AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330092481
144 pages
Éditeur : Actes Sud - L'an 2 (24/01/2018)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 12 notes)
Résumé :
L’Épopée de Gilgamesh est le plus ancien récit de l’histoire de l’humanité. Il nous est parvenu sous la forme de tablettes d’argile lacunaires, rédigées en sumérien, datées de la fin du IIIe millénaire avant JC.
Personnage hors du commun de la Mésopotamie antique, roi de la cité d’Uruk, Gilgamesh est un tyran mais il accomplit, avec l’aide de son ami Enkidu, des exploits qui permettent aussi de voir en lui le premier super-héros.
Avec le sens de la dém... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  29 août 2018
Gilgamesh. Sur ce héros mésopotamien des temps anciens, je ne connaissais que peu de chose. Juste les parallèles qu'on en faisait avec des histoires plus connues comme la bible avec Noé et son arche, ou encore la mythologie gréco-romaine avec Hercule et ses travaux. C'est donc avec un intérêt certain que j'ai ouvert cette bande dessinée qui retrace l'épopée de Gilgamesh, roi d'Uruk.
La démarche de l'auteur est vraiment intéressante. Il découpe son récit en 12 chapitres, comme autant de tablettes d'argile sur lesquelles il se base. Il reste fidèle à ces textes très anciens retraçant l'épopée de Gilgamesh : le roi tyrannique, assagi par l'arrivée de son ami Enkidu. Leurs exploits héroïques puis la mort tragique d'Enkidu, qui entraine désespoir et peur de la mort chez Gilgamesh qui entreprend alors le voyage pour obtenir l'immortalité. D'ailleurs des carences existent, car les tablettes sont parfois incomplètes, l'auteur laisse donc l'histoire en suspend pour la reprendre là où reprennent les informations historiques sur le sujet.
Un contexte intéressant avec une démarche intéressante mais qui ne suffit pas à en faire une BD intéressante malheureusement...
Seul le texte narratif est utilisé, pas de bulle, il est donc parfois difficile de savoir qui parle. Son phrasé est souvent abscons, très lourd, pas du tout agréable. Il faut rester très concentré pour suivre et ce n'est pas souvent suffisant. J'ai failli abandonner la lecture à deux reprises devant la difficulté et surtout le manque de plaisir à la lecture qui en résultait. J'avais souvent l'impression de rien comprendre, surtout dans une mythologie que l'on connait très peu. C'est dommage car l'auteur, dans son souci du respect des vieilles traductions, ne se met pas du tout à la portée du lecteur.
Le dessin est plutôt original dans le sens où l'auteur a essayé d'avoir un aspect bas relief mésopotamien. On est vraiment dans le cadre mais il faut avouer qu'au delà de ça, ça n'aide pas la compréhension car la plupart du temps c'est très figé, voire symbolique. On est plus dans des illustrations de texte que dans de la bande dessinée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          148
svecs
  09 mars 2018
En attendant la suite de son Beta... Civilisations, Jens Harder s'octroye une pause avec cette illustration de Gilgamesh, la plus ancienne épopée connue. Il construit son récit en s'appuyant sur les tablettes d'origine, optant pour une approche visuelle aussi proche que possible des canons esthétiques de l'époque. Loin de céder à la tentation de moderniser l'oeuvre pour la rendre plus accessible, il se livre à un véritable exercice de recréation dans l'esprit d'époque. L'entreprise est passionnante. On sent la qualité de la recherche, la rigueur de son auteur. On est admiratif, mais on est aussi rarement transporté. J'ai trouvé cela très long et finalement très ennuyeux. Passé l'intérêt de la démarche, le résultat est franchement indigeste.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
BoDoi   28 juin 2018
Une fresque historique autant qu’un mythe fondateur à ne pas manquer.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   29 août 2018
Gilgamesh, où vas-tu ainsi? La vie que tu poursuis, tu ne la trouveras pas ainsi! Lorsque les dieux ont créé les hommes, ils leur ont assigné la mort; la vie ils l'ont gardée pour eux.
Commenter  J’apprécie          150
NievaNieva   22 septembre 2019
Au bout de vingt-deux lieues, il sort de la montagne juste avant les premières lueurs de l'aube.
Au bout de vingt-quatre lieues enfin, la lumière est rayonnante.
Il s'avance pour voir les arbres à pierres précieuses, corail, agate, fer météorique.
Le cornalinier porte déjà ses fruits, qui pendent en grappes fascinantes à contempler. Le lazulitier déploie son feuillage, lui aussi est chargé de fruits magnifiques à regarder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jens Harder (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jens Harder
Une très belle présentation du fabuleux "Alpha... Directions" de Jens Harder. Véritable saga de lEvolution, cette BD scientifique raconte 14 milliards dannées, du Big Bang aux premiers hommes. Fusion réussie et jubilatoire entre art et science, humour et poésie. Réalisation : Arno Caravel Production : Cité des sciences et de l'industrie 2009
autres livres classés : délugeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
484 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre