AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Hamisoitil


Hamisoitil
19 avril 2017
L'histoire commence avec Niza Iachi, la narratrice, qui a fui un passé douloureux, en Géorgie, pour mieux se retrouver en Allemagne. Sa mère l'appelle en panique car, Brilka, sa nièce de douze ans, a pris le train pour Vienne. Il faut la retrouver. C'est ainsi que l'auteure, Nino Haratischwili nous plonge dans une magnifique et dramatique saga familiale Géorgienne, qui débute vers 1917 avec Stasia, née en 1900, fille d'un chocolatier, et qui va durer sur six générations, jusqu'en 2006. Alors, Niza, petite-fille de Stasia, décide d'écrire à sa nièce, (pour elle aussi) comme pour lui laisser une trace de ce passé qu'elle n'a pas connu, pour lui raconter l'histoire de sa famille, cette grande famille qui remonte à bien loin, au temps de son arrière-arrière-grand-père, ce chocolatier qui, grâce à sa fameuse recette restée bien secrète, jusqu'à ce qu'il décide d'en faire profiter Stasia, a pu vivre quelques années loin de la pauvreté avec ses deux filles.

L'histoire est très consistante mais, surtout, très bien documentée ; racontée avec, parfois, une pointe d'humour et un soupçon d'ironie, par moments ; c'est pourquoi, j'ai voulu, et je conseille vivement de prendre le temps de lire ce gros pavé pour mieux le savourer. Le roman est long à lire mais loin d'être ennuyeux même s'il pourrait en rebuter plus d'un par ses nombreuses pages, car, chaque membre de cette famille représente un chapitre, une des vies de Brilka, avec sa petite histoire, ses tragédies, ses drames, ses hauts et ses bas, mais aussi, l'amour, la passion ; le tout saupoudré de danse... dans un contexte politique très conflictuel de l'époque. Du coup, la famille Iachi ne pourra pas éviter le pire : la seconde guerre mondiale, ainsi que toutes les contraintes que va engendrer par la suite cette guerre comme la montée et la chute de l'union soviétique.
Et plus on avance dans le roman, plus on découvre une fresque familiale qui accumule les drames, les échecs, les déceptions et chaque génération va subir à son tour, les conséquences des aînés.

Faut dire aussi que Nino Haratischwili réveille certains souvenirs et faits historiques mis de côté et les faire revivre à travers Niza, nous permet de ne pas oublier.

Pour ma part, ce roman a été très enrichissant, rafraîchissant, et dans l'air du temps malgré le côté historique de l'histoire. Tous les ingrédients étaient là pour en faire une excellente lecture et même si l'ensemble est au final fictif, on espère le meilleur pour la nouvelle génération... Un vrai délice que je vous recommande !
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (5)voir plus