connaisseur de l’œuvre de ces romanciers, des gags et des allusions lui ont échappé tout au long de sa lecture.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   23 octobre 2019
Après la trépidante et impeccable Opération Copperhead, Jean Harambat s’amuse — et nous avec. Dans cette fable légère et néanmoins solidement bâtie, gorgée de références, il tisonne les règles du roman policier, en suivant certaines et en tordant d’autres.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Telerama   09 octobre 2019
Sur un ton taquin et joyeux, Jean Harambat [...], se livre dans Le Detection Club (éd. Dargaud) à une fantaisie savoureuse. Qui se révèle aussi un hommage érudit au roman policier, servi par un graphisme à la séduisante clarté.
Lire la critique sur le site : Telerama
BDZoom   08 octobre 2019
Avec ce deuxième volet de sa trilogie anglaise décalée, et donc après son délicieux « Opération Copperhead », Jean Harambat continue d’exploiter la veine de l’humour british et de la comédie débridée avec intelligence et humour, embrouillant, finement, réalité et fiction.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ODP31ODP31   24 décembre 2019
Madame Ghyll entra dans la pièce, belle comme un rêve de poète. Elle avait plus de courbes qu'une route côtière méditerranéenne.
On disait que Roderick Ghyll devait sa réussite à sa première épouse et sa seconde épouse à sa réussite.
C'était l'espèce de femme devant laquelle les hommes battent des nageoires comme des otaries.
(page 19)
Commenter  J’apprécie          250
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   04 octobre 2019
- Voilà vingt-quatre heures que mon mari a disparu et je me sens déjà mieux !
- Combien avez-vous eu de maris, Honoria ?
- Combien ? En comptant les miens ? Huhu... J'ai épousé quelques hommes que je n'aurais pas dû épouser, mais n'est-ce pas le cas de tout le monde ? Et vous-même ?
- J'ai épousé un militaire une fois. C'est un peu comme un milliardaire mais en plus pauvre. (p. 53-54)
Commenter  J’apprécie          30
pgremaudpgremaud   11 septembre 2019
Le roman policier est un jeu de l'oie, et dans ce jeu... le lecteur n'affronte pas le criminel, mais l'auteur !
L'objectif du récit à énigme n'est pas de faire l'obscurité mais la lumière... Le côté nébuleux n'est qu'un écran de fumée destiné à révéler dans toute sa splendeur l'instant où tout s'éclaire. Le mystère doit rester simple.
Commenter  J’apprécie          30
ludi33ludi33   14 avril 2020
- Thé, Monsieur ?
- Non merci, je suis américain.
- Bourbon, en ce cas ?
Commenter  J’apprécie          80
ClioInoClioIno   04 avril 2020
Le crime en local clos est le seul mystère dont la raison accepté avec plaisir le défi car ce défi conserve la poésie du prodige sans offenser les structures de la nature.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Jean Harambat (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Harambat
À l'occasion du Festival International de la Bande Dessinée 2020, Jean Harambat vous présente "Le Detection club" aux Editions Dargaud.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2363875/jean-harambat-le-detection-club
Notes de Musique : Youtube Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : énigmesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16612 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..